07 novembre 2017

"Pour l'amour d'un terroriste" de Fanny Matthew

pour-l-amour-d-un-terrosite

 

"Pour l'amour d'un terroriste" de Fanny Matthew

Fanny Matthew : Un roman douloureux

 

pour-l-amour-d-un-terrosite

Pour l'amour d'un terroriste

Un jeune homme au passé de délinquant, Benjamin, tombe sous l'emprise d'un individu puissant et radicalisé qu'il rencontre en prison, Abou. Lorsque le jeune homme prend conscience de la dangerosité de cette alliance, il est trop tard. Abou a des projets mortels p...

https://www.amazon.fr

 

Mon Avis

Benjamin est interné à Fresnes pour propagande et incitation au terrorisme. Sous l'emprise de son mentor Abou, il va séduire Sara gardienne de prison et l'entraîner avec lui dans une vertigineuse descente aux enfers...


C'est un roman dur qui peut heurter la sensibilité. Il nous met au cœur de la séduction perverse, de l'endoctrinement. Le processus est long, lent et insidieux.

Quand Sara tombe sous le charme de Benjamin, elle lui ouvre son cœur, son âme et toute sa confiance. Loin de s'imaginer qu'elle n'est qu'un pantin, un objet d'instrumentalisation vers un obscur et funeste dessein. Sara nous dit tout de ses sentiments, de son aveuglement, de ses erreurs, de son mutisme, des changements qui la bouleversent. Sara a failli à son devoir, se laissant surprendre par ce qu'elle croit, la vie, l'amour. Et pourtant, derrière les belles paroles, les gestes tendres se prépare la plus dangereuse et abominables des haines.

On parle de danger, de manipulation, de convictions, de crime, de folie des hommes.

L'écriture est directe, spontanée et vraie. Elle touche là où ça fait mal, sans tricherie, sans grand ménagement. On est ému par la vulnérabilité des personnages pris au piège dans cette histoire qui vire au cauchemar. Parce qu'ils ont perdu le contrôle, précipités le malheur autour d'eux...

Victimes de leur innocence, Benjamin et Sara ont brûlé leurs ailes, celles de leur jugement intègre et de leur liberté.

Ce roman ouvre des fissures qui auront du mal à se résorber...

 

 Citation

"Mais pour la première fois de sa vie, elle est désarmée, elle n'est plus la maîtresse à bord. Un homme tire les ficelles, et elle semble prise au piège. Il est beau, l'attire, son visage ténébreux cache un mystère, elle se sent le besoin vital de le percer."

 


07 janvier 2017

"Esprit, es-tu là ?" de Sonia Agudo

 

esprit

 

"Esprit, es-tu là ?" de Sonia Agudo

 Sonia Agudo : une enquête insolite

 

Résumé :

 Un soir, cinq jeunes femmes, inconscientes du danger qui les guette, se retrouvent dans une grande et vieille maison pour participer à une séance de spiritisme...
Après "Qui a tué Anna ?", une nouvelle enquête du commissaire Barreau...

logo-amazon

 

Mon avis :

Au cours d'une séance de spiritisme, cinq amies se font une belle frayeur avant qu'un véritable drame surgisse. Le cauchemar ne fait malheureusement que commencer...


Ce roman court à l'ambiance rétro se lit avec pure gourmandise. L'auteur cré une ambiance inquiétante autour du spiritisme. Une façon un peu de noyer le poisson pour le criminel qui sévit tout au long de l'intrigue.

Les enquêteurs devront faire preuve de sang-froid et garder la tête sur les épaules. D'ailleurs, on suit avec beaucoup d'intérêt les interrogatoires, leurs analyses et in fine déductions. On aime leur méthode logique qui va les mener vers la vérité. Les personnages sont brossés à la hâte et on ne se focalise pas particulièrement sur leur personnalité, mais plutôt sur le jeu ou le rôle qu'ils ont dans cette affaire. L'écriture est efficace, on accroche très vite et on se laisse envahir par l'énergie et la curiosité pour ne plus lâcher jusqu'au dénouement final.

Une jolie maîtrise pour ce récit, vous ne devriez n'en faire qu'une bouchée !

