22 avril 2015

"Une fille parfaite" de Mary Kubica

Une Fille Parfaite

"Une fille parfaite" de Mary Kubica

Résumé :

« Je la suis depuis plusieurs jours. Je sais où elle fait ses courses, où elle travaille. Je ne connais pas la couleur de ses yeux ni comment est son regard quand elle a peur. Mais je le saurai bientôt. »
Incapable de dire non au séduisant et énigmatique inconnu qu’elle vient de rencontrer dans un bar, Mia Dennett accepte de le suivre jusqu’à chez lui. Sans savoir qu’elle vient de commettre une grave erreur. Et que rien, jamais, ne sera plus comme avant. Suspense psychologique envoûtant, Une fille parfaite possède une écriture affûtée, nerveuse, qui sait faire naître peu à peu une émotion bouleversante. Dans ce récit à trois voix, les apparences sont trompeuses, jusqu’à la révélation finale : un uppercut en plein cœur.
Vous n’oublierez pas Une fille parfaite. Vous n’oublierez pas Mia.

Date de Sortie : 29 Avril 2015

Mosaic

Mon avis :

Si vous aimez les histoires de kidnapping, d'amnésie post-traumatique, ce livre est fait pour vous. Mia est revenue à la maison familiale, et après sa très trop longue disparition, c'est tout ce qui devrait compter pour sa mère notamment...

Mais voilà, elle est choquée, n'est plus la même et les médecins peinent à lui venir en aide. Que s'est il passé ? Par qui, et pourquoi a t-elle été enlevée ?

On a tout de suite envie d'en savoir plus. L'auteur maîtrise à merveille notre impatience dans l'alternance de voix et de temps. Au fil des pages, on se surprend à s'attacher à certains personnages tandis que la méfiance pointe son nez pour d'autres. On est parfois étonné de ce qui se cache derrière les apparences. Quand réputation et incompréhension font mal, cela donne matière à une intrigue perturbante.

Les cartes se dévoilent, les sensibilités s'exposent, se mettent à nue et se rencontrent...

Un récit habile et bien mené qui nous tient en haleine. La fin nous offre en prime une révélation choc et à la hauteur de nos espérances. A lire de toute urgence !

Je remercie chaleureusement les éditions Mosaîc et L&P conseils pour ce très beau Service de Presse.


21 avril 2015

"La petite fille qui aimait Tom Gordon" de Stephen King

Petite Fille Stephen King

"La petite fille qui aimait Tom Gordon" de Stephen King

Résumé :

Au cours d'une excursion dans les Appalaches, Trisha, neuf ans, s'éloigne de la piste tracée, exaspérée par les disputes entre son frère et sa mère. Pensant pouvoir rejoindre un autre chemin, elle coupe à travers la forêt... et se perd.
Commence une longue errance pour cette petite fille, qui a pour seul lien avec la civilisation sa radio portable et les matchs de baseball de son idole, Tom Gordon. Au fil du temps, elle s'aperçoit que 'quelque chose' la suit : qu'est-ce ?

LogoLivredePoche

Mon avis :

Tout commence par une dispute entre son frère et sa maman quand Trisha neuf ans lors d'une halte, s'enfonce dans la forêt. Elle ne retrouve pas son chemin et se retrouve aux prises de la nature.

Pas vraiment rassurant quand on est encore qu'une enfant citadine de surcroît. Pourtant elle va puiser en elle, et en son idole la force de se battre. J'ai admiré son courage, son sens pratique : un vrai parcours du combattant. L'imaginaire joue un rôle très important dans cette histoire. Le livre est plutôt court, le style est efficace.

Un livre qui réveille des peurs ancestrales et qui fonctionne vraiment très bien. Cela pourrait être un bon début pour découvrir l'auteur pour ceux qui auraient une petite appréhension. Il est encore très abordable. Pour les amateurs du genre, certainement pas le meilleur, en tout cas pas le plus terrifiant.

