05 avril 2017

"Wicca : L'éveil" Tome 1 de Cate Tiernan aux Éditions Black Moon

Wicca de Cate Tiernan

"Wicca : L'éveil" Tome 1 de Cate Tiernan aux Éditions Black Moon

Cate Tiernan : Un tome 1 ensorcelant

 

Résumé :

Il se passe quelque chose en moi que je ne comprends pas. Je vois, je sens les choses différemment. J'accomplis des choses dont les gens normaux sont incapables. Des choses puissantes, des choses magiques. Ça me fait peur. Je n'ai jamais choisi d'étudier la sorcellerie. Par contre, je commence à me demander si la sorcellerie ne m'aurait pas choisie.

logo_black_moon

Mon avis :

Depuis ma lecture de "Fille d'Hécate", j'avais très envie de poursuivre avec cette saga. J'en ai repoussé longtemps ma lecture par peur d'être déçue. Et bien cela n'a pas été le cas, j'ai trouvé que ce roman introduisait très bien le sujet de la Wicca, sans en faire trop ou pas assez.

L'auteur a su rester fidèle à cette "religion" avec ses rythmes, ses rituels. Il était très agréable de découvrir cet art en même temps et à travers le personnage de Morgan, l'héroïne de cette histoire. Le récit mêle des péripéties d'adolescents qui vivent leurs premiers émois amoureux, à des secrets de famille bien enfouis. Les pages défilent très vite, j'ai été sous le charme. Le roman devient plus sombre à mesure qu'on avance dans l'intrigue et on se sent happé par les évènements.

Ensorcelée par la magie avec beaucoup de justesse et de poésie, la fin nous laisse un peu abasourdie et l'envie de découvrir la suite de l'aventure...

 

Bandeau-Wicca


29 avril 2016

"Crazy in love" de Lauren Chapman aux Éditions Cherche Midi

crazyinlove

" Crazy in love" de aux Éditions Cherche Midi

Résumé :

La distance qui les sépare est bien plus grande que l'océan...

Un couple improbable, et pourtant…

Mélodie, 22 ans, quitte son Paris natal pour partir étudier à New York. Elle rêve d’y décrocher un diplôme à la hauteur de ses ambitions. Son avenir semble tout tracé. Oui, mais… la rencontre avec Ryan, un célèbre acteur américain, va bouleverser ses plans. Dès le premier regard, Mélodie tombe follement amoureuse. Aux prises avec cette passion dévorante, elle néglige son travail, ses amis, et commence à fréquenter le gotha mythique d’un monde de paillettes où se dissimulent perfidies et trahisons. Ryan la désire, la jette. Elle se donne, s’abandonne, se rebelle…
Jusqu’où leur attrait charnel incontrôlable les entraînera-t-il ? Par quelles joies et quelles souffrances devront-ils passer pour ne pas perdre pied ? Le terrible secret qu’elle réussira à percer sera-t-il la clé de leur dernière chance ?

Lauren Chapman a puisé au cœur d’univers qu’elle connaît bien pour nous offrir un premier roman sensuel où se côtoient sans répit – et avec une justesse acérée – les failles et les forces de nos sentiments immuables. Un voyage étourdissant entre rêve et cauchemar, vérité et mensonge, perversion et humanité.

Crazy in love

ISBN numérique : 9782749149363 ; ISBN : 9782749148526

Date parution : 28/04/2016 ; Nombre de pages : 464

Prix Papier : 17,80 € / Prix Numérique : 13,99 €


https://www.cherche-midi.com

 

Mon avis :

C'est tout à fait le genre de romance que j'affectionne, passionnelle et enflammée. De celle qui vous retourne, vous file des frissons et vous emprisonne. Mélodie, est la petite "frenchie" qui débarque fraîchement à New York pour poursuivre ses études. Elle est intelligente, sérieuse, ambitieuse même. Mais c'est sans compter l'inattendu coup de foudre dans l'avion avec Ryan qui va la captiver, lui faire perdre ses moyens.

Entre eux, c'est hypnotique, charnel et dévorant. Il est sexy, arrogant, sûr de lui. Il la provoque, elle succombe et lui résiste en même temps. Elle est spontanée, naturelle. Elle ne joue pas dans la cour des "grands" comme lui. Difficile d'interpréter la manière dont il a d'insuffler le chaud et le froid. Leur histoire est construite de malentendus, de pièges et de silences.

