"La louve de Sibérie" d'Amadeo Alcacer (auto-édition)



La louve de Sibérie"  d'Amadeo Alcacer

Un thriller lointain et stupéfiant


La louve de Sibérie: Thriller
Trois corps poignardés sont retrouvés dans un lieu insolite de la capitale russe. L’enquête est confiée à Natalia Maïakovska, commandant de l’unité 4 des affaires criminelles et à son second, l’inspecteur Komarov. La résolution de ces meurtres semble complexe d’autant qu’un faisceau de preuves mène tout droit au clan de Berovo, une organisation criminelle opaque qui fait appel pour ses règlements de comptes aux meilleurs assassins du pays.
Le récit fait la part belle à l’enquête et aux références historiques et sociétales, en passant par les paysages glacés de Sibérie. C’est aussi un roman sur la fuite où l’auteur brouille les pistes de cette narration à plusieurs voix qui converge vers une fin époustouflante.




Destination la Russie où sont retrouvés trois corps de femme dans une scène morbide et insupportable. C'est le début d'une enquête qui donnera du fil à retordre à Natalia et toute son équipe.

Si les pistes sont brouillées, elles ne sont pas pour autant inextricables...Amadeo Alcacer nous invite à une énergie slave pure auréolée de bien de mystères. Il développe ici une écriture captivante et réaliste qui colle parfaitement au sujet et à l'ambiance.

L'auteur dresse un tableau incisif sur une société corrompue, abîmée où les personnages sont captifs de leurs blessures intimes et de leur vécu personnel. Ils esquivent, scrutent, jouent un rôle. On brouille les pistes, les voix sont multiples et impénétrables. Les trois jeunes femmes meurtries exposées dans la chambre froide d'un boucher sont au centre de l'intrigue avec des suspects et un meurtrier fuyant, insaisissable. 

C'est un récit à vif, décapant que l'on prend à bras-le-corps. Il y a quelque chose d'instinctif, d'animal qui transpire et qui met à mal. Ici, on n'intellectualise pas, mais on ressent les choses. L'art, la folie, la perversion dans ce qu'elle a de plus brute, rare, inacceptable. L'écriture est posée, précise et nous tient à sa merci. Vous serez avec ce lot d'enquêteurs, malmenés, envoûtés, choqués, emportés par une valse interdite et sidérante.

Un thriller aux saveurs sauvages et saisissantes. Le voyage est crispant, bluffant et immédiat. Laissez vous embarquer ! 
"Rien ne m'effrayait, car j'avais assimilé depuis longtemps cette évidence que la naissance, le chaos de l'existence et la tombe, étaient notre lot à tous. Je n'avais pas peur de la mort, et je n'avais pas peur de la donner car... Tel était mon héritage."

Lieux, ambiance froide, profonde et dépaysante


 
Un narrateur mystérieux, impalpable, énigmatique difficile à rattacher au récit



Commentaires