18 avril 2015

"Contes des royaumes : Poison" Tome 1 de Sarah Pinborough

Poison

"Contes des royaumes : Poison" Tome 1 de Sarah Pinborough

Résumé :

Rappelez-vous l’innocente et belle princesse, la méchante reine impardonnable, le valeureux prince, la pomme empoisonnée et le baiser d’amour sincère…

... et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Blanche-Neige, telle qu’elle n’a jamais été révélée…

Blanche-Neige, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction.

Logo Milady

Mon avis :

En chacun de l'adulte que nous formons aujourd'hui subsiste toujours une  part de l'enfant que nous étions hier. Rien de bien surprenant, et c'est sûrement pour cela que les réécritures de contes ont un succès grandissant.

Ici nous retrouvons Blanche neige. Si je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre ici, j'ai d'abord été étonnée de cette adaptation un peu trop copié-collé en apparence. Le temps pour l'auteur de nous restituer peut-être parce que croyez moi, ce qui se passe par la suite pourrait bien vous étonner. Blanche neige, une princesse moderne, je ne sais pas vraiment... Ni trop intéressée, mais pas complètement ennuyée, l'auteur m'a donnée du fil à retordre. Quelques anecdotes amusantes cassent heureusement une atmosphère monocorde. Mais attention, quand ça dérape : rien ne sera plus jamais pareil.

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle cachait bien son jeu. Et que cette interprétation audacieuse est bien loin du conte de mes souvenirs... Culotté, l'auteur qui m'a baladée pendant les trois quart du livre a maintenant suscité tout mon intérêt.

Et je suis curieuse de connaître à quel sauce vont être mangés Cendrillon et la Belle aux bois dormant. A suivre !

15 avril 2015

"Près de toi" de J.A. Redmerski

Pres de Toi

"Près de toi" de J.A. Redmerski

Résumé :

Camryn n'a jamais été aussi heureuse. Cinq mois après avoir rencontré Andrew à bord d'un car, la voilà fiancée. Alors qu'ils s'apprêtent à couler ensemble des jours heureux, une tragédie les frappe. Andrew tente d'avancer, mais sa compagne est accablée par une tristesse dont elle tente de venir à bout en se faisant du mal. Le jeune homme est prêt à tout pour l'aider et pour lui prouver que leur amour peut surmonter les pires afflictions. Il rêve d'emmener Camryn en voyage pour lui redonner espoir. Parviendra-t-il à la convaincre de l'accompagner ?

logo-milady

Mon avis :

J'avais beaucoup aimé suivre l'histoire d'amour de ces deux jeunes gens qui fuyaient leurs problèmes à travers leurs errances et la musique. Avec "Loin de tout", ensemble, ils devenaient un peu plus eux mêmes, plus forts, plus libres aussi. C'est fou ce qu'ils ont déjà vécu ensemble, l'espace de quelques mois, quand on y pense... A jamais, leurs liens et leurs sentiments s'ancrent de manière durable et indéfectible.

J'ai été sous le charme encore avec ce roman, leurs aventures et leurs serments sont aussi magiques que bouleversants. C'est un couple rare que les épreuves ont réunis et qui n'oublient pas le moteur de leur existence à travers les années. J'ai été touchée par leur évolution, leur maturité ici. Responsables et aventuriers, amoureux profondément, toujours... les voyages restent pour eux une respiration nécessaire et essentielle et s'adaptent à leurs besoins et leurs envies qui leur confère une force tranquille de tous les instants.

L'écriture est fluide et bien de notre temps et on prend plaisir à faire défiler les pages. Les personnages nous apprivoisent et nous impressionnent pour finalement nous forcer au respect. Un récit aussi remarquable que convaincant, et une magnifique définition du couple. laissez vous séduire !

