12 janvier 2018

"Reflex" de Maud Mayeras aux Éditions Anne Carrière

Reflex

 

"Reflex" de Maud Mayeras aux Éditions Anne Carrière

Maud Mayeras : Du suspens jusqu'au bout

 

 

Reflex - Maud MAYERAS - Anne Carriere Editions Paris

Iris, photographe de l’Identité judiciaire, shoote comme d’autres boivent, pour adoucir la douleur. Pour oublier la mort de son fils, Swan, sauvagement assassiné onze ans auparavant.

Henry Witkin, fruit d’une lignée chaotique de filles mères, tue pour le besoin de se vautrer dans la chaleur des chairs. Il écorche ses victimes avec soin et collectionne leurs odeurs comme des trophées.

Lorsque la canicule assèche la ville, lorsqu’elle détrempe les corps et échauffe les esprits, alors les monstres se révèlent. Ce n’est que lorsqu’il est pris au piège que le Mal dévoile ses canines. Une histoire de cœurs étranglés, de mères aux crocs luisants, de prédateurs affamés.

http://www.anne-carriere.fr

 

Mon Avis

Iris, photographe judiciaire, n'a jamais oublié le drame qui lui a retiré son fils, onze auparavant. Sa détermination et son sérieux dans son travail lui permettent de tenir, jusqu'au jour où, elle doit retourner dans la ville où tout a commencé...


Maud Mayeras nous propose ici un roman redoutable et terriblement efficace. Elle a créé une atmosphère délicate avec un personnage principale fort et cassé en même temps. Iris nous entraîne d'entrée de jeu dans sa vie obscure, son sillage, ses démons.

Il y a quelque chose de douloureux à revenir sur ses pas, sur son histoire. En parallèle, on fait la connaissance d'Henry, de Julie sa mère, dans une narration minutieuse, détaillée dont on ne comprend pas, ni soupçonne le lien avec notre affaire...

L'auteur avec un récit en alternance, prend tout son temps pour nous capter, nous ferrer. L'écriture est méthodique, ingénieuse et exerce un pouvoir de fascination. Les personnages ont un goût d'amer dans la bouche dont on sent, qu'ils veulent annihiler les traces après s'en être humectés mille fois. On avance dans cette intrigue, le malaise au ventre, lorgnant sur les indices, rejetant l'abominable, le pernicieux. On parle ici beaucoup d'amour, d'étouffement, de complexe d'œdipe. Derrière les crimes, il y a une souffrance morale colossale, inextinguible.

L'auteur réussit à ce que l'on ne s'imagine pas le pire, jusqu'à la dernière ligne. Et pourtant quand les révélations tombent et s'effondrent, cela bien au-delà.

Citation

"Je suis déclenchable. Je me déplace à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit pour shooter. Les victimes n'attendent pas et la mort n'est pas patiente, il faut agir vite. Armer, zoomer, suspendre son souffle, appuyer et recommencer."

 

Bandeau - Reflex


04 janvier 2018

"Top 3" (généreux) Décembre 2017

top3

Une année qui se termine en beauté, tellement de bonnes lecture que mon Top 3 s'est exceptionnellement transformé en Top 5

 

1 - "Timothy Blake, la mort en héritage" de Bridget Page

Timothy Blake

 

2 - "Un jour" de David Nicholls aux Éditions Belfond

Un jour

 

3 - "Montmartre ensorcelé" d'Alexis Boucot aux Éditions Marivole

Montmartre ensorcelé

 

4 - "Reflex" de Maud Mayeras aux Éditions Anne Carrière (chronique à venir)

 

5 - "Entre toi et moi" de Stephen Emond aux Éditions Albin Michel (chronique à venir)