15 mai 2018

"Une pluie d'étincelles" de Tamara McKinley aux Éditions de l'Archipel

Une pluie d'étincelles

 

"Une pluie d'étincelles" de Tamara McKinley aux Éditions de l'Archipel

Tamara McKinley : Un récit palpitant

 

Une pluie d'étincelles

Une pluie d'étincelles

Australie, 1946. Becky Jackson a regagné son village natal avec son fils Danny après que son mari a été déclaré mort au combat.
Depuis deux générations, sa famille dirige l’hôpital de Morgan’s Reach, bourgade fondée par son grand-père. Becky y connaît tout le monde et retrouve sa meilleure amie, elle aussi veuve de guerre.
Becky côtoie également Ben Freeman, le pompier en chef secrète- ment amoureux d’elle. Un amour auquel elle se refuse car Danny n’a toujours pas fait le deuil de son père…

http://www.editionsarchipel.com

 

Mon Avis Pollar

Australie 1946, une tempête menace d'enflammer Morgan's Reach et de rendre incontrôlables les émotions de ses habitants... Pour Becky et toute la communauté, les préoccupations seront nombreuses, émergentes et peut-être aussi déterminantes...


Avec une pluie d'étincelle, Tamara McKinley nous offre encore une fresque exotique dont elle a le secret. L'évasion est garantie dans cette contrée sauvage de l'Australie. On s'y sent très vite familier avec des personnages authentiques, au caractère fort, sensible et unique.

On découvre leur histoire, leurs faiblesses, leurs secrets, mais aussi l'énergie dont ils disposent pour faire face à leur destin. L'auteur sait retenir notre attention, capter notre intérêt et nous subjuguer ; on se laisse happer par le récit tumultueux dès le début pour ne plus jamais le lâcher ensuite. Les passions sont décuplées dans ce climat orageux qui n'en finit pas de faire tourner les têtes.

L'atmosphère est électrique rendant les tensions palpables. Chacun cherche à exorciser ses peurs ou ses démons ; les drames surgissent, la vie crépite d'espoirs à un rythme soutenu. Notre cœur palpite et exprime ses émotions au fil des évènements qui se succèdent. On se laisse envahir par des sentiments d'amour et de tendresse pour cette bourgade de bout du monde et ses habitants. On est submergé par le malheur qui s'abat sur eux, mais plus encore, rempli par l'étincelle qui les anime à faire résurgence.

On s'émerveille ici encore beaucoup des paysages bruts qui appellent à rester humble et vigilant. On s'attache beaucoup au relationnel et à l'émotionnel des personnages.

Une fois de plus, Tamara McKinley nous enchante de sa plume évadante et nous communique la ferveur de ces sagas qui nous emportent. Comment ne pas tomber sous le charme ?

Citation Pollar

"Il se dégageait du paysage une grandeur à nulle autre pareille, une splendeur intemporelle. Rien ici, ou presque, n'avait dû changer depuis que les premiers hommes avaient posé le pied sur ces terres... La force spirituelle qui émanait d'elles n'avait jamais manqué de l'émouvoir, et leur supplément d'âme toujours l'avait enflammé."

 

Bandeau - Une pluie d'étincelles


18 mai 2017

"Les fleurs du repentir" de Tamara McKinley aux Éditions l'Archipel

Les fleurs du repentir

 

"Les fleurs du repentir" de Tamara McKinley aux Éditions l'Archipel

Tamara McKinley : un roman haletant

 

Les fleurs du repentir

Cela fait longtemps que Claire a quitté les terres hostiles et désolées du domaine où elle a grandi pour poursuivre ses études et sa carrière de vétérinaire à Sydney.
Mais quand elle reçoit l’invitation de sa grand-tante Aurelia à une réunion de famille, Claire est ramenée à son passé. Elle qui était partie après une violente dispute avec les siens…

http://www.editionsarchipel.com

 

Mon avis :

Claire, son diplôme de vétérinaire en poche, revient pour une réunion de famille dans l'arrière-pays Australien. Auprès des siens, les conflits sous-jacents sont prêts à voler en éclats. Peut-être faudra-t-il pour crever l'abcès, lever le voile sur d'obscurs secrets...


