"Désintégration" d'Adrien Lioure


 

"Désintégration" d'Adrien Lioure

Adrien Lioure : Un roman sentimental


Désintégration
Rafaël rencontre Sophie lors de sa première année en école de commerce. S'en suivent huit années cruciales tant pour l'un que pour l'autre, durant lesquelles ils ne cessent de grandir et de se découvrir, de s'aimer et de se déchirer. À la transition de leur vie étudiante et adulte, le week-end de désintégration symbolise à lui seul ce tourbillon où ils se croisent et se perdent sans cesse. Deux nuits de fêtes pour oublier qu'il est bientôt l'heure de confronter leurs rêves à la dure réalité. L'ivresse sera de courte durée. Les regrets seront-ils aussi nombreux que les ambitions passées ?


Huit ans se sont écoulés depuis la rencontre de Rafaël et Sophie sur les bancs de la fac. Entre eux, il y a eu ses moments de séduction, fusion des amours de jeunesse qui ne s'oublient jamais vraiment... Entre passé et présent, Rafaël exprime ces années d'incandescents bouleversements...

C'est un roman fin et sensible que nous délivre Adrien Lioure qui évoquera de la nostalgie émue pour le plus grand nombre d'entre nous.

À travers Sophie et Rafaël se dessinent l'ivresse, la spontanéité de la jeunesse : l'intensité de leur rapprochement, leurs balbutiements amoureux nous touchent à cœur. On aime leurs accords imparfaits, la fragilité de leurs émotions au fil du récit. Pour Rafaël, Sophie est la muse qui le remplit et le divise aussi. Ici, on parle d'ambition, de liberté, de transformation.

Les personnages apprennent beaucoup d'eux-mêmes au fil des années. L'amitié, les rencontres, les fêtes tiennent une place importante dans leurs vies.

L'écriture est charmeuse, réfléchie, envolée. On se laisse envelopper dans un tourbillon aussi grave que joyeux sur le jeu et le choix amoureux. Avec la conviction des ébats qui débattent, on rend les armes. Sophie et Rafaël nous éprouvent avec leurs mots, leurs effleurements, leurs silences.

Un roman ou l'histoire et l'écriture se confondent avec pudeur et délectation sublime. Flux et reflux de souvenirs, d'évocation du désir. À découvrir absolument !



"Nous avons souvent eu du mal à nous décider. En seulement quelques années, nous avons été des inconnus, des amoureux, des amis, des amants, et enfin des souvenirs de nos passés. Ce baiser volé n'a fait que relancer cette perpétuelle hésitation existant au sein de notre drôle de couple."

Premiers amours, chassés croisés, difficulté de dire, d'avouer ses sentiments.

Des personnages confus, ambigus coincés entre deux époques, alors qu'ils doivent aller de l'avant.

Adrien Lioure est un jeune auteur de 26 ans, diplômé d'une école de commerce française et passionné de cinéma. En dehors de son travail en production cinématographique, il consacre une partie de son temps libre à l'écriture depuis 2012, date à laquelle il achève son premier récit : Ennoïa, la grande ellipse.

Mais ce n'est que début 2016 qu'il dévoile au fur et à mesure ses travaux sur des plateformes d'écriture, et ce après avoir achevé son deuxième roman : L'Imagerie. Ce récit de science-fiction gagne alors de nombreux concours (coup de coeur de l'équipe éditoriale Fyctia, coup de coeur des Wattpad Fr Awards) et gagne en visibilité. C'est ainsi qu'Adrien Lioure fait face à des centaines de bêta-lecteurs numériques dont les conseils et commentaires lui donnèrent le recul nécessaire, mais surtout l'envie d'aller plus loin et de se lancer dans l'autoédition papier. 


En 2019,
Adrien Lioure autoédite son nouveau roman : Désintégration.


Commentaires