09 juin 2016

"Albert sur la banquette arrière" de Homer Hickam aux Éditions Mosaïc

 

albertsurlabanquettearriere

" Albert sur la banquette arrière" de

aux Éditions Mosaïc

Résumé :

C’est l’histoire d’un couple où l’un aime et l’autre pas.
C’est l’histoire de Homer, honnête mineur de Virginie, d’Elsie, sa jeune épouse aux rêves déçus, et d’Albert.

Mais qui est donc Albert ?
Un alligator. Un cadeau de mariage qu’Elsie a reçu du grand amour de sa vie quand elle s’est résignée à épouser Homer. Une petite bête facétieuse et un peu cruelle, qui s’interpose sans cesse entre elle et son mari.
Que fait Albert sur la banquette arrière ?
On le ramène chez lui. Exaspéré par les tours féroces que lui joue l’alligator, Homer pose un ultimatum à Elsie : c’est Albert ou lui…
Ainsi commence une expédition à trois vers la Floride, pour ramener Albert chez lui. Une aventure pleine de rebondissements, de rencontres…

Dans ce road trip des années 30, faussement naïf et réellement cocasse, Homer Hickam offre au lecteur un récit unique sur fond de Grande dépression, où se mêlent faits réels, souvenirs d’enfance, histoires rapportées, inventions pures, clins d’œil littéraires et photos d’époque. Une fable tendre et profonde sur l’amour conjugal, ses écueils et son triomphe.

 

Albert sur la banquette arrière

  Parution : 08/06/2016 ; Collection : Mosaic ; Pages : 416 : EAN : 9782280352949

Prix Papier : 19,90 € / Prix Numérique : 13,99 €

 

Mon avis :

Homer Hickam se fait l'écho de ses parents à travers cette histoire farfelue et romanesque. Ils racontent comment jadis, ils ont fait la route de Virginie jusqu'en Floride dans le seul but de ramener un alligator chez lui.

Cette aventure est aussi rocambolesque qu'insolite. On ne sait pas trop bien quoi en penser de prime abord mais on se laisse couler au fil du voyage, des rencontres et des péripéties pour notre plus grande surprise. Le récit est divisé en plusieurs parties qui font office de carnet de route. L'auteur s'amuse à nous balader mélangeant faits réels et pur fruit de son imagination avec facétie et humour.

Un joli panel de souvenirs, un beau témoignage d'affection et de mémoire dédié à ses parents. Une manière pour lui de leur rendre hommage de manière originale et moins conventionnelle peut-être ?

Ce roman est un reportage familial tendre, profond dans lequel on évoque les joies, les peines et les dilemmes de l'amour conjugal avec justesse et aussi un peu de légèreté.

Comment ne pas sourire et intérioriser ces méandres du coeur qui nous parlent si bien ? L'écriture est fantasmagorique, joueuse et incontestablement joyeuse.

En quête de bizarrerie et d'histoire improbable et mémorable qui finit bien, ne cherchez plus ce roman est celui qu'il vous faut !

bandeaualbertsurlabanquettearriere


09 mai 2016

"Les rêves sont faits pour ça" de Cynthia Swanson aux Éditions Mosaïc

lesrevessontfaitpourca

" Les rêves sont faits pour ça" de aux Éditions Mosaïc

Résumé :

Nul ne sait ce qui va arriver quand le rêve commence…

Une nuit, Kitty rêve qu’elle se réveille dans une chambre inconnue. Auprès d’elle, un homme qu’elle ne connaît absolument pas mais qui l’appelle Katharyn, et deux petits enfants qui l’appellent maman mais dont elle ne peut être la mère. Puis la scène s’estompe, Kitty ouvre les yeux et reprend sa vie de célibataire amoureuse des livres et libraire à Denver. Mais le rêve revient. De plus en plus souvent. De plus en plus puissant…

Face au miroir de cette autre vie imaginaire, Cynthia Swanson fait douter le lecteur. Qui est vraiment son personnage ? Kitty, la jeune femme qui a fait le choix de se consacrer à sa passion des livres et n’a pas eu d’enfant, ou bien Katharyn, l’épouse comblée, son double onirique ? Au fil des pages, les frontières se brouillent. La résolution, en réorganisant les morceaux du miroir, laisse troublé, stupéfait et ému.

