"Correspondance" d'Amélie-Adelaïde Antoine



De belles émotions


Correspondance
HADLIE. Belge. Passionnée par l'écriture. Elle a perdu sa raison d'être. Elle s'inscrit sur un site en ligne pour trouver des correspondants, son énième tentative pour retrouver la pratique régulière de l'écriture. Mais personne ne semble s'investir dans leurs échanges, sauf Alexiel, Anglais.
https://www.amazon.fr



Hadlie, 20 ans, a écrit des histoires pendant une partie de son adolescence jusqu'au jour où l'inspiration l'a quittée. Elle ignore que c'est en échangeant avec des correspondants étrangers qu'elle va trouver en l'un d'eux, l'écoute et la construction d'une méthode lui permettant peut-être de renouer un jour avec sa passion...

Avec ce roman, on retrouve des émotions de jeunesse et de questionnement qui nous ont effleurés, que l'on a pu échanger aussi. On entre dans l'intimité de deux jeunes gens qui racontent leur histoire familiale, leurs doutes, leurs douleurs, leurs espoirs.

Ils se rapprochent en étant sincères, en dévoilant leur essence particulière et si attachante. Au fil de leur correspondance, Hadlie et Alexiel construisent une relation de confiance et d'amitié qui nous touche à cœur. On aime la spontanéité de leurs échanges, mais aussi la réflexion construite qui amène leurs réponses. 

À travers cet exercice de correspondance s'instaure un processus d'introspection, de guérison. On entre avec curiosité et délectation à l'intérieur de la mécanique du romancier. L'écriture crée une intimité, une tendresse, un lien. On apprécie ce lit de confidences. 

L'un comme l'autre y trouvent leurs comptes et délient, petit à petit le sens de leur vie et la direction, vers un bien joli manuscrit.

On parle ici de famille, de singularité, de passage avec une profonde justesse et finesse. Un roman inouï dans lequel s'opère une précieuse métamorphose !


"Écrivons en français. Écrivons-nous simplement, comme deux jeunes adultes perdus dans ce monde, qui ont besoin d'un coup de main pour dépasser la barrière invisible entre l'adolescence et l'âge adulte." 

Correspondance, passion, problématique, amitié



Les reproches d'Hadlie à Alexiel : des lettres courtes quand elle peut mettre beaucoup d'espace-temps entre ses réponses...

Commentaires