"Drôle de nébuleuse" d'Iris Rivaldi aux Éditions BoD



"Drôle de nébuleuse" d'Iris Rivaldi aux Éditions BoD

Une enquête insolite


Drôle de nébuleuse
Le septième tome de la série met, une nouvelle fois, en scène les aventures du commissaire principal Paul Berger alias le "Grogneux", désormais connu de tous comme un sympathique ronchonneur. Aux côtés de sa fidèle adjointe, il mettra tout en oeuvre pour dissiper le brouillard qui plane au-dessus du meurtre odieux d'une paisible octogénaire seule et sans famille. Une intrigue sur fond de fusées et de conquête spatiale qui conduira notre duo d'enquêteurs dans la périphérie du Havre. L'affaire est si ardue que les collègues du SRPJ prétendent - quelle mesquinerie ! - que notre Grogneux va se planter en beauté... Ce coup-ci, la légende de ce super flic aurait-elle fait long feu ?
https://www.bod.fr


Toujours en retraite, "le grogneux" reprend régulièrement le chemin des énigmes avec sa douce Émilie. C'est au Havre, cette fois qu'il sévit pour le meurtre d'une vieille dame qui vouait une obsession pour les extraterrestres...


On retrouve toujours Berger avec un plaisir non dissimulé, et on s'est attaché beaucoup à lui, à sa personnalité au fil de ces tomes. C'est son côté bon vivant et gouailleur qui nous le rend si sympathique.

Émilie et lui sont devenus un duo incontournable dans la résolution des crimes improbables, inexplicables. Leur collaboration fonctionne à merveille. Il y a une synergie qui se crée, se joue et fait mouche à chaque fois. 

L'écriture est toujours aussi prompte, joueuse, cabocharde. Il n'y a rien de très formelle ou de très sérieux ici. Et pourtant "le grogneux" ne laisse rien filer et passe tous les éléments au crible. On peut louer son sens du devoir et de la méthode, sa propension à relativiser et à jouir de la vie. Le récit ménage le suspens, nous promène vers des sujets qui font débat. 

Le "grogneux" n'a pas encore perdu de sa superbe et ne s'en laisse pas compter.

Consciencieux, averti, pragmatique, il prouve une fois de plus son talent de fin limier. Qu'à cela ne tienne, quand il cherche, il trouve. Tout est dit : vous pouvez repaître à vos activités jusqu'à la prochaine aventure !


"Sachez seulement que, depuis elle, depuis moi, je suis NOUS, je pense NOUS, nous sommes NOUS. Bref, Emilie est devenue ma femme légitime devant les hommes et le maire de Sernon et c'est ensemble que nous menons nos enquêtes."

Fluide, court, sans prise de tête

Les explications rationnelles qui l'emportent sur le surnaturel. La magie d'Emilie et de sa grand-mère nous manque...


Commentaires