"Etoiles dans le ciel du Sud" d'Elizabeth Haran aux Éditions Archipoche


"Etoiles dans le ciel du Sud" d'Elizabeth Haran aux Éditions Archipoche
Elizabeth Haran : La chaleur de l'Australie

Étoiles dans le ciel du sud
Londres, 1954. Estella mène une vie des plus confortables… jusqu'à ce qu'elle découvre que son mari, en plus d'avoir fermé son cabinet d'avocat et dilapidé leur fortune, la trompe.
Le cœur brisé, Estella décide de partir en Australie, où un poste de vétérinaire l'attend. Mais la jeune femme n'est pas seule à effectuer la traversée : elle est enceinte.
Arrivée à Kangaroo Crossing, Estella déchante. Peuplée d'une poignée d'habitants, le hameau est infesté de mouches, la chaleur y est suffocante…et tous observent la nouvelle venue d'un œil suspicieux...
http://www.archipoche.com


 

Londres 1954, tout s'effondre pour Estella quand elle apprend la liaison de son mari avec sa cousine. Enceinte et sans ressources, elle décide de partir pour l'Australie en quête de ses origines, et bien déterminée à affronter son destin...


Elizabeth Haran nous enchante encore au cœur de l'Australie sauvage avec ses personnages tourmentés et attachants, ses paysages à couper le souffle. Il y a quelque chose de pur et d'indescriptible, une force de la nature qui se déploie et qui anime la ville de Kangaroo Crossing.

C'est aux côtés d'Estella que tout est concentré et se joue. On aime sa force, sa ténacité et sa simplicité, qui conquiert les cœurs. Pudique, discrète, elle souhaite plus que tout au monde, se faire accepter et aimer pour ce qu'elle est. Ses choix nous impressionnent, forcent notre respect. On est inquiet pour elle, on l'admire pour son sens des réalités, et l'énergie qu'elle emploie pour aller de l'avant.

L'écriture est fluide, descriptive, elle nous emporte dans un univers lointain et exotique. Il y a beaucoup de dialogues qui donnent du relief à notre lecture, une proximité avec les personnages. Estella révèle et réveille bien des secrets. Ce petit bout de femme a un don, elle est à l'écoute des animaux, mais aussi des hommes...

L'auteur réunit tous les éléments nécessaires pour raconter une belle histoire dévorante et passionnée.

Laissez vous embarquer comme Estella par la difficulté : il arrive qu'elle amène à l'insoupçonnable évidence, parfois...


"Je l'ignore. J'ai besoin de travailler. En revanche, je n'ai pas la moindre idée du temps qu'il faudra pour que les éleveurs de la région m'accordent leur confiance. Tu l'as dit toi-même tout à l'heure, je suis jeune... Et je suis une femme. Deux gros défauts pour ces messieurs..."

Commentaires