"L'île aux mille sources" de Sarah Lark aux Éditions de l'Archipel



"L'île aux mille sources" de Sarah Lark aux Éditions de l'Archipel

Un récit remarquable


L'île aux mille sources
Londres, 1732. Nora, la fille d’un riche négociant, a perdu Simon, son premier amour, avec qui elle rêvait d’horizons lointains. Pour satisfaire ses envies d’exotisme, la jeune femme accepte d’épouser un veuf bien plus âgé qui possède une plantation en Jamaïque.
Nora embarque alors pour les Caraïbes, a la découverte d’une île enchanteresse. Mais, bien vite, elle déchante : les conditions de vie des esclaves dans les champs de canne la révoltent.
Décidée a faire évoluer les mentalités, Nora pourra compter sur le soutien de Douglas, le fils d’Elias. Mais la révolte gronde, qui pourrait bouleverser a jamais la vie de Nora.
http://www.editionsarchipel.com


Londres 1732 : Nora a rêvé avec Simon son premier amour perdu, de terres lointaines et de belles découvertes. Alors qu'elle accepte un mariage arrangé, l'esclavage sur l'île des Caraïbes change sa vision des choses pour vivre ses premières désillusions...


Nora est une de ces héroïnes qui nous pousse et nous transporte au cœur d'un roman flamboyant. Nora en quête de voyages, de paysages exotiques embarque vers quelque chose de plus trouble, dérangeant.

Elle se retrouve nez à nez avec le monde cruel et injuste de l'esclavage qu'elle réprouve dès les premiers instants. Avec elle, on goûte les inégalités, les souffrances infligés parce que l'on n'est pas de la bonne couleur de peau. Au-delà du récit social, on est éprouvé par la romance omniprésente dans le récit. 

L'écriture est sublime, forte et coule d'elle-même. Elle nous touche, nous séduit, nous pétrifie, nous indigne aussi. 

On aime le caractère volontaire, revêche de l'insoumise Nora qui doit sa résistance à sa capacité de s'évader... On apprécie ses qualités de guérisseuse et de cœur qui font d'elle une femme d'exception. Elle reste fidèle à elle-même dans l'adversité et jusqu'au bout. L'esclavage ici prend mille visages, mais l'amour réunit les cœurs et finit toujours par triompher.

Un roman dans la moiteur des champs de la canne à sucre où les passions s'exercent plus que vous ne l'imaginiez encore.

"Il y a des choses qu'un être humain ne devrait pas faire, nuança Nora. C'est une question de bien et de mal, pas de Noir et de Blanc."

Exotisme, esclavage, amour

La jalousie, la haine qui aveuglent certains personnages et qui les conduisent à faire de mauvais choix.

Commentaires

  1. J'ai reçu le roman pas plus tard que ce matin et je suis tellement contente de l'avoir enfin entre les mains. ;) Il est sorti depuis peu et je l'avais déjà repéré depuis un petit moment. Sarah Lark n'est pas une inconnue pour moi et j'ai beaucoup aimé sa saga Le Pays du Nuage Blanc. J'étais ravie de la retrouver dans un univers différent de ce qu'elle nous a proposé jusque là et ce voyage dans les Caraïbes du XVIIIème siècle a tout pour me plaire. ;) Je vais le lire prochainement et je trépigne déjà d'impatience, en espérant être autant séduite que la plupart des autres lectrices !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire