07 août 2017

"Assaisonnez à votre goût ou comment cuisiner votre mari" de Natalie Young aux Éditions Michel Lafon

 

Assaisonnez à votre gout

 

"Assaisonnez à votre goût ou comment cuisiner votre mari" de Natalie Young aux Éditions Michel Lafon

Natalie Young : Cyniquement vôtre

 

Assaisonnez à votre gout

Michel LAFON - Assaisonnez à votre goût, Natalie Young

Lizzie Prain, femme au foyer, la cinquantaine, vit dans un cottage au milieu des bois avec son chien. Elle aime cuisiner, vendre les gâteaux qu’elle prépare, et préfère éviter les voisins.Lundi dernier, sans crier gare, elle a tué son mari Jacob d’un grand coup de pelle sur la tête. Et pour se débarrasser du corps de façon absolument définitive, elle a trouvé une solution radicale.Mais aura-t-elle le courage d’aller jusqu’au bout ? Afin de se donner du cœur à l’ouvrage, elle note ses conseils pour elle-même ou pour d’autres femmes malheureuses en mariage qui céderaient à de semblables pulsions…

http://www.michel-lafon.fr

 

Mon avis :

Lizzie après avoir passé trente années dans un mariage sans heurt, ni élan, ni passion vient d'assassiner son mari. Reste un problème crucial, se débarrasser du corps. Vous aurez du mal à le croire tant celle-ci choisit le tabou, l'abject, l'inimaginable...


Jamais un tel roman n'aura eu cet effet extrême, sensible et perturbant sur mes émotions. Comment peut-on imaginer une femme dans la force de l'âge assez raisonnée, mais surtout bien résolue à faire disparaître toute trace de l'homicide de son mari.

Le couper, le disséquer, le cuire, le réduire puis finalement l'ingérer négligemment sans s'appesantir. C'est le tour de force de ce roman qui nous conduit à suivre l'action méthodique et répétée de cette œuvre macabre et barbare. C'est totalement grinçant, un bijou d'humour noir à l'état pur.

Une manière plutôt forte de nous alerter sur les ravages du temps qui passe et sur l'usure du couple. Cocasse, irrévérencieux, choquant, c'est à votre convenance et juste une question de goût.

On passe un moment succulent ou pas, assaisonné à souhait et comme il se doit. Pour les amoureux du cinquième degré, aux âmes chochottes s'abstenir.

À table, les enfants ! Que diable, vous en reprendrez bien une petite tranche !

 

Citation :

"La chair du mollet se détacha facilement. Lizzie la rinça dans l'évier, la découpa en deux filets, qu'elle disposa sur une plaque de cuisson, et assaisonna d'huile d'olive, de poivre noir et de sel. Elle laissa cuire le tout tel quel une demi-heure au four."

 

Bandeau - Assaisonnez à votre gout


06 août 2017

"Ma vie est une pomme" de Jeanne Mas aux Éditions Michel Lafon

Ma vie est une pomme

 

"Ma vie est une pomme" de Jeanne Mas aux Éditions Michel Lafon

Jeanne Mas : Un témoignage sincère et qui fait sens

 

Ma vie est une pomme

Michel LAFON - Ma vie est une pomme, Jeanne Mas

Jeanne Mas, star de la chanson des années 1980, est aussi actrice et auteure de théâtre. Ardente défenseuse de la cause animale - elle est engagée auprès de la Fondation Bardot -, par éthique et souci de sa santé elle a fait le choix du végétarisme bien avant que cela devienne une mode puis une philosophie de vie qui, à l'heure où les scandales alimentaires se multiplient, séduit de plus en plus de personnes.

http://www.michel-lafon.fr

 

Mon avis :

L'artiste Jeanne Mas a décidé de prendre la parole en écrivant ce livre. Elle va nos expliquer comment il est possible et salvateur de se passer de chair animale dans son assiette. Et peut-être vous aurez aussi comme elle envie d'aller encore plus loin...


Forte de son expérience dans le végétarisme, Jeanne Mas revient sur son parcours mouvementé, mais jouissif. Elle passe en revue ses émotions, sa réflexion autour de la cruauté animale, la santé ou l'environnement.

