16 novembre 2015

"Le parcours" de Lee Goldberg chez Amazon Crossing

LeParcours

 

"Le parcours" de Lee Goldberg chez Amazon Crossing

 

Résumé :

C’est une minute après le grand séisme, le « Big One ». Marty Slack, un exécutif de chaîne de télévision, émerge de dessous sa Mercedes, garée devant ce qui fut un entrepôt au centre de Los Angeles et le lieu de tournage d’une nouvelle série télévisée. Le centre de Los Angeles est en ruines. Le ciel est recouvert d’une fumée noire. Le portable de Marty est mort. Les autoroutes sont sous les décombres. L’aéroport est démoli. Des bâtiments gisent dans les rues comme des arbres abattus. Ça prendra des jours avant que l’aide n’arrive.

Marty a attendu ce jour toute sa vie. Il est prêt. Dans sa voiture, il y a une solide paire de chaussures de marche, un sac de nourriture, de l’eau, une trousse de secours. Il sait qu’il n’y a qu’une seule chose qu’il puisse faire… Il doit rentrer chez lui pour sa femme, Beth, retourner dans son quartier résidentiel à l’autre bout de la San Fernando Valley.

Tout ce qu’il doit faire, c’est marcher. Mais il apprendra vite que ce n’est pas si facile. Son voyage, dangereux et imprévisible, le conduira dans différents univers de ce qui fut Los Angeles. Les incendies sont hors de contrôle, les inondations jaillissent des barrages effondrés. Des explosions de gaz naturel provoquent des incendies dans certains quartiers. Des crevasses dans le sol avalent des immeubles entiers. Des répliques du séisme labourent la terre. Les pillards se déchaînent dans les rues.

Il n’y a pas d’électricité. Pas d’eau courante. Pas de loi.

Marty Slack pense qu’il est prêt. Il a tort. Rien ne peut le préparer à cette épreuve. Une quête de sa famille et de son âme, un périple qui va tester les limites de son endurance et de son humanité, une longue marche de l’homme qu’il était à l’homme qu’il peut devenir… s’il peut survivre au Parcours.

 

 

 

 

Le parcours

~ Lee Goldberg (author) More about this product
Prix: EUR 9,99

Mon avis :

Ce roman est une métaphore, le chemin d'un homme Martin Slack pour rejoindre sa femme alors qu'un séisme majeur a changé le visage de Los Angeles. Cet homme au demeurant peu courageux se met au défi de parcourir la route du chaos, du désastre humain et matériel.

Très vite, les scènes d'horreur défilent, les appels au secours et la rencontre d'un homme qui le met en face de sa lâcheté et de sa médiocrité. Le récit ne nous épargne rien des catastrophes en chaîne et des répercussions causées. Martin change, apprend de ses erreurs, à faire des choix aussi, et finit par survivre.

Buck,  un personnage mystérieux, hautain et provocateur devient le compagnon indispensable de cette aventure. Martin aura l'occasion d'apprendre dans cette épreuve beaucoup de lui-même, plus qu'en toute une vie. De l'endurance à l’héroïsme, il n'y a qu'un pas, il va réfléchir et redéfinir ses priorités. Il faut parfois un coup de pouce, une situation d'urgence pour croire en soi.

L'auteur réussit à nous embarquer dans cette histoire catastrophe. On ne croit pas forcément en Martin au début, on doute beaucoup, mais on ne peut s'empêcher de le suivre et d'espérer qu'il se sorte du pétrin. L'écriture est imagée, choc et presque irréelle. On se sent pris au piège d'un scénario effrayant et hallucinatoire.

L'atmosphère est foncièrement anxiogène, et met l'individu face à ses propres choix. On est porté par le destin de Martin dont la personnalité et le vécu se dévoile peu à peu.

Le parcours est jonché d'obstacles, mais tout pousse à croire que rien n'est insurmontable quand l'esprit prend le relais.

Un bon point pour ce récit habile et bien construit. Attendez-vous, sinon à être surpris, à être malmené tout au moins...

Chut, je ne dis plus rien !


