09 juillet 2018

"Solo tú" de Céline Jeanne aux Éditions Alter Real

Solo Tu

 

"Solo tú" de Céline Jeanne aux Éditions Alter Real

Céline Jeanne : Une romance émotionnelle

 

Éditions Alter Real - Solo tú

Peut-on tout laisser derrière soi, tout mettre sous clé pour tenter d’avancer, un pas après l’autre, dans une nouvelle vie ? C’est ce qu’espérait Iria en s’installant à Paris. Mais le destin est facétieux. Un emploi qu'elle ne peut refuser la ramène à Barcelone, la ville de ses cauchemars, la ville de son seul et unique amour. 

La peur la ronge tandis que son avion atterrit sur le sol espagnol. Et si elle croisait les fantômes de son passé ? 

Rien n’est jamais simple, mais Iria va apprendre une chose : on ne peut fuir indéfiniment son passé, et parfois, pour vivre, il faut accepter d’ouvrir sa malle et de faire face aux monstres qu’elle contient.

http://editions-alter-real.com

 

Mon Avis Pollar

À Paris, Iria devait tout oublier de son ancienne vie, jusqu'au jour où, elle retourne à Barcelone et ouvre la boite aux souvenirs qui vont très vite la submerger...


Il y a des récits dont on sait, qu'ils vont nous happer tout entier, nous surprendre et faire suspendre notre souffle, au fil des pages. Ce roman est de ceux-là. Iria nous touche par ses silences, ses blessures qu'elle croyait refermées. Avec ce retour à Barcelone, tout lui revient au visage, plus rien n'est sous contrôle et on se perd un peu avec elle.

Il y a beaucoup d'amour, de souffrance, de tendresse et d'amitié qui défilent sous nos yeux, se superposent. Les relations entre les personnages sont intenses, complexes, aiguisant notre curiosité, nous les rendant un peu plus crédibles, un peu plus attachants... C'est dans une alternance de temps que construisent les briques de cette histoire cachée, honteuse prête à rejaillir, à exploser. Ce que l'on y apprend nous fait mal, chamboule nos émotions, nous fait vriller.

L'écriture est vivante, en relief, captivante. Elle nous emporte dans le trouble, les moments noirs ou plus doux. On y vit une valse des sentiments qui nous catapulte, nous fait vibrer et cristallise toutes nos émotions. Iria nous touche, nous bouleverse, nous émeut. Son bonheur passe par la vérité qu'il faut regarder en face pour l'affronter, mais aussi s'ouvrir aux autres et se pardonner. On y puise une force à chaque épreuve, à chaque effleurement de corps, à chaque frôlement de cœur. C'est ascensionnel, vertigineux.

Tout nous appelle à faillir, tomber et pourtant, on s'accroche, et on tient. Jusqu'au bout à la conquête de l'amour, de la paix, de l'harmonie, ce roman assemble chaque pièce pour en transcrire un tableau sincère de la vie.

Sensible, sensitive, incontrôlable, cette romance va bien au-delà des mots, des intentions : elle est combat, elle est réunion !

 

Citation Pollar

Continuer à faire semblant, avancer dans cette vie que j'avais reconstruite dans ma fuite, voilà ce que je devais faire. Guillem représentait une fissure  potentielle, il ne pourrait jamais en faire partie. Je n'avais pas d'autres choix que d'instaurer une distance entre lui et moi.

 

Bandeau - Solo Tu

Posté par SophieSonge à 14:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


29 janvier 2018

"Un juste retour des choses" de Sham Makdessi aux Éditions Alter Real

un-juste-retour-des-choses-v2

 

"Un juste retour des choses" de Sham Makdessi aux Éditions Alter Real

Sham Makdessi : Un récit grinçant

 

Éditions Alter Real - Un juste retour des choses

Aux prises avec une mère trop effacée et un beau-père qui la déteste, Alma, dix ans, trouve un grand réconfort auprès de Minou, son chat. Mais le jour où ce dernier disparait, son univers s’effondre. Minou s’est-il enfui ? A-t-il été écrasé par une voiture ? Non : Alma en est certaine, c’est Yves, son beau père, qui s’est secrètement débarrassé de l’animal – et elle ne peut endurer l’idée qu’une telle injustice demeure impunie. Commence alors un étrange duel entre la petite fille et son beau-père. Qui en sortira vainqueur ? Et, surtout, quel sort sera réservé au perdant ?

http://editions-alter-real.com

 

Mon Avis

Alma 10 ans, aime son chat et craint l'autorité de son beau-père. Quand Minou disparaît, la petite fille le tient pour responsable. Le désaccord est consommé et le duel ne fait alors que commencer...


C'es un récit court, noir et pénétrant dans lequel on entre sans attendre pour être absorbé jusqu'à la fin. L'auteur a l'art et la manière de conter cette histoire qui nous intrigue au plus haut point.

C'est extrêmement fluide et bien détaillé, les décors nous parlent, les émotions, les sentiments des personnages nous habitent. L'écriture est réaliste, sublime. On est réellement touché dans la façon dont l'auteur nous met au cœur des sentiments discrètement décelables. Il y a une finesse, une empathie qui se créé et qui fait toute la force du récit.

L'auteur joue avec nos peurs, notre imagination, nos désirs profonds, nos refoulements, l'interdit. Alma sensible, intelligente, effacée, déambule dans la clairière avec ses doutes, ses ressentis, ses obscures convictions. Yves, son beau-père rustre, obtus refuse lui, de s'en laisser conter. Leur relation offre un rapport inégale, de force, épuisant et stérile. On respire le malaise en leur présence, et on pressent le malheur imminent. L'atmosphère devient lourde et nous transporte à la fois d'inquiétude et d'excitation.

Ce conte visuel, sévère, horrifique, on peut le penser, fait plutôt bien les choses, même si c'est naïf et effrayant. Les monstres sont partout et dévorent une vengeance qui se mange froide ! Cruel et sans appel, la morale se révèle assassine parfois...

 

Citation

"Une fois installée à l'arrière du véhicule, son anxiété se mua en une véritable angoisse. L'image de la plaie ronde et noire sur le flanc de Minou l'obnubilait. Elle lui semblait être le symbole de leur immense vulnérabilité à tous les deux. Soudain, le monde lui apparaissait comme un lieu dangereux et violent, un lieu dans lequel il était statistiquement impossible d'échapper au malheur."