Avec beaucoup de sensibilité et de discernement, elle informe, mais ne mâche pas ses mots. Pas àpas, elle s'exprime sur un sujet qui lui tient à coeur et dont elle voudrait qu'il nous interroge. C'est avec ferveur, générosité qu'elle nous donne à travers son vécu, les clefs, les pistes pour éclairer. Et qui sait vous tenter avec ce mode de vie sain et générateur de vie, de bien-être.

On peut être choqué, en colère, dubitatif, mais on ne peut pas rester indifférent. S'informer, comprendre et peut-être changer vos habitudes en pleine conscience et en toute liberté.

Cela ne regarde que vous et ne peut venir que de vous. Et si votre vie prenait l'apparence d'une pomme ?

Citation :

"On prend sa santé en main pour se sentir bien dans sa peau, dans son corps... Et voilà qu'on se sent aussi beaucoup mieux dans sa tête."

 

03 août 2017

"Indomptables" de Cecily Von Ziegesar aux Éditions Michel Lafon

Indomptable

 

"Indomptables" de Cecily Von Ziegesar aux Éditions Michel Lafon

Cecily von Ziegesar : Un roman fragile et puissant

 

coupcoeur

 

 

Michel LAFON - Indomptables, Cecily Von Ziegesar

Issue de la jeunesse dorée new-yorkaise, Merritt, 16 ans, a tout ce qu'elle veut, tout de suite. Sauf ses examens... Pour la remettre sur le
droit chemin, ses parents l'envoient dans un centre équestre spécialisé pour adolescentes tourmentées. Là-bas, elle fait la connaissance de Red, un cheval aussi rebelle qu'elle, et de l’insaisissable Béatrice.Ces deux rencontres vont faire basculer sa vie.

Mais pas forcément dans le sens qu’espéraient ses parents…

http://www.michel-lafon.fr

 

Mon avis :

Merrit, seize ans rate ses examens. Cette jeune fille passe en silence sa souffrance alors que ses parents ne veulent pas l'entendre ou la voir. C'est dans un centre équestre qu'elle va faire les rencontres de sa vie et qui sait peut-être éprouver ou crever l'abcès...


Ce roman est brut, bouleversant d'émotions. Il s'agit de rencontre entre l'homme et l'animal dans ce qu'il a de plus torturé et beau.

De manière instantanée, instinctive, il y a une connexion entre Red le pur-sang et Merrit l'ado rebelle. Chacun au contact de l'autre lâche un peu prise, s'adoucit. Ils s'apprivoisent et se comprennent un peu. On est porté par le milieu équestre exigeant et rigoureux. Il y a dans ce récit beaucoup de tension, de passion, de drames. On y retrouve des liens d'amitié, d'amour, des sentiments ambivalents et ou ambigus. L'écriture est poignante, bouleversante. On aime l'alternance de point de vue entre la jeune fille et l'animal. Car oui, on se retrouve dans la tête de Red et c'est extrêmement perturbant et saisissant.

L'histoire est riche, complexe, abîmée et on aime par-dessus tout s'y écorcher et s'y répandre. Loin des clichés ou d'une petite scénette douce et acidulée pour ados retardés, l'auteur nous offre un roman explosif, dévastateur sur les épreuves, les douleurs infligées par la vie.

Ce roman va vous chercher loin où vous ne l'attendiez pas et probablement prendra-t-il sa place dans votre cœur et votre esprit pour ne plus s'en échapper...

Citation :

"La vie d'un cheval se résume aux gens auxquels il appartient. Jusqu'à présent, j'étais persuadé d'avoir tout raté - à savoir que je n'avais jamais appartenu à quiconque. Pourtant, à cet instant précis, je suis devenu à elle."

 

Bandeau - Indomptable

01 août 2017

"Miss dumplin" de Julie Murphy aux Éditions Michel Lafon

 Miss Dumplin

 

"Miss dumplin" de Julie Murphy aux Éditions Michel Lafon

Julie Murphy : Une belle leçon de vie

 

Miss Dumplin

Michel LAFON - Miss Dumplin, Julie Murphy

Willowdean est ronde, et alors ? Pas besoin d’être super slim pour s’assumer. Jusqu’au jour où elle rencontre Bo, qui porte un peu trop bien son nom, et ne tarde pas à lui voler un baiser. Mais peut-il vraiment l’aimer ? On lui a tellement dit que les filles comme elle ne sont que des seconds rôles.

http://www.michel-lafon.fr

 

Mon avis :

Willowdean est ronde, mais pas que... C'est une jeune fille comme les autres avec ses peurs, ses désirs, ses émotions. Tout n'est pas plus facile ou plus difficile quand il s'agit de se construire, c'est juste qu'il faut être soi-même, mais surtout OSER...