Citation :

"... ces derniers jours, elle entendait des bruits bizarres chez elle, et... au lieu de se dire que ce n'étaient que de simples bruits, comme on en entend dans toutes les vieilles maisons... elle s'est mise en tête qu'un fantôme hantait sa maison..."

 

Le site de l'auteur :

Sonia Agudo

https://soniaagudo.wordpress.com/

Posté par SophieSonge à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

13 mai 2016

"Pathos Bar" de Jacques Vigneau aux Éditions Librinova

pathosbar

" Pathos Bar" de aux Éditions Librinova

Résumé :

Il faut dire que Sylvain Endauban le patron du PATHOS BAR a une façon bien à lui de se mettre dans des situations pour le moins insolites. Lui, mais aussi certains de ses amis... et amies. Quant à Juliane, toute rêveuse qu'elle est, elle saura utiliser les uns et les autres à sa manière, usant de méthodes pour le moins pragmatiques afin de parvenir à ses fins.

 

Pathos Bar - Jacques Vigneau
  • Auteur : Jacques Vigneau
  • Publié le : 11/04/2016
  • Catégorie : Romans - Romans policiers
  • Prix Numérique : 2,99 €

http://www.librinova.com

 

Mon avis :

Méfiez-vous de l'eau qui dort. Juliane, délicieuse, au caractère indépendant fait sensation quand elle apparaît au "Pathos Bar". C'est le style de femme qui laisse une empreinte sur son sillage avec des rêves et des ambitions... Mais jusqu'où est-elle prête à aller ?

C'est dans une atmosphère un peu mélo et rock'n'roll que se déroule notre histoire. Au Pathos, tout le monde se connaît et c'est un peu dans une ambiance familiale qu'on s'y retrouve. Mais quelque chose se trame qui pourrait bien tout chambouler et le début d'une partie de jeu de quilles à observer.

L'intrigue fonctionne sur un joyeux imbroglio et des réactions en cascade. Au fil des pages, on découvre les personnalités, les interactions et les petits secrets... L'écriture est joyeuse, rythmée. On se laisse convaincre par cette course poursuite sur fond de trafic et de dettes non soldées.

Le parcours est surprenant, aléatoire. Certains personnages cachent bien leurs jeux. Tout le monde a ses failles ou quelque chose à se reprocher.

A voir qui saura tirer son épingle du jeu ! Vous devriez être étonné ! C'est plutôt bien vu et culotté me direz-vous, mais après tout pourquoi pas ?

le-bar-stray-sheep

03 février 2016

"Mamie cherche les embrouilles" de Mario Giordano aux Éditions City

mamie-cherche-embrouil

" Mamie cherche les embrouilles" de aux Éditions City

Résumé :

A tout juste 60 ans, mamie Poldi est fatiguée : tout ce qu’elle veut, c’est aller quelque part au soleil pour terminer sa vie. Donc, direction la Sicile, la terre natale de Peppe, son défunt mari. Là, le soleil brille, la nourriture et les vins sont délicieux et sa belle-famille respire la joie de vivre. Difficile de se résigner à mourir… Quand Valentino son jeune jardinier est assassiné, Mamie Poldi décide de démasquer le meurtrier. Elle se lance dans une folle enquête où elle croise des membres de la Mafia, l’excentrique descendante d’une famille d’aristocrates français et une foule de personnages plus ou moins recommandables… Et, malgré les intimidations, pas question de renoncer. Même quand le beau commissaire Montana se montre très contrarié de la voir fourrer son nez partout où elle ne devrait pas…

LogoCity

 

Mon avis :

Ce roman n'est certainement pas l'enquête du siècle, mais au fond, j'ai envie de vous dire que l'on s'en fiche royalement. Oui, il y a eu un mort et l'on recherche le mobile, l'assassin comme dans tout meurtre qui se respecte... Mais, ce n'est pas ce qui retient toute notre attention, ni ce piètre Montana en charge de cette affaire.

Non, le point fort du roman, c'est Poldi, cette femme de soixante ans plus qu'un tempérament un inoubliable phénomène. Curieuse, épicurienne, rebelle Poldi ne passe pas inaperçue et fouine son nez partout sans vergonde.

