05 avril 2017

"Wicca : L'éveil" Tome 1 de Cate Tiernan aux Éditions Black Moon

Wicca de Cate Tiernan

"Wicca : L'éveil" Tome 1 de Cate Tiernan aux Éditions Black Moon

Cate Tiernan : Un tome 1 ensorcelant

 

Résumé :

Il se passe quelque chose en moi que je ne comprends pas. Je vois, je sens les choses différemment. J'accomplis des choses dont les gens normaux sont incapables. Des choses puissantes, des choses magiques. Ça me fait peur. Je n'ai jamais choisi d'étudier la sorcellerie. Par contre, je commence à me demander si la sorcellerie ne m'aurait pas choisie.

logo_black_moon

Mon avis :

Depuis ma lecture de "Fille d'Hécate", j'avais très envie de poursuivre avec cette saga. J'en ai repoussé longtemps ma lecture par peur d'être déçue. Et bien cela n'a pas été le cas, j'ai trouvé que ce roman introduisait très bien le sujet de la Wicca, sans en faire trop ou pas assez.

L'auteur a su rester fidèle à cette "religion" avec ses rythmes, ses rituels. Il était très agréable de découvrir cet art en même temps et à travers le personnage de Morgan, l'héroïne de cette histoire. Le récit mêle des péripéties d'adolescents qui vivent leurs premiers émois amoureux, à des secrets de famille bien enfouis. Les pages défilent très vite, j'ai été sous le charme. Le roman devient plus sombre à mesure qu'on avance dans l'intrigue et on se sent happé par les évènements.

Ensorcelée par la magie avec beaucoup de justesse et de poésie, la fin nous laisse un peu abasourdie et l'envie de découvrir la suite de l'aventure...

 

Bandeau-Wicca


08 septembre 2016

"La nuit de Peter Pan" de Piero Degli Antoni aux Éditions l'Archipel

lanuitdepeterpan

 

" La nuit de Peter Pan" de aux Éditions l'Archipel

 

La nuit de Peter Pan

Sur la côte ligure, au nord de l'Italie, la villa, construite à flanc de falaise, n'est accessible que par un long et lugubre tunnel...

http://www.editionsarchipel.com

Prix : 20,99€ ; EAN : 9782809820270 ; 7 Septembre 2016

Mon avis :

Ce roman a reçu le prix Azzeccagabugli du suspens de l'année, et on comprend pourquoi. Leonardo dix ans, qui vit seul avec son père (depuis que sa mère est partie) tombe sur l'agresseur qui menace et tient en joug l'homme de la famille. Qui est-il ? Pourquoi est il là ? La nuit promet d'être longue voir interminable...

L'auteur nous plonge dans une atmosphère dérangeante, cela se ressent dès les premières lignes sans que l'on puisse s'expliquer pourquoi... Le silence, l'obscurité, l'orage, le tunnel : on s'insinue volontairement dans un malaise latent et submersible. On joue avec nos peurs d'enfant...

L'écriture est aiguisée et inquiétante. Léonardo est terrifiée par la situation et en même temps son esprit se met à échafauder des plans dans le but de s'en sortir. Au cours du récit, on assiste à son évolution, une surprenante métamorphose. Le ton est grinçant, on s'enfonce peu à peu dans les ténèbres, l'angoisse et la violence. Puis l'auteur insuffle le doute, distille les informations qui cassent comme du verre et meurtrissent à tout jamais. Ce n'est plus oppressant, cela devient un véritable cauchemar. Mais quand est ce que tout va s'arrêter ?

La tension monte crescendo et devient insoutenable. Reprenez votre souffle, l'auteur n'en a pas fini avec vous. Une maîtrise, dont on ne peut pas nier l'efficacité. C'est saignant, psychiquement perturbant, du très bon noir.

A déguster sans attendre !

