26 juin 2018

"Tim au coeur d'or" d'Olivia Quetier aux Éditions Le Lys Bleu

Tim au coeur dor

 

"Tim au coeur d'or" d'Olivia Quetier aux Éditions Le Lys Bleu

Olivia Quetier : Un roman fort et sage

 

Tim au cœur d'or - Le Lys Bleu Éditions

Timothé vit en Lozère. Sa mère est alcoolique, son père un homme simple et bourru. Il veut devenir artiste peintre. Il met tout en acte pour tout quitter. Mais il est ramené sans cesse à cette mère qu'il s'imagine pouvoir sauver...

https://www.lysbleueditions.com

 

 Mon Avis

En Lozère, Thimothé Barral attend la décision du conseil de classe, qui pour lui, détient son destin entre ses mains... Quand le couperet tombe sur l'orientation d'un BEP, Tim accablé, n'est pas prêt néanmoins à renoncer à ses rêves...

Ce roman fait partie des pépites, parce qu'on y parle d'identité, d'histoire familiale, de construction de soi.

Tim est un peu perdu, entouré par des parents qui depuis trop longtemps, s'enferment dans le silence. Il s'évade à sa manière, avec les amis ou seul avec ses dessins dans la forêt. Il ambitionne son futur à Paris, de vivre de son art, d'être heureux et d'être lui-même. On est touché par l'émotion qu'il dégage, sa force de caractère, ses convictions. Il y a des zones d'ombre dans son histoire qui s'enracinent, blessent, orientent bien malgré lui. On suit Timothé sur son chemin chaotique, courageux à la recherche du bonheur, de lui-même.

L'écriture est infiniment discrète, sensible, elle nous parle au plus profond de nous dans une intimité qui nous bouleverse. Il faudra du temps pour comprendre, accepter, guérir. Le processus est lent, introspectif, nécessaire et salvateur. Tim le sait bien, pour lui et les siens. À son tour père, rien n'est aussi simple et il aura à faire des choix...

Ce récit complexe, appelle à dépoussiérer les fantômes d'un passé pour ne plus en avoir peur et vivre avec, pour, enfin : aller de l'avant !

Citation

"Dès que le soleil apparaissait et donnait sa lumière aux arbres. Timothé commençait à dessiner. Il était calme, apaisé, plus rien ne comptait que le trait, le regard, la couleur. Il savait qu'il était l'heure de partir grâce à la couleur du ciel et à la force de la lumière."

 

Site de l'auteur

Olivia

http://www.oliviaquetier.com/

Bandeau - Tim au coeur dor


19 juin 2018

"L'homme de Rio" de Boumé Boubekeur aux Éditions Librinova

Homme de Rio

"L'homme de Rio" de Boumé Boubekeur aux Éditions Librinova

Boumé Boubekeur : Un roman sensible et évadant

 

Driss, d’origine française, va réaliser le rêve de sa vie : partir au Brésil.
C’est sur cette terre lointaine qu’il va apprendre à connaître sa véritable patrie, et par la même occasion, sa véritable identité.
Il y fait de nombreuses rencontres, des personnalités à mille lieux de celles qu’il a connues jusqu’alors.
Rapidement intégré par les Brésiliens comme l’un des leurs, il fait aussi la connaissance d’un jeune homme issu des favelas. La passion pour l’écriture de ce dernier lui permet d’échapper au quotidien difficile et souvent violent qui est le sien. Avec lui, Driss développe une relation particulière, qui va le changer à jamais
Partez en voyage au cœur de Rio, un périple où s’entrecroisent racisme, tolérance, acceptation des différences, quête d’identité, deuil et sentiments !

 

Mon Avis Pollar

Driss rêve de s'évader de son pays d'accueil, La France, depuis sa plus tendre enfance. C'est à travers le Brésil qu'il nourrit tous les espoirs d'être lui-même et heureux...


