"La parole du chacal" de Clarence Pitz aux Éditions Le Lys Bleu



"La parole du chacal" de Clarence Pitz aux Éditions Le Lys Bleu

Clarence Pitz : Un thriller captivant


La parole du chacal - Le Lys Bleu Éditions
Claire aurait dû suivre son intuition et renoncer à ce voyage. L’ombre fantomatique qu’elle a aperçue au milieu des tombes dogons dans un documentaire ne présageait rien de bon. Surtout qu’Armand, guide charismatique et anthropologue renommé, était resté curieusement évasif lorsqu’elle lui avait posé des questions sur ces caveaux. Armand dont le coup de volant a plongé leur camionnette dans un marigot. Tout ça pour éviter un foutu chacal ! Le village dans lequel ils ont échoué après cet accident est peuplé d’habitants craintifs et entouré d’une nature hostile...
https://www.lysbleueditions.com



Après une conférence donnée par Armand Leroux, Claire s'engage à partir en expédition au Mali et à se mêler à la tribu des Dogons. Avec son fils Sacha dix ans, elle s'apprête à vivre une expérience extraordinaire. Sur place, tout est millimétré quand arrive l'accident qui les précipite dans l'inconnu...


Clarence Pitz nous offre un voyage en relief dans la savane africaine avec une saveur et un réalisme étonnant. On sent la moiteur et la poussière nous coller à la peau, la curiosité nous piquer, l'inquiétude nous gagner aussi...

On se rapproche de nos projections de folklore, on alimente ici nos peurs ancestrales, primitives. L'écriture est habile, précise, documentée. Ces trois semaines d'expédition défilent sans nous laisser de répit. Les personnages sont captifs d'éléments effrayants et incontrôlables. L'aventure prend des propensions menaçantes, cauchemardesques. On s'enfonce petit à petit dans quelque chose d'impossible à maîtriser...

On est fasciné par l'immersion en territoire Dogon, leurs rites, leurs croyances, leurs coutumes. Il y a du rythme, du mystère, de l'angoisse, du suspens dans ce thriller ethnique. On est pris au piège d'un village isolé, d'une énergie, de nos affabulations. Et puis tout s'accélère jusqu'au dénouement final aussi surprenant que perturbant...

Êtes-vous prêt à faire ce voyage ? Si oui, je vos conseille de bien vous accrocher !


"Nombreux sont les dangers dans les falaises, redoutables sont les pièges, puissants sont les prédateurs. Surtout pour ceux qui doivent expier une faute."


L'exotisme, le mystère, l'adrénaline qui se dégage du récit


La curiosité de Claire qui prend le pas sur l'intuition, la raison...

Clarence Pitz est une auteure belge qui partage sa vie entre Bruxelles, la Savoie et la Touraine. Professeure d’Histoire de l’Art et d’Anthropologie, dévoreuse insatiable de thrillers et passionnée de voyages, elle se lance dans l’écriture en 2017 et entame une série de romans où elle mêle culture et suspense.
La parole du chacal a fait partie des finalistes du concours VSD-RTL du meilleur thriller 2018.