Ce roman est un plaidoyer pour l'acceptation et l'affirmation de soi. À travers le personnage de Willowdean, on met en garde contre les clichés de la beauté. Qui a dit qu'il fallait être mince et ou parfaite pour plaire ?

C'est toute la personnalité de Willowdean qui va nous prouver le contraire. Pétillante, pleine de doute, sensible mais irrésistible : elle nous prouve que c'est la différence qui peut tout transformer. On passe avec elle des moments drôles, tendres qui font que la vie est pleine de relief et mérite d'être vécue.

L'écriture est vivante, enjouée. On suit avec un réel bonheur les petits tracas, les péripéties amoureuses et amicales de cette jeune serveuse qui n'a pas l'intention de se démonter pour un concours de beauté. On aime et on adhère cette façon d'être et de s'assumer. Elle gagne toute notre estime dans cette conviction qu'il faut vivre sans avoir peur du regard de l'autre.

Pour être heureux, faut-il ne plus "vivre caché" mais plutôt s'accepter et se montrer.

Un roman optimiste et qui fait résolument du bien, allez-y, foncez !

 

Citation :

"Je m'inscris à ce concours de beauté parce que je n'ai aucune raison de m'abstenir. Parce que je veux franchir la ligne qui me sépare du reste du monde _ pas devenir le Messie de qui que ce soit."

Bandeau - Miss Dumplin

24 juillet 2017

"Le silence de Mélodie" de Sharon M.Draper aux Éditions Michel Lafon

Le Silence de Mélodie

 

"Le silence de Mélodie" de Sharon M.Draper aux Éditions Michel Lafon

Sharon M.Draper : Un roman bouleversant

 

Quand j’ai eu deux ans, tous mes souvenirs avaient des mots, et tous mes mots avaient une signification. Mais seulement dans ma tête.

Je n’ai jamais prononcé un seul mot. J’ai bientôt onze ans.


http://www.michel-lafon.fr


Mon avis :

Mélodie onze ans a un handicap, elle est en fauteuil et ne parle pas. En revanche, elle a intégré très vite les mots qui s'agitent, s'affolent sous sa boite crânienne. Elle ne rêve que d'une chose, se faire comprendre, communiquer, s'intégrer...


C'est une lecture intense qui perturbe et ébranle. Parce que l'on est au cœur des pensées, des ressentis de Mélodie. Elle vous touche par sa sensibilité, son intelligence, son regard sur la vie, sa maturité.

On vit avec elle les difficultés dans son quotidien, éprouve très fort ses liens d'amour familiaux. A leurs côtés, elle peut être elle-même, une jeune fille qui aime la mode, la country et les livres audio. Elle va devoir se battre pour exprimer ses valeurs aux autres, pour qu'ils voient autre chose qu'une fille qui bave dans son jogging...

L'auteur réussit le pari de nous submerger d'émotions fortes, vraies, intimes. On ressent la détresse de l'héroïne, son isolement, au plus profond de nos veines. On aime et on est porté par son énergie, sa sagacité et son esprit d'à-propos. On est convaincu du bien-fondé et de la mesure de prendre sa place au sein d'une classe et d'une communauté. L'écriture est vivante, pure, directe. Elle donne la parole à Mélodie et nous permet de nous glisser dans sa peau de manière sensé et immédiate.

Ce roman est beau, il parle avec beaucoup de sincérité et de vérité du handicap sans tomber dans le larmoyant. Il est au contraire sinon positif, pour le moins combatif. Il met en exergue à accepter la différence, à valoriser ses atouts.

Ce n'est pas parce que vous ne parlez pas que vous n'avez rien à dire, écoutez la voix de Mélodie : c'est à travers son silence, qu'elle s'exprime...

 

Citation :

"Ensuite, elle me calait par terre sur un grand coussin, elle étalait les fiches à portée de main pour moi et je les poussais du poing pour former des phrases. C'était comme enfiler des perles sur un collier pour créer un chouette bijou."

