01 novembre 2012

"Amours taille mannequin" de Louise Kean

Amour

"Amours taille mannequin" de Louise Kean

Synopsis :

Sunny Weston est brillante, intelligente et drôle. Elle n'a qu'un seul problème : elle se trouve trop grosse. Un jour, Sunny décide d'enchaîner régime et sport, et ça marche : elle perd 7 kilos ! Mais est-ce que cela va la rendre plus heureuse ? Quand elle réalise que le gars sexy dont rêvent toutes les filles du bureau ne s'intéresse à elle que pour son nouveau look et sa taille mannequin, elle comprend qu'elle n'est pas au bout de ses peines pour trouver enfin le bonheur. Par hasard, elle rencontre alors un certain James, un type un peu vieux jeu et que la vie a endurci. Ils commencent par ne pas se supporter... Mais les étincelles de la colère sont-elles si différentes des feux de la passion ?

Mon avis :

J'ai commencé ce livre lors de mon premier readathon et pourtant il m'aura fallu quatre jours pour en venir à bout. Cela vous donne déjà une idée sur mon impression générale. C'est pourtant pas que je m'attendais à quelque chose de grandiose, mais je pensais qu'il allait se lire vite et me donner le sourire aux lèvres quand même.

L'histoire met en parallèle deux jeunes gens qui ont sans doute dès le départ faits l'un pour l'autre, pour peu qu'ils ouvrent les yeux et arrêtent de se compliquer l'existence. Sunny Weston est une jeune femme qui a beaucoup changée, elle a décidée  de prendre sa vie en main, elle a perdue beaucoup de poids et s'est lancée dans un commerce de sex-toys. Malgré ce tour de force, elle doute beaucoup d'elle même, se dévalorise et accepte d'avoir une vie amoureuse médiocre. L'homme qu'elle va rencontrer, est devenu un loup solitaire, suite à trois mariages qui se sont révélés de vrais échecs. Leur rencontre va être on ne peut plus saugrenue et originale, je dois dire que je me suis vraiment demandée dans quelle direction on allait là, mais bon passons... L'amour ici, ne va pas faire des étincelles, ils vont passer de la haine à l'attente cordiale pour glisser doucement vers la tendresse et l'amour véritable.

C'est un livre qui parle des apparences, je l'ai trouvé long à démarrer, les chapitres sont longs, ce qui ne facilite pas la lecture. On sent bien venir ce qui va arriver à la fin, c'est sans surprise bien sûr, mais ce que je lui reproche surtout, c'est son manque d'humour. C'est loin d'être le meilleur chick-lit que j'ai lu en tout cas !

Posté par SoKitty à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


28 octobre 2012

"Merry Gentry : L'étreinte mortelle" Tome 6 de Laurell K.Hamilton

MerryGentryT6

"Merry Gentry : L'étreinte mortelle" Tome 6 de Laurell K.Hamilton

Synopsis :

On pourra le dire, je m'en sors plutôt bien ! Malgré mes origines humaines, ma candidature pour le trône Unseelie est toujours d'actualité. Reste à tomber enceinte. Mes gardes et moi y consacrons nos nuits... quand nous ne sommes pas interrompus bien sûr ! Voilà que mon calendrier nocturne est troublé par une noble de la Cour Seelie. Elle prétend que trois de mes gardes l'auraient violée. Absurde ! Je vais devoir faire preuve d'ingéniosité pour les protéger de la colère de mon oncle, le Roi Taranis, mais aussi pour échapper au sort qu'il me réserve...

Mon avis :

C'est une saga avec laquelle j'avais décidé récemment de ne pas poursuivre, en tout cas, je ne souhaitais pas investir mon porte-monnaie. Mais bon, je ne suis pas trop du genre à jeter l'éponge comme ça ; et comme j'ai trouvé la suite d'occasion, cela me donne une excuse pour poursuivre pfff....

Pourquoi j'ai du mal avec cet univers, parce que pour moi, il est à la limite de la Fantasy et je ne suis pas adepte du genre. Ce que je lui reproche aussi, c'est son côté escargot, on s'enlise dans l'histoire inexorablement, tome après tome. Parfois on avance pas d'un pouce (tome 5) ou l'auteur se réveille en fin de tome pour nous donner envie de lire le tome suivant. Bon, je m'arrête là pour le procès de Merry Gentry, ce que j'aime, c'est cette atmosphère si spéciale, une série de caractère avec des complots politiques, des personnages spectaculaires et ses scènes érotiques innombrables et insensées. Ben oui, quoi ? Il ne faut pas se voiler la face, c'est aussi pour ça qu'on aime tant cette série.

