13 octobre 2017

"Mentor" de Lee Matthew Goldberg aux Éditions Hugo & Cie (Thriller)

MentorGoldberg

 

 

coupcoeur

"Mentor" de Lee Matthew Goldberg aux Éditions Hugo & Cie (Thriller)

Lee Matthew Goldberg : Un thriller dérangeant

 

 

Mentor by Lee matthew Goldberg

Tout semble sourire à Kyle Broder, jeune éditeur dans une grande maison d'édition new-yorkaise. Lorsque Kyle est contacté par William Lansing, son professeur à l'université, il est ravi et décide de présenter son mentor à sa petite amie, Jamie. À cette occasion, William propose à Kyle le manuscrit d'un texte sur lequel il travaille depuis de nombreuses années...

http://www.hugoetcie.fr

 

Mon Avis

Quand william retrouve un de ces anciens élèves devenu éditeur, il n'a qu'une idée en tête, lui mettre entre mains l'œuvre de sa vie, son manuscrit. Kyle va découvrir alors celui qui était jadis pour lui un mentor, sous un tout nouvel œil...


Ce thriller psychologique est exquisément diabolique, il puise dans des ressources aussi folles qu'impressionnantes. On se demande d'entrée de jeu comment l'auteur a pu avoir ce génie, oser un scénario extrême et percutant.

Ce récit nous met mal à l'aise, nous chahute, nous malmène. On ne voudrait pas être à la place de Kyle dans cette histoire pris au piège du délire psychomaniaque d'un homme prêt à tout pour se voir offrir les clés de la postérité. Il y a quelque chose d'obscène, d'indéfinissable dans une ambiance à risques et qui grince. La personnalité de William nous impressionne dans sa forme d'intelligence et de ruse acérée. Il nous captive et nous repousse à la fois par ses fêlures et ses abominations commises. On aime le rôle et le pouvoir qu'il exerce sur nos capacités à nous effrayer et à gérer nos émotions.

L'écriture est habile, anxiogène, addictive. Elle nous obsède et nous mène très loin dans nos retranchements. Il y a du trash, du vice, de la manipulation de l'horreur et de la peur. On se laisse glisser dans une intrigue qui mêle la littérature au cœur du roman. On est fasciné par le caractère trouble et volontairement aiguisé de cette sombre affaire. Psychologie, jeu de piste, william se joue de nous avec une perversité et un magnétisme hors du commun...

Jamais un thriller n'aura été si loin, redoutable et pathogène. Indubitablement choc, en tout cas.

 

Citation

"Il songeait à ce qu'il allait faire maintenant dans ce jeu que William lui imposait. Il se voyait comme le héros d'un livre dont l'intrigue évoluait sans cesse."

 

Bandeau - MentorGoldberg

Posté par SophieSonge à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


06 octobre 2017

"Itinéraire d'une mort annoncée" de Fabrice Barbeau aux Éditions Hugo & Cie

Mort Annoncée

 

"Itinéraire d'une mort annoncée" de Fabrice Barbeau aux Éditions Hugo & Cie

Fabrice Barbeau : Un thriller impitoyable

 

Alors qu’il avait tout pour réussir, anthony a été rattrapé par les fantômes de son passé : divorcé, ruiné et ne supportant plus le poids de ses erreurs, il cherche son salut dans l’alcool et les psychotropes.

Lorsque Mélanie, son ange gardien, lui organise un anniversaire avec ses amis d’enfance en pleine campagne lilloise, il est loin de se douter qu’un piège millimétré se referme peu à peu sur lui.Les heures défilent et les cadavres s’accumulent. Anthony devra trouver la force d’affronter son passé s’il veut survivre.

Mais alors que les minutes s’égrènent, tout devient flou : Anthony est-il coupable ou victime ? Jamais Le tic-tac d’Une horloge n’aura été si angoissant.

http://www.hugoetcie.fr

 

Mon Avis

Anthony a tout perdu son travail, sa femme, la garde de sa fille et n'est plus que l'ombre de lui-même quand Mélanie organise pour lui un anniversaire qu'il ne pourra jamais oublier...


C'est un thriller comme on les aime, tendu et convaincant. On se concentre très vite sur Anthony le personnage central dans cette intrigue. Il nous intrigue, nous interroge sur son passé, ses convictions. On s'inquiète de ses intentions réelles ou névrosées.

On entre dans une valse trouble et obsédante alternant passé et présent. On se retrouve dans une ambiance huis clos qui tourne mal favorisant un climat anxiogène et hystérique. Derrière les tensions ressurgissent les secrets du passé. On s'introduit et on se faufile en eux comme dans un sommeil sans rêve, pris au piège d'un hébétement qui nous condamne. Les personnages nous hantent et nous font passer par toutes les émotions. On essaie de les jauger, de les sonder avec inquiétude, circonspection.

L'écriture est habile, secrète, perverse. On brûle de savoir et en même temps, on est retissant. Tout semble accuser Anthony tandis que les disparitions et les meurtres s'enchaînent, entraînant nos comparses dans le sillon de la paranoïa, de la folie. Angoisse, peur, suspicion, on entre dans le cycle terrifiant et infernal. Faute, culpabilité, responsabilité, désir de vengeance : tout semble lié à un évènement clé et majeur, un passé en commun.

Et si Anthony n'était pas le coupable, mais plutôt la victime ?

Derrière les apparences souvent trompeuses, se cache un piège incontrôlable, une machination implacable.

Rien ni personne ne pourra l'arrêter, le compte à rebours est lancé et exercera son œuvre... Il est déjà trop tard !

 

Citation

"Tourmenteur ou tourmenté ? Tortionnaire ou coupable ? Meurtrier ou victime ? Dois-je me martyriser d'être coupable ou me muer en bourreau impitoyable ?"

Posté par SophieSonge à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,