 

Prix Papier : 18.90 € / Prix Numérique : 12.99 €
Parution : 04/05/2016
Genre : Roman ; Collection : Mosaic
Pages : 384 ; EAN : 9782280342865

 

Mon avis :

Kitty célibataire, libraire fait un jour un rêve étrange. Elle se retrouve catapultée dans une vie où elle est épouse et mère de triplés... Mais ce qui est plus étrange encore, c'est que ce rêve revient inlassablement et lui raconte une histoire.

Le récit alterne entre ces deux états de conscience. Troublant, sidérant nous parcourons les pages avec une curiosité extrême. Au fil de notre lecture, nous ressentons un malaise sous- jacent. La confusion se dessine dans nos esprits embués. Notre tête vacille.

Comment distinguer la part réelle ou de fantasme ?

L'écriture est habile, diffuse, discrète. Elle nous rapproche de l'Amérique des années 1960 contenue, idéale. Ces rêves ne sont -ils pas l'expression des réserves, des doutes ou des blessures induites et non digérées ?

Une construction labyrinthique dans laquelle nous nous heurtons à la recherche de l'énigme qui nous conduira à la Vérité.

Les rêves ne sont pas toujours là pour enjoliver mais plutôt pour lire, comprendre en nous-mêmes et nous permettre d'avancer. Ce roman psychologique ou thérapeutique a le mérite de nous titiller les neurones.

Attention prudence, le court-jus est toujours possible ! ! !

A propos de l'auteure :

CynthiaSwanson

Cynthia Swanson est écrivain et designer spécialiste des années 1960. Auteur de nouvelles, elle signe avec Les rêves sont faits pour ça son premier roman. Elle vit à Denver, dans le Colorado, avec son mari et ses trois enfants.

28 avril 2016

"Rivalité" d'Alyson Noël aux Éditions Mosaïc : Exclusivité Mosaïc

 

Rivalité

Exclusivité Mosaïc

"Rivalité" d'Alyson Noël aux Éditions Mosaïc

Résumé :

Découvrez Rivalité, tome 1 de la série Beautiful Idols, et nouveau roman d’Alyson Noel, l’auteur de la série best-seller Les éternels.
La nouveauté incontournable en roman jeunes adultes
 
A L.A., tout le monde veut devenir quelqu’un…
Layla Harrison rêve d’envoyer promener son blog et de devenir reporter pour décrocher de vrais scoops. (Team Le Jewel)
Aster rêve d’être libre, d’échapper aux conventions de sa famille et de devenir actrice. (Team Le Night for Night)
Tommy rêve de s’offrir une guitare à douze cordes et de prendre sa revanche sur son père en devenant une rock star. (Team le Vesper)
Madison Brooks, elle, a pris son destin en main depuis longtemps. Elle est la star montante la plus glam de Hollywood. Pour ça, il lui a suffi de chausser des Louboutin et surtout d’enfouir son passé.
Mais Layla, Aster et Tommy entrent dans la compétition. Sur l’invitation d’un VIP des nuits californiennes, ils vont concourir pour devenir la nouvelle star du Clubbing.
Aventure ou cauchemar ? Alors que leurs rêves commencent à peine à scintiller, Madison Brooks disparaît. Et tous les trois sont soupçonnés…

Rivalité
Parution : 11/05/2016 ; Genre : Contemporain jeunesse
Collection : Mosaïc
Pages : 406 ; EAN : 9782280352802
Prix Papier : 15,90€ / Prix Numérique : 6,99€
http://www.editions-mosaic.fr

 

Mon avis :

Alyson Noël nous offre un roman unique, people et qui nul doute fera sensations. L'histoire se déroule à Los Angeles sur Hollywood Boulevard où l'illusion prime sur la sincérité. Un univers où l'on donne à voir ce qu'on attend de lui, sous réserve qu'un jour le vernis ne vienne pas à craquer.

Madyson Brooks est célèbre et on s'arrache sa popularité. Layla, Aster, Tommy sont trois jeunes gens qui ont des rêves, de l'ambition. Ira leur propose un défi à relever. Mais jusqu'à quel point seront-ils prêts à aller pour changer leurs vies ? L'auteure réussit un véritable coup de maître avec une intrigue constituée de noeuds concentriques et de multiples secrets. On est tenu en haleine, on joue avec notre côté pervers et voyeur. On est pris au piège de cet esprit de compétition malsain. Jeu de dupe, stratège. Qui manipule qui ? Un casse-tête déroutant où les participants vont se confronter à leurs tentations et leurs instincts les plus vils.