C'est un pur voyage au pays du soleil, de la danse, des favelas que nous propose Boumé Boubekeur. on y retrouve un climat exotique, évadant.

Il nous donne à voir à travers Driss et ses rencontres, les reliefs, les contrastes d'une population hétéroclite et savoureuse. Ce personnage se frotte à toutes les classes sociales sans exception, avec la même envie de connaître et d'écouter le cœur des gens. C'est cette proximité avec l'autre qui l'attire, son désir de comprendre et de s'immerger dans une réalité propre. L'écriture est fluide, captivante. On aime parcourir ce Brésil avec son climat, ses contours, ses coutumes.

On est touché par l'histoire de Diss qui ne trouve pas sa place entre sa culture d'origine et sa culture d'adoption. On suit son aventure avec curiosité et beaucoup d'intérêt, et on tombe presque amoureux à notre tour de ce pays si contrasté. Un ailleurs où tout est intense, les sensations fulgurantes, exacerbées. Ses amitiés pointent du doigt les inégalités douloureuses, une logique difficile à intégrer pour ce chercheur d'idéaux...

Il y a beaucoup de sincérité, d'humain, de vie dans ce roman qui nous porte, nous pousse à la découverte avec un regard à la fois critique, tendre et toujours passionné. Un exceptionnel voyage à découvrir !

Citation Pollar

"Ce paysage ne le lassait pas, il était le parfait résumé de tout ce qui l'attirait ici. Le sauvage de Mêlait à la civilisation, le beau au laid, le riche au pauvre, les sommets aux plateaux."

 A propos de l'auteur Pollar

Auteur - Boumé

Boumé Boubekeur est né à Lyon en 1963. En 1970, enfant, il regardait la finale de la coupe du monde qui se déroulait alors au Mexique. Elle opposait l'équipe d'Italie à celle du Brésil, avec son joueur hors du commun, Pelé. Impressionné par les torcedores (supporters Brésiliens) qui acclamaient et dansaient la samba, il dit à son père "Papa c'est là bas que je veux vivre, car les gens chantent et dansent", il avait 7 ans...
20 ans plus tard, il a pu faire son premier voyage à Rio de Janeiro, et depuis, passionné, il y retrouve chaque années ses amis qui l'appellent "Boumézinho".
Il a depuis visité une vingtaine de fois ce vaste pays grand comme 17 fois la France ! L'Amazonie, le Pentanal, le Mato Grosso, Paraiba, etc. tous ces états du Brésil sont représentés dans cette ville Rio de Janeiro, "Cidade Maravilhosa", et qui mélange tous les « cariocas ». 

Bandeau - Homme de Rio

11 juin 2018

"Un goût d'enfance" de Claude Couderc aux Éditions l'Archipel

 Un gout d'enfance

 

"Un goût d'enfance" de Claude Couderc aux Éditions l'Archipel

Claude Couderc : Un roman sensible et nostalgique

 

Un goût d'enfance

Chocolat chaud, brioches, pain d’épices, confitures… Pour rien au monde le « Petit », 13 ans, ne manquerait le goûter chez Mme Pozzi dans sa belle maison de la « cité Million », le quartier chic de la ville…
Mais lorsque surgit sa mère dans la salle à manger, le Petit repose sa brioche : « Mamoune » est la femme de ménage de Mme Pozzi. Il rougit de la voir ainsi. Mais il oublie vite auprès de Vivi, sa petite voisine délurée. Ensemble, ils rient, ils pleurent, ils apprennent à s’embrasser. Dans ce petit coin de Midi, entre vignes et ruisseaux, la vie paraît alors pleine d’espoir…

http://www.editionsarchipel.com

 

Mon Avis

Claude Couderc, réalisateur de documentaires et de téléfilms, revient ici avec ce roman sur les traces et les souvenirs de son enfance. Il se raconte à travers ce Sud, propice à la liberté et aux premiers échanges évocateurs et amoureux. Il s'ouvre à nous au-delà des mots, sans filtrer ses émotions avec une musicalité et une poésie qui nous étreint, nous séduit.


