02 août 2018

"L'escorte-lune" de Brice Milan

Escorte Lune

 

"L'escorte-lune" de Brice Milan

Brice Milan : Une histoire grave et poétique

 

Benjamine d’une fratrie de quatre enfants, Crevette entre dans une sorte de transe à chaque nouvelle nuit de pleine lune depuis la disparition de son père pilote d’essai. La gamine rêve d’atteindre la lune, car elle croit que l’avion de son père s’y est écrasé, ce qui expliquerait pourquoi les enquêteurs n’ont jamais retrouvé les débris de la carcasse...

https://a.wattpad.com

 

Mon Avis Pollar

Stella huit ans, alias Crevette souffre beaucoup de la disparition de son père pilote, égaré en vol. Cette enfant intellectuellement précoce issue d'une famille de quatre enfants plonge dans un état d'extrême mélancolie à chaque pleine lune, elle rêve secrètement à de magiques et sublimes retrouvailles...

Il y a quelque chose de mystérieux, de séduisant dans ce roman que l'on reconnaît instantanément dès les premières lignes. On est sensible à l'écriture de Brice Milan, véritable conteur.

L'écriture est belle, choisie, poétique. On est partagé entre l'envie de dévorer le récit ou ralentir pour le faire durer. On parle ici de difficultés inhérent aux adultes, de secrets obscurs, emmitouflés au regard des rêves d'enfant. Les péripéties sont nombreuses, l'auteur nous promène et nous retient en semant ses petits cailloux.

Stella nous attendrit, nous émeut, on aimerait la protéger, l'écouter, la réconforter. On se sent petit à petit plus proche d'elle avec l'objet d'une responsabilité filante, lourde à porter. Les univers se télescopent, s'étranglent dans une atmosphère sensible, pesante. Un personnage récurrent prend de l'importance, intrigue, provoque, surprend par son volte-face.

On est pris par les émotions, elle nous captive, nous capture et nous laisse orphelin et juste sans voix... On passe un moment inoubliable, fragile, aussi intense qu'incertain...

Citation Pollar

"Reniflant, Crevette ouvrit grand la fenêtre, repoussant vivement les volets croisés. Le quartier de lune captivait son regard envieux, offrande dérisoire à sa tristesse. Elle s'assit sur le rebord, les jambes pendantes, impatiente de contempler la nouvelle pleine lune. Elle en était sûre et certaine : la prochaine fois qu'elle apparaîtrait, Daddy se manifesterait."

 

Bandeau - Escorte Lune

Posté par SophieSonge à 21:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


15 octobre 2015

"Kill my blonde" de Cécile BENHAMOU aux Editions la Bourdonnaye

Kill My Blonde

 

"Kill my blonde" de Cécile BENHAMOU aux Editions la Bourdonnaye

Résumé :

Stella se rêve en femme libre. Elle suffoque dans une existence qu’on voudrait baliser et normer pour elle. Pour son bien. Pour les convenances. Alors elle se révolte et ne respecte rien. Surtout pas son corps, dont elle fait ce qu’elle veut avec qui elle veut. Mais les rencontres des nuits superficielles s’évaporent comme des auréoles au petit matin. Et il n’en reste rien. Mauvaise mère, mauvaise épouse, mauvaise amie, mauvaise personne, voilà tout ce que la société comme il faut reproche d’être à Stella.

Pour demeurer vivante, elle doit rire de ce jugement inquisiteur. Un jour, elle largue les amarres, elle part en quête de son oxygène et s’exclut de tous les systèmes en place. C’est au bout de son voyage, au bout de ses excès, au bout d’elle même, qu’avec la flamboyance des éternels elle brise ses chaînes invisibles et conquiert sa liberté. À quel prix…

 

Kill My Blonde

Editions La Bourdonnaye : Kill My Blonde - - Cécile Benhamou (EAN13 : 9782824211077)
Epub :    6,99 €

 

Mon avis :

J'avais très mal commencé avec ce roman. Tout me rebutait : le fond, le ton mais surtout le style. Je trouvais que c'était trash, vulgaire, inutile. Enfin cela partait plutôt mal, vous me direz.

Non parce que je veux bien qu'on soit une femme libérée et qu'on fasse des folies de son corps, mais quand même ça sonnait assez seconde zone cette histoire. Que diable, un peu de grâce et de volupté, tout de même ! Et surprise, oh miracle la seconde partie m'a bluffée, on comprend mieux le comportement de Stella et ce qu'elle exprime à travers ses excès. Une grande souffrance, une sensibilité à fleur de peau, j'ai été touchée, émue.

Le style est lui aussi plus travaillé, plus soutenu abordant des thèmes proches de la philosophie. C'est plus dur, plus profond aussi. Stella s'intériorise et s'exprime à travers l'écriture sur ses peurs et ses blessures d'enfance. Chapeau à l'auteur pour m'avoir fait vivre ces émotions brutes et pour ce joli retournement de situation.

Un vrai don pour l'écriture et mettre en avant les failles humaines. J'en ressors complètement retournée et bouleversée.

Faites comme moi, donnez sa chance à ce roman, il en vaut la peine !

Merci aux Editions la Bourdonnaye pour ce Service de Presse.