"Toi, tu as la haine" de Raphaëlle Ahme aux Éditions Librinova



"Toi, tu as la haine" de Raphaëlle Ahme aux Éditions Librinova

Une voix qui s'exprime


Toi, tu as la haine ! - Raphaëlle Ahme
Musicienne amatrice, Gabrielle est aussi danseuse et passionnée de littérature. Son métier et les activités artistiques qu’elle a développées de manière cathartique l’ont-ils sauvée d’une enfance trop sérieuse et dénuée de chaleur maternelle ? J.S. Bach, le flamenco, Rachmaninov, Tolstoï, le tango argentin, Dumas... Son combat contre elle-même qu’a été sa vie a-t-il suffi ?...
http://preprod.librinova.com




Gabrielle n'a plus peur d'elle-même. Après avoir traversé les épreuves de la vie et ses aventures, c'est avec toute sa sensibilité qu'elle exprime tout ce qui lui permet d'être celle qu'elle est aujourd'hui...

Gabrielle prend la plume et retrace son parcours chaotique, sinueux de l'enfance à l'âge adulte. A travers son récit, on découvre ses blessures d'enfance, ses difficultés à se libérer de ses chaînes, à se réaliser en amour, et à aller vers l'autre.

On apprécie et on aime son caractère volontaire, lucide et éveillée. Sa sensibilité lui ouvre le passage sur la voie des Arts en général. L'écriture, la danse, la musique lui permettent de s'évader, se libérer. L'écriture est appliquée, sérieuse, méthodique. On ressent l'importance, le souci de ne rien oublier. 

On parle de rigueur, de discipline, de difficulté à être libre et être soi. Les silences, les mal-dits font la part belle aux rendez-vous manqués d'amour et de tendresse. Heureusement, les passions construisent, remplissent le vide, la douleur des évènements malheureux.

Gabrielle à cinquante-cinq ans se définit par un diagnostic Asperger qu'elle aurait sinon maîtrisé, bien apprivoisé. Et on aime ce qu'elle a écrit...

"Le flamenco... Danse cathartique s'il en est, de l'exaltation, de l'exultation, de la transe même, qui transporte l'âme hors d'elle-même et qui aide Gabrielle à se libérer de ce qui l'encombre."
Cicatrices, expression, résilience


Le manque de confiance de Gabrielle


Commentaires