24 juillet 2018

"Trois couples pour un bébé" Fanny Matthew

trois couples pour un bébé

 

"Trois couples pour un bébé" Fanny Matthew

Fanny Matthew : Un scénario éreintant

 

trois couples pour un bébé

Trois couples pour un bébé

L’arrivée soudaine d’un jeune couple dans cette impasse paisible de banlieue parisienne va se révéler le point de départ d’une succession de tragédies. L’infidélité, la jalousie, la manipulation, un véritable cocktail explosif que Valentine ne pourra supporter sans intervenir. Alors quand elle découvre la grossesse de sa rivale, tous les coups sont permis. Toutefois, aussi méticuleuse qu’elle puisse l’être, les évènements ne se dérouleront pas comme prévu…



Mon Avis Pollar

Banlieue parisienne, trois couples apparemment sans histoire se croisent, s'observent et interagissent jusqu'au moment où se produit l'incident, le déclic, la dégringolade...


C'est le roman totalement fou et anxiogène qui vous prend dès les premières lignes et dont on sait que l'on ne ressortira pas sans heurts. Fanny Matthew a cette exigence, cette maîtrise qui gonfle sans jamais s'essouffler.

L'ambiance est perverse, trouble, électrique. On touche à des sentiments intimes, enracinés profondément dans l'âme et prêt à se déchaîner au moindre bouleversement. Il y a des jeux de séduction, de la manipulation dans l'air qui exposent au plus grand des dangers. On n'envisage pas toujours le pire et pourtant sous la glace, la haine s'installe, la vengeance se prépare. Les personnages s'enlisent dans leurs secrets, leurs erreurs et créent l'engrenage inévitable et fatal. L'écriture est ciselée, se veut tout à la fois fébrile et oppressante. On est pris dans nos chairs, comme dans un étau, spectateurs du drame qui se dessine sous nos yeux...

Il y a une espèce de sadisme, d'autoflagellation à s'exposer à un mal incontrôlable. On se sent mal à l'aise, on est effrayé par la tournure des événements, on ne veut pas toujours y croire et on voudrait que rien de tout ça ne soit arrivé.

Ce récit n'épargne rien, ni personne. C'est sûr vous tomberez à votre tour dans ce piège phagocyte et incompressible.

Citation Pollar

"Perverse et redoutable, Valentine s'amuse de pouvoir dompter ses pions comme elle l'entend, sans aucune entrave. Elle mène la danse et c'est comme ça. Loin d'être la femme trop gentille qu'elle était autrefois, c'est désormais la colère qui domine son existence."

 

Posté par SophieSonge à 04:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


24 mai 2018

"Lucie, l'enfant captive" de Fanny Matthew

Lucie enfant-captive

 

"Lucie, l'enfant captive" de Fanny Matthew

Fanny Matthew : Un roman périlleux

 

 

Lucie, l'enfant captive

Enzo, migrant nouvellement arrivé en France, va être contraint d'enlever une enfant, fille d'un politicien, lors d'une sortie scolaire. Manipulé par un commando, il devra se plier à d'horribles actions. Néanmoins, le père de Lucie ne va pas se révéler aussi transparent qu'il le prétend. Le coupable n'est pas forcément celui auquel on s'attend...

https://www.amazon.fr

 

Mon Avis Pollar

Enzo a quitté son pays l'Afghanistan pour avoir une vie meilleure. Confiant en son avenir, il ne se doute pas une seule seconde faire l'objet d'une instrumentalisation monstrueuse dans l'enlèvement d'une petite fille.


Fanny Matthew nous offre ici une fois de plus un roman puissant et qui ne fait pas dans la demi-teinte. Elle nous plonge dans une intrigue sombre, extrême et préoccupante.

On sent très vite qu'il y a une urgence, quelque chose d'incontrôlable, complexe et délicat à maîtriser. On est sensible à la situation de Lucie, d'Enzo victimes d'éléments qui les dépassent. Ils ont en face d'eux des hommes déterminés à exercer leurs voix de manière aveugle et sourde. Dans cette course à l'engrenage, les calculs sont mesurés chirurgicaux pour tenter de désamorcer une bombe prête à exploser.

L'écriture est convaincante, elle nous tient en haleine, nous capture et nous prend définitivement en otage. Il y a une fluidité d'exprimer des dualités dans une intrigue à caractère sensible. Le sort de Lucie nous retient, nous inquiète. Autour d'elle, il y a du trouble, des enjeux, des manigances. Impossible de voir ou de croire devant nous la part d'égoïsme, l'inimaginable propension au crime.

Les apparences sont accablantes, mais dissimulent peut-être derrière le pire...

Un récit extrême et sous haute tension dont aucun ne saurait ressortir gagnant !


 Citation Pollar

"Qu'a-t-il fait pour devoir encaisser une telle responsabilité ? Lui qui fuyait la violence de son pays d'origine, il se retrouve piégé dans une embuscade terrible."

 

Bandeau - Lucie enfant-captive

Posté par SophieSonge à 15:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 novembre 2017

"Pour l'amour d'un terroriste" de Fanny Matthew

pour-l-amour-d-un-terrosite

 

"Pour l'amour d'un terroriste" de Fanny Matthew

Fanny Matthew : Un roman douloureux

 

pour-l-amour-d-un-terrosite

Pour l'amour d'un terroriste

Un jeune homme au passé de délinquant, Benjamin, tombe sous l'emprise d'un individu puissant et radicalisé qu'il rencontre en prison, Abou. Lorsque le jeune homme prend conscience de la dangerosité de cette alliance, il est trop tard. Abou a des projets mortels p...

https://www.amazon.fr

 

Mon Avis

Benjamin est interné à Fresnes pour propagande et incitation au terrorisme. Sous l'emprise de son mentor Abou, il va séduire Sara gardienne de prison et l'entraîner avec lui dans une vertigineuse descente aux enfers...


C'est un roman dur qui peut heurter la sensibilité. Il nous met au cœur de la séduction perverse, de l'endoctrinement. Le processus est long, lent et insidieux.

Quand Sara tombe sous le charme de Benjamin, elle lui ouvre son cœur, son âme et toute sa confiance. Loin de s'imaginer qu'elle n'est qu'un pantin, un objet d'instrumentalisation vers un obscur et funeste dessein. Sara nous dit tout de ses sentiments, de son aveuglement, de ses erreurs, de son mutisme, des changements qui la bouleversent. Sara a failli à son devoir, se laissant surprendre par ce qu'elle croit, la vie, l'amour. Et pourtant, derrière les belles paroles, les gestes tendres se prépare la plus dangereuse et abominables des haines.

On parle de danger, de manipulation, de convictions, de crime, de folie des hommes.

L'écriture est directe, spontanée et vraie. Elle touche là où ça fait mal, sans tricherie, sans grand ménagement. On est ému par la vulnérabilité des personnages pris au piège dans cette histoire qui vire au cauchemar. Parce qu'ils ont perdu le contrôle, précipités le malheur autour d'eux...

Victimes de leur innocence, Benjamin et Sara ont brûlé leurs ailes, celles de leur jugement intègre et de leur liberté.

Ce roman ouvre des fissures qui auront du mal à se résorber...

 

 Citation

"Mais pour la première fois de sa vie, elle est désarmée, elle n'est plus la maîtresse à bord. Un homme tire les ficelles, et elle semble prise au piège. Il est beau, l'attire, son visage ténébreux cache un mystère, elle se sent le besoin vital de le percer."