Le Blog Littéraire de Sophie Songe

17 août 2018

"Anna" d'Anthony Saint-Maxent aux Éditions Le Lys Bleu

Anna

 

"Anna" d'Anthony Saint-Maxent aux Éditions Le Lys Bleu

Anthony Saint-Maxent : Un récit kamikaze

 

Anna - Le Lys Bleu Éditions

Mai 2012, au nord de la France à la braderie de Croix, Anna, Vincent et leur fille se baladent en toute tranquillité jusqu’au moment où Anna disparaît brusquement.
Vincent n’a rien vu et ne comprend pas ce qui s’est passé.
Pourquoi ? Comment ? Il décide très rapidement de partir à sa recherche.
Du nord de la France à l’Italie, pays d’origine d’Anna, il fera tout pour percer le mystère de cette disparition et découvrira au fil des jours qu’elle est liée à un passé dont il ignorait totalement l’existence.
La réalité n’est pas toujours celle que l’on voit..

https://www.lysbleueditions.com

 

Mon Avis Pollar

Roubaix printemps 2012, Anna l'épouse de Vincent disparaît subitement. Il part à sa recherche et va au-devant de découvertes stupéfiantes...

C'est un roman noir, trouble et perturbant. Tout d'abord, une jeune mère qui fait l'objet d'une disparition inquiétante, ensuite l'incompréhension, la peur d'un homme prêt à tout pour retrouver son amour.

Vincent connaît-il vraiment tout d'Anna ? Dans une alternance de temps, le fil se déroule sous nos yeux, complexe et perceptible, nous allons à la rencontre des grands secrets...

Un voyage de la Sicile vers l'Italie, en passant par la France, on est confronté à des clans, la famille, la mafia. Il y a quelque chose de dangereux, d'immédiat dans ce récit où les indices s'imposent d'eux-mêmes. Vincent fouille dans le passé, se met en danger de manière incontrôlable.

L'écriture est rythmée mêlant action et dialogue, aussi habilement que subtilement. On se prête au jeu du risque, de la vérité. On y parle de liens du sang, de dettes, de prise de décision pour sauver sa peau. Tout va très vite, et à la fois très lentement, c'est visuel, cinématographique.

Tout s'enchaîne ensuite, dans une cascade violente et sanglante sans appel. Embarqué à son tour dans cet engrenage de la haine, de la vengeance. Il comprend, il intègre que rien ne sera jamais plus comme avant...

Citation Pollar

"Au bout de la rame, le contrôleur arrivé, il pointait les billets. Elle prépara le sien. Elle lui sourit, il lui demanda son billet. Il la remercia, contrôla et lui rendit poinçonné. Il continua son travail et elle replongea dans ses pensées. Comment auraient-ils pu la retrouver ? Comment cela était-il possible ? Elle était si discrète."

 

Bandeau - Anna


10 août 2018

"Demande moi...de t'aimer" de Natacha P. aux Éditions Librinova

Aimer

 

 

"Demande moi...de t'aimer" de Natacha P. aux Éditions Librinova

Natacha P. : Une romance tumultueuse

 

 


Me lever, courir, aller en cours, bosser, m'occuper de ma petite sœur Mia ... C'est ma vie sept jours sur sept, depuis deux ans. Je suis Callie, réservée et fidèle en amitié ! Sur ma route qui semble toute tracée, je croise Lyam. Ses journées à lui se résument à bosser, sortir avec ses potes et s'envoyer en l'air. Avec son corps d'Apollon, il a juste à sourire pour faire tomber les petites culottes... Sa vie, il la mène comme bon lui semble. Dans un sens, je l'envie... Mais je vais vite me rendre compte que sous ses avant-bras musclés et ses yeux charmeurs se cache bien plus... bien plus de drames, de peines et de colère. Malgré les embûches qui se mettront sur ma route, j'irai jusqu'au bout de la promesse que je me suis faite ! Pour Mia, pour lui, mais surtout pour moi.

https://www.librinova.com

 

Mon Avis Pollar

Callie 22 ans a la responsabilité de sa jeune sœur Mia depuis la mort accidentelle de leurs parents. Entre les études, la course à pied, son job pour subvenir à leurs besoins, elle n'a guère le temps de penser à ses amours. Et pourtant, l'arrivée de Lyam dans le quartier pourrait bien changer la donne...

L'histoire de Callie et de Lyam est passionnée, charnelle et à la fois assez fine pour être intériorisée. Ces deux âmes, qui s'appellent, se désirent, sont si proches et différentes à la fois.