Dans ce tome, Merry va être encore malmenée par sa tante et son oncle. Heureusement ses gardes seront là, et pas que pour le sexe cette fois ci ! J'ai trouvé que l'auteur jouait ici plus sur les sentiments et les émotions, et cela m'a beaucoup plu. Sinon l'écriture reste fidèle à elle même : très descriptive voire même répétitive, je pourrais presque lire les yeux fermés. Toutefois un évènement que l'on attend depuis fort longtemps, va enfin arriver et m'a quand même bien mise sur "les fesses". Bon j'ai envie d'en savoir plus bien sûr maintenant, bonne nouvelle la suite est dans ma PAL !

24 octobre 2012

"La lettre qui allait changer le destin d'Harold Fry arriva le mardi"... de Rachel Joyce

la lettre qui allait changer le destin

"La lettre qui allait changer le destin d'Harold Fry arriva le mardi"... de Rachel Joyce

Synopsis :

Il était juste parti poster une lettre.
Mais c'est mille kilomètres qu'il va parcourir à pied.
Un roman inoubliable qui a conquis le monde entier.

« Je suis en chemin. attends-moi. Je vais te sauver, tu verras. Je vais marcher, et tu vivras. »

Harold Fry est bouleversé par la lettre qu'il reçoit de Queenie Hennessy, une ancienne amie qui lui annonce qu'elle va mourir.
Alors que sa femme, Maureen, s'affaire à l'étage, indifférente à ce qui peut bien arriver à son mari, Harold quitte la maison pour poster sa réponse. Mais il passe devant la boîte aux lettres sans s'arrêter, continue jusqu au bureau de poste, sort de la ville et part durant quatre-vingt-sept jours, parcourant plus de mille kilomètres à pied, du sud de l Angleterre à la frontière écossaise.
Car tout ce qu'Harold sait, c'est qu'il doit continuer à marcher.
Pour Queenie.
Pour son épouse Maureen.
Pour son fils David.
Pour nous tous.

Mon avis :

Je remercie les éditions XO et Livraddict qui m'ont permis de découvrir ce merveilleux livre. Un livre avec un titre incroyablement long et étrange qui a attisé bien sûr ma curiosité et il est devenu "le livre, que je devais lire". J'aime beaucoup l'Angleterre et sa culture et il ne faut pas non plus me pousser beaucoup pour lire un roman qui me plonge dans ce pays. Je dois dire aussi que c'est le côté initiatique du livre qui m'a aussi beaucoup attiré.

Il s'agit de l'histoire incroyable d'Harold Fry, un sexagénaire à la retraite. C'est un homme passif et apathique qui laisse sa vie couler aux côtés d'une femme maniaque et autoritaire avec qui il a oublié depuis longtemps le dialogue et la tendresse. Tout bascule, le jour où il reçoit une lettre de Queenie, une amie dont il avait perdu la trace. Ce qu'elle lui apprend est grave, elle est en phase terminale d'un cancer. Harold lui écrit et part poster sa lettre, finalement il va décider de rejoindre son amie et traverser l'Angleterre à pied. C'est un peu un pari fou, Harold n'est pas particulièrement sportif, n'a pas préparé d'itinéraire, ni d'équipement adéquat. Cependant, c'est un défi qu'il est persuadé de relever et il va être animé d'une foi immense et belle qui m'a émue. Au cours de son voyage et de ses rencontres Harold se dévoile. C'est un homme bon, qui se libère du poids et des blessures du passé, son introspection m'a beaucoup touchée. La lenteur de son périple l'a rendue fort, il sait à présent écouter les gens, ressentir et vivre avec les éléments avec simplicité et humilité.

Ce livre parle de l'érosion du couple, des accidents de la vie, il parle de communication et des non-dits. Il parle aussi d'amitié, d'amour et de tendresse. Il parle également du regret, de deuil et de pudeur. C'est un livre qui m'a bouleversée, j'ai du mal à croire que ce soit un premier roman. L'auteur a une écriture qui fait mouche : c'est d'une grande maturité et sensibilité dans l'expression des sentiments. J'ai suivi le parcours d'Harold, m'inquiétant pour lui et l'envie de le porter à bout de bras. Le chemin de la rédemption est long et sinueux, mais on a envie tout au long du livre qu'il y arrive, pour lui, sa famille et je crois bien aussi, un peu pour nous.

Ce roman est une pépite, ce n'est pas tant l'action qui s'y passe mais surtout les émotions qu'il nous crache au visage. C'est dur et poignant, un livre très intérieur, qui bouleverse et vous change. C'est un véritable séisme et un coup de coeur manifeste !

