"L'important n'est pas la chute" de Guillaume Ramezi Aux Éditions French Pulp



"L'important n'est pas la chute" de Guillaume Ramezi Aux Éditions French Pulp

Un polar maîtrisé


L'important n'est pas la chute | French Pulp éditions
Un accident de parachute est rare... Encore plus lorsque la cause se révèle criminelle... Le liste des suspects sera longue pour Camille et son équipe, quand a réussi dans les affaires, on peut ne atteindre le sommet sans se faire au passage des ennemis, des gens qui vous jalousent, qui vous en veulent pour avoir perdu un emploi, de ne pas l'avoir eu...
https://frenchpulpeditions.fr



Thomas Laverne à trente-huit ans est un homme d'affaires influent quand il est victime d'un accident de parachute qui le précipite dans le coma. Après vérification du matériel, il aurait été saboté... Qui aurait pu lui en vouloir à mort ? C'est ce que Camille Lambert l'enquêtrice en charge de cette affaire, va tenter de découvrir...


Ce n'est pas un roman où l'action prime et crépite dans tous les sens, mais plutôt d'ambiance et de suspens que nous propose Guillaume Ramezi. L'auteur prend le temps d'installer un décor, des situations, des personnages.

On a une vision sur un champ large où tout semble possible. Camille a déjà eu une affaire à traiter avec cette famille. Une de leur fille avait été enlevée, séquestrée, torturée. Thomas est un mari infidèle.
Faut-il chercher du côté professionnel ou personnel ?
Lui faisait-on du chantage ?

Camille fouille, ne doit éloigner aucune piste. Elle se frôle à quelque chose de trouble et d'épineux. L'écriture est habile, ménage ses effets. Petit à petit, on découvre la face cachée de cet homme, son goût prononcé pour le BDSM...

On parle ici de crime, d'horreur, de perversion. Camille débusque des supercheries pour se rapprocher de quelque chose d'abominable, d'inavouable. Les révélations nous laissent un goût amer en bouche. La chute est sans appel, terrifiante, jouissive, prompte et bien nommée.

Dans un milieu où il est primordial de préserver les apparences, ça éclabousse pas mal... Un polar réussi, je vous le recommande !


"Le pouvoir faisait décidément perdre la tête à beaucoup de monde. Même les gens sains en apparence pouvaient perdre complètement le sens des réalités quand ils croyaient le monde à leurs pieds et qu'ils pensaient que tout leur était dû."

Tentative d'homicide, malaise, secrets

On perd du temps sur des fausses pistes alors que la vérité était là sous nos yeux...


Commentaires