"La chaîne" d'Adrian McKinty aux Éditions Fayard/Mazarine






 Un thriller ahurissant


"La chaîne", Adrian McKinty
VICTIMES. SURVIVANTS. RAVISSEURS. CRIMINELS.VOUS SEREZ TOUT CELA À LA FOIS. Le téléphone sonne. Un inconnu a kidnappé votre enfant.Pour qu'il soit libéré, vous devez enlever l'enfant de quelqu'un d'autre.Votre enfant sera relâché quand les parents de votre victime auront à leur tour enlevé un enfant.Si un chaînon manque : votre enfant sera tué. VOUS FAITES DÉSORMAIS PARTIE DE LA CHAINE.VOUS N'ÊTES PAS LES PREMIERS.VOUS NE SEREZ CERTAINEMENT PAS LES DERNIERS.
https://www.fayard.fr





Tout commence par l'enlèvement de Kylie qui fragilise un petit plus Rachel sa mère à qui on a annoncé une récidive de cancer du sein. Elle est prête à tout pour récupérer sa fille, et peut-être même au pire. De victime à criminelle, il n'y a qu'un pas à franchir, et un engrenage à dénouer...


Ce roman joue avec nos peurs avec un système bien rôdé. Tout semble calculé pour intimider les cibles qui tombent dans son piège cruel, implacable.

On est tout de suite imprégné des sentiments de panique et d'isolement que peuvent ressentir mère et fille. Et en même temps très vite, elles nous impressionnent par leur courage, leur processus de raisonnement, leur réactivité. On s'engouffre dans une intrigue alambiquée, tortueuse, sadique. Le contrôle est omniscient, terrifiant. Il y a quelque chose de pernicieux, d'involontaire qui repousse les limites, les principes de moralité. 

L'écriture est habile, grinçante, palpitante. On se laisse guider par cette frénésie d'angoisse, de paranoïa, de cauchemar. En parallèle, on découvre des personnages et un récit un peu nébuleux, que l'on a du mal à raccrocher au récit principal. La deuxième partie consiste à enrayer la machine dans une dynamique d'espionnage, d'extrême. Et tout devient plus dense, plus tendu, plus furieux. Les cartes s'abattent et tout s'accélère dans une joute meurtrière, infernale.

Un thriller qui n'épargne pas son lecteur. Aussi irradiant que captivant ! 



"Cela fait-il sourire les gens de La Chaîne ? Forcer des individus vertueux à commettre des abominations. Chaque être humain sur cette Terre peut-être contraint à violer ses croyances et ses principes les plus chers. Hilarant, non ?"


 
Enlèvement, menace, silence


Rachel est forte et déterminée, dommage qu'elle se sous-estime...

Commentaires