Les chapitres sont courts et accrocheurs. L'ambiance est chargée, électrique. Ce monde  de paillettes n'est pas destiné aux petites filles. Croyez-moi !

Ce récit à la fois intrigant et tapageur cache des zones d'ombre qui ne demandent qu'à entrer dans la lumière.

 

Ma prise de position :

Team le Vesper , Tommy

Difficile de choisir un camp. Quand on a la conviction intime que ce n'est pas le meilleur chemin à prendre pour sortir de ce miroir aux alouettes. Layla, Tommy et Aster ont vendu leur âme au diable en acceptant les modalités de ce concours organisés par Ira. Mais tout bien pesé, si je devais prendre parti, je pencherais du côté de Tommy.

En premier lieu parce que c'est le personnage qui sait le mieux à qui il a affaire en concluant ce pacte bien trop alléchant pour être honnête. Il a une position de recul, il observe et se méfie beaucoup. C'est celui qui a la technique la moins offensive, la plus réfléchie peut être aussi... Il sait se démarquer de ses concurrentes en ne cherchant pas à tout prix à marcher sur leurs plates-bandes. En outre, il ne se laisse pas submerger par ses émotions et c'est une vraie force sur ce terrain de jeu. Plus un conciliateur avisé qu'un compétiteur fou. Je lui reconnaîs un don et une âme.

Pourquoi ? Parce qu'à mon sens, il n'a pas son pareil pour faire tomber les masques et mettre les gens en face d'eux- mêmes.

Mon intuition, ma réflexion et mon coeur m'invitent à rejoindre le Vesper.

Et puis aussi, il faut bien l'avouer je suis curieuse de le voir abattre sa meilleure carte quand il jugera le bon moment. Pas vous ?

 

A props de l'auteure :

Alyson Noël

AlysonNoel

N°1 sur les listes du New York Times, Alyson Noël est l’auteur de 23 romans dont les séries « Eternels » et « Les Chasseurs d’âmes ».(vendues à plus de 600 000 ex. en France). Elle est classée dans de nombreuses listes de best-sellers. Ses livres ont été traduits dans 36 langues.
Née en Californie, dans le comté d’Orange où elle a grandi, Alyson Noël a vécu à Mykonos et à Manhattan avant de retourner s’installer dans le sud de la Californie, où elle travaille à son prochain livre.

Rivalité - Alyson Noël

13 avril 2016

"Audrey Hepburn, la vie et moi" de Lucy Holliday aux Éditions Mosaïc

audreyhepburnlavieetmoi

" Audrey Hepburn, la vie et moi" de aux Éditions Mosaïc

Résumé :

Quand elle touche le fond, Libby Lomax connaît un remède imparable : se rouler en boule dans son canapé pour savourer un de ces films hollywoodiens dont elle est une fan inconditionnelle.
Son icône absolue ? L’exquise Audrey Hepburn.
Son film préféré ? Diamants sur canapé
De la pure magie…
C’est justement un de ses jours « sans » qu’une chose totalement folle se produit : Audrey Hepburn sort de l’écran ! Une Audrey Hepburn parée de sa petite robe noire, de ses perles et de son fume-cigarette. Venue aider Libby à relancer sa vie en lui prodiguant conseils d’élégance et d’art de vivre.

Hallucination ?
Bonne fée ?
... ou charmante calamité ?

 

Audrey Hepburn, la vie et moi
Parution : 30/03/2016
Genre : Comédie ; Collection : Mosaic B
Pages : 384 ; EAN : 9782280282635
Prix Papier : 14,90 € / Prix Numérique : 9,99 €
http://www.editions-mosaic.fr

 

Mon avis :

Tout ne va pas très bien dans la vie de Libby quand son idole Audrey Hepburn lui apparaît comme au beau milieu d'un rêve. Elle a perdu son boulot, son père l'évite et son aménagement dans son nouvel appartement ne se passe pas comme prévu. Audrey va lui apporter la touche de glam et de fantaisie indispensable pour surmonter les petits tracas du quotidien et peut être le déclic pour s'assumer et changer radicalement de vie.