L'écriture est trouble et nous ensorcelle. L'ambiance est tumultueuse et électrique. Nos sens sont en alerte et se bousculent pour des émotions toujours à fleur de peau. On aime flâner dans les rues New-Yorkaises, le temps partagé entre les cours, le TAF et les mondanités. On se plait au jeu des rendez-vous impatients, incontrôlables. Les scènes érotiques sont démentielles, les contradictions qu'intiment leurs relations désarme, désarçonne.

Un roman où le désir est roi, ravageur. On se laisse happer, submerger par les successions de corps à corps et de déchirantes séparations, tandis que les rivalités planent sur leur amour.

Le récit est sulfureux, obsessionnel, dangereux. On plonge, on hoquette, on s'essouffle et on ne se lasse jamais. Laissez-vous faire, vous allez succomber !

 

A propos de l'auteure :

Lauren Chapman

Lauren-Chapman

Née d'une mère française et d'un père américain, Lauren Chapman a vécu une partie de son adolescence à Paris. Elle partage aujourd'hui son temps entre Paris et New York. C'est d'ailleurs lors d'un vol transatlantique que l'idée de Crazy in love lui est venue, alors qu'elle était assise à côté d'une star américaine...

28 avril 2016

"Rivalité" d'Alyson Noël aux Éditions Mosaïc : Exclusivité Mosaïc

 

Rivalité

Exclusivité Mosaïc

"Rivalité" d'Alyson Noël aux Éditions Mosaïc

Résumé :

Découvrez Rivalité, tome 1 de la série Beautiful Idols, et nouveau roman d’Alyson Noel, l’auteur de la série best-seller Les éternels.
La nouveauté incontournable en roman jeunes adultes
 
A L.A., tout le monde veut devenir quelqu’un…
Layla Harrison rêve d’envoyer promener son blog et de devenir reporter pour décrocher de vrais scoops. (Team Le Jewel)
Aster rêve d’être libre, d’échapper aux conventions de sa famille et de devenir actrice. (Team Le Night for Night)
Tommy rêve de s’offrir une guitare à douze cordes et de prendre sa revanche sur son père en devenant une rock star. (Team le Vesper)
Madison Brooks, elle, a pris son destin en main depuis longtemps. Elle est la star montante la plus glam de Hollywood. Pour ça, il lui a suffi de chausser des Louboutin et surtout d’enfouir son passé.
Mais Layla, Aster et Tommy entrent dans la compétition. Sur l’invitation d’un VIP des nuits californiennes, ils vont concourir pour devenir la nouvelle star du Clubbing.
Aventure ou cauchemar ? Alors que leurs rêves commencent à peine à scintiller, Madison Brooks disparaît. Et tous les trois sont soupçonnés…

Rivalité
Parution : 11/05/2016 ; Genre : Contemporain jeunesse
Collection : Mosaïc
Pages : 406 ; EAN : 9782280352802
Prix Papier : 15,90€ / Prix Numérique : 6,99€
http://www.editions-mosaic.fr

 

Mon avis :

Alyson Noël nous offre un roman unique, people et qui nul doute fera sensations. L'histoire se déroule à Los Angeles sur Hollywood Boulevard où l'illusion prime sur la sincérité. Un univers où l'on donne à voir ce qu'on attend de lui, sous réserve qu'un jour le vernis ne vienne pas à craquer.

Madyson Brooks est célèbre et on s'arrache sa popularité. Layla, Aster, Tommy sont trois jeunes gens qui ont des rêves, de l'ambition. Ira leur propose un défi à relever. Mais jusqu'à quel point seront-ils prêts à aller pour changer leurs vies ? L'auteure réussit un véritable coup de maître avec une intrigue constituée de noeuds concentriques et de multiples secrets. On est tenu en haleine, on joue avec notre côté pervers et voyeur. On est pris au piège de cet esprit de compétition malsain. Jeu de dupe, stratège. Qui manipule qui ? Un casse-tête déroutant où les participants vont se confronter à leurs tentations et leurs instincts les plus vils.

Les chapitres sont courts et accrocheurs. L'ambiance est chargée, électrique. Ce monde  de paillettes n'est pas destiné aux petites filles. Croyez-moi !

Ce récit à la fois intrigant et tapageur cache des zones d'ombre qui ne demandent qu'à entrer dans la lumière.

