15 septembre 2017

"Le voyage d'une seconde" de Nour KIAHARA

voyage une seconde

 

 

"Le voyage d'une seconde" de Nour KIAHARA

Nour KIAHARA : Un thriller surprenant

 

voyage une seconde

Le voyage d'une seconde
Paraplégique depuis un an, Georges est sur le point de décéder dans son lit auprès de sa femme Catherine et sa petite fille, Edna. Après quatre-vingts années de vie, il le sait, c’est maintenant qu’il va la quitter. Pourtant, après avoir fermé les yeux, il se retrouve quelques instants plus tard dans son salon, confortablement assis dans son fauteuil. Et le plus étonnant… C’est qu’il a retrouvé l’usage de ses jambes !

S’ensuit alors un long voyage à travers le temps, à travers sa mémoire, et à travers des bonds dans le passé qu’il ne contrôle pas. Là où d’autres personnes profiteraient de ce phénomène pour assouvir des fantasmes illégaux, Georges, lui, sait très bien à quoi il va dédier sa nouvelle vie. Retrouver le Fugace. Le célèbre tueur en série qui a assassiné sa fille, Tyana, en 1988 et qui ne cesse de sévir encore aujourd’hui....

https://www.amazon.fr

 

 

Mon Avis

Georges ne comprend pas ce qui lui arrive quand il ne peut plus communiquer avec Catherine sa femme et Edna sa petite fille. Quelque chose de curieux et d'insaisissable le transporte sur des évènements qui ont marqué sa vie. Entre enquête et introspection, trouvera-t-il la clé de la vérité au bout du chemin ?


Ce thriller bouscule, chiffonne, mais surtout retient avec juste l'once de surnaturel qu'il faut. Il nous plonge dans cette part inconnue, fantasmée du passage entre les morts et les vivants. On le parcourt à la vitesse de la lumière dans un état mi-chemin entre hypnose et transe.

Il y a un effet brouillard dans ce roman, cela pourrait paraître brouillon, mais cela ne l'est pas bien au contraire. Les flash-back se matérialisent sous nos yeux, incontrôlables et impatients, ils nous rapprochent de la personnalité de Georges et de ses obsessions... On parcourt sa vie, ses émotions, des bribes de quotidien qui apparaissent et disparaissent à cœur et sporadiquement. On aime le côté volatile, éphémère d'un voyage dans le temps qu'on ne peut plus arrêter... On apprécie le caractère humain, la vulnérabilité palpable des personnages.

L'écriture est fine, immatériellement proche de quelque chose de sensible, d'un sentiment de déjà vu. L'auteur nous guide, nous invite à garder l'équilibre sur cette corde raide de funambule. Impossible de ne pas se laisser envahir par ce flot de pensées qui anime le processus de délivrance.

On vit, on vibre, on erre à notre portée avec Georges comme compagnon de route et de tourment. Il n'y a pas de pire infortune que de ne pas savoir et à la fin, on ne crève plus de rester dans l'ignorance. Si vous saviez...

 

Citation

"Ce que je suis en train de vivre actuellement, c'est un peu comme un saut de l'élastique. J'étais à deux doigts de partir, de toucher l'asphalte, et finalement, j'ai fait un bond en arrière avec la fraîcheur de vivre d'autre fois. Quand est-ce que tout ça va s'arrêter ? Je n'ai franchement pas envie de le savoir."

 

Bandeau - voyage une seconde