"La manufacture des histoires" de Luc Fivet aux Éditions Baker Street



"La manufacture des histoires" de Luc Fivet aux Éditions Baker Street

Luc Fivet : Un roman dans le roman


La Manufacture des histoires

Dans ce récit qui oscille entre thriller, roman initiatique et satire sociale, un écrivain multi-refusé cherche à pénétrer les arcanes de la Manufacture des histoires, ce lieu mythique où il rencontrera enfin reconnaissance, gloire et fortune.
Cette quête, traversée par un souffle d’humour et de parodie, sera truffée de pièges et de révélations. On y croisera des personnages aussi étonnants qu’un vendeur de machines à écrire, un marabout accoucheur d’histoires, les fantômes de la Beat Generation, des fanatiques obsédés par le Volume et même la nouvelle Shéhérazade, perdue parmi les flots de sans histoire fixe qui peuplent les rues...
https://editionsbakerstreet.com


Mon Avis Pollar
C'est un romancier en quête d'être édité, désabusé, persévérant et surtout à la recherche de lui-même dont nous allons faire la connaissance ici. Il nous raconte bien plus que des histoires à travers sa plume, à travers lui...

Ce récit nous entraîne dans les arcanes de la littérature pour nous emporter de l'inspiration vers l'édition dans une satire mi-sérieuse, toujours appointée et jamais ennuyeuse.

Pour les amoureux des livres, on s'y sent invité et comme un poisson dans l'eau. S'il y a un réel fantasme autour de l'écrivain, il est en quelque sorte ici dépoussiéré, démystifié. On y dévoile ici les coulisses de l'édition non sans humour et toujours de front. On y rencontre des personnages aux reliefs atypiques, caractéristiques, marquées qui jouent leur rôle de divertissement.
L'écriture est fluide, aspirante, inspirante à l'image d'un conte où le grave côtoie l'insolite, le facétieux. On éprouve à le lire au premier degré, pour qu'ensuite il se distille et se décante en pure réflexion.

C'est un récit intelligent, pertinent métaphorique d'une société qui veut nous aliéner de notre pensée, de notre liberté. Il veut nous mettre en garde contre les mirages, pour que chacun puisse continuer de croire et d'écrire sa propre vie.
  Citation Pollar
"Le but ultime, c'est d'arriver à se passer de mur et de regarder l'horizon s'ouvrir en grand devant nos yeux émerveillés. Ce n'est que ça, un livre. Une brique d'imaginaire joliment taguée qui nous donne un avant-goût de la liberté."

Bandeau - Manufacture