"L'ombre des Dieux" de Romain Godest aux Éditions des Montagnes Noires


"L'ombre des Dieux" de Romain Godest aux Éditions des Montagnes Noires

Romain Godest : L'aventure prend fin



"L'ombre des Dieux" de Romain Godest
Khal et Ezaba auraient pu vivre paisiblement dans une verte prairie, mais l’élu de Gaia est rongé par la crainte et s’isole sans cesse dans les terres reculées du royaume.
Lorsqu’un mal touche sa bien-aimée et qu’il réalise qu’une malédiction frappe les alocasias et leur forêt, Khal est contraint de se rendre dans le monde d’origine du peuple d’Ezaba.
Accompagné de son fidèle ami Fassero, il va devoir déjouer les plans du monstre sanguinaire qui n’est autre que le père d’Ezaba.
Mais les dieux n’ont pas oublié l’affront que leur avait fait Khal en sauvant Adrazan. Le jeu de ces êtres supérieurs prendra fin dans le monde des hommes alors que surgira l’unique fléau capable de les terrasser. ​

Prix : 16..50 € , 216 pages, 14 x 21 cm (broché)
https://edmontagnesnoires.weebly.com
Mon Avis Pollar
Alors que Khal et Ezaba savouraient des moments de plénitude et d'amour, une malédiction touchant le peuple des Alocasias remet tout en question. Il est temps pour Khal de reprendre la route et de retrouver son ami de toujours, Fassero.

On est très heureux de retrouver l'univers de magie créé par Romain Godest, mais aussi un peu inquiet, et un peu triste, puisque ce tome clôt la fin de cette série.

On est porté, tout le long de cette aventure par l'énergie, le cadre, les péripéties, les valeurs évoqués. À peine remis d'une guerre douloureuse, nos amis se retrouvent dans une situation épineuse, dangereuse au cœur d'une cité étrange, violente et tranchée. L'intrigue nous transporte rapidement sur les lieux des drames, des conflits.
L'écriture est toujours aussi fluide et enveloppante, tout en allant à l'essentiel. On se sent proche de ces personnages que l'on a appris à connaître, à aimer au fil de la saga. Les liens d'amitié et de fidélité révèlent encore ici toute leur importance. Les attaques font rage, sont meurtrières. 

Il règne un climat tendu qui maintient notre attention tout au long du roman. Le sang coule, la vengeance a sonné, les répercussions sont énormes, inéluctables et sans appel. C'est le récit d'une ère qui s'achève, celle des Dieux, afin que les hommes recouvrent leur liberté.

Une saga héroïque, combative, torturée aux saveurs d'intenses voyages, qui saura vous enchanter...
Citation Pollar
"Elle se trouvait là, plantée dans un cercle de métal ambré et bruni par le temps. Le domaine de Siriag, le maître de Vadeloe, se dessinait sous ses yeux comme une couronne maudite, un anneau de terreur duquel s'échappaient des colonnes de fumée par centaines. Une cité de fer où les forges ne cessaient jamais de s'embraser."

Bandeau - Ombre des dieux