"Le grogneux face à l'inexplicable" d'Iris Rivaldi aux Éditions BoD



"Le grogneux face à l'inexplicable" d'Iris Rivaldi aux Éditions BoD

Iris Rivaldi : Un commissaire dérouté



Le Grogneux face à l'inexplicable
Le commissaire Paul Berger, surnommé "Le Grogneux" par tous ses collègues à cause de son fichu caractère, n'est pas au bout de ses peines. Ce policier un rien atypique est confronté tous les jours à un monde impitoyable à la lisière du sordide. Heureusement que ses amis dévoués et sa merveilleuse épouse à la nature espiègle et amoureuse lui permettent de souffler de temps à autre. Seulement voilà, même s'il a une longue expérience de fin limier derrière lui, notre commissaire n'a encore rien vu et va soudain subir d'étranges phénomènes, loin d'être le fruit de son imagination...




Vous vous souvenez de Paul Berger, cet homme amoureux, prêt à décrocher de la police pour couler des jours heureux avec sa douce... Apparemment, ce n'est pas pour tout de suite, les affaires ici, vont bon train et se succèdent peut-être même avec un caractère étrange. Mais chut, voyez donc par vous-même... 

On est ravi de retrouver Paul dans une nouvelle aventure. Emilie est encore ici, aux petits soins pour lui, et il en a grand besoin. Ses préoccupations sont tenaces, harassantes, et le grogneux est mis à mal dans une dimension qui ne lui est pas familière pour une fois.

On apprécie son sens du devoir, son caractère franc, affirmé. Il y a quelque chose en lui qui insuffle le respect autant qu'il nous est rendu attachant. L'écriture est vivante, les dialogues tiennent une grande place dans le récit. Tout va très vite et part dans tous les sens, il est donc impossible de s'ennuyer. On fait aussi dans cet épisode la connaissance d'un sacré personnage en la grand-mère d'Emilie. Son cursus est impressionnant et le récit de son histoire tout droit rapporté d'Amazonie, passionnant. Paul nous fait un peu de la peine parce qu'il a du mal à lâcher prise, à laisser sa place, quand il est dans la nostalgie.

Emilie lui apporte un peu de douceur, de fraîcheur, de clairvoyance. Mais que l'on se rassure, elle l'accepte comme il est et n'entend pas le changer.

Ouf, le grogneux ne devrait pas finir au placard !



Ma chérie viens m'aider, je suis dans la tourmente, je ne contrôle plus rien. Les êtres autour de moi deviennent monstrueux. C'est un cauchemar éveillé.


Une intrigue divertissante, accessible. Des personnages attachants.



Beaucoup d'énergie, d'action. L'heure n'est pas au développement.