14 octobre 2012

"Les anges mordent aussi" de Sophie Jomain

les anges mordent aussi

"Les anges mordent aussi" de Sophie Jomain

Synopsis :

« J’ai vraiment pas de bol, il aura suffit d’une morsure, d’une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu’il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de s’enterrer dans mon jardin, sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d’avant, tranquille et… ennuyeuse à mourir. »

Sauf qu’en voulant éloigner les ennuis, il arrive qu’on en attire d’autres… à plumes.

Mon avis :

Depuis le temps que je souhaitais découvrir cette auteur dont j'entendais depuis quelques temps parler, c'est enfin chose faite aujourd'hui. J'ai opté pour ce genre que je n'ai pas encore lu, un mélange de chick-lit et de bit-lit. Étant donné que j'affectionne les deux, j'étais impatiente de découvrir cela.

Dès la première phrase, on peut dire que le ton est donné ; l'héroïne et la narratrice Félicity Atcock est une " bonne pâte", la fille sympathique à souhait sans histoire et sur qui on peut compter. J'ai eu un peu peur au départ, que l'héroïne soit une victime nunuche, mais détrompez vous, Félicity a au contraire un caractère bien trempé et une répartie qui décoiffe ! Notre héroïne a une tante vampire et même si elle a une vie ordinaire, elle percoit l'existence des surnats et ne s'en laisse pas compter. J'ai adoré ce personnage végétarien, amateur de thé et de lingerie fine. Sur son chemin, elle va rencontrer de beaux gosses, irrésistibles mais surtout de merveilleux amants. Bon moi, entre Stanislas et Terrence, j'ai complètement craqué pour le flic au charme ravageur... J'ai adoré la scène de combat de coq entre les deux soupirants, totalement désuet mais revisité et magnifié par le spectaculaire et le paranormal. Les personnages secondaires ne sont pas en reste dans le roman, il y a du sombre, du grotesque aux côtés des gardiens qui ont bien du pain sur la planche.

L'écriture est vive et enjouée, c'est truffé de jeux de mots, d'humour et de petites références bien sympathiques. Il y a des surprises, du mystère, de l'érotisme, c'est à la fois rythmé et pimenté. Tous les éléments sont réunis pour passer un agréable moment et sur moi, cela a fonctionné ! Je suis fan de Félicity et complètement conquise par Terrence et j'ai vraiment hâte de poursuivre l'aventure avec eux.

Amatrice du genre bit-lit, il est de plus en plus difficile, de me surprendre. Sophie Jomain a pourtant relevé le défi haut la main, j'ai aimé l'originalité et le pep's du roman. Nos auteurs francophones n'ont vraiment rien à envier à leurs confrères anglo-saxons. J'aime !


11 octobre 2012

Read-a-thon automnal... Let's go

 

 

 

Ce WE, au USA, le Read-a-thon du blog anglais Dewey va commencer.

Arieste à donc décidé de reprendre cet évènement pour ce WE, c'est à dire le 13 et 14 Octobre 2012.

Plus d'informations en cliquant sur la bannière ci dessous.

Bonne Lecture à tous.

Un petit lien FB pour discuter de cela.

logo-marathon-de-lecture

 

 

 

Posté par SoKitty à 18:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 octobre 2012

"Trente ans ou presque" de Tyne O'Connell

30

"Trente ans ou presque" de Tyne O'Connell

Synopsis :

Il y a des gens qui vous diront que trente ans, c'est pareil que vingt-neuf, mais tout le monde sait que c'est des conneries. C'est un peu comme quand les parents disent : "Ce sont les plus belles années de ta vie" alors qu'on a treize ans et plein de boutons.
Saskia, qui travaille dans une galerie d'art à Londres, approche à grands pas de la trentaine. Difficile à vivre, surtout lorsque votre petit ami français vient de vous plaquer et que votre chef caractériel ne se résout pas à vous confier de plus grandes responsabilités ! Heureusement, il y a les copines, et ce bel homme mystérieux qui décide d'acheter l'intégralité de l'exposition dont vous vous occupez..
Un roman terriblement rafraîchissant, mettant en scène des situations délirantes

Mon avis :

J'ai choisi cette fois ci un petit livre. Moi qui suis plutôt adepte des pavés et j'avoue que de temps en temps, c'est bien agréable. Saskia travaille dans une galerie d'art à Londres et à l'aube de ses trente ans, vient l'heure des remises en question. Elle a le sentiment d'être loin des objectifs qu'elle s'était fixé et que la réalité diffère un tant soit peu de ses désirs.