"Et maintenant ? se demanda Leonardo. Qu'allait-il arriver ? L'apparition de l'inconnu ne l'avait pas tellement surpris : les histoires qu'il connaissait et appréciait étaient pleines de gens qui descendaient par la cheminée, défonçaient des portes, parfois en se contentant de souffler dessus, rapetissaient ou grandissaient comme bon leur semblait, entraient dans les maisons sur un tapis volant. Mais dans ces exemples-là, les personnages avaient des intentions claires : mettre quelqu'un dans un four, dévorer un enfant, épouser la fille du prince, dénicher le trésor enfoui des pirates. Or ce monstre apparu comme par magie dans leur maison n'avait l'air de suivre aucun de ces scénarios. Qui était-il et pourquoi..."

 

A propos de l'auteur :

Piero Degli Antoni

PieroDegliAntoni

Piero Degli Antoni est journaliste depuis 1979.

Il a publié plusieurs romans en Italie. Bloc 11 (Blocco 11. Il bambino nazista, 2010) est le premier à paraitre en France.

Il a remporté le Prix Azzeccagarbugli 2007 pour son livre "La notte di Peter Pan".

Il vit à Milan.

"Les morts sont parmi nous" d'Alain Joseph Bellet aux Éditions Presses du Châtelet

lesmortssontparminous

 

" Les morts sont parmi nous" d' aux Éditions Presses du Châtelet

 

Les morts sont parmi nous

Un père disparu vient rassurer sa femme et sa fille, un enfant tué par un chauffard communique avec ses proches, une femme chantonne à...

http://www.pressesduchatelet.com

EAN : 9782845926875 ; 7 septembre 2016 ; Prix Papier : 20,99€

 

Mon avis :

Après "Je communique avec les défunts" Alain Joseph Bellet revient avec le fruit de son expérience en tant que médium. A travers lui, l'âme des défunts s'exprime pour s'adresser à leurs proches. Ce témoignage repousse les limites de nos pensées, vers l'inconnu, vers l'infini...

Qui ne s'est jamais posé la question de savoir s'il y a une vie après la mort ? Quelque soit son identité, son appartenance religieuse, on se pose forcément un jour ou l'autre la question. C'est parfois la perte d'un être cher qui est à l'origine de ces interrogations. Face à l'absence, au silence, on aurait plus le besoin de se raccrocher à quelque chose.

Avec peut-être plus de sensibilité, des familles osent frapper à la porte d'Alain Joseph Bellet. Ce sont ces expériences qu'il relate dans ce livre avec humilité et beaucoup de simplicité. Il faut lire avec le coeur et l'esprit ouvert sans juger... Ce qui se passe entre les proches et les morts, c'est de la compréhension, du soulagement, le cadeau ultime et sacré. Le médium se voit l'instrument, le lien entre deux mondes qui ne se rencontrent pas puisqu'ils ne rayonnent pas de la même énergie.

On est étonné, troublé par cette lecture et un peu en retrait... Y croire, ou ne pas y croire ?

Chacun se fera sa propre opinion. Les techniques utilisées sont intuitives, magnétiques. A travers la psychographie, la présence d'êtres chers, les âmes vont enfin parler et délivrer leurs messages...

Un récit qui peut donner des pistes pour faire son deuil, retrouver l'espoir et permettre d'avancer !

"Réflexion, tempérance, méditation sont les voies de la sagesse. C'est dans ces conditions que vous pouvez créer dans votre vie, et prendre de bonnes décisions. Les bonnes pensées conduisent aux bonnes actions. Celles-ci doivent toujours être tournées vers l'amour de soi et vers l'amour des autres."

 

A propos de l'auteur :

Alain Joseph Bellet

alainJosephBellet

Alain Joseph Bellet est né le 18 décembre 1962 au sein d’une modeste famille de marins pêcheurs, près de Quimper dans le Sud-Finistère, où il réside toujours. Dès l’âge de six ans, il perçoit l’existence d’un monde parallèle et se trouve confronté à des phénomènes paranormaux. Au fil des années, des messages de l’au-delà lui feront comprendre que sa mission sur terre est d’aider les autres. (Source les éditions l'Archipel)

07 septembre 2016

"Fragile - Brèche" Tome 1 de Marie Gufflet

FragileMarieGufflet

 

" Fragile - Brèche" Tome 1 de

Résumé :

La vie monotone de Madelyne commence réellement le jour de son test. Celui qui révèlera l'identité de son "élu", celui qu'elle épousera le jour de ses 19 ans. Son destin à la Nouvelle France, la N.F, débute avec une rencontre mémorable, se scelle par un amour interdit, bascule avec une lettre...
Un amour interdit, une lettre, une destinée...

logo-amazon

 

Mon avis :

Après une série de vagues d'attentats en France en 2025, on retrouve la NF (Nouvelle France) qui a bien changé... En 2074, Madelyne 19 ans subit les règles imposées par le nouveau gouvernement. Son destin est en marche, elle va devoir accepter ou refuser l'élu qu'on lui désigne pour se marier...

