"Un homme parfait" de Jo Jakeman aux Éditions Marabout


"Un homme parfait" de Jo Jakeman aux Éditions Marabout

Jo Jakeman : Un thriller éreintant


Un homme parfait | Editions Marabout
Phillip, le mari d'Imogen est un terrifiant manipulateur qui présente à tous l'image de l'homme parfait. Mais Imogen sait ce qu'il cache. Alors qu'ils sont en instance de divorce, Phillip lui donne 15 jours pour quitter la maison, faute de quoi il demandera la garde de leur fils. Lors d'une dispute, dans un moment de folie, Imogen l'enferme à la cave. Maintenant qu'elle semble contrôler la situation, jusqu'où sera-t-elle capable d'aller pour défendre son fils ?



Imogen, a vécu des années d'abus conjugaux et le caractère retors d'un mari bien sous tout rapport. En instance de divorce, Phillip ne lâche pas la pression, mais Imogen a décidé qu'il ne lui ferait plus de mal. Pour son fils, elle est prête à montrer les griffes et aller très loin. Phillip ferait peut-être bien de se méfier...


Ce roman nous plonge dans une atmosphère malsaine. Pour le comprendre, il faut remonter le temps, avant les obsèques de Phillipe Rochester. Qui est-cet homme ? Est-il le policier si lisse, si intègre qu'il laisse à voir ?

La réunion involontaire des trois femmes de sa vie, est intime, silencieuse, secrète. On comprend les drames, les tensions contenues derrière l'esprit de façade. Pour Naoémi, Ruby et Imogen, le cauchemar prend fin. Ce qu'elles ont vécu dépasse toute compréhension, tout entendement. Leur point commun est cet homme manipulateur, menteur et narcissique. Les confrontations avec lui, sont amères, explosives. Il a besoin de contrôle et on sent très vite qu'Imogen a touché un point sensible, qu'il se met en danger.

On assiste au jeu cruel du chat et de la souris. On y relate des affaires passées, nébuleuses, le travail de sape morale, les menaces, le harcèlement, la violence. Les pièces se complètent unes à unes pour dévoiler l'abject, le pernicieux.

L'écriture est habile, percutante, persuasive. On est éprouvé par la tempête aux côtés d'Imogen qui ne nous épargne rien. Il y a du suspens, de l'action, de la psychologie.

C'est un bon cocktail qui crépite, irradie et se savoure comme un feu de joie. Un roman diabolique et de l'extrême, où les innocents ont une seconde chance... 

Avouez-le, ça vous fait plaisir !


"..._Tu sais aussi bien que moi qu'une fois que Phillip entre dans ta vie, il ne te lâche plus. On est marquées. Il pense qu'on lui appartient jusqu'à sa mort. En ce qui me concerne, j'ai hâte que ce jour arrive."

 Une intrigue qui repose essentiellement sur la psychologie des personnages. Un récit brillant et maîtrisé pour un premier roman.


Un coupable pris à son propre piège. C'est jouissif au début, mais au final décevant, parce qu'il échappe ainsi à la justice...

Commentaires