17 juillet 2017

"La maison bleu horizon" de Jean-Marc Dhainaut aux Éditions Taurnada

La Maison Bleu Horizon

 

"La maison bleu horizon" de Jean-Marc Dhainaut aux Éditions Taurnada

Jean-Marc Dhainaut : Une ambiance glacée et préoccupante

 

La Maison bleu horizon

Janvier 1985. Tout commence par un message laissé sur le répondeur d'Alan Lambin, enquêteur spécialiste en phénomènes de hantises. Une maison, dans un village de la Somme, semble hantée par un esprit qui effraie la famille qui y vit. En quittant sa chère Bretagne, Alan ignore encore l'enquête bouleversante qui l'attend et les cauchemars qui vont le projeter au cœur des tranchées de 1915. Bloqué par une tempête de neige, sous le regard perçant d'un étrange corbeau, Alan réussira-t-il à libérer cette maison de ce qui la tourmente ?

https://www.taurnada.fr

 

Mon avis :

Hiver 1985, Thomas cinq ans crie dans la nuit et alerte sa mère dans la maison qu'ils viennent d'aménager quelques mois plus tôt. Par la suite, des phénomènes étranges et inexpliqués vont amener Alan Lambin enquêteur paranormal à se rendre sur les lieux pour tenter d'y voir plus clair...


C'est une histoire de fantômes, de maison hantée dans laquelle on se laisse glisser imperceptiblement. D'emblée, on sait un peu dans quoi on va mettre les pieds ; on suppose que l'on va avoir peur et c'est la curiosité et l'excitation qui nous anime et qui est la plus forte.

Le lieu, l'atmosphère se prête très bien à l'angoisse que nous pourrons éprouver ou vivre. On se laisse imprégner par le froid, les murs, l'ambiance grinçante et les descriptions qui ne font qu'enfler notre imagination galopante. L'écriture est habile, travaillée, l'auteur s'amuse avec nos peurs, nos émotions. Tantôt amusé par les clichés, tantôt à fleur de peau à l'affût du moindre craquement. Nous devenons les captifs de cette maison et de son passé, à la recherche de l'identité et de l'histoire de ces spectres et de leurs motivations. L'intrigue nous conduit vers des faits troublants sur fond de Première Guerre mondiale.

On aime et on approuve le travail et le rôle d'Alan qui décèle les failles, les explore et les laisse s'exprimer. Il y a des drames, de l'injustice, des larmes, impossible de ne pas y succomber.

Lors de notre lecture, on frémit, on est surpris et ému. Le surnaturel est inexplicable et n'en finit pas de nous étonner, mais le dénouement, heureusement, éclaire et répare.

Citation :

"Vous savez ce qui me fascine chez les fantômes Hélène ? C'est de songer qu'ils ne sont pas forcément là où on les attend, mais qu'ils peuvent être là où nous les soupçonnons le moins."

 

Bandeau - La Maison Bleu Horizon

Posté par SophieSonge à 15:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,