C'est un roman court et qui se lit tout seul. On est catapulté dans une France entravée dans ses libertés. Les interdits font légions, il n'y a pas d'autres choix...

J'ai aimé profondément la nature de notre héroïne, sensible, impulsive, espiègle. Elle est intuitive, se pose des questions, cherche des réponses. Son avenir est entre les mains de son tuteur pour lequel elle ressent un trouble immédiat. L'aventure est intrigante sur fond d'amour interdit et de rébellion. L'auteur réussit à nous embarquer avec passion dans cette quête d'identité. Madelyne veut être sûre d'avoir tous les éléments en main pour rester fidèle à elle-même. L'entretien qu'elle passe avec Adam pourrait être un déclencheur...

La plume de l'auteur est simple, belle et décuple les émotions. Il y a du risque, du dilemme, des révélations. L'atmosphère est tumultueuse, pleine d'allant. On se laisse chahuter par les vagues de l'insoupçonnable insoumission.

L'adrénaline est au rendez-vous, notre coeur palpite et il est déjà trop tard quand on est pris au piège et que le roman est terminé. La mise en place est bonne. Tous les ingrédients sont distribués pour que cela fonctionne. On suspend notre souffle et on attend plus que la suite maintenant...

"Je réalise que je dois changer ma façon de voir ma "fragilité"... Deviendra t-elle ma force ?"

 

A propos de l'auteur :

Marie Gufflet

Marie-Gufflet

Jeune femme de 31 ans, mariée et maman de jumelles.

Écrire est une de mes passions, mon mot d'ordre: écrire pour donner de l'espoir aux autres.

03 septembre 2016

"Le triptyque" d'Amadeo Alcacer : un gros coup de coeur pour cette trilogie Sud-Américaine

LeTriptyque

 

" Le triptyque" d' : un gros coup de coeur pour cette trilogie Sud-Américaine

 

Cette trilogie regroupe les trois ouvrages suivants: l'Alicanto, l'Esteta et Sicaria.

logo-amazon

 

Mon avis :

Ce polar nous amène sur la piste d'un serial-killer redoutable et caméléon qui joue avec les autorités et la presse. Au cours de cette enquête, on dresse un portrait social direct et sans pitié de la communauté latine...

J'ai eu une véritable révélation pour cette série. L'auteur nous entraîne très loin dans les jeux de la perdition avec un sens aiguisé et une maîtrise hors pair. C'est un roman remarquablement bien construit, travaillé et bien écrit. Je suis littéralement sous le charme. On a affaire à des crimes odieux, des mises en scènes choquantes. L'atmosphère est séductrice et dérangeante. Notre voyage nous mène du Chili à l'Argentine, en passant par la Croatie.

On touche de près au milieu de la prostitution, des bidonvilles avec un réalisme cru et avisé. On fait un corps à corps avec le tueur, on s'insinue dans son esprit tortueux et psychotique. On s'expose à quelqu'un de rusé, d'instruit au mental et à l'affect ébranlé. Pour le serrer, il va falloir cerner sa personnalité et se fondre à son jeu. On aime l'engouement et la ferveur de Diego pour cette affaire dut-il y perdre son âme.

Les personnages sont complexes, profondément humains et ne versent pas dans le manichéisme facile. Les limites entre l'ombre et la lumière sont tenues et ne demandent qu'à être transgressées. L'immersion dans les abîmes du mal se fait par des chemins qui vont de l'art au mimétisme, en passant par des fantasmes inavoués. Méthode et instinct sont imbriqués, intimement liés. On a du mal à se défaire de ces fils arachnéens de la passion et de la raison.

"Le plaisir de tuer est unique car c'est un mélange d'obsession érotique et de puissance."