Cette héroïne fait sourire, et c'est ce que j'attends du genre chick-lit, après cela n'a rien d'exceptionnel et il ne faut pas s'attendre à du spectaculaire. La fin reste sans surprise, mais l'ensemble reste un moment très divertissant. Les clichés et les exagérations portent à rire, mais c'est tellement bon ! L'originalité du roman, c'est ses chapitres articulés autour des listes que régide Saskia : elles sont loufoques et invraisemblable à souhait, j'ai adoré !

Ce livre est à lire, sans se prendre la tête, vous passerez alors un agréable moment d'humour et de bonne humeur. Ça se lit vraiment tout seul et sans complexe, à la manière d'un magazine féminin. Vous n'avez plus qu'à ouvrir le livre et vous détendre maintenant !

Posté par SoKitty à 15:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 octobre 2012

"Le livre perdu des sortilèges" de Deborah Harkness

Sort

"Le livre perdu des sortilèges" de Deborah Harkness

Synopsis :

Diana Bishop est la dernière d'une longue lignée de sorcières, mais elle a renoncé depuis longtemps à son héritage familial pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu'au jour ou elle emprunte un manuscrit alchimique: l'Ashmole 782. Elle ignore alors qu'elle vient de réveiller un ancien et terrible secret, et que tous -démons, sorcières et vampires- le convoitent ardemment. Parmi eux, Matthew Clairmont, un vampire aussi redoutable qu'énigmatique. Un tueur lui a-ton dit. Diana se retrouve très vite au coeur de la tourmente, entre le manuscrit maudit et un amour impossible.

Mon avis :

J'avais énormément entendu parler de ce livre sur la blogo, c'est bien sûr ce qui m'a donné envie de le lire mais c'est aussi  le titre et la quatrième de couverture qui m'ont complètement décidé à franchir le pas. La couverture noir et blanc et ce titre rouge forment à eux deux une alchimie à la fois intrigante et inquiétante. J'aime beaucoup le travail qui tourne autour du livre qui en fait un véritable et merveilleux objet.

L'histoire se déroule successivement en Angleterre, Ecosse, France et Etats Unis pour nous offrir un merveilleux voyage à la fois dans l'espace mais aussi dans le temps. J'ai adoré les descriptions de l'université d'Oxford et les demeures  d'Ecosse ou de France ancestrales et gardiennes d'un patrimoine précieux et prestigieux. L'héroine du roman, Diana Bishop est une sorcière qui s'ignore pour mener une vie d'humaine ordinaire se consacrant à ses recherches universitaires. Alors qu'elle emprunte un jour un manuscrit alchimique, l'Ashmole 782, sa vie va radicalement changer, et elle ne pourra plus ignorer bien longtemps le monde de la magie. Elle va être entraînée bien malgré elle dans des aventures extraordinaires et faire la rencontre d'un vampire aussi séduisant qu'énigmatique.

Ce livre est une réussite mêlant habilement des créatures surnaturelles aussi différentes que démons, sorciers, vampires et fantômes. Le thème de la quête est très bien exploité et l'auteur aborde avec aisance l'histoire et les sciences, donnant ainsi, beaucoup de relief au roman. J'ai tout de suite été immergée dans l'univers créé par l'auteur, son écriture est agréable et permet de s'identifier aux personnages.J'ai beaucoup aimé Diana, la vie de cette américaine totalement intégrée à Oxford ; j'ai adoré toutes ses pauses autour d'un bon thé, étant moi même une grande amatrice de cette délicieuse boisson. Son histoire d'amour interdite n'a rien de de novateur mais m'a laissée sous le charme. Comment une historienne ne pouvait être  qu'autrement  séduite par un personnage ayant traversé les siècles ? Matthew Clairmont est prévenant, protecteur, il garde des secrets et des émotions enfouies qui le rendent terriblement attendrissant. J'ai beaucoup aimé Ysabeau, sa mère même si elle teste beaucoup Diana, elle a des qualités de coeur qui sont indéniables.