Ce roman pétillant et très girly m'a fait passer un très bon moment. On aime les situations cocasses et rocambolesques, l'humour foisonnant et acidulé. Libby est une fille naturelle, sympathique auquel il est facile de s'identifier. C'est effectivement un peu madame tout le monde avec ses complexes, ses frictions familiales et ses ambitions cachées. Audrey devient l'amie, la confidente. On s'amuse des situations décalées, des petites anecdotes. On est séduit, bluffé par son charisme, son regard inouï et son adaptation incroyable à notre monde "moderne". Audrey n'a pas son pareil pour retourner toutes les situations à son avantage avec panache.

L'écriture est délicieuse et amusante. Il y a de l'amour, de la séduction de l'amitié et beaucoup de charme et on se laisse volontiers prendre au jeu de cette comédie romantique.

Mais qui est Audrey, sinon un spectre, l'expression mentale d'une Libby qui ne sait pas bien qui elle est ? ? ?

Et si tout simplement, c'était une bonne fée comme dans les contes de notre enfance ?

Je vous laisse le découvrir et vous faire votre idée sur la question... Vous devriez adorer !

 

A propos de l'auteure :

Lucy Holliday

Lucy Holliday a commencé sa carrière d’écrivain à cinq ans par un poème adressé au facteur. Depuis, enchantée de cette première expérience, elle a toujours voulu être écrivain. Lucy Holliday vit à Wimbledon avec son mari et sa fille.

 

"L'inconnue du quai" de Mary Kubica aux Éditions Mosaïc

linconnuduquai

" L'inconnue du quai" de aux Éditions Mosaïc

Résumé :

La générosité a souvent deux visages.Celui qu'on voit et l'autre, trouble. La première fois que je l'aperçois, elle se tient sur le quai bondé de la gare de Fullerton, à Chicago. Il fait un froid à vous glacer les os, il pleut à verse. Elle serre un bébé dans ses bras. Rien ne les abrite. Quelques jours plus tard, elle est de nouveau là. Aussi fragile. Cette fois, je l'aborde/vais lui parler. Sans trop savoir pourquoi. Ni où tout cela va me mener?Hantée par l'image de cette jeune sans-abri et de son bébé, Heidi néglige l'avis de son mari et l'hostilité de sa fille : elle ouvre sa maison à l'inconnue du quai. Qui est vraiment Willow ? Mutique, vulnérable, a-t-elle quelque chose à voir avec l'inquiétante Willow Greer, dont le compte Twitter est plein de conseils macabres sur le suicide ? Peu à peu, la présence de l'inconnue dans la maison agit comme un révélateur des fissures familiales ?

 

Parution : 13/04/2016
Genre : Thriller ; Collection : Mosaic
Pages : 400 ; EAN : 9782280283199
Prix Papier : 19,90 € / Prix Numérique : 13,99 €

 

Mon avis :

J'ai dévoré ce roman. Mary Kubica n'a pas son pareil pour intriguer et captiver son lecteur. Heidi est une mère de famille lambda, une personne sérieuse, de confiance et empathe. Mais accueillir une jeune sans abris au sein de son foyer ne révèle-t-il pas de l'inconscience ou de la naïveté ?

On ne sait pas trop où on met les pieds quand on commence ce récit. Heidi qui travaille dans le social est consternée, inquiète quand elle découvre qu'une jeune fille erre sur le quai de la gare accompagnée d'un bébé. Il n'y a alors qu'un pas vers l'envahissante obsession...

Cette histoire nous plonge dans un tourbillon de secrets, de malheurs et de désespoirs enfouis qui ne menacent que d'exploser au grand jour. Que fuit Willow ?

Pourquoi entre elle et Heidi s'instaure-t-il une relation malsaine ?

Mary Bubica distille les indices au fil des pages. On échafaude des théories tout au long de notre lecture sans jamais discerner l'insoupçonnable vérité. C'est trouble et très vite dérangeant. On devient fébrile, on est consterné par les révélations successives. L'écriture est habile, l'alternance de points de vue est un réel atout pour nous immerger totalement dans l'histoire.