Il y a de la honte à évoquer faire partie des pauvres, d'avoir un père qui rentre régulièrement saoul à la maison. Il y a aussi de la joie et de la fierté pour ce frère, aventurier et dandy. Le "petit", alterne avec les difficultés, les petits bonheurs, les déceptions, les douleurs et les rêves effleurés...

L'écriture est belle, sensible, imagée et incroyablement vivante. On touche ici avec une infinie justesse à l'intimité, les secrets, la métamorphose, à toutes ces choses qui une fois réunis, font un jour grandir.

Un roman qui dégage des sentiments doux et intenses, évoqués avec tendresse et indulgence. Vous devriez tomber sous le charme !


Citation

"Un pauvre, ça se repère facilement. "Moi, se dit-il, j'ai beau me laver, me coiffer en mettant du gel sur mes cheveux, je sais qu'on sait que je n'ai pas le sou... C'est comme si j'étais marqué au fer rouge !"

 

Bandeau - Un gout d'enfance

08 juin 2018

"Le poème dont vous êtes le héros" de Guillaume Prié aux Éditions Librinova

Heros

 

 

"Le poème dont vous êtes le héros" de Guillaume Prié aux Éditions Librinova

Guillaume Prié : Un roman poétique

 

Rencontre avec cinq personnages intimement liés les uns aux autres, qui rêvent de vivre et vivent pour rêver. En refusant de se laisser ballotter par les événements et les règles imposées, ils découvrent, petit à petit que la vie qu’on mène est, toujours, celle qu’on choisit. Que si la destination est connue, il n’est jamais trop tard pour détourner la rivière !

Leur vie est le poème dont ils sont les héros.

https://www.librinova.com

 

Mon Avis Pollar

On fait des rencontres exceptionnelles entre les lignes de ce roman avec des personnalités au profil différent et qui pourtant nous emmènent au final, vers une même direction.


Il y a une légèreté et à la fois une profondeur qui se dégage des mots, des valeurs prononcées. On y parle de routine, de rêve, de changement, de libre choix. Évanescent et prégnant, le récit se veut à la fois poétique et philosophique, se rapprochant d'un Paulo Coehlo.

L'écriture est sensible, aérienne, elle se laisse goûter, imaginer pour voyager et voler au-dessus d'elle. Les personnages nous touchent à travers leur vulnérabilité, leur imperfection.

On se laisse porter par leurs errances, leurs réflexions. Et puis, on se met à éprouver très fort leur questionnement au point de les déplacer, les intérioriser. Ils nous invitent à explorer en nous des chemins secrets insoupçonnés, à aller à la source de nos envies, nos émotions.

C'est un roman intemporel et délicat, à lire et à relire, à ressentir pour s'échapper et aller plus loin peut-être... Au-delà des murs, des obstacles, au-delà de soi.

Citation Pollar

"Toi qui cours le monde, tu sais autant que moi que l'importance du voyage ne réside pas dans la distance physique que les jambes parcourent, mais dans le cheminement intérieur que l'âme accomplit."

 

A propos de l'auteur Pollar

guillaume

Né en Bretagne, l'auteur a exercé pendant près de vingt ans dans la finance d'entreprise.
Sa dernière expérience professionnelle l'a mené à Singapour où il a enfin entrepris une tâche qui lui tenait à coeur: l'écriture de son premier roman.
Le poème dont vous êtes le héros illustre la façon dont il entend mener son existence désormais.

https://www.guillaumeprieromans.com/

 

Bandeau - Heros

01 juin 2018

"Si on dansait..." de Rachel Joyce aux Éditions XO

Joyce-Rachel-Si-on-dansait-couverture-667x1024

 

 

"Si on dansait..." de Rachel Joyce aux Éditions XO

Rachel Joyce : Un roman puissant et délicat

 

Si on dansait...