10 novembre 2015

"Wild" de Cheryl Strayed aux éditions 10/18

Wild

"Wild" de Cheryl Strayed aux éditions 10/18

Résumé :

Lorsque sur un coup de tête, Cheryl Strayed enfile son sac à dos, elle n'a aucune idée de ce qui l'attend. Tout ce qu'elle sait, c'est que sa vie est un désastre. Entre une mère trop aimée, brutalement disparue, un divorce douloureux et un lourd passé de junky, Cheryl vacille. Pour tenir debout et affronter les fantômes de son passé, la jeune Cheryl n'a aucune réponse, mais un point de fuite : tout quitter pour une randonnée sur le " Chemin des crêtes du Pacifique ". Lancée au cœur d'une nature immense et sauvage, seule sous un sac à dos trop lourd, elle doit avancer pour survivre, sur 1700 kilomètres d'épuisement et d'effort, et réussir à atteindre le bout d'elle-même. Une histoire poignante et humaine, où la marche se fait rédemption.

 

Wild

Prix Papier : 8,80 €
Pages : 504
Ean :  9782264062208

 

Mon avis :

Ce livre est un magnifique témoignage coup de poing. Le genre de lecture qui vous porte et vous pousse à avancer quand on éprouve un coup de mou, et qu'on se met à douter. Cheryl nous prouve qu'à force de volonté et de courage, rien n'a d'impossible. Elle s'est donnée comme défi alors que tout ne va plus dans sa vie, de parcourir un  raid sauvage, ardu et solitaire. Un projet un peu fou pour le commun des mortels, mais pour elle indispensable et salvateur.

1800 km, c'est la distance qu'elle va parcourir sans expérience au préalable, accompagné de son sac à dos lourd et impressionnant "Monster" et d'une bible de randonneur. Un parcours introspectif pendant lequel, on ne peut pas se défiler ou bien même tricher. On aime la nature brute, ses exigences. Être au contact de la faune et de la flore rend forcément un peu plus humble et essentiel. Sur son chemin, il y aura bien sûr, des rencontres inoubliables et sincères. Les rapports sont tout de suite plus immédiats, plus urgents aussi.

Cheryl revient sur ses blessures,ses erreurs passées. Pas après pas, elle se répare et se libère, prête pour une nouvelle vie : plus forte et décidée à être elle même.

Que vous dire, si ce n'est que cela m'a parlé et que j'ai adoré. L'écriture est émouvante, vraie. On vit cette randonnée  avec nos tripes et notre sang.

Mieux qu'une thérapie, une véritable leçon de vie, que l'on devrait tous à notre manière et à notre portée, un jour adopter.

05 novembre 2015

"U4 : Jules" de Carole Trébor aux Editions Nathan/Syros

 

U4 Jules1

"U4 : Jules" de Carole Trébor aux Editions Nathan/Syros

Résumé :

Jules vit reclus dans son appartement du boulevard Saint-Michel, à Paris. Il n'a pas de nouvelles de ses parents, en voyage à Hong Kong lorsque l'épidémie a commencé de se propager. Le spectacle qu'il devine par la fenêtre est effroyable, la rue jonchée de cadavres. Mais il sait qu'il ne pourra pas tenir longtemps en autarcie. Pour affronter l'extérieur, Jules redevient le guerrier impavide qu'il était dans le jeu. Il va alors retrouver son frère aîné, qui se drogue et dont il ne peut rien attendre, puis secourir une petite fille qui a mystérieusement échappé au virus et qu'il décide de prendre sous son aile. Son seul espoir : le rendez-vous fixé par Warriors of Times.

 

U4 Jules | Romans Grand format | Éditions NATHAN
16,90 €
300 Pages
ISBN : 9782748516579
Disponible en format Epub : 12,99 €
http://www.nathan.fr

 

Mon avis :

C'est avec Korridwen que j'avais découvert cette histoire. pas de grande découverte et de surprise avec ce volet du point de vue de Jules donc, mais un bon goût de reviens- y. On retrouve un héros à Paris- même cette fois, seul après la perte de ses parents. Il ne peut pas se reposer sur son grand frère drogué dans ce monde devenu hostile.

Plus de communications, le virus, les morts, les rats, le contrôle de l'armée. Jules a perdu tous ses repères. Il va mûrir très vite et va prendre la responsabilité d'une petite fille auprès de lui. Avec beaucoup de courage et de détermination, Jules et quelques autres espèrent remonter le temps et changer la face du monde. Des communautés se forment, moyen de se rassurer, de résister, d'être plus fort.On aime faire la connaissance de nouveaux personnages, mais aussi retrouver ceux croisés antérieurement. On s'accroche à l'espoir et à la lutte de nos héros pour leur survie. On est spectateur des alliances qui se créent et des rôles endossés.