On tourne les pages sans s'en rendre compte, on veut savoir. Doit-on se méfier de Willow ?

Pourquoi tient-elle absolument à lui ouvrir ses portes ?

L'auteure déroule le fil de leurs histoires avec minutie, précision. On fouille dans les peurs, les étapes éludées, les blessures laissées sous silence. Le danger ne vient pas toujours du côté où on l'attend... Au contraire, il peut frapper partout dans notre intimité, tapi dans l'ombre en attente du catalyseur qui fera tout basculer.

Un thriller savamment maîtrisé et une auteure à suivre de très très près !

A propos de l'auteure : Mary Bubica

Mary-Kubica01

Après des études d’arts et d’histoire de la littérature américaine, Mary Kubica a d’abord été enseignante. Aujourd'hui écrivain à temps plein, cette passionnée de Dickens et d'Hemingway vit près de Chicago, la ville dont est originaire Mia, l'héroïne d'"Une fille parfaite". Ses livres sont publiés aux éditions Mosaïc.

 


27 février 2016

"Pretty girls" de Karin Slaughter aux Éditions Mosaïc

Pretty girls

 

" Pretty girls" de aux Éditions Mosaïc

 

Résumé :

Deux sœurs. Deux étrangères.
Plus de vingt ans auparavant, Julia a disparu à seize ans sans laisser de trace. Depuis, Claire et Lydia, ses sœurs, ne se sont plus parlé. Seule la haine farouche qu’elles nourrissent l’une pour l’autre les rapproche encore. La haine, et le désespoir : jamais elles ne se sont remises de la tragédie qui a fracassé leur famille. Deux événements violents vont venir cruellement raviver leurs blessures mais aussi les obliger à se confronter : l’assassinat du mari de Claire, et la disparition d’une adolescente.
A tant d’années de distance, ces événements ont-ils un lien quelconque avec Julia ? Lasses de se faire la guerre, Claire et Lydia plongent dans la noirceur du passé familial. Une spirale sanglante...

Avec la froide efficacité qui l’a rendue célèbre, Karin Slaughter fait ressurgir la noirceur et la sauvagerie au sein d’une famille frappée par la perte. Elle explore au scalpel les liens qui unissent les personnages et écorche leurs secrets. Un roman puissant, à vif, par l’un des écrivains contemporains les plus marquants.

 

Pretty Girls
Parution : 24/02/2016
Genre : Thriller ; Collection : Mosaic ; Pages : 528
Prix Papier : 20,90 € / Prix Numérique : 13,90 €
EAN : 9782280342841

http://www.editions-mosaic.fr

 

Mon avis :

Si vous aimez comme moi les thrillers psychologiques, ce livre est fait pour vous. Il joue avec vos émotions et avec vos nerfs de bout en bout avec une maîtrise hors pair. Claire et Julia se sont séparés il y a quelques années, laissant derrière elles un drame familial enfoui et dévastateur. C'est le meurtre du mari de Claire et la disparition d'une jeune fille qui va de nouveau les réunir dans des abysses macabres et de redoutables secrets...

Ce roman nous entraîne et nous propulse au coeur de l'horreur. Les actes commis sont abominables et violents à peine envisageables, mais c'est bien plus que cela qui dérange. C'est le double jeu, les personnalités trop lisses et insondables qui font frémir. Le récit alterne avec le journal posthume du père qui s'adresse à la fille qu'il ne verra jamais grandir. L'écriture est habile et précise, elle appuie là où ça fait mal. L'ambiance est malsaine, oppressante. On frémit, on blêmit et on est consterné par les cartes qui s'abattent une à une dans la même direction. On est surpris, choqué par les retournements de situation qui nous font un peu plus vaciller et nous rendre vulnérable. Altérée dans son jugement, Claire ne sait plus tout bonnement à qui faire confiance.

Déstabilisant, perturbant ce roman nous malmène, créant un état de tension extrême. De quoi vous rendre anxieux et fébrile, suspicieux et observateur. On arrive au comble de l'abject et du pourri pour des d'hommes bien pensant et bien sous tous rapports. Des âmes perverses, corrompus, "malignes" et régi par leurs pulsions à un point que l'on ne peut juste pas s'imaginer...

Vous aurez sans doute du mal à vous en remettre, mais c'est le prix à payer !