 Bandeau - Le Silence de Mélodie


06 juin 2017

"Dix minutes par jour" de Chiara Gamberale aux Éditions Michel Lafon

Dix Minutes Par Jour

 

"Dix minutes par jour" de Chiara Gamberale aux Éditions Michel Lafon

Chiara Gamberale : Un roman libérateur

 

Dix Minutes Par Jour

Michel LAFON - Dix minutes par jour, Chiara Gamberale

Chiara, la trentaine pétillante, a tout pour être heureuse : un mari parfait, une chronique qu'elle adore dans un hebdo branché, plusieurs best-sellers à son actif. Bref, une vie de rêve jusqu'au jour où... elle perd tout : adieu mari (volage et immature), chronique, romans et certitudes.

http://www.michel-lafon.fr

 

Mon avis :

Chiara avait tout pour être heureuse, un mari et un job qui lui plaît, quand elle perd tout et bascule dans la dépression. C'est à ce moment-là que son psy lui lance un défi à relever dans son quotidien. C'est peut-être pour elle le début d'une nouvelle vie...


Ce roman fait du bien, mine de rien. Avec ses petits défis, Chiara nous offre une vraie distraction. Chaque jour, il s'agit de s'adonner une dizaine de minutes à une toute nouvelle activité. Cela parait simple, dit comme cela, mais il faut quand même y penser, s'y préparer.

Meubler, oublier son malheur, adopter un regard neuf, lâcher prise. Chiara ouvre une nouvelle page chaque jour qui lui permet d'avancer. Ses expériences lui permettent de mieux se connaître, petit à petit de guérir, de s'émanciper même... Le pari était un peu fou, elle explore tour à tour des chemins inédits et inattendus et c'est à travers ces petites choses qu'elle renoue avec la vie.

L'écriture est extrêmement fluide, cela se lit très rapidement. On passe un excellent moment. On aime la perplexité de Chiara au début et cette façon qu'elle a ensuite de se prendre au jeu. C'est un roman tendre, amusant, positif qui ne se prend pas vraiment au sérieux.

À la fois ludique et lumineux, ce roman feel-good nous donne à penser et à espérer que si nous allons mal, nous pouvons essayer d'aller mieux... Plus qu'une prescription livresque, elle devrait être recommandée par le corps médical. Qu'attendez-vous pour commencer ?

 

Citation :
"On ne sait pas si on a encore vraiment envie, on craint de n'avoir plus rien de vraiment intéressant à donner, on craint qu'il n'y ait rien de neuf à découvrir. Mais ensuite, on commence à le faire, on cesse de craindre et spontanément, allez, spontanément, on découvre. On jouit."

Bandeau-Dix Minutes Par Jour

15 mai 2017

"Quand on a que l'humour" d'Amélie Antoine aux Éditions Michel Lafon

Quand on n'a que l'humour

 

"Quand on a que l'humour" d'Amélie Antoine aux Éditions Michel LAFON

Amélie Antoine : Un roman qui va au-delà des apparences

 

Michel LAFON - Quand on n'a que l'humour..., Amélie Antoine

Imaginez...
Vous êtes Édouard Bresson, l'humoriste préféré des Français.
Le moindre de vos spectacles se joue à guichets fermés, tout le monde vous adule et vous envie. Mais à chaque tournée, au premier rang, une place reste désespérément vide.
Et à chaque fois, votre cœur se déchire un peu plus...

http://www.michel-lafon.fr



Mon avis :

Edouard Bresson cartonne comme humoriste. Il vient même de se payer le stade de France. Adulé par son public, il se sent pourtant bien seul, incompris peut-être... Il décide un jour de tirer sa révérence et donne ainsi l'occasion à son fils de comprendre qui il était vraiment...

Qui a-t-il derrière les rires, les fanfaronnades ? Souvent, des blessures que l'on cherche à dissimuler... L'humour est une arme fabuleuse, séductrice et à double tranchant. Edouard Bresson le sait bien...

Sous les traits de ce personnage de paillettes et de lumière se terre quelqu'un de secret, sensible, profondément touché par la vie. À travers ce récit, Amélie Antoine nous rapproche du passé d'Edouard, de ses douleurs et tout simplement de son existence. L'auteur décrit très bien la dualité, la complexité d'être soi, de l'imprégnation de ses influences et de l'emballement de ses choix. Il y a des larmes, des drames, de l'incompréhension et beaucoup de pudeur.

L'écriture est vraie, ténue, on va au cœur des sentiments, des silences, de l'essentiel. On est touché, submergé par cette histoire d'un père maladroit, absent mais profondément humain. Au fil des pages, il se dévoile, puise dans tout ce qu'il a et tout ce qui a fait de lui pour délivrer un dernier message à son fils.