L'écriture est brute, réaliste et nous permet de nous immerger sans mal  dans cette vision post-apocalyptique écrasante. Les personnalités sont multiples et se découvrent au grand jour. Les pertes sont désastreuses mais inévitables. On est suspendu à cette intrigue sombre et violente pour laquelle on recherche le faisceau de lumière qui nous permet d'avancer. L'aventure qui est en marche, se suit vraiment toute seule. On se prend d'affection pour cette petite Alicia de sept ans, miraculeusement épargné. Et on veut savoir pourquoi.

On aime appréhender cette histoire d'une autre vision d'angle. Si les tomes peuvent se lire indépendamment et de façon aléatoire, l'ensemble de la lecture donne un panorama incomparable.

L'auteur a su mettre sa pierre à l'édifice avec singularité et de manière efficace.

Mon conseil, ouvrez bien les yeux, restez connecté; les jeux sont ouverts mais faites vite, votre temps est compté...

Merci à Babelio et Aux Editions Nathan/Syros pour ce partenariat.

 

A propos de l'Auteur (Source Babelio) :

Carole-Trebo

Carole Trébor est une écrivaine Française, auteur de littérature d'enfance et de jeunesse. Carole est aussi historienne, JRI, auteur et réalisatrice : elle a travaillé pour de nombreux festivals, l’Ina.fr, Arte.tv , France 5. Pendant sa thèse de doctorat consacrée aux échanges artistiques entre la France et l’URSS (1945-1985), Carole TRÉBOR s’est rendue aux archives de Moscou à un des rares moments où elles étaient ouvertes, entre censure soviétique et censure poutinienne. Elle est la première à avoir ouvert les cartons sur le musée d’art occidental de Moscou – inconnu en France – et sur sa liquidation. Tenir entre ses mains des lettres de dénonciation et les décrets de liquidation du musée a été une expérience aussi romanesque que bouleversante.

 

04 novembre 2015

"Darkmouth : Les mondes explosent" de Shane Hegarty aux Editions XO Jeunesse

 Darkmouth 2

"Darkmouth : Les mondes explosent" de Shane Hegarty aux Editions XO Jeunesse

 

Résumé :

Cette fois, on ne plaisante plus…
Face aux Légendes
Finn doit sauver son père

Le monde de la Face infestée s ’est refermé sur Hugo, le père de Finn, qui doit affronter seul la redoutable armée des Légendes. L ’homme court le plus grand danger. Finn est décidé à le sortir de ce piège. Mais comment s ’y prendre ? Sa seule piste est le message laissé par son père lui disant de suivre une carte sur laquelle figure un « X » mystérieux…

Grâce à Emmie, Finn retrouve cette carte. Elle les mène dans une grotte d’ où part un passage. En le traversant, ils tombent sur des Légendes plus effrayantes les unes que les autres.

Problème : Finn n’ est pas prêt à l ’affrontement. Il n ’a pas de  déshydrateur, la seule arme qui permet de venir à bout d’une Légende.

Parviendra-t-il à terrasser les monstres pour sauver son père ?

Cette fois, pas question d’avoir la frousse.
Il va devoir faire preuve du plus grand courage !

Un Suspense monstrueusement inquiétant

 

Darkmouth
Parution : 22 octobre 2015
445 pages
Format : 145*215 mm
Prix : 15.90 euros
ISBN : 9782845636736
http://www.xoeditions.com

 

Mon avis :

Souvenez vous de Finn, cet anti-héros perdu dans son rôle de futur chasseur de légendes dans la ville de Darkmouth. Il se retrouve dans ce tome ci face à son destin, pour retrouver son père coincé dans le monde de la face infestée.

Un jeu de piste qui commence d'abord, pour cette aventure fantastique dont l'auteur a le secret. Des péripéties dangereuses, des surprises, des monstres dérangeants et farfelus. Finn n'a pas fini d'en découdre, tout au long de sa mission. Accompagné de sa fidèle amie Emmie, il prend sur lui, commet encore des maladresses mais devient plus fort.

On aime sa prise d'initiative, son implication. On s'attache à lui parce qu'il n'est pas parfait mais fait de son mieux. L'écriture est rythmée, fabuleuse, les illustrations particulièrement amusantes. On passe encore un bon moment de pure fiction, en bonne compagnie. Cette histoire ravira l'imagination des petits comme des grands à travers un mémorable voyage dans le temps.