 

A propos de l'auteur :

Karin_Slaughter

N°1 sur les listes internationales de best-sellers, Karin Slaughter est l’un des auteurs les plus populaires et les plus plébiscités dans le monde. Publiée en 33 langues et vendue à plus de 30 millions d’exemplaires, elle est l’auteur de 15 romans, parmi lesquels figurent les séries Grant County et Will Trent, ainsi que le roman COP TOWN, qui a été nominé pour l’Edgar Award. PRETTY GIRLS est son premier thriller psychologique. Née en Géorgie, Karin Slaughter vit actuellement à Atlanta.

02 décembre 2015

"Celles de la rivière" de Valerie Geary aux éditions Mosaïc

Celles rivière

 

"Celles de la rivière" de Valerie Geary aux éditions Mosaïc

Résumé :

La femme qu’emporte la rivière Crooked flotte entre deux eaux. Sur la rive, deux fillettes qui jouent dans l’après-midi ensoleillé. Elles sont les premières à découvrir le corps et, soudain, leurs jeux cessent. Leur enfance bascule dans la dureté du monde des adultes. La veille, leur père les a laissées seules suffisamment longtemps pour qu’elles puissent le croire coupable de meurtre. Pour ne pas le perdre, comme elles ont perdu leur mère quelques semaines auparavant, elles décident de mentir sur son emploi du temps… et resserrent bien malgré elles les mailles du soupçon autour de lui, le livrant en pâture à une petite ville dont les préjugés et les rancunes lui laissent peu de chances…
 
A travers les yeux et les pensées de Sam, juste entrée dans l’adolescence, et de Ollie, encore enfant et qui s’est enfermée dans le silence, Valerie Geary mène son lecteur dans une enquête tissée de secrets, de mensonges, de semi vérités et d’adieu à l’enfance. A la tension générale de l’intrigue et à l’atmosphère, qui doit beaucoup à la superbe présence de la nature, s’ajoutent les voix d’esprits bienveillants qui guident les fillettes dans leur quête de vérité.

 

Celles de la rivière
Parution : 04/11/2015 / Genre: Roman
Collection : Mosaic / Pages : 400
EAN : 9782280282475
Numérique : 12,99 € / Papier : 18,90 €

http://www.editions-mosaic.fr

 

Mon avis :

C'est un thriller pas comme les autres que celui-ci. Différent, étonnant. Pourquoi ?

Parce qu'il réussit le tour de force d'être poétique et touchant au cœur de la tourmente. C'est certainement l'intervention de deux gamines que l'on a trop longtemps écarté des histoires d'adultes, qui va changer la donne.

Tout pousse à accuser ce père qu'elles ne connaissent pas si bien. Sam veut savoir, elle est aventurière et prend des risques. Ollie, elle est ultrasensible et si elle ne communique plus avec ses pairs, c'est qu'elle est absorbée par une tout autre énergie. L'écriture est douce et forte à la fois. On alterne les moments de doute, de recherche et les grands secrets. On aime les personnages en pointillé et ceux qui se font plus rassurants.

On est tout entier absorbé par le malheur et la détresse qui s'imposent à nos yeux et qui régissent toute cette histoire. Un récit puissant et émouvant, des apparences trompeuses, une enquête bâclée qui n'entachera jamais les liens de véritable amour et d'infini pardon que peuvent se porter des âmes sincères.

J'ai profondément aimé ce roman qui fait une part belle aux émotions.

Les choses s'accélèrent sur la fin et font monter l'adrénaline d'un cran. ce thriller est réussi sans contexte et une valeur sûre à découvrir assurément.

 

A propos de l'auteur :

Valerie Geary

Valerie Geary a grandi dans l’Oregon où elle vit toujours. Elle a gardé de son enfance le goût de l’écriture et un rapport très proche à la nature qui transparaît dans son livre. Celles de la rivière doit beaucoup à sa propre histoire.

