16 octobre 2017

"Les 5/5 : en équilibre" tome 1 d'Anne Plichota & Cendrine Wolf aux Éditions XO Jeunesse

En-equilibre

 

"Les 5/5 : en équilibre" tome 1 d'Anne Plichota & Cendrine Wolf aux Éditions XO Jeunesse

Anne Plichota et Cendrine Wolf : Un récit mené tambour battant

 

Les 5/5

Quand cinq ados s'unissent contre l'injustice DÉCOUVREZ LE BOOKTRAILER DU ROMAN ! Far a 16 ans, c'est une jeune fille surdouée, déchirée entre deux cultures. Merlin et Titus, les jumeaux, sont déscolarisés, ils ont 17 ans et la précarité est leur quotidien. Tom, 13 ans, acrobate, solit...

http://www.xoeditions.com

 

Mon Avis

Cinq ados plein de vie et en pleine construction de leur personnalité vont s'unir à travers la passion des sports de rue et contre l'injustice dans leur quotidien. Ces Robins des Bois des temps modernes vont tout entreprendre pour faire entendre leurs voix. Attention aux hommes de peu de foi, ils vont devoir filer droit...


C'est un premier volet qui ne manque pas d'énergie et de saveur. Les auteurs savent mettre leur public à l'aise dans chacune de leurs aventures et c'est encore le cas ici avec les 5/5.

On est conquis par cette équipe de choc d'entrée de jeu, aux profils si différents et attachants. C'est un récit moderne et vivant comme on les aime avec des valeurs profondes et auxquelles on peut facilement s'identifier. On y parle de singularité, de quête de soi, d'épanouissement, de courage, d'affirmation... Ces ados nous touchent dans leur vulnérabilité et dans leur force. Ensemble, ils forment un lien d'attache, de cohésion qui les éveillent, les réveillent, et les rendent beaucoup plus fort. Ils pointent le doigt sur les incohérences, les injustices et n'entendent pas les laisser passer sous silence.

On est impressionné par leur volonté, leur opiniâtreté. Leurs blessures nous émeuvent, nous intiment au respect. Il y a quelque chose qui se créé entre eux et nous dans ce passage intime et complexe du passage de l'enfant à l'âge adulte. L'écriture est vivante, directe et ne laisse pas de place aux faux-semblants. On se laisse facilement convaincre par le jeu et le relief de cette histoire.

Nous éprouvons au cours de notre lecture la vitesse, le risque et on s'électrise du pouvoir de ce train en marche.

Le voyage, c'est certain ne s'arrêtera pas là, nous poursuivront avec impatience à leurs côtés dès la sortie du tome suivant...

 

Citation

"Certes, ils ne changeraient pas le monde, ni ne le rendraient meilleur, aucun d'eux ne le pouvait. Mais ce n'était pas une raison pour ne pas lever le petit doigt !"

 

BOOKTAILER Les 5/5 Tome 1 : En équilibre

 

 

26 avril 2016

"Susan Hopper : Les forces fantômes" tome 2 d'Anne Plichota et Cendrine Wolf aux Éditions XO jeunesse

susanhoppertome2

"Susan Hopper : Les forces fantômes" tome 2 d'Anne Plichota et Cendrine Wolf aux Éditions XO jeunesse

Résumé :

Autour du manoir, les démons rôdent…

Susan sauvera-t-elle Eliot
et brisera-t-elle enfin la malédiction ?