Il y a des souffrances qui s'inscrivent en eux, dans leur vie qu'il faut soupeser, intégrer, dépasser. Tous deux ont des failles, des fêlures qu'ils expriment ou dissimulent à leur manière. Ces deux êtres au cœur pur, n'ont que le défaut d'être entier, généreux. On aime leur relation brûlante qui déplace tout. Il y a entre eux une fusion, une tendresse, une volupté qui nous emporte.

L'écriture est sensible, pulsionnelle, elle nous touche, nous rend accro. Il y a de l'amitié, du sexe, de l'amour, du risque, une dose d'adrénaline indispensable, presque inclassable. On a peur pour Callie, on s'inquiète pour Mia. On est ému par l'histoire, le vécu de Lyam qui dévoile au fur et à mesure un caractère vulnérable mais également profond. On est tout le long du roman à fleur d'émotions, troublé par tout ce qui passe autour d'eux. On aime l'alternance de point de vue qui nous permet d'être encore plus au cœur des choses, des évènements.

Avec eux, à leur côté, nous avons le sentiment de vibrer, ressentir et d'accrocher nos pas vers quelque chose de plus grand, de plus beau.

Un roman intense, flamboyant, addictif et dangereux à dévorer !


Citation Pollar

"Tout se passait bien, j'avais mon train-train quotidien, métro-boulot-dodo et ma sœur. Il a fallu que je tombe sur Lyam et tout mon équilibre, le monde que je m'étais construit, s'envole comme un château de cartes."

 

Bandeau - Aimer

Posté par SophieSonge à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 août 2018

"Les prières de sang" Jean-Marc Dhainaut aux Éditions Taurnada

Les prières de Sang

 

 

"Les prières de sang" Jean-Marc Dhainaut aux Éditions Taurnada

Jean-Marc Dhainaut : une intrigue prenante

 

Les Prières de sang - Jean-Mac Dhainaut

Alan Lambin, spécialiste en paranormal, est appelé à enquêter dans un vieux monastère ayant accueilli autrefois quatre templiers en fuite. Depuis, ses murs semblent dissimuler un lourd secret solidement gardé par des âmes hostiles. Les parchemins ne mentent pas, ni ces cris que chacun peut entendre la nuit dans les sombres couloirs du monastère. Et dire que tout a commencé parce qu'une étudiante a acheté un jour une armoire ayant appartenu aux moines. Une armoire qui n'avait pas perdu la mémoire…

https://www.taurnada.fr

 

Mon Avis

Après "la maison bleu horizon", on retrouve Alan notre chasseur de fantômes dans une aventure Made in Normandie au temps des templiers...

C'est un plaisir de retrouver ce héros unique et un peu cliché. Jean-marc Dhainaut nous plonge dans une ambiance passionnante et glaçante qui nous saisit dès les premiers instants.

Il y a des manifestations étranges, des cris de bébés, quelque chose d'angoissant et qui enfle autour d'une très jeune future maman. L'auteur joue avec les descriptions des pierres d'autrefois pour créer une parenthèse qui fait grand bruit et forte impression. On se laisse emporter par l'aspect surnaturel, on aime la relation prudente et de séduction entre Alan et Mina. Leur attirance n'est plus un secret, le jeu et l'amusement qui en découle font mouche à chaque fois.

L'écriture est habile, extrêmement fluide et accrocheuse. On est tenu en haleine, on se fait un peu peur, on avance fébrilement, à tâtons dans un espace lourd et étouffant. Il y a quelque chose qui pousse toujours à aller plus loin dans notre curiosité, à explorer, à s'insinuer dans chaque recoin susceptible de dénouer ce mystère sensible.

C'est bien construit, indéniablement visuel et spectaculaire. Nos héros se montrent une fois de plus à la hauteur et se rendent plus attachants à nos yeux. Les secrets et les entités n'ont qu'à bien se tenir !

Laissez vous contaminer par le virus, vous allez adorer !
 

Citation

Alan savait les pierres capables de mémoriser des siècles de vécu, et celles qui composaient ici chaque mur allaient peut-être tout leur raconter. S'ils étaient venus ici, cheveux au vent et sous le ciel sombre de l'automne, c'est qu'il le fallait...