Tamara Mckinley n'a pas son pareil pour nous dépayser et rendre des terres inconnues et lointaines familières. Elle nous transporte en Australie sauvage avec une nature brute qui colle à la peau.

On aime ces fresques familiales qui traversent les années. Le récit alterne entre passé et présent. À travers les souvenirs d' Ellie, la mère de Claire et Aurélia la grande Tante, on apprivoise et on se prend d'amour pour ces grands domaines au charme et au magnétisme incommensurable. Les personnages féminins nous touchent par leur caractère indépendant et volontaire. Cinq années se sont écoulées depuis le départ de Claire, son absence a créé le vide, l'incompréhension. Les liens avec sa sœur Léanne sont tendus et on sent bien qu'entre les deux réside des zones d'ombre qui ne demandent qu'à être éclairé.

L'auteur nous tient en haleine, l'écriture est captivante et nous éloigne loin de notre quotidien. Il y a dans ces récits de vie, leurs comptes de malheurs et sa propension au bonheur. Amour, haine, trahison sont au centre de cette intrigue à dénouer. Le suspens est palpable, nous attire et nous retient dans ses filets. Les révélations sont très attendues et totalement entendues. Sous le sceau du secret surgit le soulagement et la véritable délivrance dans la paix des cœurs et à jamais.

Avec Tamara McKinley, des paysages, une ambiance, des émotions à foison, on se retrouve une fois de plus en terrain conquis comme toujours. À dévorer sans aucune modération !

 

Citation :
"La liberté. Voilà de quoi il s'agissait. L'existence dans toute sa plénitude... Claire avait oublié à quel point les villes engendraient la claustrophobie. Oublié combien elle avait chéri naguère la magie exhalée par ce tout petit coin de terre..."

 

Bandeau-Les fleurs du repentir

Posté par SophieSonge à 15:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10 mai 2017

"Les orages de l'été" de Tamara McKinley aux Éditions l'Archipel/Archipoche

Orages de l'été

 

"Les orages de l'été" de Tamara McKinley aux Éditions l'Archipel/Archipoche

Tamara McKinley : Une fresque envoûtante

 

1947. Accompagnée d’un ami d’enfance secrètement amoureux d’elle, Olivia Hamilton retourne en Australie, sa terre natale, où sa mère Eva vient de mourir. Avant de disparaître, cette dernière lui a transmis des documents qui ont ébranlé ses certitudes concernant ses origines....
Édité chez les Éditions l'Archipel : 22€ / Éditions Archipoche : 8,80€



Mon avis :

1947, Olivia accompagnée de son ami d'enfance retourne en Australie après le décès de sa mère. Là-bas, cette jeune anglaise est déterminée à découvrir le secret de ses origines, faire la paix avec elle-même et sa famille. Elle est pourtant loin de s'imaginer les secrets qui sont prêts à ressurgir du passé...


Tamara McKinley n'a pas son pareil pour nous plonger dans des ambiances exotiques, profondes et dans lesquelles on se sent paradoxalement comme chez soi.

C'est un récit enveloppant que l'on découvre ici et qui nous anime. On s'immerge éperdument et totalement dans ces terres australiennes sauvages et dépaysantes. On est sous le charme des descriptions somptueuses, envoûtantes. On va au cœur des secrets de ceux qui blessent et éloignent les familles sans soupçonner pourquoi. Le parcours d'Olivia est intime, vulnérable. Au fil des pages, ce sont les destins d'Eva, d'Irène, de Maggie qui se dévoilent et s'entremêlent. Les affinités se créent, les conflits bien ancrés présent dans les mémoires créent de vives et brutes émotions.

On baigne dans un univers chargé de passions avec des élans qui murmurent et qui ne demandent qu'à être entendu et se développer. Il y a de l'amour, de l'amitié, des liens familiaux qui se tissent ; se déroulent, s'étirent à volonté. On se laisse atteindre, surprendre par ces histoires de vie prégnantes dans ce qu'elles ont de beau, fort ou encore tragique.

