"Les coeurs aimants" d'Anne Plichota et Cendrine Wolf aux Édition XO




"Les coeurs aimants" d'Anne Plichota et Cendrine Wolf aux Édition XO

Anne Plichota et Cendrine Wolf : Un récit fébrile


Les coeurs aimants
À bientôt vingt ans, Dana se sent toujours aussi perdue. Elle ne supporte pas son corps, son image. Cobalt, lui, est un séducteur qui déborde de confiance. Dans le huis clos du centre médical où ils luttent contre leurs démons – les troubles alimentaires pour elle, le cannabis pour lui –, leurs regards n’auraient jamais dû se croiser.
Et pourtant… 




Dana et Cobalt ont à peine 20 ans quand ils se retrouvent au centre Aurore avec des difficultés qu'ils doivent regarder en face et surmonter. Elle effacée, lui provocateur, vont s'ouvrir l'un à l'autre, s'électriser, se défier jusqu'au point ultime de fusion et d'amour...

"Les cœurs aimants" est une bousculade, un chaos qui retentit à l'intérieur de nous. Il s'insinue le trouble entre le jeu de la séduction et les émotions ressenties de plein fouet par ces jeunes adultes.


Cobalt et Dana sont aux antipodes l'un de l'autre et comme le Ying et le Yang s'opposent et à la fois se complètent. C'est tout à fait ravageur et bouleversant. Leur attraction est subtile, tactile, capricieuse. On aime leur rapport mêlé de doute, de panique, de fascination. Il y a de la surprise dans leurs rapprochements. 

Les auteurs réussissent le pari de nous faire goûter des sentiments puissants, catalyseurs et indéfinissables. On est touché par leurs élans, leurs pudeurs. Il y a quelque chose de fragile et vulnérable qui ne se calcule pas... 

L'écriture est sublime, rare tant elle capture les tripes, le fond de l'âme. Ces deux jeunes gens nous éparpillent et nous réunissent dans leurs errances et leur travail d'introspection...

Il y a de la passion, de l'attraction, du désir, de l'intérêt qui rapproche ces cœurs et les révèlent à eux-mêmes, de manière inouïe et en toute conviction.



"Ces confidences faites, sa coquille se refermait sur elle, comme une ombre matérielle. Mais elle ne s'y trouvait pas seule, Cobalt avait réussi à s'infiltrer. Elle le comprit lorsqu'elle le sentit poser sur ses lèvres un baiser tendre, chaud, plein de désir contenu et de douceur insoupçonnée."


Des émotions jaillissantes. Des corps-à-corps sensuels uniques, incandescents. Des dialogues sensibles, amusants, frontaux, profonds.


L'histoire entre Rose et Simon tendre et sans histoire qui contraste beaucoup avec celle de Cobalt et Dana.