Le Blog Littéraire de Sophie Songe

20 février 2017

"L'effet domino" de François Baranger aux Éditions Bragelonne

Leffetdomino

 

"L'effet domino" de François Baranger aux Éditions Bragelonne

François Baranger : Un thriller renversant

 

Bragelonne

Paris, 1907. Un mystérieux « tueur à répétition » fait trembler la capitale en s’attaquant à l’entourage de personnalités célèbres et aux policiers qui enquêtent sur son cas. En plus de la terreur, il sème derrière lui de curieux symboles ésotériques et, dans la gorge de ses victimes, un domino double. La presse accuse « Double Six », un ancien bagnard au torse tatoué, dont la rumeur dit qu’il aurait plusieurs vies.

http://www.bragelonne.fr

 

Mon avis :

Dans le Paris de la Belle Époque jaillissent des crimes qui prennent pour cible l'entourage de célébrités puis les policiers chargés de l'enquête. L'inspecteur Lacinière est désigné dès lors pour résoudre une affaire aussi mystérieuse que dangereuse...

C'est un bon en arrière dans le Paris début 1900 que nous faisons avec ce roman. L'auteur nous invite à une immersion totale dans cette époque, avec ses rues pavées, ses costumes, ses ambiances, ses expositions...

On se retrouve au cœur d'une enquête qui touche de près des célébrités. Lacinière et ses collaborateurs vont se confronter au mal, à la folie, au génie peut-être ? On aime l'implication des personnages, leur investissement, leur curiosité sans faille. Les meurtres transpirent le sadisme, à travers eux son auteur cherche à exprimer un message. Il y a un travail de recherche lent et sinueux autour des symboles. On cherche du côté de l'ésotérisme, des sciences. Il y a un côté ambivalent dans ses crimes, à la fois animaux et érudits. L'écriture est dense, énigmatique.

L'auteur prend son temps pour poser le décor et dénouer les fils de cette histoire. L'atmosphère est sombre, lugubre, effrayante. Lacinière observe, écoute, s'imprègne des indices sans sourciller. L'auteur nous invite à une immersion totale dans cette époque, avec ses rues pavées, ses costumes, ses ambiances, ses expositions... On suit son cheminement et on a confiance en lui. Sous nos yeux se déroule l'incroyable, l'inédit, l'inconcevable. L'auteur réussit à nous tenir en joug, à nous berner avec une extraordinaire maîtrise.

Un jeu diabolique et surprenant qui entraîne dans sa chute tous ses participants. Ce thriller historique choc, édifiant ravira à n'en pas douter tous les amateurs du genre !

Citation :

"_Quand on piste un assassin à répétition, il faut essayer de penser comme lui, de comprendre ce qui se passe sous son crâne."

 

A propos de l'auteur :

 Francois-Baranger

François Baranger a une formation de graphiste.
Il essaye de toucher à différentes formes d’expression artistiques : peinture traditionnelle, numérique, 3D, bande dessinée, réalisation de films, écriture de scénarios...
Il est l'unique auteur des 2 volumes de la BD Freaks Agency qualifiée de "lovecraftienne".
En 2001, il a failli faire un long-métrage d'animation pour Luc Besson. Cela ne s'est finalement pas fait mais il participera quand même au film "Arthur et les minimoys"
En parallèle, il commence l'écriture d'un long roman de science-fiction qui paraitra en 2013. (Source Babelio)

Site internet : http://www.francois-baranger.com

 

bandeau-Leffetdomino


16 février 2017

"Quelqu'un à qui parler" de Cyril Massarotto aux Éditions XO

quelqunaquiparler

 

"Quelqu'un à qui parler" de Cyril Massarotto aux Éditions XO

Cyril Massarotto : Un roman doudou à serrer contre soi

 

Quelqu'un à qui parler

Samuel fête ses trente-cinq ans, seul face à des assiettes vides. La déprime est proche. Il attrape alors son téléphone mais réalise qu'il n'a personne à qui parler.

http://www.xoeditions.com

 

Mon avis :

Le soir de son anniversaire, alors que Samuel réalise qu'il n'a personne à qui parler, il lui prend l'idée d'appeler le numéro de son enfance... Une idée insolite, mais pas le moins saugrenu qui pourrait bien se révéler pleines de surprises...


C'est un roman tendre, touchant et qui parlera certainement à votre cœur. Cyril Massarotto avec une simplicité lucide trouve le chemin le plus étroit, le plus intime pour murmurer à votre oreille. Qui une fois adulte s'est retourné, fait le bilan de ce qu'il avait entrepris pour se confronter aux rêves qu'il avait quand il était enfant ?

Samuel va avoir cette chance d'échanger avec celui qu'il était quand il avait dix ans. Ils vont créer un lien, s'apprivoiser et se dire des choses essentielles. Ce roman nous raconte une histoire qui fait résonnance. On ressent à chaud un panel d'émotions qui nous effleure, qui nous bouleverse. On se remémore la candeur de l'enfance, sa vérité avant que les peurs et les accidents de la vie nous accrochent. Cet instant de magie où l'on croit encore à ses rêves et que tout encore est possible. L'auteur nous exhorte à travers Samuel à avoir le déclic, à être fidèle à soi-même et à ses rêves d'enfant.