21 octobre 2012

"La chambre des morts" de Franck Thilliez

ChambreDesMorts

"La chambre des morts" de Franck Thilliez

Synopsis :

Imaginez… Vous roulez en pleine nuit avec votre meilleur ami, tous feux éteints. Devant vous, un champ d’éoliennes désert. Soudain le choc, d’une violence inouïe. Un corps gît près de votre véhicule. À ses côtés, un sac de sport. Dedans, deux millions d’euros, à portée de la main. Que feriez-vous ? Vigo et Sylvain, eux, ont choisi. L’amitié a parfois le goût du sang : désormais le pire de leur cauchemar a un nom… La Bête.

Mon avis :

Après Grangé et Chattam, j'étais très curieuse de découvrir Thilliez, et ce roman ayant reçu le prix du polar SNCF me semblait être une bonne approche de l'auteur. Le roman débute sur une réaction de rébellion de deux amis confrontés au licenciement économique. Tous les deux aux prises avec un énorme sentiment d'injustice vont passer du border line, à l'irréparable. Ils vont causer un accident mortel et s'enfuir avec un énorme butin à la clef, mais est-ce qu'ils pourront s'en sortir à si bon compte, et bien c'est tout l'enjeu du livre.

Le roman est palpitant avec des chapitres courts et rythmés, l'auteur joue à merveille avec nos émotions et nos nerfs. Le climat est d'une noirceur terrifique où se côtoie la violence SM et le glauque de la taxidermie. On sent que l'auteur s'est bien documenté et j'ai beaucoup apprécié le côté scientifique et anthropologique qui nous a été proposé ici. L'auteur aborde aussi la difficulté économique des classes moyennes et la misère sociale avec beaucoup d'humilité mais aussi de réalisme.

J'ai été surprise de voir à quel point deux inséparables amis pouvaient se révéler à ce point différents. J'ai éprouvé du dégoût pour Vigo (quelle pourriture celui-la !) et de la pitié mais aussi de la tendresse pour Sylvain. Je suis assez intriguée par le personnage de Lucie, pour son côté trouble et son attirance pour les déviances tous azimuts. J'ai été séduite par son acharnement et sa fougue, et je pense qu'elle n'aurait pas fini de m'étonner.

C'est un thriller, comme je les affectionne : sombre et inquiétant. Les rebondissements sont nombreux et malmènent votre tranquilité (mais vous n'êtes pas venu pour ça, pas vrai ?). J'ai beaucoup aimé ce roman et je pense que cet auteur devrait faire partie de mes auteurs thriller chouchous à part entière désormais. En tout cas l'avenir nous le dira !

Cette lecture fait partie d'une Lecture Commune organisée par Tousleslivres sur Livraddict. Merci.

Les participants :

- Tousleslivres (Organisatrice)
- Stephanie-plaisir de lire
- Jolly Roger
- Katalyn
- Matty
- Kincaid40
- paikanne

Posté par SoKitty à 10:08 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 octobre 2012

Read-a-thon du 14 Octobre 2012

Dimanche 14 Octobre, j'ai donc commencé mon premier Read-a-thon.

Qu'est ce que c'est un Read-a-thon...

Le Read-a-thon est un marathon de lecture qui se passe toutes les années au Etats-Unis.

En France, cette année, Arieste a organisé cet évènement pour notre plus grand plasir, et je la remercie grandement.

Il faut savoir que j'avais choisie pour ce premier RAT un riquiqui, c'est à dire 6 heures de lecture. J'ai donc choisie de lire entre 10 h 00 et 16 h 00.


10 h 00 : Début du RAT, fin de ma lecture d'Anita Black (77 pages) avec le chat pour partenaire.

11 h 00 : Bidochon tome 4 (51 pages)

11 h 30 : Début d'un Chick-lit "Amour taille mannequin"

12 h 00 : Repas

12 h 40 : reprise "Amour taille mannequin"

13 h 50 : Grosse fatigue, grosse sieste

14 h 50 : Fin de la sieste, je suis repartie pour lecture.

16 h 00 : Fin du RAT et suis à la page 249 du livre "Amour taille mannequin"

Ce fut un réel plaisir, et recommencerai l'année prochaine.

A savoir que durant ce RAT, pas de café, pas de thé, pas de chocolat... Rien... Prochaine fois, il faudras que j'y pense.