Mosaic

 

30 septembre 2015

"Les profondeurs" de James GRIPPANDO aux Editions Mosaïc

LesProfondeurs

"Les profondeurs" de James GRIPPANDO aux Editions Mosaïc

Résumé :

Les marais des Everglades sont troubles, ce matin. On vient de trouver le corps d’une femme. Une femme noire. Abe est procureur, réputé irréprochable et sans tache et, pour lui, cette scène de crime n’est pas différente d’une autre. Mais quand on identifie le corps, et que l’agent Victoria Santos lui demande s’il connaît cette femme, Abe hésite à répondre… Une seconde d’hésitation qui le propulse du côté des suspects. Et l’entraîne dans les profondeurs d’une spirale infernale le jour où sa propre femme, Angelina, disparaît à son tour.

Meurtres en série. Infidélités conjugales. Secrets inquiétants. Machination.
Qu’y a-t-il vraiment sous la surface des êtres et des choses ?

Les profondeurs
Parution : 30/09/2015
Genre : Thriller
Collection : Mosaïc
Pages : 400
EAN : 9782280282321
Prix : 18,90 €

http://www.editions-mosaic.fr

 

Mon avis :

Avec ce roman, on plonge dans le trouble et l'inconnu. Tout commence par la découverte d'un cadavre noir sans tête dans Les Everglades. Tout porte à croire, que c'est l'oeuvre d'un serial killer recherché, mais l'affaire se révèle un peu plus torve et complexe que cela...

Très vite Abe, procureur va se retrouver du côté des suspects. Il connaissait la victime et dissimule des faits. Pourquoi ? Qu'a t-il à cacher ? L'auteur prend son temps pour inquiéter et nous interroger. Un travail de longue haleine qui retient toute notre attention tout au long de notre lecture. Passé familial, liaison extra conjugale, droit du travail, autant de sujets cloisonnés dont on ne sait pas trop de quel manière ils sont imbriqués.

L'écriture est habile et addictive et on a envie de savoir. D'intuitions en fausse pistes, on ne saura rien avant la fin, et encore. J'ai été intriguée, inquiétée, j'ai eue des doutes mais jamais aucune certitude.

Harcèlement, manipulation : le roman regorge de zone d'ombres et de contradictions. Un casse tête, un réel sévice psychologique qui vous retiendra à coup sûr dans ses filets. Moi je dis bravo, incontestablement.

C'est sombre, glauque et éreintant. J'aime et je vous le recommande !

Je remerche chaleureusement les Edtions Mosaïc et LP Conseils pour ce Service de Presse.

Mosaic

 logo_LP

 

A propos de l'Auteur :

james-photo

Révélé par son best-seller Le pardon, James Grippando a longtemps exercé le métier d’avocat à Miami qui sert de décor à ce thriller. Avec Les profondeurs, il renoue avec son public français et fait la preuve qu’il continue d’aiguiser son sens du suspense et de la psychologie. Souvent comparé à Harlan Coben, il partage avec celui-ci le talent d’entraîner des personnages apparemment ordinaires dans des spirales et des pièges qui révèlent la complexité profonde de leur personnalité.

17 septembre 2015

"Des mensonges dans nos têtes" de Robin Talley aux Editions Mosaïc

MensongesTetes

"Des mensonges dans nos têtes" de Robin Talley aux Editions Mosaïc

Résumé :

Deux jeunes filles vont braver leur entourage respectif pour vivre librement
 
Les filles sont faites pour se marier… Les Noirs et les Blancs ne doivent pas se mélanger… Une fille ne doit pas embrasser une autre fille… Linda ne doit pas aimer Sarah.
Rien que des mensonges?
1959, en Virginie. C’est l’histoire de deux filles qui croient qu’elles se détestent — parce qu’elles n’ont pas la même couleur de peau et qu’elles ne sont pas nées du même côté.
C’est l’histoire de Sarah et Linda qui croient qu’elles se détestent… mais c’est aussi l’histoire de l’année où tout va changer — parce que les mensonges des autres vont voler en éclats et que les vies, les coeurs de Sarah et Linda vont s’en trouver bouleversés pour toujours…
Un roman insolent, vrai, courageux et poignant.

Des mensonges dans nos têtes
13.90 €
Parution : 09/09/2015
Genre: Roman, Contemporain jeunesse
Collection : Mosaic B
Pages : 384
EAN : 9782280338677

http://www.editions-mosaic.fr

 

Mon avis :

C'est un récit assez bluffant que nous a concocté l'auteur. C'est avec beaucoup de justesse et d'authenticité que Robin Talley signe son premier roman.