Après des années passées dans l’orphelinat des Highlands en écosse, Susan goûte enfin au bonheur d’être accueillie par Helen Hopper, la femme au parfum perdu.
Très vite, pourtant, le passé revient la hanter. Douze de ses aïeux démoniaques se sont installés non loin du manoir des Hopper, bien décidés à réveiller la malédiction qui pèse sur elle. ils ont laissé Eliot, le fils des Hopper, dont elle est follement amoureuse, entre la vie et la mort.
Dans sa lutte contre les puissances du mal, Susan peut compter sur la bienveillance d’Alfred, le grand-père fou au cœur tendre, et de Georgette, sa chienne facétieuse.
Malgré la malédiction et ses conséquences effroyables, elle veut devenir Susan Hopper…

Susan Hopper
Parution : 21 avril 2016
342 pages
Format : 135*215 mm
Prix : 16,90 euros
ISBN : 9782845635616
http://www.xoeditions.com

 

Mon avis :

Trois ans se sont déjà écoulés, quand nous reprenons le fil de cette aventure. Quel plaisir de retrouver nos personnages soudés plus que jamais. Et ils en auront bien besoin, car ce n'est pas moins de douze démons qu'ils auront à leurs trousses, oui douze démons, rien que ça.

Susan est bien déterminée à se battre et à leur river leurs clous maintenant qu'elle s'est trouvé une nouvelle famille. Ce tome met en avant le thème du danger et du courage. L'écriture est rythmée et laisse peu de place aux temps morts. Si l'atmosphère est moins sombre que dans le premier tome, on est désormais, aussi plus dans l'action. Ruses en tout genre et complicité à toute épreuve seront les points forts dont useront nos chers héros.

On suit leurs quotidiens avec beaucoup d'intérêt, on s'amuse des situations cocasses et on se fait aussi des petites et grosses frayeurs au cours de notre lecture. On est également très touchés par les liens qui se sont tissés, la tendresse qui unit à présent les personnages.

Un récit périlleux où se mêlent combats, amour et espoir pour un moment riche, hors du temps et inoubliable !

Cette duologie saura séduire les ados, à n'en pas douter !

 

A propos des auteures :

Cendrine Wolf

44 ans, née à Colmar, a fait des études de sport et travaillé dans le milieu socio-culturel, au sein des quartiers dits « difficiles ».

Fonceuse, spontanée, déterminée, elle aime l’illustration, qu’elle a découverte sur le tard en autodidacte, la vitesse sous toutes ses formes et la littérature fantastique.

Elle vit à Strasbourg.

 

Anne Plichota

45 ans, née à Dijon, a habité en Vendée, à Lyon, Bordeaux, Besançon…

Après des études de langue et culture chinoises, Anne a séjourné quelque temps en Corée et travaillé en Chine. Elle a eu plusieurs métiers : prof de chinois, aide-soignante, écrivain public, bibliothécaire aujourd’hui.

Elle aime le travail ; la littérature anglaise et américaine ; la littérature gothique ; écouter les gens, leurs histoires, leur destin.

Elle vit à Strasbourg avec sa fille de 15 ans.

Anne-Plichota-et-Cendrine-Wolf

"Susan Hopper : Le parfum perdu" tome 1 d'Anne Plichota et Cendrine Wolf aux Éditions XO Jeunesse

susanhoppertome1

"Susan Hopper : Le parfum perdu" tome 1 d'Anne Plichota et Cendrine Wolf aux Éditions XO Jeunesse

Résumé :

Et si vos cauchemars prenaient vie ?

Un manoir en Écosse… Susan n’en revient pas. Du haut de ses quatorze ans, elle savoure pour la première fois le confort d’un grand lit moelleux dans une chambre bien à elle. Et cela, grâce aux Hopper qui viennent de l’adopter.

Soudain, ce n’est plus la douceur du drap qu’elle sent sous ses orteils, mais un sol rocailleux et froid. Une brise glacée lui caresse les joues. En ouvrant les yeux, elle distingue une statue qui se découpe dans le brouillard. À ses pieds, les pierres tombales s’étendent à perte de vue. Un cimetière. Elle se trouve en plein milieu d’un cimetière. Et des tombes s’échappent lentement une ombre, puis une autre, et une autre encore…

Un rêve. Ce ne peut être qu’un rêve.

Mais si ce n’était pas le cas ?

Si la malédiction qui pèse sur Susan depuis sa naissance l’avait finalement rattrapée ?