RAT

Posté par SoKitty à 21:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


14 octobre 2012

"Les anges mordent aussi" de Sophie Jomain

les anges mordent aussi

"Les anges mordent aussi" de Sophie Jomain

Synopsis :

« J’ai vraiment pas de bol, il aura suffit d’une morsure, d’une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu’il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de s’enterrer dans mon jardin, sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d’avant, tranquille et… ennuyeuse à mourir. »

Sauf qu’en voulant éloigner les ennuis, il arrive qu’on en attire d’autres… à plumes.

Mon avis :

Depuis le temps que je souhaitais découvrir cette auteur dont j'entendais depuis quelques temps parler, c'est enfin chose faite aujourd'hui. J'ai opté pour ce genre que je n'ai pas encore lu, un mélange de chick-lit et de bit-lit. Étant donné que j'affectionne les deux, j'étais impatiente de découvrir cela.

Dès la première phrase, on peut dire que le ton est donné ; l'héroïne et la narratrice Félicity Atcock est une " bonne pâte", la fille sympathique à souhait sans histoire et sur qui on peut compter. J'ai eu un peu peur au départ, que l'héroïne soit une victime nunuche, mais détrompez vous, Félicity a au contraire un caractère bien trempé et une répartie qui décoiffe ! Notre héroïne a une tante vampire et même si elle a une vie ordinaire, elle percoit l'existence des surnats et ne s'en laisse pas compter. J'ai adoré ce personnage végétarien, amateur de thé et de lingerie fine. Sur son chemin, elle va rencontrer de beaux gosses, irrésistibles mais surtout de merveilleux amants. Bon moi, entre Stanislas et Terrence, j'ai complètement craqué pour le flic au charme ravageur... J'ai adoré la scène de combat de coq entre les deux soupirants, totalement désuet mais revisité et magnifié par le spectaculaire et le paranormal. Les personnages secondaires ne sont pas en reste dans le roman, il y a du sombre, du grotesque aux côtés des gardiens qui ont bien du pain sur la planche.

L'écriture est vive et enjouée, c'est truffé de jeux de mots, d'humour et de petites références bien sympathiques. Il y a des surprises, du mystère, de l'érotisme, c'est à la fois rythmé et pimenté. Tous les éléments sont réunis pour passer un agréable moment et sur moi, cela a fonctionné ! Je suis fan de Félicity et complètement conquise par Terrence et j'ai vraiment hâte de poursuivre l'aventure avec eux.

Amatrice du genre bit-lit, il est de plus en plus difficile, de me surprendre. Sophie Jomain a pourtant relevé le défi haut la main, j'ai aimé l'originalité et le pep's du roman. Nos auteurs francophones n'ont vraiment rien à envier à leurs confrères anglo-saxons. J'aime !

11 octobre 2012

Read-a-thon automnal... Let's go

 

 

 

Ce WE, au USA, le Read-a-thon du blog anglais Dewey va commencer.

Arieste à donc décidé de reprendre cet évènement pour ce WE, c'est à dire le 13 et 14 Octobre 2012.

Plus d'informations en cliquant sur la bannière ci dessous.

Bonne Lecture à tous.

Un petit lien FB pour discuter de cela.

logo-marathon-de-lecture

 

 

 

Posté par SoKitty à 18:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 octobre 2012

"Trente ans ou presque" de Tyne O'Connell

30

"Trente ans ou presque" de Tyne O'Connell

Synopsis :

Il y a des gens qui vous diront que trente ans, c'est pareil que vingt-neuf, mais tout le monde sait que c'est des conneries. C'est un peu comme quand les parents disent : "Ce sont les plus belles années de ta vie" alors qu'on a treize ans et plein de boutons.
Saskia, qui travaille dans une galerie d'art à Londres, approche à grands pas de la trentaine. Difficile à vivre, surtout lorsque votre petit ami français vient de vous plaquer et que votre chef caractériel ne se résout pas à vous confier de plus grandes responsabilités ! Heureusement, il y a les copines, et ce bel homme mystérieux qui décide d'acheter l'intégralité de l'exposition dont vous vous occupez..
Un roman terriblement rafraîchissant, mettant en scène des situations délirantes

Mon avis :

J'ai choisi cette fois ci un petit livre. Moi qui suis plutôt adepte des pavés et j'avoue que de temps en temps, c'est bien agréable. Saskia travaille dans une galerie d'art à Londres et à l'aube de ses trente ans, vient l'heure des remises en question. Elle a le sentiment d'être loin des objectifs qu'elle s'était fixé et que la réalité diffère un tant soit peu de ses désirs.

Cette héroïne fait sourire, et c'est ce que j'attends du genre chick-lit, après cela n'a rien d'exceptionnel et il ne faut pas s'attendre à du spectaculaire. La fin reste sans surprise, mais l'ensemble reste un moment très divertissant. Les clichés et les exagérations portent à rire, mais c'est tellement bon ! L'originalité du roman, c'est ses chapitres articulés autour des listes que régide Saskia : elles sont loufoques et invraisemblable à souhait, j'ai adoré !