L'univers du livre est inquiétant, et certains personnages sont sombres et puissants. Le suspens est permanent et l'auteur distille ses révélations au compte goutte. J'ai moins aimé les passages où Diana retourne chez sa famille. J'ai trouvé qu'elle n'était pas mise en valeur et cela m'a un peu dérangée. J'ai beaucoup aimé ce livre et je dois dire que pour un premier roman, l'auteur a de quoi impressionner. L'univers proposé est riche et bien développé et les personnages sont attachants. Toutefois ce n'est pas un coup de coeur pour moi, car si j'ai réellement accroché avec les trois quart du livre, j'ai eu plus de mal à le finir. J'ai été agacée ensuite par certaines longueurs. J'ai été émue en revanche par le serment d'Amour de Diana et de Matthew et serai heureuse de les suivre dans la suite de leur aventure, qui je pense devrait me plaire !

Lecture commune organisée par Anastacia.B de Livraddict. Merci.

Participant(e)s : - Arcaalea ; Guenièvre ; Anastasia.B ; Faustine ; LesYeuxPlusGrosQueLeTemps ; lily la puce ; harmo20 ; lulubel ; Enigma78 ; Frankie ; LIZI ; Kincaid40 ; Natiora ; (Avalon) ; Salsera15 ; nane42 ; Nelly17 ; lamiss59283 ; morgaxia ; Stelphique ; Babynoux ; Cline612 ; antilope973 ; soevangeline ; Luna ; Yana ; (Gr3nouille2010) ; Melisende ; Kalea ; Serega ; MadlyDam ; meldc ; *judy* ; Kaegen ; FadaOfBooks ; _ananas_ ; frenchbooklover ; Elahbulle ; Bykiss ; (Elenah) ; audel.

03 octobre 2012

"Une semaine avec ma mère" de William Sutcliffe

semaine

"Une semaine avec ma mère" de William Sutcliffe

Synopsis :

Sans crier gare, Gilian, Carol et Helen débarquent chez leurs fils respectifs, trentenaires célibataires, bien trop distants à leur goût. Elles les ont supportés dix-huit ans, ils peuvent bien les héberger une semaine... Leur but : renouer les liens, à tout prix ! Mais qui des mamans-poules ou des fils ingrats fera le plus de découvertes ?

Mon avis :

J'ai adopté cette fois ci pour un roman contemporain, car si vous me suivez, vous connaissez mes genres de prédilection mais aussi que j'aime varier mes lectures. Ce livre me trottait dans la tête alors que je devais faire cette fois ci, un libre choix dans ma PAL, sa couverture bleu turquoise m'avait marquée, je crois.

L'histoire se déroule en Angleterre et d'ailleurs, (l'auteur du livre est lui même anglais) et traite des relations mères enfants et de trouver sa voix. Trois mamans, qui se connaissent depuis la pouponnière de leur progéniture, se demandent pourquoi elles ont perdu contact avec leur enfant et décident sur un coup de tête de débarquer à l'improviste chez eux, pour relier les liens. Évidemment, tout ne sera pas si simple, vous le pensez bien ; leurs petits vivent désormais de leurs propres ailes, n'en déplaisent à leurs mamans. Ils ne voient pas d'un bon oeil cette visite inquisitrice et s'entendent à leur démontrer qu'ils se débrouillent très bien tout seuls. Mais ses mères connaissent peut être mieux qu'eux même leur fils et auront plus d'un tour dans leur sac pour les surprendre...

C'est un livre qui parle de tendresse maternelle avec beaucoup d'humour, un livre dans l'air du temps qui fait du bien. On y parle de conflits familiaux et de la difficulté d'être mère avec beaucoup de justesse et d'émotion. J'ai aimé détester ces mères, dans la première partie du roman, pour ensuite m'attendrir et les faire rentrer dans mon coeur.