 

Bandeau - Les prières de Sang

02 août 2018

"L'escorte-lune" de Brice Milan

Escorte Lune

 

"L'escorte-lune" de Brice Milan

Brice Milan : Une histoire grave et poétique

 

Benjamine d’une fratrie de quatre enfants, Crevette entre dans une sorte de transe à chaque nouvelle nuit de pleine lune depuis la disparition de son père pilote d’essai. La gamine rêve d’atteindre la lune, car elle croit que l’avion de son père s’y est écrasé, ce qui expliquerait pourquoi les enquêteurs n’ont jamais retrouvé les débris de la carcasse...

https://a.wattpad.com

 

Mon Avis Pollar

Stella huit ans, alias Crevette souffre beaucoup de la disparition de son père pilote, égaré en vol. Cette enfant intellectuellement précoce issue d'une famille de quatre enfants plonge dans un état d'extrême mélancolie à chaque pleine lune, elle rêve secrètement à de magiques et sublimes retrouvailles...

Il y a quelque chose de mystérieux, de séduisant dans ce roman que l'on reconnaît instantanément dès les premières lignes. On est sensible à l'écriture de Brice Milan, véritable conteur.

L'écriture est belle, choisie, poétique. On est partagé entre l'envie de dévorer le récit ou ralentir pour le faire durer. On parle ici de difficultés inhérent aux adultes, de secrets obscurs, emmitouflés au regard des rêves d'enfant. Les péripéties sont nombreuses, l'auteur nous promène et nous retient en semant ses petits cailloux.

Stella nous attendrit, nous émeut, on aimerait la protéger, l'écouter, la réconforter. On se sent petit à petit plus proche d'elle avec l'objet d'une responsabilité filante, lourde à porter. Les univers se télescopent, s'étranglent dans une atmosphère sensible, pesante. Un personnage récurrent prend de l'importance, intrigue, provoque, surprend par son volte-face.

On est pris par les émotions, elle nous captive, nous capture et nous laisse orphelin et juste sans voix... On passe un moment inoubliable, fragile, aussi intense qu'incertain...

Citation Pollar

"Reniflant, Crevette ouvrit grand la fenêtre, repoussant vivement les volets croisés. Le quartier de lune captivait son regard envieux, offrande dérisoire à sa tristesse. Elle s'assit sur le rebord, les jambes pendantes, impatiente de contempler la nouvelle pleine lune. Elle en était sûre et certaine : la prochaine fois qu'elle apparaîtrait, Daddy se manifesterait."

 

Bandeau - Escorte Lune

Posté par SophieSonge à 21:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

31 juillet 2018

"I.R.L" de Chris Auguste aux Éditions de la Caravelle

irl-chris-auguste

 

 

"I.R.L" de Chris Auguste aux Éditions de la Caravelle

Chris Auguste : Un roman sensible

 

 

irl-chris-auguste

Editions de la Caravelle | IRL

A quinze ans, Angela redouble sa seconde. Menacée par sa mère d’être envoyée dans le même lycée professionnel que son tortionnaire de frère, elle se réfugie dans l’écriture. Elle veut vivre de la littérature, mais pour cela, elle doit réussir son année. Sur un forum d’écriture qu’elle fréquente, Angela va trouver de l’aide en la personne de Petite-Fleur.

https://www.editionsdelacaravelle.com

Mon Avis

Angela 15 ans, subit une ambiance familiale pesante et conflictuel alors qu'elle trouve refuge dans l'écriture. Peu encline à se confier, c'est son intronisation dans un forum de discussion qui pourrait tout changer...

C'est un roman qui nous rapproche des émotions et des difficultés d'une jeune adolescente. Angela est discrète, peu sûre d'elle, elle intériorise beaucoup et garde ses blessures au fond d'elle-même.

L'auteur décrit un climat de tension extrême au sein d'une famille qui ne se comprend pas, et ne communique plus. L'écriture est très fluide, extrêmement vivante, on se sent au cœur de l'action. On est ému par la situation d'Angela, elle nous touche, elle nous bouleverse. On souffre avec elle, on éprouve de la peine, il y a des moments durs, tendres, intenses qui nous marquent, qui nous portent. On aime l'espoir qui fait naître la complicité d'une amitié créée sur le net. Au fil des échanges, des liens se tissent et se confirment. Angela se révèle, prend confiance en elle, mais également conscience de sa valeur et se libère petit à petit du poids qui pèse sur ses épaules. Tout se passe comme si le virtuel transcendait le réel avec douceur et persuasion.

Ce roman nous fait passer un moment agréable, et amène de l'espace dans le quotidien parfois un peu compliqué de jeunes gens perdus ou éprouvés. Je recommande !

 

Citation

 "J'ai juste envie qu'on me laisse tranquille, c'est peine perdue, inutile d'insister. Je ne serai jamais une scientifique. Je préfère les mots. Jamais, ils ne m'ont trahie,eux."

 

Posté par SophieSonge à 10:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,