 

Susan Hopper
Parution : 21 mars 2013
396 pages
Format : 135x215 mm
Prix : 16,90 euros
ISBN : 9782845635609
http://www.xoeditions.com

 

Mon avis :

Ce livre a été primé meilleur roman jeunesse 2013 et à sa lecture on comprend totalement pourquoi. Les auteurs ont réussi à intégrer tous les éléments nécessaires pour intriguer et captiver le jeune lecteur. Des héros atypiques, attachants, de l'aventure du danger et une bonne dose de mystère...

L'intrigue se déroule en Ecosse... Que ne serait-ce pas ce pays sans ses légendes et son folklore ? Pas de doute, les histoires de fantômes, de manoir hanté ça fonctionne à tous les coups ! Les auteurs surfent sur la vague mais avec une actualité mise au goût du jour et beaucoup de pertinence. On voyage dans le passé et on se frôle à une malédiction vieille de trois cents ans.

Les personnages sont crédibles, en parallèle, des phénomènes étranges, inexplicables. On s'amuse des caractères, de certaines situations. On est absorbé par le récit, par cette jeune fille au caractère volontaire, affirmé. Avec Eliot et Alfred son grand-père, ils forment une équipe de choc pour une épopée éprouvante et fantastique. Les révélations sont ahurissantes, les menaces réelles et omniprésentes, et Susan va être confrontée à un terrible dilemme.

Le temps a passé, que l'on a déjà dévoré ce roman et on a qu'une envie c'est de découvrir la suite.

Pour les jeunes et les moins jeunes, les amateurs de frissons et de paranormal ou de sorcellerie. A ne pas rater !

 

Teaser Susan Hopper

18 novembre 2015

"Tugdual : La Terre des origines" Tome 3 d'Anne Plichota et de Cendrine Wolf aux éditions XO Jeunesse

Tugdual3

"Tugdual : La Terre des origines" Tome 3 d'Anne Plichota et de Cendrine Wolf aux éditions XO Jeunesse

 

Résumé :

À Serendipity, l’ émotion a saisi toute la communauté devant les manifestations étranges que chacun a pu observer. Malgré les propos rassurants des autorités, les théories du complot se multiplient. D’ où venaient ces lueurs surgies dans la nuit ? De vols d’ engins militaires, comme on le leur dit ? Ou de visiteurs bien plus inquiétants ?

Pour Zoé, Tugdual et Mortimer, l’ heure est aux révélations. En apprenant d’ où ils viennent vraiment, ils vont être confrontés à un choix impossible… Et quand Zoé disparaît, le temps s’accélère : les deux garçons doivent mettre en place le plus vite possible une stratégie, sans pour autant se dévoiler complètement auprès de leurs amis de l’ Ordre.

La Terre n’ est pas seule à devoir faire face à des ennemis redoutables. Édéfia est en danger, et avec elle la survie de l’ humanité tout entière. Oksa va devoir s’ en mêler. Pour les deux mondes, c’ est la dernière chance…

Dans cet ultime tome de la saga Tugdual, Anne Plichota et Cendrine Wolf concluent une aventure extraordinaire qui a passionné des milliers de lecteurs.

 

Parution : 10 novembre 2015
344 pages
Format : 153 x 240 mm
Prix : 18.50 euros
ISBN : 9782845363965

http://www.xoeditions.com

 

 

Mon avis :

On termine cette série sous le coup de l'émotion. Ce dernier volet nous offre son lot de sensations fortes. On aime toujours notre trio infernal pour la fougue et l'impulsivité de leur jeunesse. Des justiciers impitoyables certes, mais au grand coeur. Ils sont sur leurs gardes, et tiennent à protéger l'intérêt collectif, mais jusqu'à quel prix ?

Leur secret est menacé et ne tient plus qu'à un fil, ils sont sur la sellette et à fleur de peau. La tension est à son comble, et on s'inquiète énormément tout au long du roman.