L'aventure est amusante, croustillante et l'on passe un moment pittoresque en Sicile. Ah, la Sicile, ses paysages, sa cuisine, son identité... Des mentalités bien à part, une réputation qui n'est plus à faire. En revanche, le fantasme de la piste mafia tombe à l'eau.

L'écriture est colorée, vitriolée et ma foi on ne s'en plaint pas.

Alors si l'envie de suivre les aventures rocambolesques de Poldi vous tente, faites-vous plaisir, foncez !

 

A propos de l'Auteur : Mario Giordano :

Né en Allemagne, Mario Giordano a étudié la philosophie et la psychologie. Auteur de romans, il est aussi scénariste pour le cinéma et la télévision. Il a reçu plusieurs prix prestigieux.

Posté par SophieSonge à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

03 janvier 2016

"Traquenards" d'Alan Brenham

Traquenards

 

" Traquenards" d'

 

Résumé :

Il est hanté par le souvenir d'une affaire d'enlèvement qui a mal tourné...

Voulant éviter que l'histoire ne se répète, l’inspecteur Matt Brady se démène pour résoudre les disparitions de sept jeunes femmes, mais se retrouve rapidement confronté à une organisation criminelle bien au courant des procédures policières, et qui met tout en œuvre pour garder une longueur d'avance sur lui.

Ses ennuis prennent une tournure plus compliquée quand une jeune vétérinaire se lance elle aussi dans l'enquête et prend des risques qui pourraient faire d’elle la huitième victime. Et quand il essaie de la protéger, il se retrouve dans la ligne de mire d'un tueur professionnel d’agents de police. Brady pourra-t-il résoudre l'affaire à temps, ou bien cette enquête lui sera-t-elle fatale à lui et sa nouvelle flamme ?

Prix Numérique : 3,49 €

 

logo-amazon

 

Mon avis :

Cette enquête nous mène sur la trace de plusieurs disparitions féminines, pour un meurtre.

Faut-il y trouver un lien ?

Des jeunes femmes belles et aucune demande de rançon ?

On est très vite orienté vers un réseau de prostitution. Matt Brady est hanté par une vieille affaire qui a mal tourné. Il s'angoisse et se met la pression pour cette fois-ci ne pas arriver trop tard.

Il est vulnérable et commet des erreurs : mélanger sa vie personnelle et professionnelle. Un manque de discernement qui pourrait lui coûter cher, plus qu'il ne l'imagine. Le temps presse, les recherches suivent le même mode habituel opératoire et de raisonnement. On est confronté à un groupe à la fois déterminé et organisé.

L'écriture nous tient en haleine, les émotions et les sentiments se bousculent et nous trahissent. On est impatient, on devient fébrile. Le lecteur est omniscient et nous avons donc une longueur d'avance sur Matt. Ce que nous savons nous choque, nous consterne et nous fait mal. On aime et on est touché par la sensibilité de Matt qui ne se prend pas pour un super-héros. On apprécie sa droiture, ses imperfections nous troublent et nous désarment. Ses histoires d'amour apportent une autre dimension à son personnage qui nous le rende plus crédible, plus humain.

On est pris au piège quand l'action s'accélère. l'adrénaline opère, on en veut plus, encore jusqu'à l'issue finale.

Un polar rusé, préoccupant qui tient ses promesses. Quand la vérité est sous vos yeux et vous aveugle, on peut réellement parler de machination.

Vous serez nombreux à vous laisser prendre et à glisser dans ces "Traquenards" aussi sordides que séducteurs.

Bonne lecture !

 

A propos de l'Auteur :

 

Alan Brenham

Alan Brenham est le pseudonyme de Alan Behr, auteur et magistrat de nationalité américaine.

Alan Brenham a travaillé au sein des forces de l'ordre puis en tant qu'inspecteur, avant de décrocher une licence en droit et de travailler en qualité de procureur et d'avocat à la défense pénale sur des cas de simples délits, mais aussi dans des affaires passibles de la peine de mort.

Ses voyages professionnels et personnels l'ont conduit en de nombreux pays d'Europe et du Moyen-Orient, en Alaska et sur la plupart des îles des Caraibes.