L'amour celui qui a tort, on élude et on ne dit pas. Il est pourtant là, tapi, meurtri, pesant mais indéniablement présent. Êtes-vous prêt à le découvrir ?

Citation :

"Faire le clown, c'était sa façon d'apprivoiser ceux qui tentaient de l'approcher, sa façon de créer un lien tout en gardant sa carapace intacte. Je sais que tu en veux à ton père, pour beaucoup de choses, mais un jour, tu comprendras que c'était un être humain comme les autres. Ni meilleur ni pire."

 

A propos de l'auteur :

Amelie_Antoine

http://www.amelie-antoine.com/

Amélie Antoine a connu un immense succès avec Fidèle au poste, d’abord sur Internet puis aux éditions Michel Lafon en 2016. Son nouveau roman, Quand on n’a que l’humour…, confirme un talent original et une fine analyse des sentiments humains. (Source Michel Lafon)

Bandeau - Quand on n'a que l'humour

12 février 2015

"Les gens heureux lisent et boivent du café" d'Agnès Martin-Lugand

gens heureux

"Les gens heureux lisent et boivent du café" d'Agnès Martin-Lugand

Synopsis :

« Ils étaient partis en chahutant dans l’escalier. […] J’avais appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture, au moment où le camion les avait percutés. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux. »

Diane perd brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. C’est peut-être en foulant la terre d’Irlande, où elle s’exile, qu’elle apercevra la lumière au bout du tunnel.

Entre « Le Journal de Bridget Jones » et « Love Story », l’histoire de Diane nous fait passer par toutes les émotions. Impossible de rester insensible au parcours tantôt dramatique tantôt drôle de cette jeune femme à qui la vie a tout donné puis tout repris, et qui n’a pas d’autre choix que de faire avec.

Michellafon

Mon avis :

Quand j'avais croisée ce livre, il m'avait tout de suite attirée sans vraiment bien savoir pourquoi, ni de quoi il retournait. Le titre qui sonne comme une maxime philosophique, puis la couverture en noir et blanc donne un petit côté nostalgique. Enfin bref, il en faut parfois peu pour se sentir appelé par un livre mais c'est ce qu'il y a de bon et salvateur et puis, j'aime bien suivre mes intuitions.

Dès les premières lignes, on retrouve une femme , Diane, brisée par la perte de son mari et de sa fille dans un accident de la route. Une année s'est écoulée, sans qu'elle ait réussie à faire son deuil. Anéantie, elle vit dans le passé, mais c'est la décision d'un voyage en Irlande qui va peut-être lui permettre de reprendre sa vie en main.

Elle y fera la rencontre d'un homme qui ne laisse rien paraître de ses qualités. J'ai appréciée leur histoire à tous les deux, elle m'a émue et c'est le genre de romance complexe que j'affectionne car elle me fait passer par une myriade d'émotions. En outre, je n'ai pas été déçue par la fin et bien au contraire, et je ressors de cette aventure belle, vraie, pleine d'espoir et de sagesse.

C'est pour moi, un sans faute : l'écriture est claire, les sentiments forts et la romance trouble et chahutée. C'est un roman qu'on a finalement peu vu sur la blogo et ce serait dommage que vous passiez à côté... Un petit coup de coeur pour moi, en tout cas.

28 septembre 2014

"Elixir" Tome 1 d'hilary Duff

Elixir - Hilary Duff

"Elixir" Tome 1 d'hilary Duff

Synopsis :

Alors qu’il enquêtait sur un mystérieux élixir, le père de Clea disparaît soudainement. Anéantie, la jeune fille se réfugie dans une passion qui l’anime depuis toujours : la photographie.

Quand elle rentre du carnaval de Rio avec son meilleur ami, elle fait une inquiétante découverte : les photos qu’elle prend depuis son plus jeune âge laissent apparaître la silhouette d’un étrange inconnu.

Le jour où le destin l’amène à croiser le chemin de ce jeune homme, elle est troublée par la puissante attirance qu’elle ressent pour lui. Ensemble, ils décident de lever le voile sur la disparition du père de Clea, tentant de percer le secret, vieux de plusieurs siècles, de leurs liens si intenses…

Pris au piège dans un dangereux triangle amoureux, ils sont condamnés à parcourir le temps pour démêler les zones obscures de leur passé, sauver leurs vies présentes… et futures.