L'écriture est fluide, drôle, tendre, douce-amère. Les pages défilent et s'ancrent progressivement, imperceptiblement. Cyril Massarotto touche notre sensibilité avec une finesse démesurée. Il bouscule notre conformisme, nos habitudes pour titiller notre conscience.

À travers un dialogue intimiste, les sentiments, la sincérité se réveillent et se révèlent. Un roman sage, positif et d'une exceptionnelle fraîcheur.

Pour que l'adulte que vous êtes n'oublie jamais l'enfant que vous étiez.

 

Citation :

"Car je crois qu'une fois encore, j'avais trop laissé de côté cette part de moi qui, peut-être, reste la meilleure : l'enfant que j'étais."

 

A propos de l'auteur :

CyrilMassarotto

Né en 1975, Cyril Massarotto vit à côté de Perpignan.

Il a longtemps écrit des paroles de chansons pour son groupe, Saint-Louis, avant de se sentir à l’étroit dans l’exercice. Il passe donc à la vitesse supérieure en 2006, et se lance dans l’écriture. Un an plus tard, alors qu’il surfe sur le net dans un bain bien chaud, une phrase résonne dans sa tête : « Dieu est un pote à moi ». Il sait alors qu’il tient son roman. Un premier roman hilarant, sensible et juste, qui a tout simplement le goût de la vie.

Instituteur puis directeur d’une école maternelle, Cyril Massarotto a décidé en 2008 de se consacrer à l’écriture et à la musique.

 

Quelqu'un à qui parler - Cyril Massarotto

bandeau-quelqunaquiparler

15 février 2017

"Le pays du soleil rouge" d'Elizabeth Haran aux Éditions l'Archipel

lepaysdusoleilrouge

 

"Le pays du soleil rouge" d'Elizabeth Haran aux Éditions l'Archipel

Elizabeth Haran : Une fresque authentique et romanesque

 

Le pays du soleil rouge

Angleterre, 1941. Accusée d’avoir agressé le père d’un de ses élèves, Lara Penrose, une jeune enseignante, choisit pour éviter la prison de partir enseigner en Australie. Quand elle arrive à Shady Camp, bourgade reculée au nord de l’île continent, c’est le choc. D’abord, il n’y a pas d’école. Et puis la région est infestée de crocodiles. Mais Rick va régler le problème. Dès leur première rencontre, Lara est séduite par cet homme, éconduisant le Dr Jerry qui lui faisait jusque-là une cour assidue…

http://www.editionsarchipel.com



Mon avis :

Angleterre 1941, suite d'une faute qu'elle na pas commise, Lara se voit contrainte de quitter son poste d'institutrice pour fouler une terre lointaine et inconnue pour elle, l'Australie. En ces terres sauvages, contre toute attente, elle va trouver en ses habitants une nouvelle famille et qui sait peut-être un sens à sa vie...


C'est un récit fleuve, de ces sagas qui bouillonnent dans leur intensité et qu'on dévore avec beaucoup d'émotion. Tout y est réuni pour que l'on se passionne, que l'on rêve, que l'on vibre et que l'on s'enflamme sans restrictions.

Les décors sont sauvages, dépaysant et nous transportent dans quelque chose de plus nu, plus vrai. On aime la force de caractère, la nature sincère et aimante de Lara. Elle a un vrai don pour capter le meilleur de l'autre, ses aspirations profondes et se faire apprécier à sa juste valeur. On suit ses aventures, faisant connaissance avec son environnement, avec toutes les appréhensions et les difficultés que cela comporte. On est amusé, séduit, on a peur et on s'attache énormément à la personnalité de Lara. Au beau milieu d'une guerre qui fait ses ravages, les gens continuent de vivre et à éprouver des émotions. Des liens d'amour, d'amitié se créent qui ne pourront pas s'oublier. Au cœur de la tourmente, le récit se déroule de rebondissements en cascade, en rendez-vous manqués.

L'écriture est riche, émotionnelle et nous fait voyager. On est fasciné, touché par le destin exceptionnel de ce petit bout de femme. Le charme opère et l'auteur réussit à nous embarquer, à nous faire lâcher prise dans un abandon total et réconfortant.

Peu importe les épreuves traversées, quand les coeurs se réunissent au bout du chemin. Un moment Puissant, fort et inoubliable. Si vous aimez les sagas qui transportent, ce roman est fait pour vous !

Citation :
"Elle réfléchit. Puisqu'il lui était impossible d'influer sur son destin, elle résolut d'accepter sans regimber celui qui lui était échu, et d'en tirer le meilleur parti."

 

A propos de l'auteur :

elizabethHaran

Elizabeth Haran, née à Bulawayo, en Rhodésie (actuel Zimbabwe) en 1954, rejoint l’Australie à l’âge de 10 ans. Elle vit avec sa famille à Adelaïde, et est l’auteure de 14 romans publiés dans dix pays, dont l’Australie et l’Allemagne, où ils sont des best-sellers. (Source Éditions de l'Archipel)

 

bandeau-lepaysdusoleilrouge