À Londres, au bout d’une impasse délabrée, Frank n’est pas un disquaire comme les autres. Chez ce marchand de vinyles, une belle équipe de joyeux marginaux se serre les coudes, tous un peu abîmés par la vie.

Surtout, Frank a un don. Il lui suffit d’un regard pour savoir quelle musique apaisera les tourments de son client. Quitte à préconiser du Aretha Franklin à un obsessionnel de Chopin…

C’est ainsi que Frank fait la rencontre de Lisa, une mystérieuse femme au manteau vert. Après s’être évanouie devant sa boutique, elle le supplie de l’aider à comprendre la musique. Lors de leurs rendez-vous, Frank replonge dans sa propre enfance, revoyant sa mère, l’excentrique Peg, lui passer des vinyles sur sa vieille platine...

http://www.xoeditions.com

 

Mon Avis

À Londres, Frank amoureux de musique et des gens, offre un service et un bonheur irremplaçable avec sa boutique de vinyles qui veut résister au temps. Quand il rencontre Lisa et ses secrets, c'est tout son univers qui s'apprête à vaciller.


Après "La lettre qui allait changer le destin d'Harold Fry", l'auteur n'a pas fini d'aller à la pêche à nos émotions. Autour de la musique et de ce qu'elle peut procurer à l'intérieur de nous, elle nous invite à nous laisser guider, note après note et à surprendre.

On est d'emblée attiré par ce quartier de commerçants qui inspirent la chaleur, la proximité et l'écoute. Ces boutiques expriment le charme d'antan, le temps envolé, la singularité. On s'accroche à cette communauté attachante, à leurs problèmes, à leurs rencontres...

Lisa arrive comme une tempête dans leur quotidien, avec ses mystères, sa fragilité. Il y a une attirance, un lien qui se créé entre Lisa et Frank qui appelle leurs souffrances, répondent à leurs failles, via la musique. Entre eux, tout n'est pas simple, rien n'est totalement délivré. Leur histoire est intime, sensible, touchante. Il y a beaucoup trop de douleurs, de silence. Hantés par leur passé, l'amour, les désaccords, il leur faudra beaucoup de temps pour s'ouvrir, et s'aimer...

La musique a le pouvoir de réunir les cœurs. Un roman intense, une plume cruciale dont on en éprouve chaque relief, chaque mouvement, profondément, durablement.

Citation

"Frank ne savait pas lire une partition et il n'avait aucune connaissance musicale particulière, mais lorsqu'il s'asseyait face à un client et qu'il écoutait attentivement, il percevait une mélodie."

 


29 mai 2018

"Au café d'Éole" de Dimitris Stefanakis aux Éditions Ateliers Henry Dougier

Au café d'Eole

 

"Au café d'Éole" de Dimitris Stefanakis aux Éditions Ateliers Henry Dougier

Dimitris Stefanakis : Un roman original

 

Chez Éole, le patron du café éponyme, ils sont tous là, auteurs célèbres et personnages mythiques de la littérature, le colonel Chabert, Gatsby, les sœurs Brontë, Raskolnikov, Lolita, Emma Bovary, Julien Sorel et même Beckett…

Au café d’Éole, les héros de romans vont et viennent sans crier gare, comme s’ils surgissaient des pages de leur livre pour ensuite y retourner.

http://ateliershenrydougier.com

 

Mon Avis

Le café d'Éole est un lieu insolite, chaleureux, hors norme où l'on se retrouve autour d'un croissant et d'un bon roman. Un lieu à part, où les amoureux des lettres classiques se plairont à vivre, rêver et imaginer leurs héros ou à converser avec les auteurs d'une autre époque...


Le narrateur prend ses marques jour après jour à l'intérieur de ce défilé romanesque au côté d'un patron de bar remarqué.

L'écriture est joueuse, théâtrale et nous amuse de ses rencontres facétieuses et improbables. On est dans l'ordre de la poésie ou du fantasme pour des débats controversés et enflammés dont on ne ressort plus. Dans ce temple de la lecture, au-delà des mots ou des idées couchés sur du papier, s'exprime une âme à part entière.