 

Ma prise de position :

Team le Vesper , Tommy

Difficile de choisir un camp. Quand on a la conviction intime que ce n'est pas le meilleur chemin à prendre pour sortir de ce miroir aux alouettes. Layla, Tommy et Aster ont vendu leur âme au diable en acceptant les modalités de ce concours organisés par Ira. Mais tout bien pesé, si je devais prendre parti, je pencherais du côté de Tommy.

En premier lieu parce que c'est le personnage qui sait le mieux à qui il a affaire en concluant ce pacte bien trop alléchant pour être honnête. Il a une position de recul, il observe et se méfie beaucoup. C'est celui qui a la technique la moins offensive, la plus réfléchie peut être aussi... Il sait se démarquer de ses concurrentes en ne cherchant pas à tout prix à marcher sur leurs plates-bandes. En outre, il ne se laisse pas submerger par ses émotions et c'est une vraie force sur ce terrain de jeu. Plus un conciliateur avisé qu'un compétiteur fou. Je lui reconnaîs un don et une âme.

Pourquoi ? Parce qu'à mon sens, il n'a pas son pareil pour faire tomber les masques et mettre les gens en face d'eux- mêmes.

Mon intuition, ma réflexion et mon coeur m'invitent à rejoindre le Vesper.

Et puis aussi, il faut bien l'avouer je suis curieuse de le voir abattre sa meilleure carte quand il jugera le bon moment. Pas vous ?

 

A props de l'auteure :

Alyson Noël

AlysonNoel

N°1 sur les listes du New York Times, Alyson Noël est l’auteur de 23 romans dont les séries « Eternels » et « Les Chasseurs d’âmes ».(vendues à plus de 600 000 ex. en France). Elle est classée dans de nombreuses listes de best-sellers. Ses livres ont été traduits dans 36 langues.
Née en Californie, dans le comté d’Orange où elle a grandi, Alyson Noël a vécu à Mykonos et à Manhattan avant de retourner s’installer dans le sud de la Californie, où elle travaille à son prochain livre.

Rivalité - Alyson Noël

27 avril 2016

"Avant j'étais juste immortel" de Juliette Bouchet aux Éditions Robert Laffont

 

avantjetaisjusteimmortel

" Avant j'étais juste immortel" de aux Éditions Robert Laffont

Résumé :

Pas facile pour un vampire de trouver du 100 % bio...

Raphaël, quadra bobo puceau malgré lui, vit reclus dans un vieux manoir sur la Côte d'Albâtre, et n'aime les gens que pour les vider de leur sang. Malheureusement, de plus en plus sujet aux intoxications alimentaires, il passe une nuit sur deux le bide en vrac et les certitudes branlantes. Un soir, après une de ses virées, dans un noir couloir du manoir, il tombe nez à nez avec un vieux lord anglais, Sir Roberts. Attendri par l'humour so british du vieux bonhomme, Raphaël le " transforme ", sans lui demander son accord, pour s'en faire un compagnon. Tous les deux battent alors la campagne à la recherche d'humains gluten free. Des nonnes jouvencelles aux vieux paysans de l'arrière-pays, dénicher un humain qui mange bien devient une mission un brin compliquée. Et tout s'emballe encore davantage quand notre beau puceau aux crocs acérés rencontre une doctoresse à la beauté diablesse.

Parution : 7 Avril 2016
Format : 135 x 215 mm
Nombre de pages : 198
Prix : 17,00 €
ISBN : 2-221-19266-4

Logo-R-Robert-laffont

Mon avis :

Oubliez tout ce que vous avez pu lire sur les vampires. Juliette Bouchet apporte du sang neuf à nous mettre sous la dent. C'est un livre pas très sérieux qui met le projecteur sur des sujets néanmoins d'actualité et d'envergure. Des travers et des paradoxes de notre société que l'auteur aborde sans détour et avec beaucoup d'humour.

L'écriture est en deux tons, gothique et somptueuse, acérée et décadente. On s'amuse, on se gausse des clichés rencontrés. Raphaël est un personnage original, solitaire quand il décide de Transformer Roberts comme homme de compagnie. On suit le chemin de son initiation jalonnée d'embûches dans une ambiance truculente et survoltée. Les dialogues sont croustillants, beaucoup de références donnent du chien, du vivant à cette intrigue succulente. On fait la rencontre de la famille de Raphaël, déjantée. On succombe aux désarmantes et insolites histoires d'amour.