12 avril 2015

"Un matin différent" d'OKSANA et Gil PROU

Un-matin-différent

"Un matin différent" d'OKSANA et Gil PROU

Résumé :

Tout sépare la Balinaise Iluh Semarang de l’Australien William Fitzgerald. Elle est née dans la campagne indonésienne et a grandi dans la spiritualité ; il collectionne des bimbos conquises d’avance pour se livrer à la débauche. Mais ils travaillent au quatre-vingt-seizième étage de la tour nord du World Trade Center et se rencontrent.

Touché par la grâce de la jeune femme, William parvient à gagner le cœur d’Iluh et obtient un rendez-vous dans un restaurant. C’est alors le matin du 11 septembre 2001. Minute par minute, la catastrophe approche. Il va leur rester très peu de temps pour vivre leur amour.

À huit heures quarante-six, William revient vers Iluh après avoir rapidement parcouru la cinquantaine de mètres qui sépare son bureau de celui de son amie. La webmaster est installée au centre de la façade nord de la tour. Ils regardent tous les deux les vitres qui dominent la ville. Vingt-six secondes plus tard, l’impensable survient. Une ombre gigantesque obstrue le ciel…

logo-artalys-moy

Mon avis :

Ce livre avait tout pour me plaire: l'histoire, les protagonistes, le contexte... Et pourtant, au final de ma lecture, je me sens un peu à côté de la plaque, déçue même.

Les héros de cette romance sont diamétralement opposés et ça j'adore... Je veux dire dans le sens où cela promet souvent des étincelles et des rapprochements hauts en couleur... William est un collectionneur, un coureur de jupons, et on se dit que lorsqu'il croise le regard d'Iluh, il a certainement fait le tour de la question. Elle est différente, sublime et William est désarmant  de maladresse quand il s'agit de l'aborder. C'est finalement dans l'écriture d'un poème qu'il va réussir à la toucher profondément. Et bien, je ne sais pas, je n'y ai pas cru, cela m'a semblé factice, irréel. A partir de là, ils vont tous les deux fantasmer leur émoi naissant, qui on le sait ne se développera pas plus loin à cause de la tragédie du 11 septembre.

Plusieurs éléments m'ont gênée, l'écriture trop recherchée, inapproprié au genre du roman. Une émotion qui n'est pas au rendez vous, du fait de l'absence de liens entre nos deux amoureux. En revanche si l'ébauche de relation amoureuse manque de crédibilité et de saveur, l'auteur a su  s'approcher avec la description du Word Trade Center à un peu plus de réalisme.

On se souvient tous je crois de ce que l'on faisait et avec qui on était ce 11 septembre 2001, avec ces hommes, ces femmes qui ont laissés derrière eux leur quotidien mais aussi la promesse de leur avenir. Je pense qu'on pourrait écrire d'autres histoires, le thème est en tout cas porteur à mon avis... Pas convaincue par le roman, c'est dommage mais je vous laisse faire votre propre avis !

Je remercie les Editions Artalys et Jess Swann pour ce Service de Presse.


"L'ombre" de Stephen Lloyd Jones

Lombre

"L'ombre" de Stephen Lloyd Jones

Résumé :

Elle fuit. Elle est terrifié. A l'arrière de la voiture, sa fille de sept ans dort paisiblement. Sur le siège passager, son mari se vide de son sang. Lorsqu'elle arrive de nuit à Llyn Gwyr, une maison de campagne perdue dans les montagnes arides du Pays de Galles, hannah Wilde sait qu'ne traque vieille de deux cents ans touche à sa fin. Dans le coffre de sa voiture - seul recours contre la malédiction -, une liasse de journaux dévoilant des secrets de survie transmis de mère en fille depuis le XIXème siècle. Hannah n'a plus le choix : il va lui falloir affronter Jakab, un ennemi terrifiant, capable de revêtir à la perfection l'identité de ceux qu'elle aime. La littérature du XXIème siècle est encore capable d'accoucher de monstres inoubliables : Jakab est vivant, et ne ressemble à rien de ce que vous avez pu connaitre. Alliant l'élégance racée du roman gothique à l'art du thriller le plus contemporain, Stephen L. Jones signe, avec un sens consommé du suspense, un roman magistral, qui vous fera douter jusqu'à la dernière page.