Sous contrat avec les forces militaires américaines, il a résidé à Berlin, en Allemagne, pendant quelques années.

Alan et sa femme, Lillian, habitent à Austin, au Texas.

 

16 novembre 2015

"Le parcours" de Lee Goldberg chez Amazon Crossing

LeParcours

 

"Le parcours" de Lee Goldberg chez Amazon Crossing

 

Résumé :

C’est une minute après le grand séisme, le « Big One ». Marty Slack, un exécutif de chaîne de télévision, émerge de dessous sa Mercedes, garée devant ce qui fut un entrepôt au centre de Los Angeles et le lieu de tournage d’une nouvelle série télévisée. Le centre de Los Angeles est en ruines. Le ciel est recouvert d’une fumée noire. Le portable de Marty est mort. Les autoroutes sont sous les décombres. L’aéroport est démoli. Des bâtiments gisent dans les rues comme des arbres abattus. Ça prendra des jours avant que l’aide n’arrive.

Marty a attendu ce jour toute sa vie. Il est prêt. Dans sa voiture, il y a une solide paire de chaussures de marche, un sac de nourriture, de l’eau, une trousse de secours. Il sait qu’il n’y a qu’une seule chose qu’il puisse faire… Il doit rentrer chez lui pour sa femme, Beth, retourner dans son quartier résidentiel à l’autre bout de la San Fernando Valley.

Tout ce qu’il doit faire, c’est marcher. Mais il apprendra vite que ce n’est pas si facile. Son voyage, dangereux et imprévisible, le conduira dans différents univers de ce qui fut Los Angeles. Les incendies sont hors de contrôle, les inondations jaillissent des barrages effondrés. Des explosions de gaz naturel provoquent des incendies dans certains quartiers. Des crevasses dans le sol avalent des immeubles entiers. Des répliques du séisme labourent la terre. Les pillards se déchaînent dans les rues.

Il n’y a pas d’électricité. Pas d’eau courante. Pas de loi.

Marty Slack pense qu’il est prêt. Il a tort. Rien ne peut le préparer à cette épreuve. Une quête de sa famille et de son âme, un périple qui va tester les limites de son endurance et de son humanité, une longue marche de l’homme qu’il était à l’homme qu’il peut devenir… s’il peut survivre au Parcours.

 

 

 

 

Le parcours

~ Lee Goldberg (author) More about this product
Prix: EUR 9,99

Mon avis :

Ce roman est une métaphore, le chemin d'un homme Martin Slack pour rejoindre sa femme alors qu'un séisme majeur a changé le visage de Los Angeles. Cet homme au demeurant peu courageux se met au défi de parcourir la route du chaos, du désastre humain et matériel.

Très vite, les scènes d'horreur défilent, les appels au secours et la rencontre d'un homme qui le met en face de sa lâcheté et de sa médiocrité. Le récit ne nous épargne rien des catastrophes en chaîne et des répercussions causées. Martin change, apprend de ses erreurs, à faire des choix aussi, et finit par survivre.

Buck,  un personnage mystérieux, hautain et provocateur devient le compagnon indispensable de cette aventure. Martin aura l'occasion d'apprendre dans cette épreuve beaucoup de lui-même, plus qu'en toute une vie. De l'endurance à l’héroïsme, il n'y a qu'un pas, il va réfléchir et redéfinir ses priorités. Il faut parfois un coup de pouce, une situation d'urgence pour croire en soi.

L'auteur réussit à nous embarquer dans cette histoire catastrophe. On ne croit pas forcément en Martin au début, on doute beaucoup, mais on ne peut s'empêcher de le suivre et d'espérer qu'il se sorte du pétrin. L'écriture est imagée, choc et presque irréelle. On se sent pris au piège d'un scénario effrayant et hallucinatoire.

L'atmosphère est foncièrement anxiogène, et met l'individu face à ses propres choix. On est porté par le destin de Martin dont la personnalité et le vécu se dévoile peu à peu.

Le parcours est jonché d'obstacles, mais tout pousse à croire que rien n'est insurmontable quand l'esprit prend le relais.

Un bon point pour ce récit habile et bien construit. Attendez-vous, sinon à être surpris, à être malmené tout au moins...

Chut, je ne dis plus rien !