Les personnages prennent vie, sortent du roman, en nous procurant une proximité curieuse et jouissive. On critique, on s'identifie, on donne de la matière dans un moment salvateur et hors du temps.

On rend hommage au roman, aux auteurs, aux héros inoubliables pour un grand plaisir de lecteur !

 

Citation

"On dirait que tous les livres du monde sont rassemblés ici. J'en prends un au hasard et commence à lire. Premier jour au café d'Eole ; c'est comme mon premier jour à l'école. Drôle d'impression !"

 

Bandeau - Au café d'Eole

15 mai 2018

"Une pluie d'étincelles" de Tamara McKinley aux Éditions de l'Archipel

Une pluie d'étincelles

 

"Une pluie d'étincelles" de Tamara McKinley aux Éditions de l'Archipel

Tamara McKinley : Un récit palpitant

 

Une pluie d'étincelles

Une pluie d'étincelles

Australie, 1946. Becky Jackson a regagné son village natal avec son fils Danny après que son mari a été déclaré mort au combat.
Depuis deux générations, sa famille dirige l’hôpital de Morgan’s Reach, bourgade fondée par son grand-père. Becky y connaît tout le monde et retrouve sa meilleure amie, elle aussi veuve de guerre.
Becky côtoie également Ben Freeman, le pompier en chef secrète- ment amoureux d’elle. Un amour auquel elle se refuse car Danny n’a toujours pas fait le deuil de son père…

http://www.editionsarchipel.com

 

Mon Avis Pollar

Australie 1946, une tempête menace d'enflammer Morgan's Reach et de rendre incontrôlables les émotions de ses habitants... Pour Becky et toute la communauté, les préoccupations seront nombreuses, émergentes et peut-être aussi déterminantes...


Avec une pluie d'étincelle, Tamara McKinley nous offre encore une fresque exotique dont elle a le secret. L'évasion est garantie dans cette contrée sauvage de l'Australie. On s'y sent très vite familier avec des personnages authentiques, au caractère fort, sensible et unique.

On découvre leur histoire, leurs faiblesses, leurs secrets, mais aussi l'énergie dont ils disposent pour faire face à leur destin. L'auteur sait retenir notre attention, capter notre intérêt et nous subjuguer ; on se laisse happer par le récit tumultueux dès le début pour ne plus jamais le lâcher ensuite. Les passions sont décuplées dans ce climat orageux qui n'en finit pas de faire tourner les têtes.

L'atmosphère est électrique rendant les tensions palpables. Chacun cherche à exorciser ses peurs ou ses démons ; les drames surgissent, la vie crépite d'espoirs à un rythme soutenu. Notre cœur palpite et exprime ses émotions au fil des évènements qui se succèdent. On se laisse envahir par des sentiments d'amour et de tendresse pour cette bourgade de bout du monde et ses habitants. On est submergé par le malheur qui s'abat sur eux, mais plus encore, rempli par l'étincelle qui les anime à faire résurgence.

On s'émerveille ici encore beaucoup des paysages bruts qui appellent à rester humble et vigilant. On s'attache beaucoup au relationnel et à l'émotionnel des personnages.

Une fois de plus, Tamara McKinley nous enchante de sa plume évadante et nous communique la ferveur de ces sagas qui nous emportent. Comment ne pas tomber sous le charme ?

Citation Pollar

"Il se dégageait du paysage une grandeur à nulle autre pareille, une splendeur intemporelle. Rien ici, ou presque, n'avait dû changer depuis que les premiers hommes avaient posé le pied sur ces terres... La force spirituelle qui émanait d'elles n'avait jamais manqué de l'émouvoir, et leur supplément d'âme toujours l'avait enflammé."