Finn relève le défi ici, bravant la prophétie dont il faisait l'objet.

Un sacré héros, qui a le mérite de rester lui même, pour notre plus grand plaisir de lecteur !

Je remercie les Editions XO Jeunesse qui m'a permis de continuer l'aventure avec Finn.

28 octobre 2015

"Surtout ne mens pas" d'Elena Sender aux éditions XO

Surtout ne mens pas1

"Surtout ne mens pas" d'Elena Sender aux éditions XO

Résumé :

Elle est une violoniste virtuose. Il est un chercheur islandais de renom, spécialisé dans l'étude du cerveau. Laura et Erik vivent à Paris. Un couple uni, passionné, admiré. Jusqu'à cette fête, pour les quarante ans d'Erik. Il est retrouvé inconscient, pendu à un fil barbelé. Suicide ? Tentative de meurtre ? Tout réussissait à Erik qui venait d'isoler une molécule révolutionnaire agissant sur le cerveau. Pour Laura, le monde s'écroule. Quelles recherches menait précisément Erik ? Elle découvre qu'il avait d'étranges fréquentations. On la poursuit, on la traque dans les rues de Paris. Sa vie est en danger. Autour d'elle, des hommes sont abattus. Dans sa quête de vérité, elle se retrouve plongée dans un monde de terreur. Avant de sombrer dans le coma, Erik avait laissé un texto à Laura : " Plus possible de vivre dans le mensonge... " "Elena Sender [...] s'offre une entrée fracassante dans le cercle très fermé des maîtres hexagonaux du thriller [...]. Une maîtrise sidérante en matière de suspense." Nathalie Dupuis – ELLE A propos de son premier roman Intrusion.

Surtout ne mens pas
Parution : 24 septembre 2015
350 pages
Format : 153*240 mm
Prix : 19.90 euros
ISBN : 9782845636514

http://www.xoeditions.com

Surtout ne mens pas - booktrailer

Mon avis :

Tout commence par une fête d'anniversaire, le champagne coule à flots pour les 40 ans d'Erik, on s'amuse, on profite. Rien ne laisse penser qu'un épouvantable drame est sur le point de se produire, et sûrement pas le couple envié qu'il forme avec Laura violoncelliste de talent. Et pourtant...

On retrouve à la fin de la soirée, Erik inconscient, pendu à une poutre. Il a laissé derrière lui un troublant et énigmatique message.

Que cachait-il ?

Est-ce en rapport avec la profession de chercheur qu'il exerce ?

Suicide ou crime maquillé ?

L'enquête va porter sur ses proches et sur les invités présents à la réception qui a tourné au cauchemar. Rien n'est laissé au hasard, les nouvelles technologies sont passées au crible, on fouille les réseaux sociaux et les SMS mobiles. Le lieutenant Raphaêl n'hésite pas une seule seconde dans son investigation à mettre sa vie personnelle sur la sellette.

Entre addiction et fascination, il veut savoir le fin mot de cette histoire.  Laura est un personnage qui rayonne autour d'elle, malgré ses failles et ses problèmes. On a envie de la protéger, et de la sortir du pétrin. La personnalité étrange d'Erik nous pose problème, et très vite s'installe des doutes quant à son intégrité. j'ai beaucoup apprécié le personnage de Raphael, un flic passionné, engagé mais aussi époux et père de famille englué par les vicissitudes de la vie et du quotidien. L'écriture est judicieuse et bien amenée, les retours en arrière, qui ponctuent le récit, nous permettent de replacer une à une les pièces du puzzle.

On est impressionné par les capacités qu'a Elena Sender  à nous retenir dans ses filets. Les sciences sont mises en avant dans cette intrigue, avec ses progrès mais aussi la question de ses limites et de ses dérives. C'est avec beaucoup de précision que l'auteur distille une atmosphère grinçante plus qu'inquiétante.

Le récit est palpitant, sombre mais aussi flippant. On n'en perd pas une goutte jusqu'au dénouement final.

Un travail remarquable pour cette journaliste qui en est  à son troisième roman. Elle a un talent indéniable pour mettre sa science à la portée de tous.

Je recommande mille fois ! Une lecture qui ne m'a pas laissé insensible, vous l'aurez compris.... Bravo à l'auteur.