Logo Super Huit

Mon avis :

Quand on débute ce roman, on comprend vite qu'il s'est passé un drame et qu'Hannah Wilde prend la fuite pour échapper à son agresseur et sauver sa famille. Pourtant on est bien loin de se douter ce qui se cache derrière cette tragédie.

L'ambiance est sombre, sanglante et oppressante. Le récit alterne de manière très habile des époques allant du dix neuf siècle jusqu'à nos jours. S'il est question de légendes, la menace est cependant bien réelle, pernicieuse et sans visage. Cette histoire joue sur nos peurs de l'inconnu sur fond de légende urbaine et de redit. Un danger bien surprenant et plus qu'inquiétant quand il prend la forme d'un être familier ou cher.

Être prudent, se méfier de tout le monde, être aux aguets, voici le quotidien de cette famille pour laquelle nous angoissons au fil des pages. La créature qui les traque recherche un bonheur perdu inlassablement, dénué de moral il n'est mué que par son instinct et son objectif ultime d'obsédante possession. La mythologie Hosszù élet issue de la culture hongroise est fascinante. L'auteur réussit à nous satisfaire prouvant ici que le thriller et le fantastique ne sont pas incompatibles, et peuvent même révéler une belle harmonie.

Ce roman est terrifiant, et pourtant on lutte avec Hannah jusqu'à en perdre haleine. Éprouvant jusqu'à cette fin à laquelle vous ne vous attendiez sûrement pas...

Je remercie les Editions Super 8 et Nadia pour ce Service de Presse.

"Le Chant des Anges" de Folco Chevallier

Chant des Anges

"Le Chant des Anges" de Folco Chevallier

Résumé :

Trois ans que Gabrielle a disparu. Trois ans que sa fille, Juliette, tente de la reconnaître dans les visages anonymes des rues de Los Angeles.

Quand Juliette surgit dans les bureaux de Léo, son père, elle ne peut contenir sa joie : enfin, elle a retrouvé sa mère ! Las. Léo sait qu’il n’a plus le choix : il doit trouver le courage qu’il n’a jamais eu. Il doit avouer à sa fille de sept ans que sa mère, tuée dans un accident de voiture, ne reviendra jamais.

Mais aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres.
Aujourd’hui, Léo va échapper à la mort.
Aujourd’hui, Gabrielle va revenir à la vie.
Aujourd’hui, quelqu’un va libérer le Chant des Anges.

Folco Chevallier

Mon avis :

C'est totalement par hasard, que je suis tombée sur ce livre dont je n'avais pas du tout entendue parler. J'ai été attirée par la couverture mais c'est bien le titre, et le synopsis qui ont réussi à accrocher mon intérêt, car dès lors, j'étais vraiment très intriguée par cette histoire.

J'ai été touchée par le secret de ce père, qui n'a pas su comment annoncer le décès de son épouse à sa fille. Et cette petite fille sensible, intuitive plus matûre qu'on pourrait le croire m'a carrément embarquer dans son voyage dès les toutes premières pages, à tel point que je n'ai pas pu me résoudre à reposer le roman avant la fin de la première partie.

J'avoue avoir été moins réceptive aux différentes évocations scientifiques au cours de l'intrigue. La plume est emprûnte de poésie et on se laisse volontiers porter par les évènements. On avance néanmoins dans le flou, et les sensations sont restées nébuleuses au cours de la lecture.

C'est un roman qui nous amène à réfléchir, à nous interroger sans pouvoir y apporter "La Réponse". Il est plus question de perception ici, que de croyances ou de faits établis. A vous de voir, ce que vous voulez y voir, bien sûr. En ce qui me concerne, j'y ai vu la nécessité de faire son deuil pour avancer. Et ma foi, cela me paraît être un joli au revoir de Juliette à Gabrielle.