Les personnages nous touchent. On aime leur douleur, leur vérité, l'essence même de leur personnalité. Bruts, écorchés à fleur de peau, c'est ce qui nous amène et nous retient vers eux.

On est ravi, emporté d'avoir fait le chemin à leur côté... Ce récit morcelé, une fois le livre refermé laisse un peu sa trace d'un moment passé avec le petit supplément d'âme qui vous est simplement octroyé...

 

Citation :
"L'Olivia que je connais ne se défile devant rien, et même si je comprends tes réticences à rester ici après ce que tu m'as confié, je sais également que tu relèves plus volontiers les défis que tu ne recules devant l'obstacle."

Bandeau-Orages de l'été

28 novembre 2016

"Si loin des siens" de Tamara McKinley aux Éditions l'Archipel

siloindessiens

 

"Si loin des siens" de Tamara McKinley aux Éditions l'Archipel

 

Si loin des siens

Septembre 1940. Polly Brown a accepté un poste d'infirmière à l'hôpital Cliffehaven, sur la côte Sud de l'Angleterre, afin de se rapprocher de Jack,...

http://www.editionsarchipel.com

 

Mon avis :

Après "Et le ciel sera bleu", s'ouvre un nouveau volet de cette saga au cœur de la seconde guerre mondiale. Polly Brown, infirmière se sépare de sa très jeune fille dans le but de la protéger et de rejoindre son mari hospitalisé à Cliffehaven. A la pension du Bord de Mer, on l'espère qu'elle trouvera tout le soutien dont elle aura besoin à la mesure des épreuves qu'elle aura à affronter...

Tamara McKinley n'a pas son pareil pour conter les histoires qui transportent et touchent en plein cœur. Quel plaisir de retrouver la pension du Bord de Mer qui devient un refuge au milieu du chaos.

On retrouve les personnages familiers auxquels nous nous étions attachés, et on fait la connaissance de nouveaux résidents en difficultés et parfois en souffrance. La période traversée est rude, le travail et la peine ne manquent pour personne. Le temps est rythmé par les alertes aux bombardements et le rationnement alimentaire. Les pauses sont rares et pourtant, la chaleur des rapports humains n'a jamais révélé autant d'importance. La solidarité est réelle, l'écoute, la compréhension et le partage se créent au cours des échanges. Peggy est l'hôtesse, l'amie, la confidente, la mère pour tous. On admire sa générosité, sa force et sa manière bien à elle de voir les choses et de prodiguer des conseils. Elle ne laisse personne dans la détresse et la solitude et certainement pas Polly dont elle pressent les tourments. La plume est captivante, émouvante. On se laisse porter par les évènements heureux et malheureux. La guerre n'arrête pas l'envie, l'espoir et les sentiments...

C'est une valse des émotions que nous éprouvons, le tumulte pour la vie. Des petits moments, des petits plaisirs, la peur, la douleur, se mélangent dans l'attente de l'inespéré et insaisissable miracle.

Ce récit est poignant et nous touche dans sa dimension de vérité. Vous serez certainement un peu chez vous à la pension du Bord de Mer, amoureux et conquis. Allez-y, installez-vous dans votre fauteuil avec une bonne tasse de thé !

 

Citation :

"L'enfant garda le silence et enfouit plus fort encore sa figure dans le cou de Polly. Celle-ci continuait à marcher en direction du quai situé à l'autre bout du hall. A chaque pas, elle respirait moins bien, sa poitrine lui faisait mal et il lui semblait que l'on serrait son cœur dans un poing. Elle souhaitait que la séparation eût déjà eu lieu et, dans le même temps, elle désirait avec ardeur voir se prolonger indéfiniment ces adieux. Elle avait l'impression d'évoluer au sein d'un rêve, un rêve affreux dont elle voulait se réveiller enfin."