On est pris à coeur par cette histoire d'intégration d'élèves noirs dans une école réservée jusqu'ici aux blancs, dans les années cinquante en Virginie. Sarah est forte, digne et se bat pour ses droits et ses idéaux. Elle revendique justice et égalité, s'indigne contre les préjugés dont elle et les siens font l'objet.

Linda vit sous le joug de sa famille et de son éducation. Elles n'avaient jusqu'ici aucune chance de se fréquenter et pourtant, elles vont s'aimer. On est touché, bouleversé par le rejet, l'incompréhension et la violence dans cette histoire.

A la fois révoltant et dur, on  souffre et on sert les poings au cours de notre lecture. L'écriture est directe, instinctive et aborde des thèmes aussi sensibles que tabous. On ressent un certain trouble à l'éveil des sentiments, des consciences, ou de la sexualité. Un livre brillant, intime qu'on lit avec beaucoup d'émotions.

Une puissance inégalée pour un éloge et un respect à la différence. Ce roman jeune adulte saura à coup sûr vous convaincre et vous séduire !

Je remercie les Editions Mosaïc pour ce Service de Presse.

Mosaic

A propos de l’auteure :

Robin-Talley-High-Res

Robin Talley est une jeune auteure née en Virginie, qui vit aujourd’hui à Washington. Farouchement opposée aux préjugés, elle met toute sa passion à défendre des causes justes dans la vie comme dans l’écriture. Des mensonges dans nos têtes est son premier roman.

 

09 septembre 2015

"L'affaire Carravagio" de Daniel Silva aux Editions Mosaïc

Caravaggio

"L'affaire Carravagio" de Daniel Silva aux Editions Mosaïc

Résumé :

Et si en recherchant un tableau volé, il déclenchait une affaire explosive ? 

Chargé d’enquêter sur le meurtre d’un ancien diplomate reconverti dans le trafic d’art, Gabriel Allon — espion et restaurateur de tableaux à ses heures — découvre que la victime a récemment eu entre les mains un chef-d’œuvre volé une dizaine d’années auparavant, une Nativité peinte par Le Caravage. Il comprend que cette affaire, bien plus complexe qu’il ne le pensait, a de stupéfiantes ramifications financières en lien avec la situation politique explosive du Proche Orient.
De Genève à Tel-Aviv, en passant par Venise et Paris, il va tisser un piège implacable et ingénieux. Avec un double objectif : retrouver le tableau du Caravage et surtout, porter un coup fatal aux intérêts financiers de l’un des hommes les plus cruels et puissants de la planète.
Dans ce roman d’espionnage au rythme et à l’inventivité diaboliques, Daniel Silva fait émerger les enjeux de notre monde actuel. Quant à son personnage Gabriel Allon, il mérite sans conteste de figurer au Panthéon des grands agents secrets de la littérature, au côté de George Smiley, Jack Ryan, Jason Bourne et Simon Templar.

 

L'affaire Caravaggio

19.90 €
Parution : 09/09/2015
Genre : Thriller
Collection : Mosaic
http://www.editions-mosaic.fr

 

Mon avis :

Le point de départ de ce roman, est le meurtre de Jack Bradshaw. Qu'est ce qui se cache derrière la mort de cet ancien diplomate reconverti dans le trafic d'Art ?

C'est ce que Gabriel Allon espion et restaurateur de tableaux, va tenter d'élucider en remontant sur ses traces.

Le roman nous entraîne dans un voyage aussi organisé que déroutant. On s'abîme dans le milieu de L'Art et ses chefs d'oeuvres convoités. On admire la passion de Gabriel pour son travail, et on s'attache à son vécu personnel. Au delà du trafic, ce sont des ramifications politiques qui vont faire surface. On marche ici, sur un terrain miné et il faut rester sur ses gardes. Il est question du Proche Orient, de dictature, d'oppressions...

C'est dense et complexe, et mieux vaut ne pas en perdre une miette si vous voulez ne pas être perdu. Les dialogues donnent du rythme à l'intrigue et rendent l'écriture plus fluide.

Trouble, risque et adrénaline font de ce roman quelque chose de dangereux et d'inquiétant. A vous de le découvrir !

Je remercie les Editions Mosaïc et LP Conseils pour Service de Presse.

logo_LP

Mosaic