08 avril 2015

"La momie" d'Anne Rice

La momie

"La momie" d'Anne Rice

Synopsis :

Le pharaon Ramsès ressuscité dans l'Angleterre de 1914, voilà la folle histoire que nous propose Anne Rice ! L'absorption d'un élixir l'ayant rendu immortel, Ramsès -rebaptisé Docteur Ramsey pour plus de discrétion- découvre le monde moderne. Mais le souvenir de la belle Cléopâtre le hante. Revenue à la vie à son tour, celle-ci va se révéler bien plus dangereuse que ne le dit la légende…

logo Edtions Plon

Mon avis :

C'est le "Bourbon Kid" qui m'avait donné envie de sortir ce livre de ma PAL. Oui, oui, vous ne rêvez pas ! Mais avec Anne Rice, on change radicalement d'ambiance, vous en conviendrez, n'est ce pas ?

Passé l'effet de découverte avec la momie, l'histoire n'est pas si surprenante que cela après tout. Ramsès a tout pour nous plaire, un mâle au charisme et au sex appeal inégalable. Vous allez fondre. Un homme beau, intelligent, je continue ? Dommage qu'il reste accroché à son ancien amour Cléopâtre. C'est la faille sur laquelle va porter toute l'action du livre. "Cléopâtre" est redoutable, vous vous en douterez. Sans pitié, les victimes se multiplient et nous resterons stupéfait. Le roman nous fait voyager entre Egypte et Angleterre mais aussi dans le temps.

L'atmosphère qui y règne, est à la fois vieillotte et désuète. Le côté terreur n'est pas toujours au rendez vous finalement, mais on aimerait  plutôt en rire...

Vous l'aurez peut être compris, je n'ai pas été vraiment convaincue par cette histoire abracadabrante. Mais entre deux courses poursuites tarabiscotées et de franches rigolades, vous pourriez après tout y trouver votre compte. A vous de voir !

06 avril 2015

"Le Bourbon Kid : L'oeil de la lune" Tome 2 d'Anonyme

Lune

"Le Bourbon Kid : L'oeil de la lune" Tome 2 d'Anonyme

Synopsis :

Vous avez aimé Le Livre sans nom ?
Vous allez adorer L'Oeil de la Lune !

Personne n’a oublié le Bourbon Kid, mystérieux tueur en série aux innombrables victimes. Ni les lecteurs du Livre sans nom, ni les habitants de Santa Mondega, l’étrange cité d’Amérique du Sud où sommeillent toujours de terribles secrets. Alors que la ville s’apprête à fêter Halloween, le Bourbon Kid devient la proie d'une brigade très spéciale, une proie particulièrement coriace, de celles qu’il ne faut pas rater sous peine d’une impitoyable vengeance. Si vous ajoutez à cela la mystérieuse disparition de la momie du musée municipal et le kidnapping d'un patient très particulier de l'hôpital psychiatrique, vous comprendrez que la nuit d'Halloween à Santa Mondega risque, cette année, de marquer les esprits...

Avec Le Livre sans nom, diffusé sur Internet avant de devenir l’un des premiers ouvrages cultes du siècle nouveau, un auteur anonyme nous donnait pour la première fois l’équivalent littéraire des films jubilatoires et explosifs de Quentin Tarantino ou de Roberto Rodriguez. Avec L’Oeil de la Lune, le même auteur, toujours aussi anonyme et déjanté, revient sur les lieux du crime pour un nouvel opus, tout aussi inclassable, de cette saga survoltée et jubilatoire.

LogoLivredePoche

Mon avis :

Le premier tome de cette saga m'avait hallucinée. Délibérément provocateur et jubilatoire. Du sang neuf avec des personnages truculents, dangereux. et même si ça partait un peu dans tous les sens, on ne pouvait pas, ne pas y adhérer. Passée l'effet de surprise, je me demandais bien ce que pouvait nous apporter la suite.