On s'amuse, on sourit beaucoup et on rit même parfois à gorge déployée, parce que c'est juste irrésistible et drôle. Les situations sont renversantes à tout point de vue, c'est direct et sans tabous.

L'auteure a réussi à me convaincre avec un bon coup de dépoussiérage sur le mythe des descendants de Dracula. Vous devriez vous régaler !

 

A propos de l'Auteure :

Juliette BOUCHET

JulietteBouchet

Après Le Double des corps (récits érotiques sur la quête amoureuse), Juliette Bouchet s'amuse des codes du roman de vampires pour nous conter une fable moderne et hilarante sur le mal-être amoureux et la malbouffe dans Avant j'étais juste immortel.

 

26 avril 2016

"Susan Hopper : Les forces fantômes" tome 2 d'Anne Plichota et Cendrine Wolf aux Éditions XO jeunesse

susanhoppertome2

"Susan Hopper : Les forces fantômes" tome 2 d'Anne Plichota et Cendrine Wolf aux Éditions XO jeunesse

Résumé :

Autour du manoir, les démons rôdent…

Susan sauvera-t-elle Eliot
et brisera-t-elle enfin la malédiction ?

Après des années passées dans l’orphelinat des Highlands en écosse, Susan goûte enfin au bonheur d’être accueillie par Helen Hopper, la femme au parfum perdu.
Très vite, pourtant, le passé revient la hanter. Douze de ses aïeux démoniaques se sont installés non loin du manoir des Hopper, bien décidés à réveiller la malédiction qui pèse sur elle. ils ont laissé Eliot, le fils des Hopper, dont elle est follement amoureuse, entre la vie et la mort.
Dans sa lutte contre les puissances du mal, Susan peut compter sur la bienveillance d’Alfred, le grand-père fou au cœur tendre, et de Georgette, sa chienne facétieuse.
Malgré la malédiction et ses conséquences effroyables, elle veut devenir Susan Hopper…

Susan Hopper
Parution : 21 avril 2016
342 pages
Format : 135*215 mm
Prix : 16,90 euros
ISBN : 9782845635616
http://www.xoeditions.com

 

Mon avis :

Trois ans se sont déjà écoulés, quand nous reprenons le fil de cette aventure. Quel plaisir de retrouver nos personnages soudés plus que jamais. Et ils en auront bien besoin, car ce n'est pas moins de douze démons qu'ils auront à leurs trousses, oui douze démons, rien que ça.

Susan est bien déterminée à se battre et à leur river leurs clous maintenant qu'elle s'est trouvé une nouvelle famille. Ce tome met en avant le thème du danger et du courage. L'écriture est rythmée et laisse peu de place aux temps morts. Si l'atmosphère est moins sombre que dans le premier tome, on est désormais, aussi plus dans l'action. Ruses en tout genre et complicité à toute épreuve seront les points forts dont useront nos chers héros.

On suit leurs quotidiens avec beaucoup d'intérêt, on s'amuse des situations cocasses et on se fait aussi des petites et grosses frayeurs au cours de notre lecture. On est également très touchés par les liens qui se sont tissés, la tendresse qui unit à présent les personnages.

Un récit périlleux où se mêlent combats, amour et espoir pour un moment riche, hors du temps et inoubliable !

Cette duologie saura séduire les ados, à n'en pas douter !

 

A propos des auteures :

Cendrine Wolf

44 ans, née à Colmar, a fait des études de sport et travaillé dans le milieu socio-culturel, au sein des quartiers dits « difficiles ».

Fonceuse, spontanée, déterminée, elle aime l’illustration, qu’elle a découverte sur le tard en autodidacte, la vitesse sous toutes ses formes et la littérature fantastique.

Elle vit à Strasbourg.

 

Anne Plichota

45 ans, née à Dijon, a habité en Vendée, à Lyon, Bordeaux, Besançon…

Après des études de langue et culture chinoises, Anne a séjourné quelque temps en Corée et travaillé en Chine. Elle a eu plusieurs métiers : prof de chinois, aide-soignante, écrivain public, bibliothécaire aujourd’hui.

Elle aime le travail ; la littérature anglaise et américaine ; la littérature gothique ; écouter les gens, leurs histoires, leur destin.

Elle vit à Strasbourg avec sa fille de 15 ans.