 

Bandeau - Une pluie d'étincelles

10 mai 2018

"Des papillons dans le coeur" de Petra Hülsmann aux Éditions de l'Archipel

des papillons dans le coeur

 

 

"Des papillons dans le coeur" de Petra Hülsmann aux Éditions de l'Archipel

Petra Hülsmann : Un roman plein d'émotions

 

Des papillons dans le coeur

La vie de Lena est à son image : nette et rangée. Jusqu'au jour où, à la veille de ses 30 ans, alors qu'elle s'apprête à se marier, son fiancé Simon lui annonce qu'il est tombé amoureux d'une autre. Comme si ça ne suffisait pas, elle est virée de son travail suite à une étourderie.
Mais il en faut plus pour abattre la jeune femme. Pourtant, ses espoirs sont battus en brèche : elle qui espérait s'épanouir dans une agence de relations publiques, trouve un poste dans la petite librairie de son quartier, tenue par Otto, un vieil homme bougon...

http://www.editionsarchipel.com

 

Mon avis Coeur

Rien ne va plus pour Lena qui en l'espace de quelques jours se voit annuler son mariage et perdre son travail. Profondément touchée et déprimée, elle doit à trente ans faire face et très vite trouver de nouvelles perspectives...


Il y a des romans infiniment tendres et qui vous bouleversent le cœur, celui-là en fait partie.

On s'attache très vite aux personnages, et on prend dès les premières pages la peine de Lena à bras-le-corps... Lena manque de confiance en elle et s'est beaucoup trop laissé porter par toutes ces années. Il faut à tout prix qu'elle grandisse et s'émancipe... Lena se cherche, s'invente un idéal, fait des rencontres et se rend compte un jour que le bonheur est sous ses yeux...

On aime la Lena désarmante, sensible et maladroite. Sa relation électrique avec Ben, ami de toujours et colocataire nous amuse beaucoup...

Nous tombons sous le charme de la petite librairie d'occasion et de son ombrageux propriétaire. On parle beaucoup d'amour dans ce récit, de chagrin, de pudeur, de regret, de temps perdu et de retrouvailles...

Les personnages ont leurs nuances, forment une vraie famille avec du relief, une jolie complexité. Il y a du tourment, de la joie, de l'intensité, du jeu, des sentiments diffus qui prennent leur temps à s'exprimer au grand jour. Ce roman nous titille, nous émeut, nous chavire dans ce qu'il a de plus spontané. Il nous touche infiniment par ses imperfections, ses petits déraillements, les incertitudes qui font la vie.

On se laisse envelopper, pour ensuite réagir à nos émotions, et on dit un grand OUI pour ces débordements de tendresse et d'espoir !

 

Citation Coeur

"Il existe dans la vie des moments rares où la réponse à une question, la solution à un problème paraissent soudain si évidentes qu'on se demande pourquoi on ne les a pas trouvées depuis longtemps. Un peu comme les nœuds d'une chaînette qui paraissent impossible à défaire. Quand on y parvient enfin, on se rend compte que c'était loin d'être aussi difficile qu'on l'avait cru."

 

Bandeau - des papillons dans le coeur

Posté par SophieSonge à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 avril 2018

"La tentation du présent" de Patrick F. Cavenair aux Éditions Marivole

Tentation du présent

 

"La tentation du présent" de Patrick F. Cavenair aux Éditions Marivole

Patrick F. Cavenair : Un roman tumultueux

 

Mai 1968, alors que les premiers élans révolutionnaires échauffent le Quartier latin, Armand, jeune homme solitaire, survit mystérieusement à une mort violente. Un vieil homme lui redonne goût à la vie et lui offre la possibilité de revenir la veille de chaque journée pour en changer son cours. Armand comprend qu’il peut ainsi influencer le destin des autres et même l’Histoire, au cours de cette période particulièrement tumultueuse… jusqu’à une limite qu’il ne tarde pas à franchir. 