 

A propos de l'auteur :

Tamara-McKinley

Née à Launceston (Tasmanie) en 1948, Tamara McKinley émigre en Grande-Bretagne, où elle intègre un pensionnat de jeunes filles du Sussex. Dans la lignée de La Dernière Valse de Mathilda (2005), traduit dans plus de 20 pays, jusqu’à Les Orages de l’été (2016), ses 10 romans ont tous paru aux éditions de l’Archipel. Mère de trois enfants, Tamara McKinley vit sur la côte Sud de l’Angleterre, où se déroule l’action de sa nouvelle saga. (Source Éditions l'Archipel)

25 novembre 2015

"Et le ciel sera bleu" de Tamara McKinley aux éditions de l'Archipel

 

Et le ciel sera bleu1

 

"Et le ciel sera bleu" de Tamara McKinley aux éditions de l'Archipel

 

Résumé :

Angleterre, 1939. La vie n’a pas été tendre pour la jeune Sally Turner, 16 ans, qui élève seule son frère de six ans, Ernie, atteint de polio. Leur mère, Florrie, les a abandonnés dès que la guerre a éclaté, et leur père a été appelé sous les drapeaux.
Tous deux trouvent alors refuge à Cliffehaven, une bourgade située sur la côte sud de l’Angleterre.  Ils y sont accueillis par Peggy Reilly, la propriétaire de la Pension du Bord de Mer et Jim, son mari quelque peu bourru.
Sally trouve, auprès de la famille Reilly, un foyer d’adoption qui lui permettra de s’épanouir. Elle obtient un emploi dans une usine de confection d’uniformes, où ses talents de couturière se révèlent. Sally fait de plus la rencontre de John Hicks, un mystérieux pêcheur…
Mais la guerre et l’arrivée de Florrie à Cliffehaven menacent ce fragile équilibre…

 

Et LE CIEL SERA BLEU
EAN : 9782809817676
novembre 2015
Prix : 22,00 €

 

Mon avis :

C'est le début de la Seconde Guerre mondiale quand Sally Turner 16 ans quitte Londres accompagné de son petit frère malade. Ils sont confiés à une famille d'accueil, qui leur offre le gîte et le couvert, mais bien plus encore. C'est une histoire ô combien émouvante, qui nous est donnée ici de lire.

On vit la guerre avec angoisse, douleur et urgence. Sally n'a pas connu de mère aimante et attentionnée, ou encore responsable. Cela ne l'empêche pas bien au contraire de tout donner à son frère, sans compter. La tête sur les épaules, fière, volontaire et douée, elle a tout d'une grande. On suit son aventure avec beaucoup d'intérêt et de fébrilité. des histoires de famille, d'amitié et d'amour se tissent au cours de notre lecture.

L'écriture est vraie, sincère et donne de l'authenticité et du relief au récit. Les personnages sont uniques et attachants. La guerre disperse, affecte les coeurs et les corps. On suspend notre souffle et nos espoirs au rythme de chaque alerte. On tremble, on est troublé, heureux ou malheureux, mais jamais on ne s'ennuie.

Des sensations et des difficultés extrêmes qui animent et forgent les esprits. Les sentiments brûlent d'impatience, et l'on touche l'importance des petits bonheurs, ou d'aller à l'essentiel.

On se prend d'affection pour cette famille recomposée de coeur. On est sous le charme d'une saga qui ne fait que commencer, et qui a tout pour nous éblouir ou nous submerger.

Je vous recommande sans l'ombre d'une hésitation. Allez-y !

 

A propos de l'Auteur : Tamara McKinley (Source éditions de l'Archipel)

 

Tamara McKinley

Née à Launceston (Tasmanie) en 1948, Tamara McKinley émigre en Grande-Bretagne, où elle intègre un pensionnat de jeunes filles du Sussex. Dans la lignée de La Dernière Valse de Mathilda (2005), traduit dans plus de 20 pays, jusqu’à L’Île aux mille couleurs (2015), ses sept romans ont tous paru aux éditions de l’Archipel. Mère de trois enfants, Tamara McKinley vit sur la côte Sud de l’Angleterre, où se déroule l’action de sa nouvelle saga.