C'est une lecture détente et à la fois qui fait réfléchir. J'ai vraiment passé un excellent moment avec ce livre, le thème n'est pas galvaudé et mérite qu'on s'y intéresse. Une lecture que je vous recommande et qui vous fera passer par un vaste panel d'émotions.

Posté par SoKitty à 08:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


30 septembre 2012

"Rebelles" de Anna Godbersen

rebelles

"Rebelles" de Anna Godbersen

4ème de Couverture :

Des filles rebelles dans des robes sublimes font la fête jusqu'à l'aube. Des garçons irrésistibles aux sourires machiavéliques ont des intentions suspectes. Mensonges, secrets et scandales. Nous sommes à Manhattan... en 1899.

Mon avis :

Je ne suis pas amatrice du genre romance historique, mais j'avais beaucoup vu circuler ce livre sur la toile. J'ai bien sûr comme bon nombre de vous été séduite par la magnifique couverture, mais il est vrai j'étais assez dubitative sur le contenu.

Comme le dit la quatrième de couverture, nous sommes dans le Manhattan de 1899, il y a des filles d'un côté et de l'autre des garçons et à partir de là, des jeux de séduction qui s'opèrent. Au tout début, un prologue nous plonge dans un enterrement sans corps et les chapitres suivants relatent les évènements antérieurs à cet évènement tragique. Avant chaque chapitre, un article de presse, une maxime, oriente la suite du récit. J'ai trouvé que cela facilitait la compréhension du roman ; d'autre part, les chapitres sont courts, ce qui m'a donné l'envie d'en lire à chaque fois plus. L'écriture est tout à fait abordable et le style très agréable. Les descriptions des tenues de ces demoiselles m'ont beaucoup fait rêver. Les personnages balayent une palette de caractère assez variée. J'ai aimé particulièrement Diana, pour sa fraîcheur et sa spontanéité, j'ai détesté évidemment cette peste de Pénélope. Hélisabeth et Henry m'ont fait beaucoup de peine, prisonniers d'une situation qui les rend malheureux tous les deux.

J'ai beaucoup aimé ce livre, qui pour moi s'est révélé être une très belle surprise. Je ne m'attendais pas à me prendre autant au jeu. J'ai été totalement emportée dans ce tourbillon de faste et d'apparat. Ce roman parle très bien de faux semblants, d'hypocrisie et de diktat liés aux conventions, mais également de sentiments purs et de liberté. Je suis sous le charme, encore une magnifique saga à suivre pour le dépaysement et le rêve. N'hésitez plus et laissez vous surprendre à votre tour !

Lecture commune organisée par Myiuki22 de Livraddict.

Les participants ...

Myiuki
(organisatrice)
Salsera15
LecturesXxPassion
Stellabloggeuse
Candyshy
Grizelda
Gabyelle
Zara21
tweety805

Posté par SoKitty à 10:05 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

"Chasseuse de la nuit : Creuser sa tombe" Tome 4 de Jeaniene Frost

frost4

"Chasseuse de la nuit : Creuser sa tombe" Tome 4 de Jeaniene Frost

Synopsis :

Cat Crawfield et Bones ont bien mérité quelques jours de vacances à Paris.
Mais Cat se met à faire d'étranges cauchemars. Elle a des visions d'un vampire du nom de Gregor, un Maître plus puissant que Bones et qui semble avoir un lien avec son propre passé. Même si elle ne garde aucun souvenir de lui. Gregor la revendique comme sa femme et semble prêt a tout pour la récupérer. Seule Cat est capable de briser le lien qui la retient à lui. Elle devra faire appel à toute sa puissance pour terrasser le plus redoutable buveur de sang qu'elle ait jamais croisé...
Même si elle doit pour cela sacrifier ce qui lui est le plus cher et creuser ainsi sa propre tombe.

Mon avis :

Il y a déjà un moment,  que je n'avais pas lu cette saga et c'est l'occasion pour moi que cette lecture commune, pour le sortir de ma PAL. Je ne suis pas fan de Bones à l'instar de beaucoup d'entre vous, (ne me jetez pas la pierre svp) ; néanmoins j'éprouve beaucoup d'attachement à son histoire et au couple qu'il forme avec Cat.