Armand se reconstruit et découvre le passé ombrageux de sa famille, la France étudiante et l’amour. Sa passion pour une jolie lycéenne au caractère volcanique l'entraînera au-delà de la raison dans les souterrains clandestins du métro, puis loin des frontières de son pays.

http://marivole.fr

 

Mon Avis

Mai 1968, Armand vint et un an jeune fonctionnaire a une autre chance de s'ouvrir et de se réveiller à la vie, grâce à une rencontre extraordinaire... C'est dans un contexte tourmenté qu'il se libère de son passé, développe et éprouve les remous de la jeunesse...


C'est un roman dans lequel on voyage dans le passé historique tout d'abord, et l'histoire d'Armand. Dans cette fiction, nous faisons avec Armand l'apprentissage de la vie dans un processus d'initiation.

Avec lui se réveille et se révèle une jeunesse, une nation. Quand les étudiants manifestent, Armand assiste à un spectacle de mobilisation, d'e bouleversement qui déplace tout.

L'écriture nous invite à l'évasion, à l'échappée belle aux côtés d'Armand et de ses pairs. On est fasciné et perplexe au regard de la dimension fantastique, mais on se laisse volontairement glisser vers ce X inconnu...

On vit un parcours étonnant et détonant dans ces années d'intense agitation. Armand nous rappelle les évènements qui anime le pays et nous ouvre la porte de ses tourments. On est ému de le voir grandir, pardonner, s'éveiller à des sentiments amoureux, revivre.

C'est un roman évadant, tournoyant qui rend un bel hommage au cinquantième anniversaire de mémoration de mai 1968. Une surprise, une découverte !

 

Citation

" Écoute-moi ! Les notes trop souvent répétées peuvent affadir ta phrase musicale. N'en abuse pas. Lorsque tu auras compris cela, tu n'auras plus besoin du souterrain. Prends ta baguette en main et dirige ta vie sans fausse-note."

 

Bandeau - Tentation du présent

20 avril 2018

"Amours biodégradables" de Gilles Peyroux

amours-biodégradables

 

"Amours biodégradables" de Gilles Peyroux

Gilles Peyroux : Amour toujours...

 

 

Amours biodégradables

Mark fantasme la fille idéale. Max fuit toutes relations sentimentales. Emmanuel peine à oublier son grand amour. Quant à Loïc, il découvre à peine les sensations que provoquent les premiers émois. De son côté, Lise veut seulement être aimée, être heureuse.
Qu’ils recherchent la personne idéale ou pensent ne pas être faits pour les histoires d’amour, qu’ils n’arrivent pas à se remettre d’une récente rupture ou se déclarer à la personne aimée, les personnages de ce recueil vont se croiser, s’aimer, se manquer.

Amours biodégradables, ou dix nouvelles sur de jeunes adultes un peu paumés dans le grand chaos des sentiments...

 

Mon Avis

C'est un récit passionné sur les rencontres illusoires, qui lassent, qui passent.

Les personnages se croisent avec leur complexité, leur singularité, leurs difficultés. Explorant les possibilités qu'ils ont autour d'eux, en les jaugeant, les provoquant et jouissant de leurs effets...

L'écriture est évasive, fugace, elle nous laisse que peu de prise avec ces personnages évanescents. Des épisodes courts qui sont aussi intenses, qu'éphémères et s'enfuient très vite de notre mémoire. Certains attendent tout de l'amour, d'autres le toisent, jouent avec lui ou le torpille encore, et s'en étourdissent jusqu'à plus soif. Désir, trouble, sentiments se mêlent à la vie et à la vision de chacun, à sa personnalité propre.

Un récit virevoltant, sensuellement décousu qui va aussi vite qu'une étoile filante...

 

Citation

"Christelle ou Elodie ou Marie machin chose, qu'est-ce que ça change ? Rien. J'ai baisé, on n'est même pas heureux, on se demande pourquoi, on n'attend pas de réponse, et on fait comme si ce n'était pas grave."

 

Bandeau - amours-biodégradables

Posté par SophieSonge à 21:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,