L'écriture est directe avec un choix de narration original et qui vise la proximité avec son lecteur. C'est riche, incisif et d'une grande musicalité littéraire. Ce roman nous fascine, nous torture et nous repousse très loin dans les surprises. J'en suis encore sous le choc et il restera je pense dans les meilleurs romans noirs que j'ai lus ces dernières années.

Incroyablement prodigieux, il mérite sans conteste ses honneurs et ses lettres de noblesse. Je vous le recommande chaudement !

"Tu te demandes ce que tu fais ici à remuer toute cette merde, à chasser ces chimères... Tu regrettes ta venue ici. Cette affaire est trop complexe, trop sinueuse. Ce malade, habile et insaisissable, te donne du fil à retordre."

 

A propos de l'auteur :

Amadeo Alcacer

amadeo

Né dans un foyer modeste, Amadeo Alcacer a peu à peu découvert la culture et la lecture. Il a fait des études supérieures en Allemagne. Il s'intéresse aux auteurs étrangers comme Dan Smith et Cormac Mac Carthy, Agota Kristof. Il s'est adonné un moment à la peinture.


"Demain n'attend pas" de Céline Rouillé aux Éditions City

demainattendpas

 

" Demain n'attend pas" de aux Éditions City

Résumé :

Cela fait cinq ans que Sarah a tout quitté pour réaliser son rêve : ouvrir une maison d’hôtes sur la côte normande. Depuis, elle savoure chaque instant de sa vie. Alors, quand une menace risque de tout remettre en question, elle remonte ses manches pour protéger son havre de paix. A quelques kilomètres de là, un autre destin se joue. Celui de Pierre, employé dans une luxueuse résidence médicale. Accusé d’un forfait qu’il n’a pas commis, sa vie est sur le point de basculer. Armés d’une farouche volonté, Sarah et Pierre dont les chemins vont se croiser, partent à la reconquête de leurs existences. Bousculés par des rencontres inattendues et des secrets, ils vont découvrir que derrière les problèmes, des bonheurs peuvent naître alors qu'on ne les attend pas...

La vie, ses coups durs et, surtout, ses bonheurs : un roman à savourer !

LogoCity

18,50 € / 416 pages
Hachette : 35 1010 5 / ISBN : 978-2-8246-0800-6

Mon avis :

Après son premier roman "Demain, il fera beau", Céline Rouillé revient pour la suite des aventures de Sarah en côte normande. Il va falloir croire et se battre pour appuyer ses acquis. La vie est faite d'obstacles et de belles surprises...

C'est un plaisir de croiser les personnages de ce roman et de partager un moment de leur existence. L'auteur a un talent exceptionnel pour habiter les personnalités, leur rendre du relief et les cristalliser. On aime le cadre paisible de la Normandie, le naturel qu'il propose et pourtant cette importance d'aller à l'essentiel.

Ce sont deux destins qui se font écho qui flirtent et se rencontrent. Celui de Sarah qui sent des menaces peser sur le gîte qu'elle dirige, et celui de Pierre renvoyé de son poste, victime d'une insupportable injustice.

L'écriture est posée, discrète et très humaine. On se laisse guider au travers d'un quotidien très factuel et d'intrigues plus complexes à démêler. On s'attache progressivement. Peu à peu, on comprend les imbrications, les liens entre les personnages. On aime quand les secrets se dévoilent, les coeurs sont mis à nues. De l'amour, de l'amitié, de la famille... La vie, quoi !

L'intrigue ménage son suspens. C'est mené avec justesse, habileté et beaucoup d'émotions. Chaque chose trouve sa place, jusqu'au moindre élément, son sens et sa raison d'être.

Un roman à la simplicité intimiste et joyeuse qui fait du bien. Parce que le soleil, se cache toujours derrière les nuages !

"T'es pas loin du but, mais faut que tu lâches, soeurette, que t'arrêtes d'organiser ta vie et que tu la laisses te faire des surprises à son tour..."

 

A propos de l'Auteur :

Céline Rouillé

Céline Rouillé a une quarantaine d’années. Après des études de commerce, elle travaille aujourd’hui dans l’économie sociale. Elle a écrit ce premier roman le soir et le week-end, en savourant chaque page.