Anne-Plichota-et-Cendrine-Wolf


"Susan Hopper : Le parfum perdu" tome 1 d'Anne Plichota et Cendrine Wolf aux Éditions XO Jeunesse

susanhoppertome1

"Susan Hopper : Le parfum perdu" tome 1 d'Anne Plichota et Cendrine Wolf aux Éditions XO Jeunesse

Résumé :

Et si vos cauchemars prenaient vie ?

Un manoir en Écosse… Susan n’en revient pas. Du haut de ses quatorze ans, elle savoure pour la première fois le confort d’un grand lit moelleux dans une chambre bien à elle. Et cela, grâce aux Hopper qui viennent de l’adopter.

Soudain, ce n’est plus la douceur du drap qu’elle sent sous ses orteils, mais un sol rocailleux et froid. Une brise glacée lui caresse les joues. En ouvrant les yeux, elle distingue une statue qui se découpe dans le brouillard. À ses pieds, les pierres tombales s’étendent à perte de vue. Un cimetière. Elle se trouve en plein milieu d’un cimetière. Et des tombes s’échappent lentement une ombre, puis une autre, et une autre encore…

Un rêve. Ce ne peut être qu’un rêve.

Mais si ce n’était pas le cas ?

Si la malédiction qui pèse sur Susan depuis sa naissance l’avait finalement rattrapée ?

 

Susan Hopper
Parution : 21 mars 2013
396 pages
Format : 135x215 mm
Prix : 16,90 euros
ISBN : 9782845635609
http://www.xoeditions.com

 

Mon avis :

Ce livre a été primé meilleur roman jeunesse 2013 et à sa lecture on comprend totalement pourquoi. Les auteurs ont réussi à intégrer tous les éléments nécessaires pour intriguer et captiver le jeune lecteur. Des héros atypiques, attachants, de l'aventure du danger et une bonne dose de mystère...

L'intrigue se déroule en Ecosse... Que ne serait-ce pas ce pays sans ses légendes et son folklore ? Pas de doute, les histoires de fantômes, de manoir hanté ça fonctionne à tous les coups ! Les auteurs surfent sur la vague mais avec une actualité mise au goût du jour et beaucoup de pertinence. On voyage dans le passé et on se frôle à une malédiction vieille de trois cents ans.

Les personnages sont crédibles, en parallèle, des phénomènes étranges, inexplicables. On s'amuse des caractères, de certaines situations. On est absorbé par le récit, par cette jeune fille au caractère volontaire, affirmé. Avec Eliot et Alfred son grand-père, ils forment une équipe de choc pour une épopée éprouvante et fantastique. Les révélations sont ahurissantes, les menaces réelles et omniprésentes, et Susan va être confrontée à un terrible dilemme.

Le temps a passé, que l'on a déjà dévoré ce roman et on a qu'une envie c'est de découvrir la suite.

Pour les jeunes et les moins jeunes, les amateurs de frissons et de paranormal ou de sorcellerie. A ne pas rater !

 

Teaser Susan Hopper

22 avril 2016

"Mon père au loin" de Martine Gercault aux Éditions Librinova

 

monpereauloin

" Mon père au loin" de aux Éditions Librinova

Résumé :

« Je t’ai souvent parlé pour rompre le silence. Aujourd’hui, le silence est obscur... Je me raconte à toi... Alors, s’il te plaît, écoute-moi !... Tu es mon père à jamais. Je suis pour toujours ta fille, devenue femme, enfin... ». Entre ce chant au père qui débute le livre et l’A-Dieu en conclusion de celui-ci, Ariane, l’héroine, a « voyagé » pour grandir et s’expose avec une grande liberté dans son approche subtile de la douleur psychique, celle d’un père marqué par la Shoah, et celle de sa fille qui l’accompagne en fin de vie durant une maladie dévastatrice, fléau de notre époque, la maladie d’Alzheimer. Ce livre hommage, ce livre écrin, est aussi le portrait d’une femme libre et libérée qui nous invite, avec vitalité et parfois légèreté, à toujours repousser les limites douloureuses pour rencontrer le plaisir d’être.

 

Mon père au loin - Martine Gercault
  • Auteur : Martine Gercault
  • Publié le : 28/10/2015 ; Catégorie : Romans - Littérature générale
  • Prix Papier : 13,90 € / Prix Numérique : 3,99 €

http://www.librinova.com

 

Mon avis :

Rares sont les livres qui arrivent à me porter au bord des larmes et celui-ci pourtant en fait partie...

