04 décembre 2017

"Top 3" Novembre 2017

top3

 

Ce n'est pas encore l'heure du Père Noël, mais c'est l'heure de mon Top 3 de Novembre 2017

 

1 -"Avec elle" de Solène Bakowski / "Sans elle" d'Amélie Antoine

Avec Elle-Sans Elle

 

 

2 - "Heaven's Road" d'Alexis Arend

Heaven Road

 

 

3 - "Les affamés" de Bérénice Courrège

les-affames


23 novembre 2017

"Heaven's Road" d'Alexis Arend

Heaven Road

 

"Heaven's Road" d'Alexis Arend

Alexis Arend : Un roman anxiogène

 

Heaven's road

Par centaines, par milliers puis par millions, hommes, femmes et enfants disparaissent en quelques jours, sans laisser la moindre trace derrière eux. De par le monde, ce même phénomène étrange se reproduit encore et encore, et prend rapidement une ampleur démesurée. Toute forme de vie sur Terre, animale ou végétale, semble condamnée à l'anéantissement. La terreur se répand rapidement dans tous les esprits devant ce fléau inouï.

https://www.bookwitty.com

 

Mon Avis

Ce sont des disparitions nombreuses, fulgurantes qui sont le début d'évènements inquiétants et qui ne vont que s'amplifier au fil des jours. Kyle Jenkins avec ses pairs, tente de survivre à ce qui va peut-être tendre à la fin du monde, à la recherche de réponses et vers une éventuelle Terre promise...


Ce roman nous catapulte direct dans les affres de l'inexplicable. Il y a un réel pouvoir fixateur à cette intrigue pathogène, source des pires angoisses.


Pourquoi ces disparitions ? Qu'ont-elles en commun ?

Qu'annoncent-elles ? Comment ne pas céder à la panique ?

Quand les protagonistes de cette histoire réalisent qu'il s'agit d'un phénomène non pas local, mais plutôt global, les esprits s'agitent, s'échauffent... On va suivre leur course invisible contre la mort dans un road trip perturbant et sensationnel. C'est d'abord la solitude de Kyle qui nous prend à la gorge sans que l'on sache pourquoi...

L'auteur nous tient en haleine en défilant ensuite les péripéties d'un contenu tendu et hallucinogène. On aime l'ambiance de qui-vive, d'obscure recherche de causes à effets.

L'écriture est habile, bien amenée. Les personnages nous offrent une palette de réactions, des interactions complexes qui capture notre intérêt. Ce roman survival, apocalyptique nous chahute, nous malmène laissant libre cours à notre imagination. Fiction, réalité, approche théologique, conspiratrice, surnaturelle ?

Le mystère pèse de tout son poids...

Un récit sombre, désespérant qui s'imprime douloureusement jusqu'à une fin inexorable, cet incommensurable néant béant...

 

Citation

"Kyle avait maintenant pris l'habitude de ce rituel immuable. Une nuit passée dans une chambre, la suivante dans une autre, parfois à plusieurs dizaines de lieues de là... C'était sa vie désormais. Une vie bien misérable. Pour combien de temps encore ?"

 

Posté par SophieSonge à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

30 octobre 2017

"Salamanca" d'Alexis Arend

salamanca

 

"Salamanca" d'Alexis Arend

Alexis Arend : Un récit tout droit sorti des enfers

 

salamanca

Salamanca
Une ancienne route abandonnée, au cœur d’une inquiétante forêt...
Le seul murmure du vent pour rompre le silence et la solitude la plus absolue…
Une ville à la consonance étrange, perdue au milieu de nulle part…

Que feriez-vous si vous n’aviez aucun souvenir de la façon dont vous avez atterri en un tel endroit ?
Que feriez-vous si le seul choix qui se présentait à vous était de vous rendre dans cette ville isolée ?
Que feriez-vous si vous découvriez ce que cache réellement cette ville ? Ce qui s’y dissimule dans l’ombre ?
Seriez-vous alors capable de résister au déferlement de folie et de terreur ?
Et surtout, seriez-vous capable de faire face à l’effroyable vérité ?

https://www.amazon.fr

 

Mon Avis

Salamanca, une petite ville du Minnesota : c'est là que vont se retrouver mystérieusement cinq personnes sans savoir que leurs destins sont scellés et ce qu'ils ont en commun...