Bandeaudemainattendpas

26 août 2016

"La douleur des sentiments" de Sonia DRON

ladouleurdessentiments

 

" La douleur des sentiments" de

 

La douleur des sentiments - Je publie mon livre

Les rencontres fortuites réservent parfois des surprises. C'est ce que va vivre l'assistante d'un cabinet d'avocats parisien un lundi matin en ouvrant une enveloppe par erreur. Lorsqu'elle découvre que ce qu'elle tient dans la main est un manuscrit relatant la vie d'une certaine Rose, elle est loin de s'imaginer que sa vie va prendre une autre tournure.

http://jepubliemonlivre.chapitre.com

Prix Kindle : 2,99€ / Prix Pdf : 5,00€ / Prix Papier : 13,00€

 

Mon avis :

Vincent et Nina se rencontrent totalement par hasard. A la terrasse d'un café autour d'un manuscrit en recherche de son éditeur. Tous les deux s'oublient dans une vie sentimentale compliquée. Mais il se pourrait bien que leur avenir soit bouleversé...

C'est un joli roman pour lequel on éprouve de la douceur et de la tendresse. L'auteur a réussi avec un texte relativement court pour une romance à nous surprendre, nous retenir et nous transporter d'émotions.

C'est une salve, tempête des sentiments qui s'abat sous nos têtes. Les histoires d'amour sont pures, brutes et sublimes. (Celle du roman et celle, du roman dans le roman). Les danses érotiques sont nombreuses, crues, cadencées et ont de quoi nous échauffer et nous étourdir. On se laisse envahir et prendre au jeu de la connexion et de l'inclinaison des coeurs. L'atmosphère est intime, conflictuelle et orageuse. La passion exulte et ravage tout sur son passage.

Ce roman transpire de sens exacerbés. On en a jamais assez, assoiffés d'amour, de sexe et de volupté. On en veut toujours plus et l'auteur nous en donne encore et encore... L'écriture est vertueuse, fine, généreuse. Les liens entre les personnages sont parfois sourds et invisibles et difficiles à interpréter.

On vit, on éprouve, on souffre dans l'écume des fantasmes et des sentiments, émus, aveuglés et heureux à ne plus compter les jours...

Un récit qui vous saisit jusqu'à la moelle et auquel on ne s'attend pas dans sa substance. Baissez les armes et laissez-vous conquérir sur le champ !


"_Au fil du temps et...grâce à toi, j'ai compris que la vie n'était pas que cul, vice et intérêt et qu'il était possible de tomber sur des gens profonds et sincères, comme toi."

sentiments

25 août 2016

"Images fantômes" d'Elizabeth Hand aux Éditions Super 8

 

imagesfantomes

" Images fantômes" d' aux Éditions Super 8

 

Images fantômes - Elizabeth Hand | Super 8 Editions

Photographe punk expérimentale, adepte made in NYC des ambiances morbides et de la déglingue radicale, Cass Neary a connu son quart d'heure de gloire warholien. Ce qui n'était pas prévu, c'est qu'elle y survive. Vingt ans plus tard, c'est une quadragénaire has been ayant gardé de sa folle jeunesse, outre un penchant prononcé pour les paradis artificiels, une profonde et incurable nostalgie.

http://www.super8-editions.fr
  • Nombre de pages : 408
  • Prix public papier : 19,00 euros
  • Prix public numérique : 12,99 euros

 

Mon avis :

Cass Neary photographe rejoint Aphrodite Kamestos, artiste icône des années 1960 pour l'interviewer. Elle voue un culte à son travail, elle y a trouvé autrefois une source d'inspiration. C'est pour elle une vraie bénédiction à moins que ce voyage dans l'île perdue ne révèle de terribles secrets...


C'est un récit trouble, glauque et sinueusement sombre que projette l'auteur en toile de fond. On rejoint le clan des artistes écorchés, une époque torve et déchirée. Mais cependant, on est loin d'imaginer l'envers du décor...

Pourquoi Cass sent-elle sa présence dérangeante ?

Qui se cache derrière le personnage étrange et abrupt d'Aphrodite ?

