29 juin 2018

"L'Ex" de Sophie Aubard

L'ex

 

"L'Ex" de Sophie Aubard

Sophie Aubard : Un récit redoutable

 

L'ex

L'EX
Alors que toutes les fées semblaient s’être penchées sur son berceau, Bertille a choisi d’épouser le diable. Aux yeux de tous, il est l'homme parfait. Mais à la maison, il montre son vrai visage et l'emprisonne dans une relation toxique. Chargée de mener un plan social en Belgique, Bertille rencontre Gaspar dont elle commence à tomber amoureuse. La pression de son mari qu'elle surnomme l'Ex s'accentue.
Bertille arrivera-t-elle à se défaire des griffes de son époux pervers ?

https://www.amazon.fr

 

Mon Avis Pollar

Bertille a épousé l'homme aux deux visages et le regrette amèrement. Lasse de jouer la comédie et fraîchement amoureuse d'un collègue de travail, elle décide de mettre un terme à son mariage et de ne plus tout accepter...


Quand on plonge dans la vie de Bertille, on a du mal à se rendre compte, à comprendre comment une femme comme elle, brillante, intelligente a pu se laisser "endormir" par son mari, le père de ses enfants.

L'ex est un personnage sournois, manipulateur, capable de décortiquer, d'analyser, de compresser, de divulguer, de retourner toutes les informations qui lui passent sous le nez. Il ruse, trompe son monde de manière insidieuse. C'est un caméléon, un comédien, un maniaque, un obsessionnel, j'en passe... Son comportement nous met mal à l'aise, nous crispe, nous fige. On a mal pour Bertille qui s'est longtemps enfermée dans un silence de façade, et on se dit qu'elle a eu tort, qu'elle lui a ainsi donné raison. Leur relation est chirurgicale, malsaine et se nourrit de contradictions.

Sophie Aubard réussit à nous divulguer par petites touches, l'atmosphère trouble, perverse, étouffante. L'ex use de tous les vices, de tous les stratèges psychologiques pour avilir, réduire le sujet à l'état d'objet. Bertille ne manquera pas de force, d'appoint ou d'humour pour contrer toutes ces attaques aussi basses que déloyales. L'écriture est fluide, bien amenée, elle nous amène toujours plus loin voulant creuser, greviller, crever l'abcès.

On ne veut pas savoir si Bertille va se détacher de cette emprise, mais comment elle va s'en sortir... Parce qu'il ne peut en être autrement !

 

Citation Pollar

"Une violence insidieuse orchestre notre couple, je la maîtrise avec mes illusions, mes trompe-l'oeil, mes trompe-coeur, je me trompe sur ma vie, je me trompe de vie. J'espère ou je désespère que tout finisse par s'arranger, parce que je ne veux pas faire de peine à mes enfants et à ma famille. L'Ex le sait, en joue, spécule sur le cours du mal qui ne cesse de grimper."

 

Posté par SophieSonge à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


06 février 2017

"Top 3" Janvier 2017

top3

"Top 3" Janvier 2017

 

L'année 2017 commence bien avec de très bonne lectures :

1 - "Les Harmoniques" de Gérald Tenenbaum

LesHarmoniques

 

2 - "Pas de deux" de Sophie Aubard

pasdedeux

 

3 - "Phrom Thep" de Marc Lasnier

Phrom Thep

Posté par SophieSonge à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

24 janvier 2017

"Pas de deux" de Sophie Aubard aux Éditions l'Atelier Mosésu

pasdedeux

 

"Pas de deux" de Sophie Aubard aux Éditions l'Atelier Mosésu

Sophie Aubard : Un roman qui perturbe

 

 

Pas de deux

Saint Barth le 24 décembre 1997. Un voyage de rêve qui vire au cauchemar. Un accident rarissime, collision d'une automobile et d'un avion. Sur les quatre occupants de la voitures deux vont mourir. Peut-on vivre ou survivre après un tel drame ? Qui est responsable ? Manon et Solyne tentent de trouver les réponses et surtout reprendre le cours normal de leurs vies.

https://www.bookwitty.com

 


Mon avis :

Manon et Solyne sont jumelles et ont survécu à un tragique accident avec leurs parents alors qu'elles étaient ados. Depuis la mort de ceux-ci, elles vivent ensemble et se côtoient malgré leurs différences...


Avec le thème de la gémellité, le sujet est inépuisable et toujours évocateur de surprises. L'auteur va jouer ainsi dans cette intrigue avec nos fantasmes de manière tout à fait diffuse et totalement imperturbable.

On aime le trouble volontaire et installé que dégagent la ressemblance physique des jumelles et leurs dissonances de caractère. Solyne est enfermée sur elle-même, austère, triste, elle vit sa vie par procuration à travers sa sœur qui mord la vie à pleines dents. Les sources de conflits entre elles sont latentes et innombrables. Pour autant, on ne peut pas ne pas ressentir leurs réels liens d'affection et de tendresse. L'intrigue est mesurée, efficace.

L'écriture est maîtrisée tout en finesse, féminine. On égrène les éléments susceptibles de dégager un trouble. On ne soupçonne rien, jamais et pourtant... La vérité crevait les yeux et nous ne voulions pas la voir... De cette atmosphère fébrile jaillit l'inavouable déni. Parce qu'un être gémellaire n'est pas entier sans sa moitié...

Un roman tragique, sur la folie d'aimer. Remarquable, vacillant, il fera son petit effet !

Citation :

"Les jumelles partagent un petit appartement, sur le même palier que celui qu'elles habitaient quand elles étaient enfants. Solyne garde une violente douleur de l'accident, se demandant chaque jour comment elle fait pour survivre, comment elle réussit à ne plus pleurer toute la journée."

 

A propos de l'auteur :

Sophie AUBARD

AUBARD-Sophie

Sophie Aubard vit à Levallois-Perret, elle signe son premier roman sous le titre de Pas de deux, simple hommage à ses années de danse classique. Un premier livre prometteur, une plume talentueuse qui sait narrer de belles histoires. (Source éditions l'Atelier Mosésu)