Il nous retrace le cheminement d'un deuil, la perte d'un être aimé, un père. Ariane Moscot, notre héroïne refait le chemin à l'envers pour accepter, digérer et grandir après l'inévitable et irrémédiable séparation à la suite d'une longue maladie. Son père à qui elle rend la mémoire, pour lui qui oublie, s'efface petit à petit.

J'ai été émue profondément. C'est un récit fort, puissant, universel. L'écriture est, on le sent, sensible, sincère. On puise et on va au coeur des émotions. Difficile pour cet homme de se livrer, lui qui a vécu de manière intime et personnelle l'horreur de la shoah. Il porte le poids de ses origines. Entre elle et lui pas besoin de mots, c'est le langage du coeur qui s'exprime. Elle l'accompagne avec humilité, avec tout ce qu'elle est et ce qu'elle a, sur son dernier chemin.

Un roman bouleversant, digne, sur les relations privilégiées que les pères entretiennent avec leur fille. Beaucoup de pudeur mais aussi beaucoup d'amour s'offrent au fil des pages. Ariane éprouve, est dans l'épreuve, et alors qu'elle n'est pourtant plus depuis longtemps une petite fille, elle va devoir encore grandir pour s'épanouir...

Ce roman sombre et lumineux apporte un très beau message sur le détachement et le lâcher prise.

Il peut donner des pistes, amener à la réflexion et certainement faire beaucoup de bien. Je recommande !

20 avril 2016

"On a dévalisé la Queen" de Jean-François Quesnel aux Éditions City

 

onadevaliselaqueen

" On a dévalisé la Queen" de aux Éditions City

Résumé :

Récemment divorcée, Darcy décide de poser ses valises en Ecosse pour y refaire sa vie. Elle habite avec Churchill son chien, près des ruines du manoir de Merryton. Le lieu l’envoûte et évoque des souvenirs lointains, lorsque son excentrique grand-mère lui racontait la légende d’un trésor enfoui dans les murs de la vieille bicoque… Un siècle plus tôt, le manoir a en effet hébergé la reine Victoria, le temps d’une nuit. Bien assez pour qu’un arnaqueur professionnel jeune et très doué la dévalise. L’objet du délit : un fabuleux bijou en diamant dont la reine ne se séparait jamais. Le bijou n’a jamais été retrouvé et Darcy a bien l’intention de résoudre l’énigme. Mais cela ne semble pas plaire à tout le monde. Il se passe des choses très étranges et Darcy risque bien de devenir complètement cinglée avant de trouver le fin mot de l’histoire…

logo_city_general_jpeg

 

Mon avis :

Je vous le dis tout de go, ce roman m'a totalement séduite. C'est drôle, dépaysant et formidablement bien écrit. Le cadre est merveilleux, intriguant. L'héroïne est fabuleuse et c'est un ravissement de la voir à quarante ans passés retrouver une espièglerie réservée à la jeunesse.

Installez-vous : ce roman se déguste en toute tranquillité avec une bonne tasse d'Earl Grey.

Quand Darcy débarque fraîchement divorcée en Ecosse, elle est loin de se douter qu'elle va remonter la piste d'un vieux trésor. Et pourtant, tout l'attire et l'entraîne dans un mystère étrange et dérangeant. L'auteur manie avec justesse et adresse une alternance de temps qui confère au récit une note de romantisme intéressante. On se prend au jeu d'un climat nébuleux parfait de légendes et de fantasmes jusque-là inavoués. Le passé et le présent se mêlent et s'emmêlent dans une confusion délicieuse et obscure. On s'évade, on rêve tout éveillé et on sourit beaucoup.

L'écriture est fine, aiguisée et non dénuée d'humour. Les personnages sont tendres et truculents. L'intrigue est divertissante alliant un suspens qui retient, sans oublier les retournements de situation. Beaucoup de charme et un grain de folie.

Que dire de plus que c'est irrésistible et une véritable aubaine.

Laissez-vous tenter, c'est juste ROYAL !

 

A propos de l''auteur :
Jean-François Quesnel
Jean-François Quesnel a fait des études de langues qui l’ont, un jour, mené jusqu’en Ecosse. L’humour local, les traditions ancestrales et les innombrables châteaux en ruines lui l'ont inspiré.

