"Shutdown" d'Aurélien Grall (Auto-Édition)


"Shutdown" d'Aurélien Grall (Auto-Édition)

Un thriller apocalyptique

Shutdown d'Aurélien Grall
Imaginez un monde sans électricité, sans smartphones, sans ordinateurs, sans télévision, sans réseaux sociaux. Imaginez un monde où les gens sont condamnés à se regarder, se parler et s’entraider. Ce monde, c’est celui du grand shutdown. La pire catastrophe n’ayant jamais frappé l’Humanité !

Imaginez un monde sans électricité, sans moyen de communication ; Michaël Donovan, chercheur, raconte comment un jour tout a basculé et comment cela s'est passé. Il n'y avait plus de retour possible, la machine était lancé...

C'est un roman catastrophe enlevé que nous propose Aurélien Grall, avec des préoccupations écologiques bien d'aujourd'hui. La Terre semble avoir atteint un point de non-retour, malmené, essoré à l'extrême.

On est tout de suite précipité dans quelque chose d'affolant et qui nous échappe. Les éléments se déchaînent provoquant un mouvement de masse, une dispersion humaine. Mickaël est ici confronté à son passé et ne ménage pas son rejet, sa colère. 

On suit son récit avec beaucoup de frénésie et d'inquiétude. L'écriture est choc, très visuelle. C'est à la fois tangible et surréaliste. Les personnages sortent de leur zone de confort, tranchent dans le vif, déplacent leur énergie, leurs priorités, leurs espoirs. Il y a un rapport d'urgence qui se créé et qui s'enroule sur lui-même. 

On se sent happé par un mécanisme incontrôlable. Au jeu des révélations, Mickaël tangue et nous fragilise. Tout va très vite et nous précipite au bord d'un précipice intimidant et inéluctable. Mais la vérité n'est-elle pas encore ailleurs ?

Un roman éclair, des préoccupations majeures, un style percutant !

 
"Il est arrivé aux instruments de bord la même chose qu'à votre voiture. Tout s'est arrêté subitement. Avions, hélicoptères, appareillage de la tour de contrôle, PC, smartphones, tout a grillé d'un coup. On a constaté une forte interférence électromagnétique et puis le noir."
Dérèglement, survie, complot, trahison

 
Le laisser-aller de Mickaël qui le discrédite et qui lui fait perdre toute forme de crédibilité...


Commentaires