On retrouve Cat et Bones très éprouvés, par leurs dernières aventures, lors d'une escapade en amoureux à Paris. Tout pourrait être idyllique et merveilleux, sans compter une ombre au tableau, Cat fait des cauchemars... Un mystérieux vampire, du nom de Grégor se revendique comme son mari et les ennuis commencent. J'ai dévoré ce tome, j'ai aimé retrouver les personnages avec qui j'avais fait connaissance lors de la lecture des tomes précédents; particulièrement Vlad que j'apprécie beaucoup. Le côté macho de Bones m'inssuporte de plus en plus, heureusement que Cat a du répondant et ne se laisse pas faire ! J'ai adoré leurs face à face mordant et leurs irrésistibles joutes verbales. Leur jalousie va être mise à rude épreuve dans ce tome,en effet les apparences sont souvent trompeuses donnant lieu à de terribles malentendus. Le personnage de Grégor, dit du marchand de sable est un habile manipulateur et on ne peut pas dire que je l'ai beaucoup apprécié. J'ai beaucoup aimé l'évolution de Cat dans cet opus, elle est vraiment unique en son genre et c'est ce qui fait tout son charme.

L'histoire est pleine de saveurs et ne s'éssoufle pas, bien au contraire. L'auteur garde les ingrédients qui fonctionnent et réussit encore à nous surprendre, pour notre plus grand plaisir. L'amour, l'amitié sont bien sûr au rendez vous, le suspens reste aussi bien présent et les scènes de combat sont décoiffantes. L'écriture est toujours efficace, avec la petite touche d'humour en plus. C'est une saga bit-lit incontournable, l'univers est riche, j'apprécie de côtoyer outre des vampires d'autres espèces paranormales. Le couple Cat et Bones est détonant, leurs scènes de ménage donnent beaucoup de crédibilité à leur histoire. C'est vraiment un réel de plaisir de les suivre et j'en redemande à chaque fois !

Lecture commune organisée par Mia sur livraddict. Merci à toi Mia.

Mia ; Dex ; Audel ; Tweety805 ; Nelly17 ; Salsera15 ; Lizi ; Alexia ; Ananas ; Luna ; (Chris) ; (Nessa) ; Michou ; Livres-avis ; Hinata ;

15 septembre 2012

"La confrérie de la dague noire : L'amant consacré" Tome 6 de JR Ward

dague6

"La confrérie de la dague noire : L'amant consacré" Tome 6 de JR Ward

Synopsis :

 
Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ces guerriers sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. À sa tête, Kolher, leader charismatique et implacable… L’un de ses plus fidèles guerriers est assassiné, laissant derrière lui sa fille, une magnifique jeune femme, une sang-mêlé qui ignore tout de son destin. Et c’est à Kolher qu’il incombe de faire découvrir à Beth le monde mystérieux qui sera désormais le sien…

Mon avis :

Vous le savez sûrement maintenant, ce n'est un secret pour personne, La confrérie de la dague noire fait partie de mes sagas bit-lit que je chouchoute scrupuleusement. C'est le dernier tome de ma PAL et se dire que je n'ai pas le suivant, me plongerais presque dans la mélancolie... Mais en attendant, j'ai pris tout autant de plaisir à savourer ce tome chapitre après chapitre.

Ce tome est centré sur le couple Cormia et Fuhrie : entre ses deux là, la romance va tarder à se réaliser. Cormia va être séduite par la patience, la liberté que va lui offrir Fuhrie. Fuhrie, lui est hanté par de vieux démons et pour s'étourdir, il se noie inexorablement dans des paradis artificiels. J'ai trouvé ce tome un peu différent des autres qui l'ont précédé, dans le sens où, le couple aura du mal à se trouver ; et on ne sent pas que c'est le point central du roman. Ce qui tient une grande place, c'est surtout la violence des éradiqueurs qui va crescendo. Ce qu'ils préparent dans ce livre, est machiavélique et cela n'a jamais été encore vu auparavant.Cela va être sanglant et l'espèce n'aura jamais été autant menacée. L'angoisse est bien présente, et la noirceur de ce tome m'a serrée le coeur, à plusieurs reprises. J'ai eue peur pour mes guerriers.