J'ai aimé la force et la fragilité qui émane de Zoé dans cette aventure. J'ai été enchantée de la présence et de l'intervention d'Oksa. L'action bat son plein, avec son panel de révélations sur les origines de deux peuples distincts mais peut-être au fond pas si différents. Un climat de peur, de méfiance s'installe, la guerre fait rage. On retient notre souffle jusqu'au dénouement final. Le ton se fait plus sérieux, plus grave et il est question de choix.

Un tome ultime, percutant et à la hauteur. Une écriture enlevée et passionnante, des personnages attachants : les auteurs ont tout bon.

Je vous recommande cette série pour les jeunes ados qui aiment les aventures, la science-fiction et les super-héros.

Nul doute qu'ils devraient adorer !

Je remercie les Editions XO chaleureusement.

LogoXOEditions

27 avril 2015

"Tugdual : Les Serviteurs de l'Ordre" Tome 2 d'Anne Plichota et Cendrine Wolf

 

Tugdual2

Résumé :

Les masques tombent et le mystère s'épaissit... Serendipity n'a pas fini de livrer ses secrets... La petite ville où Tugdual, Zoé, Mortimer et Barbara ont trouvé refuge leur apparaît soudain sous un nouveau jour. La découverte de l'Ordre et la mort d'Abakoum ont redistribué les cartes. Qui est de leur côté ? De qui doivent-ils se méfier ? Et surtout, qu'est-ce que tout cela signifie ? Les trois adolescents sont bien décidés à trouver des réponses, sans se laisser cantonner au rôle qu'on veut leur voir tenir. Quitte à braver l'Ordre et à enquêter dans la plus grande discrétion. Ils sont plus que jamais soudés, mais chacun se débat avec ses propres démons. Tugdual voit les fantômes de sa vie passée ressurgir dans son esprit, Zoé ne sait plus comment contenir la violence qui l'envahit, et Mortimer observe avec inquiétude son monde changer. Le résultat de leurs investigations va dévoiler un pan de la vérité. Mais est-ce encore un leurre, un guet-apens ou les prémices d'un mystère plus profond ? Dans ce deuxième tome de la série Tugdual, Anne Plichota et Cendrine Wolf serrent les nœuds d'une intrigue captivante.

LogoXOEditions

Mon avis :

Serendipity, une ville et des habitants aux comportements discrets et bien étranges. On retrouve dans ce tome deux nos héros "spéciaux" après la mort d'Abakoum qui en partant à levé un pan du secret... L'Ordre et le rôle que Tugdual, Zoé et Mortimer auraient à y jouer : se pourrait t-il qu'ils n'aient pas retrouvés refuge ici par hasard ? En tout cas, c'est le sentiment et la quasi certitude qu'ont ces jeunes gens et qui va les pousser à fouiller et à enfoncer des portes pour obtenir des réponses à leurs questions. On les retrouve encore une fois avec plaisir dans leur vigueur et leur engagement pour des causes nobles et tabous.

Ils sont pugnaces, intraitables voire impitoyables. Ils sont sous pression et parfois vulnérables. Beaucoup de mystères pèse sur cette ville et ses habitants et les auteurs prennent le temps pour lever le voile. On doit ronger notre frein et on enrage avec les personnages principaux. Et il faudra parcourir les trois quart du roman avant que les choses se précisent pour nous étonner, nous inquiéter et surtout finalement nous laisser sur notre faim. Difficile de vous en dire plus plus sans vous spoiler mais en gros, on parle ici d'enlèvements étranges et inexpliqués et de secrets d'état...

Le récit est lent, habile et intriguant. On aime l'alchimie de ce trio infernal. La menace gronde et on ne peut que vouloir suivre la suite de leurs aventures... Et c'est prévu pour l'automne, j'en serai et vous ?

Je remercie les éditions XO Jeunesse pour ce Service de Presse.