Michellafon

Mon avis :

Ne me jetez pas la pierre, le nom d'Hilary Duff ne me disait rien. Et je crois que c'est plutôt une bonne chose, car je suis partie sans à priori finalement. C'est un livre jeunesse dans lequel on retrouve les ingrédients récurrents, dont le triangle amoureux. Un peu lassant me direz vous ? Il faudrait peut-être trouver une autre alternative avec nos héroïnes, vous ne croyez pas ?

Des phénomènes étranges, à la recherche d'un père disparu... Cléa va partir élucider ces énigmes accompagnée de ses amis. Nous allons voyager dans le temps et dans l'espace. Ceci fait quand même bien écho à "La prochaine fois" de Marc Lévy que j'ai lu, il y a quelques temps... C'est amusant, et totalement le fruit du hasard. Y aurait-il un message ? Non plus sérieusement, j'ai été enchantée par l'écriture et j'ai aimée partager ce moment d'aventure avec nos héros. Peu importe, si c'est rocambolesque, peu crédible ou cousu de fil blanc.

Une lecture très agréable qui mérite que l'on s'y intéresse même s'il semblerait que l'éditeur ne soit pas enclin à publier la suite... Alors si vous ne lisez pas en VO, vous resterez certainement sur votre faim comme moi. GRRRRRRRRRRRR !!!

25 avril 2014

"Te succomber " de Jasinda Wilder

Te Succomber

"Te succomber " de Jasinda Wilder

Synopsis :

« Je n’ai pas toujours été amoureuse de Colton Calloway ; j’ai d’abord été amoureuse de son petit frère, Kyle. Kyle fut mon premier amour… »
À 18 ans, Nell est inconsolable. Kyle, à la fois son meilleur ami et l’amour de sa vie, l’a quittée. Elle sombre dans un chagrin fou dont personne ne semble pouvoir la tirer.
Deux ans plus tard, la jeune femme croise le chemin de l’insaisissable Colton, le frère aîné de Kyle. La douleur est toujours vive, mais une irrésistible pulsion l’attire vers lui. Passion ? Fureur de vivre ? Un lien unique les unit et les consume au plus profond d’eux-mêmes.
Colton pourra-t-il redonner à Nell le goût d’aimer ?

Michellafon

Mon avis :

Je souhaite remercier tout d'abord les éditions Michel Lafon et Livraddict pour la découverte de ce livre en partenariat.

Un roman qui rentre dans la catégorie nouvelle vague "New Adult". De la romance bien sûr, mais avec des exigences plus matures et ceci pour un public averti. La première partie est celle d'avant l'accident, elle nous raconte l'histoire d'amitié et d'amour de deux adolescents qui ont tout découvert et partagé ensemble. C'est tendre, romantique, maladroit et on ne peut pas s'empêcher d'y retrouver une trace de vérité et souvenirs en nous. C'est mignon et touchant, en outre même si la fin de leur histoire est tragique, on est loin d'être au bout de nos émotions vraiment.

Je n'ai jamais été autant chamboulée, bouleversée et mise à l'épreuve dans une romance. Nell a été marquée, elle n'a jamais fait son deuil, rongée par la culpabilité. C'est la rencontre deux ans plus tard avec le frère de Kyle qui va lui permettre de faire exploser sa douleur trop longtemps étouffée. C'est à travers la musique qu'ils vont d'abord se rapprocher,  mais aussi à travers des confidences. Colton est un personnage tout en contrastes : fort, sensible, un peu malmené par la vie et qui a un parcours juste bluffant. J'ai été profondément émue par son histoire évidemment, ce qui se dégage de lui est sans conteste viril, direct, et dès le début on a envie que cela fonctionne entre eux. Je n'ai jamais été choquée par leur rapprochement, c'est leur histoire et elle n'appartient qu' à eux. Les scènes sont passionnées, vraies, pour souligner l'urgence d'être vivant. La fin m'a fait retenir mon souffle, j'ai sentie mon sang se figer et le temps s'arrêter.

Oh mon dieu, ce roman m'a bousculée, et je me suis laissée ensuite porter à la dérive. S'accrocher jour après jour, l'un pour l'autre : c'est déjà un pas... Ensuite, on verra...

Posté par SoKitty à 07:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,