J'ai beaucoup appréciée de suivre les aventures de John et ce qui m'a plu et marquée, c'est l'amitié et le soutien entre les frères de la confrérie. L'honneur est bien sûr bien présent, les codes de conduite se doivent d'être respectées, mais on peut compter sur l'indulgence des uns et la bienveillance des autres, pour s'en sortir. J'ai aimée la décision que prend Fuhrie à la fin et la générosité dont il fait preuve auprès des élues. J'ai été émue de retrouver un personnage, au cours de ce tome, même s'il m'a semblé très éprouvé. Et la fin, apporte une lueur d'espoir, qui fait chaud au coeur.

JR Ward m'a encore séduite, elle mêle action et émotion avec brio et je défie quiconque, de ne pas s'attacher à quelques uns de ses personnages et à cette saga. Vivement la sortie du tome sept chez Milady, la série est totalement addictive. C'est bien imaginé, exploité, l'auteur nous fait vraiment croire à cet univers : c'est tout bonnement génial ! Pour l'instant, aucune fausse note, et si sa nouvelle saga sur les anges, se révèle du même acabit, cela promet pour la suite...

 

Lecture Commune organisée par pimousse4783 de Livraddict.

Participant(e)s :

Pimousse4783
livromaniac 
Samlor
Tigrouloup

Posté par SoKitty à 13:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

"Les âmes vagabondes" de Stephenie Meyer

ames

"Les âmes vagabondes" de Stephenie Meyer

Synopsis :

La Terre est envahie. L’humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Melanie Stryder vient d’être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l’être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra-t-il la sauver ?

Mon avis :

Je suis une fan de la série Twilight et j'étais très impatiente de découvrir, ce roman  de Stephenie Meyer destiné aux adultes. Malheureusement, je ne sais pas, si ce n'était pas le moment pour moi, de lire ce livre, mais je n'ai pas du tout accroché.

Pourtant, le thème me semblait original et digne d'intérêt ; des humains menacés par des âmes prenant possession de leurs corps et qui n'étaient plus tout à fait eux mêmes. Mais notre héroïne, Mélanie va se révéler plus forte que la moyenne. Elle est récalcitrante et son humanité ne disparaît pas totalement au profit de cette nouvelle âme, qui a pris possession d'elle. Ainsi tout le long du livre, Mélanie et son âme Gaby vont cohabiter dans un corps, apprendre à se connaître et s'apprécier. J'ai eu du mal avec ce dialogue à deux voix permanent, cela a rendu ma lecture pénible et confuse. J'ai trouvé que le roman était lent et tournait en rond. Je ne me suis pas du tout attachée aux personnages et je suis passée à coté de cette histoire d'amour. Néanmoins, la fin m'a plutôt satisfaite.

Vous l'aurez compris, je n'ai pas du tout adhéré à ce livre, pas tant pour son histoire, mais plutôt dans la façon, dont l'auteur l'a exploité. C'est la déception de l'année pour moi, mais je tenterai toutefois l'adaptation cinématographique, quand il sortira.

 

Lecture Commune organisée par Michou de Livraddict.

 

Participants :


Michou
harmo20 
Myiuki22 
Faustine. 
Lucross 
lamiss59283
Math-en-book
Géraldine
didikari 
Ewatoppno
Elenah
paikanne
Iani
cline612
Dex
Aidoku 
Salsera15
Tousleslivres 
Zara21
Rosehill Cottage 
Kalea
Bouquinons 
Mathilde C' 
Petite Louve 
Guenièvre

Posté par SoKitty à 13:17 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 septembre 2012

"New Victoria" de Lia Habel

new-victoria-habel-castelmore

"New Victoria" de Lia Habel

Synopsis :

L’amour ignore les frontières, dit-on. Et celle entre la vie et la mort ?
Bienvenue à New Victoria, le dernier refuge d’une humanité éreintée par les guerres.
Les jeunes filles de bonne famille y ont un destin tout tracé: épouser un membre de la haut société et collectionner les robes de bal.

