"Le secret du sexe déchu" de Freeric Huginn (Auto-Édition)



"Le secret du sexe déchu" de Freeric Huginn

Une fiction qui ne manque pas d'audace


"Le secret du sexe déchu" de Freeric Huginn (Auto Édition)
Les misandres ont pris le pouvoir.
C’est tout ce que votre accréditation m’autorise à vous révéler.
Le reste est classé « Top Secret ».
Libre à vous de chercher la Vérité, mais ne comptez pas sur moi.
Vous devrez la trouver seule.
À vos risques et périls…
https://freerichuginn.wordpress.com




Les misandres ont pris le pouvoir. Pourquoi, comment, et est-il possible de revenir en arrière ? C'est ce que vous allez tenter de découvrir avec les personnages de cette fiction culottée, mais pas si hallucinante que cela...

Et si on inversait les rôles ? Freeric Huginn nous ouvre les portes d'un lieu où la femme a pris le pas sur l'homme. Avec elles, alors nous pourrions bénéficier d'un monde plus juste, plus amical. En théorie bien sûr, parce qu'en réalité, c'est loin d'être le cas.

La domination des femmes est cruelle et sans merci, pour changer tout cela, il va falloir s'accrocher... L'écriture est enlevée, l'action trépidante. Comment en est-on arrivé là, c'est ce que l'on cherche et brûle de découvrir. Au-delà de la fiction, c'est la réflexion qui se cache derrière qui nous intéresse. 

L'univers dépeint est grossier et consternant de "conneries". Mais il faut parfois savoir choquer pour faire bouger les esprits. L'auteur, on le sent, s'est fait plaisir à étirer son sujet à l'extrême pour nous divertir, mais aussi aiguiser notre sens critique.

Une aventure fictive qui ouvre notre regard sur notre société. Embarquez dans cette intrigue brûlante de suspens, de violences et de secrets. Les femmes sont des hommes comme les autres...

"Et puis, quelle mouche les avait piquées ces nanas, de revendiquer toujours plus de droit pour les mâles ? Aujourd'hui, ils avaient l'autorisation de sortir seuls, et même la possibilité d'avoir un compte bancaire à leur nom. Et pourquoi pas les autoriser à voter, tant qu'on y était ?"

Déséquilibre, injustice


Scènes choquantes qui peuvent heurter les sensibilités...


Commentaires