Alexis Arend sait mettre en place une ambiance, la saisir et la décortiquer sous toutes ses formes pour appeler et mettre en péril son lecteur. Dès le début du roman, on présent le malaise, la peur, une énergie qui crépite et dont on ignore encore toute la portée.

Salamanca, c'est un peu le no man's land : le genre d'endroit ennuyeux et imperturbable avec ses rues désertes, son patrimoine local invariable et inchangé. Vous voyez un peu le topo ? Si pour Andrew, Tessa, Christopher, Eleanor et Irwin s'y retrouver relève déjà de l'angoisse et du mauvais sort, que dire d'y être retenu à fortiori contre leur gré ? Nous allons vivre avec eux toutes les étapes de leurs ressentis, de leurs émotions. Ils vont créer des liens, chercher une issue, mener leur propre enquête d'investigation auprès des gens du cru... Salamanca a ses secrets, un passé, une histoire...

Très vite, on distille les croyances, on instaure le cauchemar, la folie. Nos personnages sont témoins et pris au piège d'évènements sur lesquels ils n'ont aucune prise, aucun contrôle. Ils glissent et tombent inexorablement, sans promesse de s'en sortir...

Pourquoi ? Comment ? Qui sont-ils ? Qu'ont-ils faits pour en arriver là ? Toutes ces questions nous assaillent, nous enlisent dans notre état de doute, de torpeur et de discernement.

Avons-nous envie de savoir ? N'avons-nous déjà pas compris ?

L'écriture est cruelle et sans appel. Salamnca, c'est un trou, une tombe ! Ne vous n'y méprenez pas, si vous y mettez les pieds : vous serez condamnés à croire, à savoir et peut-être à vous absoudre de vous éventuels pêchés...

Citation

"Il leur fallait se raconter leurs déboires. Pour comprendre, pour se rassurer. Pour se persuader aussi qu'ils n'étaient pas les seuls à avoir vécu une chose invraisemblable, à avoir posé le pied dans quelque chose qui les dépassait, et de loin..."

 

bandeau - salamanca

Posté par SophieSonge à 04:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

14 juin 2017

"Josh" d'Alexis Arend

JOSH

 

"Josh" d'Alexis Arend

Alexis Arend : Un roman inquiétant

coupcoeur

Résumé :

Pourquoi cette petite ville du Middle West est-elle soudain frappée d’épouvante en cet été 1953 ? Qui diable a intérêt à semer la panique et la mort parmi cette population sans histoire ? Et enfin, pourquoi le jeune Josh et son frère Simon sont-ils observés par les uns et méprisés par les autres, comme si un mauvais sang coulait dans leurs veines ?

logo-amazon

 

Mon avis :

Simon est âgé maintenant, mais il se souvient très bien quand il évoque avec nous ses années d'enfance avec son frère Josh dans le Montana. C'est à ses côtés et à travers ce frère qu'il a vécu un drame étrange et irréversible...


Alexis Arend sait raconter les histoires. Dès les premières pages, on est totalement embarqué par cette intrigue qui nous catapulte dans les années 1950 en Amérique rurale.

On est subjugué par ce récit enveloppant sous le ton de la confidence. Il y a quelque chose d'attractif, d'indéfinissable dans cette écriture dont on ne soupçonne pas tout de suite la portée. L'atmosphère est opaque, secrète. On est touché par les personnages qui ont été marqués par des accidents de la vie. On sent entre Simon et son frère Josh un lien puissant et indéfectible qui les unie.

Il y a beaucoup d'émotions, de sentiments enfouis, douloureux, ravageurs qui se rappellent au souvenir de Simon. On les prend un à un sans pour autant les disséquer, de manière abrupte et écrasante. Il est question de dons, de peur, de bien et du mal, de rumeurs aussi. Il y a des scènes macabres, choquantes, cauchemardesques qui nous entraînent dans un tourbillon silencieux.

On ressent, on pressent beaucoup de choses dans ce livre qui nous captive, nous capture et se referme sur nous comme une chape de plomb. À dévorer !

 

Citation :
"Au cours du repas du déjeuner, je ne pouvais détacher mes yeux de Josh. Lui avait le nez dans son assiette et ne se préoccupait de rien ou presque de ce qui l'entourait, ainsi qu'à l'accoutumée. Je m'efforçais de comprendre qui était réellement mon petit frère, ce qu'il était."

Bandeau-JOSH

Posté par SophieSonge à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,