"Donne-moi des ailes" de Nicolas Vanier aux Éditions XO



"Donne-moi des ailes" de Nicolas Vanier aux Éditions XO

Un fabuleux voyage


Donne-moi des ailes
Ces oies naines menacées de disparition, qui, chaque matin, survolent étangs et marais, Christian a décidé de les sauver. Il en a fait son combat. fatigué par la ville et son rythme infernal, il a tout quitté pour s’installer dans un mas de Camargue, en pleine nature, au milieu des oiseaux.
C’est là qu’il échafaude son plan, en secret, à la lisière de la légalité. Un projet fou : habituer des oisons, dès la couveuse, au bruit d’un ULM, pour, un jour, voler avec eux en escadrille sur une nouvelle route migratoire, à l’abri des dangers...
http://www.xoeditions.com


Quand Thomas du haut de ses quatorze ans part quelques semaines en vacances dans la ferme de son père en Camargue, il est un adolescent blasé, incapable de lâcher sa console de jeux. Rien ne laissait prévoir qu'il tomberait amoureux des oies naines et se retrouverait au centre d'un sauvetage incroyable et d'une traversée en ULM inoubliable...

Avec ce roman, on s'envole au-dessus des nuages, nous retrouvons notre âme d'enfant, enthousiaste, impatiente, passionnée. Thomas nous fait rêver, nous donne à voir la nature, les animaux sauvages comme nous ne les voyions plus.

On aime son histoire merveilleuse, sa fougue, sa détermination, le rapport étroit, les liens de confiance qu'il tisse avec ces oiseaux. On est ivre de vie ici, de liberté. On poursuit le rêve de Thomas, des étoiles plein les yeux, porté par les réminiscences du "merveilleux voyage de Nils Holgerson". L'écriture est fascinante, fluide, exaltante. Les paysages défilent, purs, instantanés, grandioses. 

On parle d'écologie, de politique et d'urbanisation galopante. On s'attache à quelque chose de plus doux, véritable, sensé. Rien ne devient plus important que de vivre avec ses tripes, voir avec son cœur.

Les oiseaux nous montrent le chemin, l'évasion est unique, irréelle mais essentielle. Serez-vous prêt à les suivre dans cette aventure ?


"Le garçon ne mesure pas encore pleinement cette "révélation", c'est trop abstrait, un peu flou dans son esprit, mais il sait que cela a un lien avec la nature, avec ce lieu et les oies naines, avec sa capacité à éprouver des émotions face au vivant, toutes ces choses qu'il ignorait avant, comme goûter le silence, contempler le ciel ou saisir les caprices du vent."

Aventure, préservation de la nature

Un récit parfois tiré en épingle, mais on a envie d'y croire...

Commentaires