"Opération Requiem" de Stanislas Petrosky aux Éditions French Pulp


"Opération Requiem"de Stanislas Petrosky aux Éditions French Pulp 

Pour l'amour des bêtes


Opération Requiem | French Pulp éditions
Quand Requiem, le plus déjanté des curés, agent secret du Vatican décide de prendre la défense des animaux, et qu'il se retrouve confronté aux Yakuza, ça donne un polar sans temps mort, avec des répliques toujours aussi ciselées. Une fois de plus, Petrosky nous ouvre les yeux sur un problème de société avec humour.


Requiem est de retour, avouez, il vous manquait à vous aussi ! C'est du côté de l'Afrique que l'on le retrouve avec son acolyte de charme Cécile, pour la défense de la nature et des animaux. Un voyage brut et sans détour vous attend, si vous voulez bien suivre le guide...

On retrouve notre curé truculent très en forme pour une mission safari endiablée. Au côté de Cécile, qu'il ne quitte plus, il confirme ses talents d'aventurier du risque. Il aborde une fois de plus un sujet sérieux et d'actualité qui appuie là où cela fait mal.

Et vous connaissez notre justicier, il n'a jamais la langue de sa poche. Les situations pimentées ne lui font toujours pas peur, aller aux devant des emmerdements non plus, mais c'est un peu pour ça qu'on l'aime, non ? Sur le devant de la scène, un crapuleux sans cervelle et sans scrupule, aux bancs des victimes : des espèces sauvages, sacrifiées. Ni une, ni deux, Esteban monte dans les tours et agit toujours en conscience. 

L'écriture est enlevée, juteuse, blasphématoire. Franchement, c'est du nectar, du petit-lait à lire. 

On aime la fougue, l'audace, l'humour. Culotté, déjanté ? Je ne sais pas, force est de constater que l'on est très souvent dans le vrai. Il n'y a jamais de temps mort entre une scène d'action, de séduction ou de délicieuses références, on s'en paye décidément une sacrée tranche. Et si en plus, les yakuzas s'en mêlent... 

Un roman coup de poing auquel il vous sera impossible de résister !



"Ben tu vois, comme Falvo doit cuver son saint-estèphe et qu'il me fout la paix, je vais lui dire oui à la vieille. Plutôt que la veuve et l'orphelin, on va sauver le bonobo et le céphalopode !"


Énergie, humour, connerie humaine

Une mamie Rock'n'roll dans cet épisode qui pourrait presque voler la vedette à notre curé trash et gouailleur

Commentaires