"Zone franche" de Elen Brig KORIDWEN

zonefranche

" Zone franche" de

Résumé :

Elle l'a connu dès l'enfance : il était le presque-frère, le compagnon de jeu protecteur, fascinant... Ils se retrouvent à l'âge où l'on s'adonne à des jeux beaucoup plus troubles.
Marginal assumé, V. courtise le risque avec désinvolture au sein de la zone franche où s'affairent en ombres chinoises les acteurs de l'économie et de la « diplomatie » parallèles. Elle s'en inquiète, non sans lui trouver des raisons.
Mais tout en la comblant d'égards, tout en l'invitant à le suivre dans ses rendez-vous à haute tension, V. la tient à distance, joue avec ses sentiments, non sans quelque perversité.
Or cet homme-là, depuis toujours, elle le veut...

logo-amazon

 

Mon avis :

Difficile de me prononcer sur ce roman trouble qui m'a intriguée, questionnée, mise mal à l'aise. Cette histoire d'attirance entre un homme et une femme n'a rien de banal ou de commun. Il est charismatique, insaisissable. Elle est amoureuse, sensible, impressionnable, mais lui que ressent -il ?

L'auteur nous entraîne dans un tourbillon inéluctable de deux âmes qui s'appellent et se répondent en pointillés. L'écriture est habile, séduisante, enivrante même. Il y a un je ne sais quoi d'indéfinissable dans ce roman qui exerce un pouvoir d'extrême fascination. Phrases après phrases, on se sent happé, capturé par les mots, les sentiments exacerbés. Du mystère, du doute, du risque, de la passion à foison. On est pris au piège de cette danse érotique qui vire à l'obsession. Ou est le bien, ou est le mal ? Que penser de cette relation ? Malsaine, quand on cherche à trop l'intellectualiser ? Alors qu'il faudrait juste vivre et ressentir...

Ce récit est un petit bijou d'orfèvre tant par le contenu que par la forme. L'auteur réussit à chambouler, nous retenir et venir nous hanter. Des émotions brutes, des personnages à fleur de peau, une plume agile et incomparable.

Je ne suis pas près d'oublier ce roman qui m'a touchée en plein coeur. Lisez le !

 

A propos de l'auteure :

Elen Brig KORIDWEN

Elen

18 avril 2016

"Sans laisser de traces : une enquête de Riley Paige" Tome 1 de Blake Pierce

 

sanslaisserdetrace

 

" Sans laisser de traces : une enquête de Riley Paige" Tome 1 de

Résumé :

Des femmes sont retrouvées mortes dans la campagne de Virginie, tuées de façon grotesque. Quand le FBI est appelé en renfort, ils sont sonnés par l'amplitude de l'affaire. Un tueur en série rôde et passe à l'acte de plus en plus souvent. Ils savent qu'un seul agent est assez bon pour résoudre l'enquête : l'agent spécial Riley Paige.

logo-amazon

Mon avis :

Riley Paige agent du FBI est sur le banc de la touche depuis une affaire qui a mal tourné quand commence le début de cette enquête. On retrouve un corps de femme torturée, étranglée et mise en avant dans une scène grotesque, spectaculaire. Pour Riley, il n'est plus question de fermer les yeux, elle doit pour les victimes reprendre du service...

Chaque détail est passé au crible, rien ne doit être laissé au hasard. Identifier les indices, chercher les concordances, échafauder des pistes est un travail à plein temps, énergivore. Les crimes sont glauques, malsains à la fois pulsionnels et méticuleusement mis en oeuvre. Pour se rapprocher du profil du tueur, on se rapproche à ce qui touche à l'affect, à l'enfance. Riley peut compter sur sa détermination et son intuition qui sont ses points forts, mais elle doit aussi prendre en compte ses vieux démons et son extrême inconscience. La plume est urgente, impatiente et on est tenu en haleine de bout en bout. On sent la peur, le risque, le danger...

Toujours sur le fil du rasoir, on flirte en permanence avec un doute incompressible. On s'attache à Riley, ses faiblesses nous touche et on a envie qu'elle aille mieux...

Un thriller intelligent qui allie suspens et émotions fortes. Quant à la fin, elle nous plonge dans l'insurmontable et oppressante angoisse quand rien n'est jamais fini avec le mal. A suivre ...