11 novembre 2014

"Tugdual" d'Anne Plichota et de Cendrine Wolf

tugdual t1

 "Tugdual" d'Anne Plichota et de Cendrine Wolf

Synopsis :

Ce qui peut leur arriver de pire : tomber amoureux…

Serendipity, petite ville du sud des états-Unis. Tugdual, dix-huit ans, fait partie d’une famille pas tout à fait comme les autres : comme lui, Mortimer, son frère de dix-sept ans, et Zoé, sa sœur de seize ans, sont dotés de pouvoirs surnaturels qu’ils doivent dissimuler.
Mais un autre secret pèse encore plus lourdement sur leur cœur : ils exercent malgré eux une attraction irrésistible sur les autres. Et, bien pire, cette attraction est mortelle pour ceux qui la subissent. En dépit de leur prudence, ils vont bientôt découvrir que d’autres connaissent leur secret. Derrière une apparente bienveillance, qui sont-ils ?
Alors qu’une véritable organisation se met en place autour d’eux et que leur mal continue de les ronger, ils font néanmoins leur possible pour vivre comme n’importe quels ados.
Mais quand l’amour s’en mêle, les choses se compliquent dangereusement…

Après le grand succès d’Oksa Pollock, Anne Plichota et Cendrine Wolf entament une nouvelle série aux héros romantiques, sombres et fascinants.

LogoXOEditions

Teaser roman Tugdual, tome 1 les coeurs noirs chez XO éditions.

 

Mon avis :

Le roman débute sur des découvertes macabres, des corps retrouvés sans vie et phénomène étrange vieillis de plusieurs dizaines d'années. Comment cela est-il possible ? Que s'est -il passé ?

Derrière ce drame, trois adolescents et une famille pas comme les autres. Ces jeunes gens Tugdual, Zoé et Mortimer sont victimes d'une malédiction, bien malgré eux, ils sont dangereux. L'énergie et le charisme qu'ils dégagent les rend aussi attirants que vulnérables. Ils sont sombres, ils ont de super pouvoirs, ils veulent vivre une vie normale... Se fondre dans la masse, va devenir pour eux dans la nouvelle ville dans laquelle ils ont emménagés, un véritable challenge. D'aventures en péripéties, leur fratrie est régulièrement mise à l'épreuve. Enfermés dans leurs secrets, chacun fera son expérience de l'amitié et de l'amour. S'ils ont des caractères différents, indépendants, ils vont former en définitive un trio de choc dès qu'il s'agira de dénoncer ou de réparer des injustices. Et vous serez étonnés ! ! !

"Tugdual" est un récit bien enlevé, auréolé de mystères qui tiennent le lecteur en haleine. L'intrigue repose sur des héros troubles et pures à la fois qui les rend justes fascinants. L'écriture est magique et addictive, de quoi être subjugué. Ce premier tome est une belle mise en bouche à laquelle j'ai tout de suite adhéré. Quand à la fin, elle ne peut que nous donner envie de suivre l'aventure. Rendez- vous pris printemps 2015 avec "les coeurs noirs" : une chose est sûre, nous n'allons pas les oublier !

Je remercie les Editions XO pour ce SP obtenu via Ptitblog.net

 

Interview de l’auteur

Anne Plichota et Cendrine Wolf

À propos de…

Tugdual – Les Cœurs noirs (tiré du site de XOeditions.com)

Avec Tugdual, vous changez d’univers… C’est ce qu’on appelle un spin off. Comment le définiriez-vous ?

Vénéneux, ardent, inquiétant… Ce sont certainement les trois mots qui représentent le mieux cette nouvelle série et surtout, les personnages principaux : Tugdual, ténébreux et passionné ; Zoé, angélique et redoutable ; Mortimer, brute au cœur tendre. Même s’il est question de fantastique, leur univers reste ancré dans le réel – notre réel –, de la même façon que celui de nos précédentes séries, mais sans la magie flamboyante ou les aspects cauchemardesques. Les héros ont certes des pouvoirs surnaturels, pourtant nous avons souhaité les aborder avant tout comme des êtres humains qui subissent leurs pouvoirs plutôt qu’ils n’en tirent avantage. Il y a un peu de Superman et de X-Men en eux, fantasme pour les êtres ordinaires comme nous et fardeau pour ceux qui doivent vivre avec cette différence.