Retour à Santa Mondega, une ville inquiétante et qui accueille son florilège de créatures fantastiques. Ce tome nous éclaire sur l'identité et la personnalité du Bourbon Kid avec un flash back de dix huit ans. Tout tourne encore autour de l'oeil de la lune ou le livre des morts. C'est toujours aussi barré, décadent, l'auteur a une imagination débordante. Il fallait oser le retour de la momie, non ?

Vous trouvez que c'est too much, vous n'avez encore rien vu, je vous dis. Toujours aussi bien enlevé, le ton se veut vulgaire, acide et cela ne plaira pas forcément à tout le monde. Ce roman dépote, on fait dans la démesure, mais qu'est-ce que c'est bon.

Totalement irrévérencieux, l'aventure continue. Chochotes, s'abstenir !

01 avril 2015

"La Danse Pourpre" de Jaime GARCIA-CASILLAS

"La Danse Pourpre" de Jaime GARCIA-CASILLAS

 La Danse Pourpre

Synopsis :

Hanks, jeune avocat hongrois, est sur le point de rejoindre l’un des meilleurs cabinets parisiens. Au retour de quelques jours de vacances, il est témoin d’un assassinat et reçoit une clé le menant à un mystérieux codex. L’objet semble renfermer un étrange pouvoir et personne n’est encore parvenu à le déchiffrer. Pourquoi Hanks a-t-il l’intime conviction d’en être capable ? Sa vie va alors basculer dans un cauchemar qui ira jusqu’à mettre en doute sa propre identité.

De l’antiquité à nos jours, entre Paris et Londres, en passant par les steppes hongroises et les landes écossaises, d’obscures prophéties se mêlent à d’anciennes légendes. Et si ce codex était une porte ouverte vers l’au-delà…

Après des études à l’université de Salamanque, Jaime GARCIA-CASILLAS ressent le besoin de ne pas suivre un destin tout tracé. Il quitte son Espagne natale pour la Suisse où il réside actuellement. Passionné de voyages et d’histoire, La Danse Pourpre est son tout premier roman.

 

les-editions-baudelaire

Mon avis :

Je dois vous avouer qu'à la réception de ce livre, j'ai eue quelques appréhensions ; 860 pages, ce n'est pas rien quand même : impressionnée bien sûr, mais surtout intriguée par un contenu ésotérique et plein de mystères...

Au centre de l'intrigue, un manuscrit qui attire toutes les convoitises et qui va à la rencontre du chemin de Hanks. A partir de là, ce jeune avocat hongrois va nous précipiter dans une frénésie fiévreuse autour des écritures ancestrales et de légendes d'un autre temps. La lecture est aussi dense qu'addictive. On est admiratif des civilisations passées et des décors somptueux et lointains. Autour de ce codex, beaucoup de monde gravite et se brûle les ailes. Beaucoup de morts, beaucoup de souffrances...

Appât du gain, de la connaissance, du pouvoir ou bien préoccupation plus intime et personnelle, il ne laisse personne indifférent. Qui est ce Hanks ? Pourquoi a t-il ces cauchemars obsédants ? Au fil des pages, on se pose beaucoup de questions sur lui et son implication dans cette histoire... Son destin le rapproche d'une femme concernée de près et dans sa chair par les ravages de ce document maudit. On ne peut plus dès lors décrocher du roman qui nous prend au piège. On a envie de savoir, de fouiller et décoder l'énigme originelle.

Abandon, amour, prophétie, vous n'êtes pas au bout de vos surprises. Plus préoccupant et palpitant, vous aurez du mal sans doute à trouver. Laissez vous guider, vous ne devriez pas le regretter !

Je remercie les éditions Baudelaire pour ce Service de Presse et leur confiance renouvelée.