Et si la couverture ne vous décide pas à vous lancer dans cette lecture, je ne vois pas ce que je peux faire de plus pour vous.

Je remercie Livraddict et les Edtions XO pour ce partenariat.


"Les neuf gardiennes des Arts" de Rachel Berthelot aux éditions Sharon Kena

Les neuf gardiennes des arts

"Les neuf gardiennes des Arts" de Rachel Berthelot aux éditions Sharon Kena

Résumé :

Beth Stockwell a 20 ans, vit aux Nord des USA, va à la Fac. Une jeune fille adepte de littérature Fantastique et Fantasy, berçant son quotidien par des aventures extraordinaires et des épopées médiévales... Son existence banale, auprès de sa mère veuve, satisfait pourtant cette amoureuse des livres qui s'évade à leur lecture.

Jusqu'au jour où Beth se rend à l'Island's Books, librairie du centre-ville de Davenport, et y rencontre les Blackstone. Adrian et sa sœur Jennifer vont d'abord intriguer la jolie rousse, puis, peu à peu, modifier sa vie...

 

Auteure : Rachel Berthelot ; Illustration réalisée par Feather Wenlock
Parution : 15/09/2015 ; Livre dos carré-collé - format 14 x 22.5 cm
ISBN : 978-2-36540-916-2 ; Pages : 280
Prix : 15,00 € Papier ; 6,99 € Kindle

http://www.boutique.sharonkena.com

 

Mon avis :

On passe un bon moment avec ce roman qui nous entraîne d'entrée de jeu dans un univers imaginaire, qui promet d'être mystérieux et distrayant. On aime la rencontre de Beth avec Jennyfer et Adrian dans une librairie. On sent tout de suite, qu'il y a quelque chose qui se passe avec ces deux jeunes gens. Des atomes crochus avec Jennifer tout d'abord, un indéfinissable trouble pour Adrian, et nous voilà embarqués dans une drôle d'aventure.

Beth n'est pas au bout de ses surprises, et sa vie d'étudiante va prendre radicalement un tournant différent. L'auteur nous livre un récit merveilleux en toute simplicité et sans prise de tête. On se laisse porter par cet univers magique où secrets, amour, destinée se mêlent autour de rencontres inoubliables. Au détour du chemin de Beth, des créatures fantastiques emblématiques, un savoir à assimiler, des dangers à esquiver.

On ne s'ennuie pas, on se passionne pour cette légende qui nous tient en haleine. On vit les émotions avec les personnages, et on livre le combat avec eux.

J'ai aimé la force et l'engagement de Beth, j'ai été émue puis agacée par la sur protection d'Adrian. Leur histoire inéluctable , fascinante m'a tout bonnement enchantée.

Un excellent moyen pour se vider la tête, juste parce que c'est irréel et que ça fait du bien !

Je remercie les éditions Sharon Kena pour cette découverte.

16 octobre 2015

"Sept" de Mariem Raïss aux Editions Persée

Sept(2)

 

"Sept" de Mariem Raïss aux Editions Persée

Résumé :

Sept récits, plus un, sur les mouvements et la trajectoire de l’âme d’une femme, à travers ses sensations et ses émotions au creux des relations amoureuses et érotiques. Des récits brefs pour témoigner d’une sensibilité à fleur d’âme, de peau et de sens charnels et spirituels. Brefs, car il n’y a pas une seconde à perdre, tout va si vite dans les carrefours intimes, parfois inattendus, où la chair et l’esprit se rencontrent et se fécondent en secret…

 

ISBN : 9782823110319
Pages : 44
Format : 130×180
Prix : 8,20 €

 

Mon avis :

"Sept" est un recueil de nouvelles érotiques sensé et sensible à la fois. C'est un moment à part et pour soi que l'on découvre à travers ces lignes. La plume de l'auteur est belle et voluptueuse, et on se laisse toucher, surprendre et s'égarer avec une facilité infiniment déconcertante.

Mariem Raïss a su mettre les mots justes sur les désirs et les émotions d'une femme au fil de ses rencontres furtives et de son pouvoir de séduction. Des nouvelles où l'on ébauche et l'on effleure l'attraction, les pulsions des doigts, tout en sensualité.

J'ai aimé profondément ce trouble indéfinissable qui s'imprègne en nous quand on évoque des émotions intimes, secrètes et parfois tabous. Ici pas d'érotisme décadent, mais plutôt fébrile, délicat, intellectualisé. C'est sans aucun doute l'intuitif, l'écoute des sens qui prime instinctivement.

