04 janvier 2018

"Top 3" (généreux) Décembre 2017

top3

Une année qui se termine en beauté, tellement de bonnes lecture que mon Top 3 s'est exceptionnellement transformé en Top 5

 

1 - "Timothy Blake, la mort en héritage" de Bridget Page

Timothy Blake

 

2 - "Un jour" de David Nicholls aux Éditions Belfond

Un jour

 

3 - "Montmartre ensorcelé" d'Alexis Boucot aux Éditions Marivole

Montmartre ensorcelé

 

4 - "Reflex" de Maud Mayeras aux Éditions Anne Carrière (chronique à venir)

 

5 - "Entre toi et moi" de Stephen Emond aux Éditions Albin Michel (chronique à venir)

 


"Un jour" de David Nicholls aux Éditions Belfond

Un jour

 

"Un jour" de David Nicholls aux Éditions Belfond

David Nicholls : Une romance époustouflante

 

Un jour

Épique, douce-amère, poignante, une sublime histoire d'amour sur près de vingt ans, un roman drôle et subtilement lucide sur l'amour, l'amitié, le passage à l'âge adulte, les illusions perdues. Traduit dans près de 25 langues, le livre qui a fait chavirer l'Europe tout entière.

https://www.bookwitty.com

 

Mon Avis

Emma et Dexter ont tout juste vingt ans quand ils se rencontrent pour la première fois. Ils ont l'avenir devant eux et se quittent déjà, presque avant même d'avoir débuté quelque chose. Leur histoire ne fait pourtant que commencer...


Ce roman d'amour est celui de l'émotion. Dexter et Emma vont vivre un conte moderne exceptionnel et unique. Il y a de la magie, de l'alchimie dans leur duo qui saute aux yeux et qui se respire.

De caractères, de milieux bien différents, découle une relation brute, naïve et chaotique. Pendant vingt ans, ils vont se croiser, échanger, se provoquer, retardant l'accord de leurs deux cœurs. Ils se traquent, ils s'attaquent, ils jouent avec les réussites, les aléas de leurs vies. On suit leurs approximations, leurs pointillés, les parenthèses, mais aussi les tentatives bâclées, ratées. Ce jeu du chat et de la souris cause beaucoup de dégâts, ils nous émeuvent, nous déçoivent, nous déstabilisent parfois...

Les personnages oscillent entre la spontanéité et la réserve, ils semblent fonctionner à contre temps. L'écriture est fluide, émouvante, elle nous prend au piège de nos sentiments. On aime leurs coups de gueule, leur dérive, leur dissonance. Ils ont toujours été ensemble, retenus leurs souvenirs, leurs projections, dans leurs silences, et même dans leur absence.

Emma et Dexter audacieux, jeunes et innocents sans limite, sans restrictions, sont de ces couples indéfinissables et qui ne s'oublient pas.

Citation

"Emma lui envoyait de longues lettres, enthousiastes, bourrées d'apartés et de points d'exclamation, de plaisanteries un peu forcées et de nostalgie mal dissimulée. De vrais actes d'amour en deux mille mots sur papier avion. Les lettres, comme les compilations de chansons qu'on enregistre sur cassettes audio, ne sont-elles pas le meilleur moyen d'exprimer, l'inexprimable ?"

 

Bandeau - Un jour

11 septembre 2017

"Un jour, tu raconteras cette histoire" de Joyce Maynard aux Éditions Philippe Rey

jour histoire

 

"Un jour, tu raconteras cette histoire" de Joyce Maynard aux Éditions Philippe Rey

Joyce Maynard : Un récit fort et émouvant

 

Un jour, tu raconteras cette histoire

Après un mariage raté, un douloureux divorce et quelques brèves histoires, à cinquante-cinq ans, Joyce Maynard n’attend plus grand-chose des relations sentimentales. Et pourtant. Sa rencontre avec Jim vient tout bouleverser : l’amour comme elle ne l’imagine plus, celui qui va même lui faire accepter de se remarier.

En 2014, après trois ans d’une romance tourbillonnante, on diagnostique chez Jim un cancer du pancréas. Au cours des dixneuf mois qui suivent, alors qu’ils luttent ensemble contre la maladie, Joyce découvre ce que signifie être un véritable partenaire, en dépit de la souffrance, de l’angoisse, du désespoir qui menace à chaque instant.


http://www.philippe-rey.fr

 

Mon Avis

Joyce Maynard ne s'attendait plus passée cinquante ans à rencontrer et vivre l'amour, le vrai. Et pourtant avec Jim, elle va comprendre la valeur des échanges et du partage jusqu' à ce que la maladie de Jim les séparent...


Comment ne pas être bouleversé par ce témoignage amoureux qui va au-delà de la souffrance, du combat que ce couple aura mené pour avoir une petite chance d'avoir un avenir ensemble ?

Joyce lève le voile sur leur passé respectif, les difficultés qu'ils ont eu à trouver le bonheur et l'être aimé. On aime leurs accords imparfaits, mais qui sonnent tellement bien. Ils vivent les petits moments, leurs rêves, leurs peurs, leurs espoirs avec l'intensité, la tendresse qui transpire de leur relation. Avec humilité, Joyce nous raconte la puissance de son amour pour cet homme qu'elle ne veut pas voir mourir. Elle évoque celui qu'il est en dehors de ce cancer qu'elle exhorte à quitter son corps. Elle retrace leurs voyages, leurs goûts musicaux ou pour la bonne chair. Malgré la douleur au quotidien, les épreuves endurées, ils s'efforcent au cours de ces dix-huit mois de déclin à donner le meilleur d'eux-mêmes. Apparaissent le déni, la révolte et le temps de l'acceptation chacun à leurs tours avec ce qu'ils ont à communiquer.

L'écriture est sensible, exprimée avec finesse et ouverture. Le ton n'est pas larmoyant. Joyce offre un beau témoignage qui honore la mémoire de son mari et l'amour qu'ils se portaient.

Jusqu'au bout, et même au-delà, leur histoire si courte et si intense ne se limite pas dans le temps tant qu'il y aura des sentiments.

 

Citation


"Aussi inconfortable, désagréable et dévastatrice que soit notre vie, nous la partagions et c'était cela le mariage."

"L'histoire de Jim était devenue inséparable de la mienne..."

 

Beandeau - jour histoire