Vous vous adressez à un public plus âgé. Les ados du roman ont des préoccupations de leur âge. Autour de quels thèmes ?

L’intégration et l’image de soi sont leurs premières préoccupations. Hormis leurs pouvoirs surnaturels et le mal dont ils souffrent, ils sont soumis comme n’importe quel ado à ces questions auxquelles il est si difficile de répondre : comment être accepté ? Comment faire partie d’un groupe, d’un clan ? Comment se faire des amis ?

Ce sont des personnages ambivalents. Dans Tugdual, il y a le « dual » de « dualité », le bon et le mauvais, le meilleur et le pire. Son frère et sa sœur sont comme lui : s’il est difficile de maîtriser le fléau qui les ronge et qui les pousse à commettre le mal, ils peuvent le contrebalancer par une forme de bonté et d’espoir. Ils apparaissent comme des héros romantiques, tueurs malgré eux, justiciers déterminés, touchants, puissants et fragiles à la fois. Agir, lutter n’est pas si facile. Tugdual, Zoé et Mortimer ont des pouvoirs qui leur permettent de le faire, et ils ne vont pas se priver de punir les auteurs d’inceste, de racket, d’humiliations.

Et la famille ? L’amour ?

La famille joue un rôle important. À un âge où on aspire à l’indépendance, à l’émancipation, à l’autonomie, eux découvrent l’attachement fraternel au sein d’une famille totalement (re)composée qui devient le seul élément de stabilité et de sécurité.

L’amour pourrait ne pas trouver sa place. Pourtant, il va faire irruption dans leur vie, les déstabiliser et les attendrir, démontrer qu’ils sont des ados comme les autres. Comme pour la plupart d’entre nous, l’amour devient pour eux une force et une faiblesse. Quand on est amoureux, on a beaucoup plus à perdre que lorsqu’on est un loup solitaire…

La musique est particulièrement importante pour eux. Et d’ailleurs les chansons dont vous parlez dans le livre existent. Racontez-nous cette aventure…

 Côté coulisses, la musique est omniprésente dans notre processus d’écriture. Et en ce qui concerne nos héros, c’est un exutoire très efficace ! Par ce biais, avec pudeur et puissance, Tugdual et Zoé vont pouvoir exprimer leurs sentiments, leurs amertumes, leurs bonheurs. Ils créent un groupe dont le nom, les No-Body, symbolise leur volonté de rester anonymes, d’être aimés pour leur musique et non pas pour leur physique ou pour leur style.

Mais en tant qu’auteurs, nous voulions aller plus loin que le simple texte et donner vie à ces chansons, dont nous avons écrit les paroles. C’est pourquoi nous avons proposé à trois musiciens de composer une musique et d’interpréter à leur façon les titres des No-Body : Léa, Dan et Julien ont fait un travail formidable.

Nous ne pouvons que vous inviter à vous rendre sur la chaîne Youtube consacrée aux No-Body !

Vers quoi avez-vous envie de vous diriger maintenant ?

La série Tugdual est prévue en plusieurs volumes (le deuxième sortira au printemps 2015). Mêler la réalité, les fantasmes collectifs (fondés ou non), les légendes urbaines, un peu de surnaturel et surtout beaucoup d’humanité et de sentiments, voilà ce que nous aimons !

Au-delà, qui sait ? De nouveaux personnages, de nouvelles histoires… Une seule certitude : dans nos cerveaux comme au fond de notre cœur, nous avons de la matière pour très longtemps encore !

Parallèlement, nous préservons une certaine légèreté avec Les Petites histoires de Dragomira (sortie le 14 novembre prochain), relecture un brin facétieuse de contes connus.