08 janvier 2018

"Le chat qui a tout vu" de Sam Gasson aux Éditions l'Archipel

La Chat qui a tout vu

 

 

"Le chat qui a tout vu" de Sam Gasson aux Éditions l'Archipel

Sam Gasson : Les aventures d'un détective en herbe

 

Le chat qui a tout vu

Bruno, 11 ans, rêve de devenir détective privé, comme son père. Des sujets d’investigation, il en voit partout autour de lui !
Lorsque la mère de son ami Dean est retrouvée assassinée, baignant dans une mare de sang, Bruno est bien décidé à mettre la main sur le coupable.
Son arme secrète ? Sa chatte Mildred, seul témoin du crime grâce à la caméra miniature installée sur son collier. Mais Mildred a disparu…
Tout semble accuser le père de Dean, un homme violent et jaloux, mais le voisinage de ce quartier a priori sans histoire cache quelques secrets inavouables… qui ne sauraient échapper à l’œil perçant d’un chat !

https://www.bookwitty.com

 

Mon Avis

Un meurtre a été commis dans la maison voisine du petit Bruno 11 ans, une aubaine pour lui qui se voit d'or et déjà résoudre l'enquête, sans oublier son chat...


C'est une aventure divertissante dans une atmosphère de jeu du Cluedo, qui nous est donné de lire ici. On a affaire à un héros très jeune qui fouine son nez un peu partout dans des affaires d'adultes criminelles et secrètes...

Il n'en faut pas plus au petit Bruno pour se lancer impunément et le plus sérieusement du monde dans une enquête qu'il compte bien mener à son terme. Bruno observe, détaille, décortique chacun des éléments observés, il écoute son instinct et ne néglige aucune piste. C'est un personnage passionné et fort attachant. On aime sa spontanéité, on est bluffé par sa détermination et son schéma de pensée logique et unique. Il y a du rythme, du suspens, beaucoup de tendresse et d'humour dans ce récit qui doit se lire sans sourciller... Parce que oui, même si c'est un peu cliché, surréaliste, on s'en fiche : c'est ce qui rend l'histoire plaisante et totalement incroyable.

L'écriture est fluide, agréable, il y a une accessibilité joyeuse et immédiate, et cela, malgré les circonstances tragiques et irrémédiables. Petit à petit, on fait confiance à Bruno, à son audace, à ces capacités d'imagination et de déduction. Avec lui, on éprouve les risques, mais on veut à tout prix savoir.

On passe un excellant moment avec ce roman facétieux et incorrigiblement sérieux. Et si vous rêviez en plus, de rentrer dans la peau d'un chat, ici tout est permis. Le chat qui a tout vu, n'a peut-être pas tout dit...

Citation

"Plus il y pensait, plus il en était sûr. Mildred était un chat doté d'une intelligence exceptionnelle _ un test de QI l'avait prouvé. En disparaissant Mildred essayait de lui dire quelque chose. Il devait déchiffrer son absence. Un détective qui acceptait les coïncidences n'était pas un bon détective."

 


24 août 2017

"La villa rouge" de James Patterson aux Éditions l'Archipel

La Villa Rouge

 

Rentrée littéraire 2017

 

"La villa rouge" de James Patterson aux Éditions l'Archipel

James Patterson : Un suspens maîtrisé

 

La villa rouge
Dans les Hamptons (Long Island), au 7 Ocean Drive, se dresse une impressionnante maison à la façade gothique avec une vue imprenable sur l’océan.
Mais elle est à l’abandon depuis plusieurs années et tombe en décrépitude. On la dit maudite. Il est vrai que la Villa rouge, telle qu’on la surnomme, a été par le passé le théâtre d’une série de meurtres jamais résolus.
Quand un nabab d’Hollywood et sa maîtresse y sont retrouvés sans vie, tous pensent que la malédiction frappe de nouveau.
Jenna Murphy, une ancienne flic de New York, va mener l’enquête. Elle qui, enfant, jouait sur la plage non loin de la maison, voit ressurgir en elle une terreur qu’elle croyait pourtant éteinte…
Mais la Villa rouge n’a sans doute pas encore révélé tous ses mystères… et Jenna pourrait bien en être la prochaine victime.

http://www.editionsarchipel.com

 

Mon Avis

Jenna Murphy revient dans les Hamptons pour enquêter sur un double meurtre et une maison mystérieuse entaché par des sombres secrets. Elle est dés lors, loin de se douter qu'à travers cette affaire, c'est son passé qui va bien malgré elle, la retrouver...


James Patterson, maître en la matière de thriller installe ici une mise en scène intrigante et terriblement anxiogène. Une maison abandonnée, une série de meurtres qui transpire la violence, la souffrance.

On voyage dans le temps, on s'imprègne et on observe chacun des éléments donnés et on s'abandonne. L'auteur nous embarque dans quelque chose de très sombre, fielleux. Le récit est alambiqué, complexe et on sent la difficulté à démêler les nœuds de cette histoire. Il y a une part d'intime, d'affectif, de diffus qui pousse Jenna à fouiller et à s'envoler dans les ténèbres. Cette intrigue révèle et réveille les cadavres de leurs tiroirs. On y parle de généalogie, d'horreur, de malédiction. On se laisse gagner par la peur, rattraper par le danger dans ce récit macabre et de haut vol.

L'écriture est entraînante, haletante. On joue avec nos nerfs, on doute de tout, tout le temps. L'auteur maîtrise parfaitement son affaire. C'est parfaitement orchestré et bien ficelé. Les secrets s'abattent, les fausses pistes s'écartent et les révélations tombent comme un couperet à la fois incisif et salvateur.

Un style efficace, une aventure ahurissante faite pour marquer les esprits. Oserez-vous vous aventurer à la villa rouge, c'est vous qui me le direz !

 

Citation

"Ce connard de Matty avait raison, pour une fois, mais je ne suis pas le genre de flic qui se satisfait des apparences, j'ai besoin de reconstituer entièrement le puzzle."

 

Bandeau - La Villa Rouge