Nora n’a jamais aimé se plier aux règles, surtout depuis la mort de son père, l’éminent docteur Dearly. Mais rien, dans sa délicate éducation victorienne, ne l’a préparée à un violent kidnapping, ni à survivre dans le camp d’une faction rebelle. Avec l’aide d’un séduisant soldat, elle devra pourtant surmonter ses craintes et ses préjugés pour comprendre la nature du véritable danger qui menace les vivants… comme les morts !

Mon avis :

Tout d'abord un grand merci aux éditions Castelmore et à Livraddict pour m'avoir permis de découvrir ce livre avec ce partenariat. J'ai tout de suite été très attirée par la couverture à la jeune fille à l'ombrelle, c'est une très belle illustration qui donne envie de se plonger tout de suite dans le livre. Bon bien sûr, la couverture dans un livre a son importance, mais au delà de ça, j'étais très attirée par l'univers steampunk qu'allait nous proposer l'auteur. Je suis très friande de romance fantastique mais je n'avais encore jamais rien lu sur les zombies, et je crois que c'est finalement ce dernier point qui a eu raison de ma curiosité.

L'histoire se déroule courant 2195 à New Victoria, on fait la connaissance d'une jeune fille Nora Dearly, orpheline, elle est pensionnaire d'une école le saint-cyprien. Elle est vouée à un destin de jeune fille rangée, qui ne  lui sied pas du tout. Elle est fanatique de documentaires de combats holographiques, en souvenir de son père,et cela fait d'elle une fille singulière, au caractère bien affirmé. Elle fait partie de la haute société néo victorienne qui s'oppose au mouvement punk. Contre toute attente, sa vie va radicalement changer le jour où, elle est kidnappée par des créatures effrayantes. Ce qu'elle va apprendre va la bouleverser, et elle va devoir affronter son destin.

J'ai beaucoup aimé l'univers que propose l'auteur, elle a su bien décrire le raffinement couplé à la machinerie d'orfèvre. Je me suis tout à fait imaginé le Black Alice, j'ai aimé le sens du détail dans ce petit bijou dirigeable. L'écriture est fluide et sympathique, le changement de narration reste tout à fait abordable, car bien mis en avant, à chaque entête de chapitre. J'ai trouvé que cela donnait de la profondeur, une globalité au roman. Pour ce qui est de la romance, j'ai été moyennement convaincue. Certes, Bram est bienveillant à l'égard de Nora, mais tant de choses les oppose. J'ai trouvé qu'il était constant et pour lui, son amour m'a paru crédible, mais pour Nora, son intérêt soudain m'a laissée perplexe. D'ailleurs, au moment où ses sentiments pour Bram s'éveillent, elle m'a beaucoup déçue. Je me suis plus autant attachée à elle, la trouvant fade. Mais l'auteur, a bien su me surprendre avec le personnage de Pamela, j'ai retrouvé là, ce que je recherchais pour mon héroïne. Elle l'a dès lors suppléée dans mon coeur. Je n'ai pas toujours autant adhérée aux personnages qui sont dans ce livre souvent stéréotypés, mais c'est peut être le côté jeunesse qui veut ça. La fin du livre est particulièrement cruel et nous pousse à vouloir lire la suite.

Ce livre m'a particulièrement plu, je n'irais pas dire jusqu'au coup de coeur, mais cela reste une très bonne lecture. Les méchants zombies se sont révélés être conformes à l'idée que je m'en faisais, mais n'ayez pas peur cela reste tout à fait raisonnable, vous ne serez pas terrorisé. Je tiens à féliciter cette jeune auteur pour son imagination novatrice, elle a su m'enmener dans cette drôle d'aventure et me faire passer un agréable moment. Même si tout ne m'a pas convaincue, cela ne remet pas en cause, une mythologie zombie bigrement intéressante. Et avec une fin pareil, vous l'aurez compris, j'ai bien sûr envie d'en savoir plus.

Posté par SoKitty à 16:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,