Un livre rare, beau, indispensable pour percer à jour les profondeurs émotives féminines. Au-delà des mots, des possibles, c'est une ode à jouir de la vie à chaque instant saisi. Restez ouvert et spontané...

A lire en toute douceur et confidentialité !

Je remercie chaleureusement l'Auteur Mariem Raïss et les Editions Persée de m'avoir fait découvrir ce livre.

 

MariemRaiss

LogoPersee

15 octobre 2015

"Kill my blonde" de Cécile BENHAMOU aux Editions la Bourdonnaye

Kill My Blonde

 

"Kill my blonde" de Cécile BENHAMOU aux Editions la Bourdonnaye

Résumé :

Stella se rêve en femme libre. Elle suffoque dans une existence qu’on voudrait baliser et normer pour elle. Pour son bien. Pour les convenances. Alors elle se révolte et ne respecte rien. Surtout pas son corps, dont elle fait ce qu’elle veut avec qui elle veut. Mais les rencontres des nuits superficielles s’évaporent comme des auréoles au petit matin. Et il n’en reste rien. Mauvaise mère, mauvaise épouse, mauvaise amie, mauvaise personne, voilà tout ce que la société comme il faut reproche d’être à Stella.

Pour demeurer vivante, elle doit rire de ce jugement inquisiteur. Un jour, elle largue les amarres, elle part en quête de son oxygène et s’exclut de tous les systèmes en place. C’est au bout de son voyage, au bout de ses excès, au bout d’elle même, qu’avec la flamboyance des éternels elle brise ses chaînes invisibles et conquiert sa liberté. À quel prix…

 

Kill My Blonde

Editions La Bourdonnaye : Kill My Blonde - - Cécile Benhamou (EAN13 : 9782824211077)
Epub :    6,99 €

 

Mon avis :

J'avais très mal commencé avec ce roman. Tout me rebutait : le fond, le ton mais surtout le style. Je trouvais que c'était trash, vulgaire, inutile. Enfin cela partait plutôt mal, vous me direz.

Non parce que je veux bien qu'on soit une femme libérée et qu'on fasse des folies de son corps, mais quand même ça sonnait assez seconde zone cette histoire. Que diable, un peu de grâce et de volupté, tout de même ! Et surprise, oh miracle la seconde partie m'a bluffée, on comprend mieux le comportement de Stella et ce qu'elle exprime à travers ses excès. Une grande souffrance, une sensibilité à fleur de peau, j'ai été touchée, émue.

Le style est lui aussi plus travaillé, plus soutenu abordant des thèmes proches de la philosophie. C'est plus dur, plus profond aussi. Stella s'intériorise et s'exprime à travers l'écriture sur ses peurs et ses blessures d'enfance. Chapeau à l'auteur pour m'avoir fait vivre ces émotions brutes et pour ce joli retournement de situation.

Un vrai don pour l'écriture et mettre en avant les failles humaines. J'en ressors complètement retournée et bouleversée.

Faites comme moi, donnez sa chance à ce roman, il en vaut la peine !

Merci aux Editions la Bourdonnaye pour ce Service de Presse.

09 octobre 2015

"Moi Benjamin V. ..." de Laurent Moreau aux Editions la Bourdonnaye

 

Benjamin

"Moi Benjamin V. ..." de Laurent Moreau aux Editions la Bourdonnaye

Résumé :

 Benjamin est un grand adolescent d’un peu plus de 30 ans qui semble n’avoir qu’un but dans l’existence : défendre son titre âprement gagné de « roi de la lose ». À son âge, il ne sait toujours pas quoi faire de sa peau de vieil enfant ou de jeune grande personne, c’est selon. Il se nourrit toujours de junk food, passe son temps devant les séries télé et collectionne méticuleusement faux plans et galères. Il fait le désespoir de ses parents, d’autant que même son jeune frère est déjà casé, avec la déjà chiante Marie-Clémentine, et déjà bientôt père.

L’heure de l’ultime remise en question a donc sonné. Bardé de sa bonne humeur et de son inoxydable foi en la vie, Benjamin le Bordelais part ouvrir un bar à vins… en Laponie. Ah ! la Laponie ! Le pays des rennes, du froid, du Père Noël et de Lotta, jeune femme volage et incertaine de ses choix, mais belle comme le diable. Autant d’embrouilles au centimètre carré, c’est un appel à la gourmandise !