Cass est entrée en terres inconnues et hostiles, et quand des disparitions suspectes s'en mêlent, on n’a pas fini de s'inquiéter...

L'ambiance est secrète, malsaine et il faut remonter les fils d'un passé psychédélique pour s'étourdir avant de basculer dans l'impensable. Cass a une sensibilité, une sorte d'intuition qui l'amène à voir ce que beaucoup ne soupçonnent pas.

On suit son parcours, son ressenti avec une attention et une vigilance extrême. On avance dans une valse titubante entre l'Art et la folie.

Un roman préoccupant et qui transpire d'adresse. Cass n'est sûrement pas là par hasard, mais vous aurez bien un peu de temps pour le découvrir !


"Notre regard modifie tout ce sur quoi il se pose."

 

A propos de l'auteur :

Elizabeth Hand

Elisabeth Hand

Née en 1957 dans l'État de New York, dument tatouée, Elizabeth Hand est l'auteur culte d'une quinzaine de romans inclassables, d'un imaginaire férocement débridé. Elle écrit aussi pour le Washington Post, le Los Angeles Times, la Boston Review et partage son temps entre Londres et le Maine.

24 août 2016

"Un autre jour pour mourir" de Carole Declercq aux Éditions Terra Nova

unautrejourpourmourir

 

" Un autre jour pour mourir" de aux Éditions Terra Nova

Résumé :

Vingt-sept ans. L'âge de tous les possibles pour Stéphanie Rettner, violoniste virtuose. Pourtant, la jeune femme n’est pas douée pour le bonheur. Ecrasée par la célébrité de ses parents, abattue par une rupture amoureuse, elle se sent prisonnière de sa vie. Mais un jour, elle découvre la musique de Stefan Fraundörfer, grand violoniste autrichien d'après-guerre. D'abord intriguée, puis envoûtée, elle part à sa rencontre. L'artiste, qui vit comme un ermite, accepte pourtant de la prendre sous son aile et de la former. Malmenée par cet austère professeur, Stéphanie va découvrir qu’il porte en lui un lourd secret et que les blessures de l'Histoire peuvent façonner toute une existence. Réussira-t-elle à trouver le bonheur en permettant à un vieil homme de renouer avec la vie et l'espérance ?

17,90 € / 272 pages
Hachette : 35 1133 8 / ISBN : 978-2-8246-0809-9

LogoTerraNova

Mon avis :

Stéphanie Rettner, violoniste virtuose est à un carrefour de sa vie. Minée par une déception amoureuse, elle doute d'elle même et de ses capacités à être heureuse. C'est la musique de Stefan Fraundorfer et son enseignement qui vont la réconcilier avec la vie et ses émotions...

Je ressors totalement chamboulée par cette lecture qui m'a profondément émue. C'est un roman sensible, puissant, musical dans lequel on se laisse envelopper sans pudeur, aveuglément. J'ai tout aimé de la première à la dernière ligne...

L'univers est celui des concertos et des grandes passions. Il faut travailler dur, assidûment pour être un bon musicien, mais il faut avoir vécu de belles et amères émotions. Avoir souffert, vibré et s'exalter de ses sentiments. C'est cette essence rare et si particulière que réclame le public et c'est à cette condition tacite qu'il vous sera soumis. Stéphanie va apprendre de son maître exigeant, insaisissable, de ses silences, à sa gestuelle, à tâtons, à demi-mots...

Une relation sauvage, familière s'installe entre ce couple que l'instinct primaire, musical rapprochent. Stephanie éprouve à travers sa séduction, ses rencontres masculines, la confusion des sentiments. Il est question d'attirance, de trouble, de choix dans une valse irraisonnée à trois temps.

L'écriture est belle, profonde, vacillante, elle nous touche au point d'en éprouver des frissons. Le passé de Stefan est cicatriciel, poignant mais c'est la somme de blessures qui fait l'homme qu'il est aujourd'hui.

Un roman à fleur de peau pour une réunion symphonique corps et âmes des destinées. Stéphanie et Stefan vont jouer leur partition à l'unisson des coeurs, à n'en pas douter !


"Je ne m'intéresse pas aux singes savants, mais aux gens capables d'émouvoir un caillou."

 

A propos de l'auteur :

Carole Declercq

CaroleDeclercq

Agrégée de lettres et de langues anciennes, Carole Declercq, est enseignante. Avec « Ce qui ne nous tue pas… » elle signe un premier roman d’une plume brillante et intimiste.

20 août 2016

"Thormäe : le cantique du soleil" tome 1 William Riverlake

thormaelecantiquedusoleil

 

" Thormäe : le cantique du soleil" tome 1

Résumé :

Au moment où cette histoire a commencé, je n’étais encore qu’un jeune adolescent, destiné à vivre comme tous les autres garçons de mon village. Mais le sort en décida autrement, m’entraînant sur les traces de Garon, à la recherche d’un enfant annoncé par les anges et les étoiles... J’ai décidé de prendre la plume pour vous raconter ce périple, pour me remémorer des combats, des poursuites et des rencontres, pour vous décrire aussi la face visible et invisible de notre monde. Et peut-être aussi pour tenter de comprendre moi-même ce qui est arrivé, car je vous avoue que cette aventure me dépasse encore.

Prix numérique : 2,99 € / prix broché : 16,76 €

logo-amazon

 

Mon avis :

A l'orée d'un univers imaginaire entouré d'hommes et de créatures fantastiques. Ce roman nous plonge dans une méditation proche de la réflexion... Au coeur des éléments, des sentiments et de vous même, "Thormae" est le début d'une grande histoire...

C'est un roman fantasy initiatique dans lequel william Riverlake guide nos pas... On entre dans un monde à part, celui du voyage, de la quête et des grandes questions.

L'univers proposé est somme toute classique et manichéen mais c'est exploité avec beaucoup de finesse et de poésie. On puise à travers ses forces, la magie et on pousse les portes de l'invisible...

"L'intuition est parfois plus efficace que le raisonnement, elle permet de sentir les choses, au lieu de les penser. Cette méthode m'a souvent aidé à mieux comprendre le monde dans lequel je vis..."

Descriptif et contemplatif, on a le temps de s'insinuer et de lire entre les lignes. On suit le parcours jalonné de rencontres en tout genre de nos héros avec une curiosité avide et gourmande.

L'écriture est belle et intérieure. Les thèmes abordés sont ancestraux et intemporels. Il y a de la féerie, des sciences, de l'intuition et une profonde et intime sagesse qui se dégage de ce récit héroïque. On parle de cycle, de vie, de mort, d'amour et de combats. L'auteur sème des valeurs comme des petits cailloux afin que nous lecteurs, nous leurs donnions leurs sens.

Riche et bien exploité, ce roman fantasy transpire dans sa dimension spirituelle. A lire et à découvrir à l'unisson des chemins. Plus qu'une belle expérience, une abîme jaillissante !

"Tout est lié. Le véritable secret de l'alchimie, c'est en toi-même que tu le trouveras."

 

A propos de l'auteur :

William Riverlake

William Riverlake

J’ai 40 ans, je suis père de trois enfants. Eternel curieux. J’aime la générosité de coeur et je déteste l’ignorance aveugle. J’écris pour m’évader, pour créer dans mon imaginaire et celui de mes lecteurs un espace hors du temps, un endroit où l’on peut vivre tous les possibles et surtout… cultiver le plus grand pouvoir qui nous est donné, la force forte de toutes les forces : l’amour !

Passionné par la spiritualité et les traditions initiatiques depuis une vingtaine d’années, j’espère offrir à mes lecteurs un condensé romancé de ce que je cherche à comprendre et à vivre. Écrire mon premier roman a été à la fois le prétexte et l’outil.

Pourquoi la Fantasy ? Parce que c’est à ma connaissance la seule forme romanesque dans laquelle le terme « magie » n’est pas un vilain mot. Peut-être aussi parce que je n’ai pas encore lu de livre de fantasy qui m’ait convaincu que la magie est quelque chose de bien réel, enfuie en chacun de nous, au lieu de rester un fantasme littéraire et imaginaire… Du coup, je me suis donné le défi d’écrire ce livre.

Je suis heureux, aujourd’hui, de partager le fruit de mon travail. Soyez les bienvenus dans mon univers !