 

Moi, Benjamin V., 33 ans, l'âge du Christ, et toujours pas de miracle en vue...

Editions La Bourdonnaye : Moi, Benjamin V., 33 ans, l'âge du Christ, et toujours pas de miracle en vue... - - Laurent Moreau (EAN13 : 9782824211138)
Format Numérique : 6,99 €
Format Papier :      14,00 €

 

Mon avis :

Si vous voulez passer un moment de détente et de décontraction, ce livre est fait pour vous. Benjamin V. est l'archétype du trentenaire qui retarde au plus tard l'échéance de grandir et de se responsabiliser.

C'est puéril mais au fond, on peut le comprendre... Faire la fête, geeker jusqu'à pas d'heure, manger n'importe quoi, n'importe quand. Il y a pire comme programme, non ?

Mais un jour ceci doit être rangé au placard pour passer aux choses sérieuses. Enfin, quand je dis "sérieuses", l'idée d'un projet de bar en Laponie c'est plutôt original, mais ça colle complètement au personnage.

Un récit fort sympathique truffé d'humour,  d'anecdotes et de références contemporaines. L'écriture est toute masculine et directe, ce qui lui confère une certaine liberté de ton.

On suit avec beaucoup de plaisir et d'amusement les aventures de Benjamin qui en tombant amoureux, n'a pas fini de s'empêtrer et de nous faire rire. A dévorer avec gourmandise, et sans aucune modération.

Un Grand Merci aux Editions La Bourdonnaye pour leur confiance.

 

A Propos de l'Auteur :

Laurent MOREAU

Laurent Moreau a grandi dans l’univers des 90’s. Il a connu le développement d’une nouvelle culture, des séries à outrance, d’Internet pour tous et de l’ouverture au monde. De ce melting-pot est née une écriture unique, mélange d’une nostalgie d’un passé proche et d’un présent pas si mauvais.

08 octobre 2015

"L'étang noir" de Jean-Claude GREUZARD aux Editions Baudelaire

Etang Noir

"L'étang noir" de Jean-Claude GREUZARD aux Editions Baudelaire

Résumé :

Deux hommes découverts gisants dans la brume du petit matin…

Une jeune cadre commerciale harcelée, un couple en quête d’un enfant, un adolescent paumé, un chef d’entreprise peu scrupuleux, d’inquiétants dérèglements du climat…

Camille et Stephan, couple de policiers empêtré dans leurs propres difficultés personnelles, tentent de défaire l’écheveau pour faire éclater la vérité.

Les destins vont s’entrechoquer.

Les révélations vont tomber.

 

Etang Noir

Auteur(s) :Jean Claude GREUZARD
Genre : Roman

 

Mon avis :

C'est ma deuxième rencontre avec l'auteur, et à la lecture de son nouveau roman, je peux vous dire que Jean-Claude Greuzard n'a pas son pareil pour échafauder des histoires sombres et enfouis. Il nous offre encore ici un thriller rural de qualité, qui intrigue et tient en haleine de bout en bout.

Deux hommes retrouvés morts dans des circonstances étranges et l'enquête peut commencer... Qu'avaient- ils en commun ?

Avaient- ils  des choses à se reprocher, faisaient -ils l'objet de démêles ou de jalousies... ?

Autant de questions auxquelles essaient de répondre un couple de policiers dans cette affaire. Sur leur piste des personnalités complexes et tourmentés, un milieu fourbe et perverti de l'assurance, des histoires de dettes ou bien encore d'adultères. Tout est passé à la moulinette, et on est mené bien loin dans le vice et la corruption. L'intrigue est alambiqué, les chemins sont multiples, étroits et sinueux pour nous mener vers la vérité.

L'écriture est encore une fois habile et addictive. L'auteur prend un malin plaisir à brouiller les pistes et à accumuler les champs d'actions, à en perdre son latin ! Les personnages sont imparfaits et attachants, et on se laisse happer et convaincre par ce récit relevé qui n'en finit pas de nous surprendre.

L'affaire est multiple, le ou les mobiles interchangeables. Et si à cela une catastrophe nucléaire s'en mêle, on est pas dans la mouise... Je ne dis plus rien mais je vous invite à plonger dans les méandres de l'étang noir sans plus attendre !

Je remercie les Editions Baudelaire pour leur confiance à mon égard.