Ce livre est à lire, sans se prendre la tête, vous passerez alors un agréable moment d'humour et de bonne humeur. Ça se lit vraiment tout seul et sans complexe, à la manière d'un magazine féminin. Vous n'avez plus qu'à ouvrir le livre et vous détendre maintenant !

Posté par SoKitty à 15:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 octobre 2012

"Le livre perdu des sortilèges" de Deborah Harkness

Sort

"Le livre perdu des sortilèges" de Deborah Harkness

Synopsis :

Diana Bishop est la dernière d'une longue lignée de sorcières, mais elle a renoncé depuis longtemps à son héritage familial pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu'au jour ou elle emprunte un manuscrit alchimique: l'Ashmole 782. Elle ignore alors qu'elle vient de réveiller un ancien et terrible secret, et que tous -démons, sorcières et vampires- le convoitent ardemment. Parmi eux, Matthew Clairmont, un vampire aussi redoutable qu'énigmatique. Un tueur lui a-ton dit. Diana se retrouve très vite au coeur de la tourmente, entre le manuscrit maudit et un amour impossible.

Mon avis :

J'avais énormément entendu parler de ce livre sur la blogo, c'est bien sûr ce qui m'a donné envie de le lire mais c'est aussi  le titre et la quatrième de couverture qui m'ont complètement décidé à franchir le pas. La couverture noir et blanc et ce titre rouge forment à eux deux une alchimie à la fois intrigante et inquiétante. J'aime beaucoup le travail qui tourne autour du livre qui en fait un véritable et merveilleux objet.

L'histoire se déroule successivement en Angleterre, Ecosse, France et Etats Unis pour nous offrir un merveilleux voyage à la fois dans l'espace mais aussi dans le temps. J'ai adoré les descriptions de l'université d'Oxford et les demeures  d'Ecosse ou de France ancestrales et gardiennes d'un patrimoine précieux et prestigieux. L'héroine du roman, Diana Bishop est une sorcière qui s'ignore pour mener une vie d'humaine ordinaire se consacrant à ses recherches universitaires. Alors qu'elle emprunte un jour un manuscrit alchimique, l'Ashmole 782, sa vie va radicalement changer, et elle ne pourra plus ignorer bien longtemps le monde de la magie. Elle va être entraînée bien malgré elle dans des aventures extraordinaires et faire la rencontre d'un vampire aussi séduisant qu'énigmatique.

Ce livre est une réussite mêlant habilement des créatures surnaturelles aussi différentes que démons, sorciers, vampires et fantômes. Le thème de la quête est très bien exploité et l'auteur aborde avec aisance l'histoire et les sciences, donnant ainsi, beaucoup de relief au roman. J'ai tout de suite été immergée dans l'univers créé par l'auteur, son écriture est agréable et permet de s'identifier aux personnages.J'ai beaucoup aimé Diana, la vie de cette américaine totalement intégrée à Oxford ; j'ai adoré toutes ses pauses autour d'un bon thé, étant moi même une grande amatrice de cette délicieuse boisson. Son histoire d'amour interdite n'a rien de de novateur mais m'a laissée sous le charme. Comment une historienne ne pouvait être  qu'autrement  séduite par un personnage ayant traversé les siècles ? Matthew Clairmont est prévenant, protecteur, il garde des secrets et des émotions enfouies qui le rendent terriblement attendrissant. J'ai beaucoup aimé Ysabeau, sa mère même si elle teste beaucoup Diana, elle a des qualités de coeur qui sont indéniables.

L'univers du livre est inquiétant, et certains personnages sont sombres et puissants. Le suspens est permanent et l'auteur distille ses révélations au compte goutte. J'ai moins aimé les passages où Diana retourne chez sa famille. J'ai trouvé qu'elle n'était pas mise en valeur et cela m'a un peu dérangée. J'ai beaucoup aimé ce livre et je dois dire que pour un premier roman, l'auteur a de quoi impressionner. L'univers proposé est riche et bien développé et les personnages sont attachants. Toutefois ce n'est pas un coup de coeur pour moi, car si j'ai réellement accroché avec les trois quart du livre, j'ai eu plus de mal à le finir. J'ai été agacée ensuite par certaines longueurs. J'ai été émue en revanche par le serment d'Amour de Diana et de Matthew et serai heureuse de les suivre dans la suite de leur aventure, qui je pense devrait me plaire !

Lecture commune organisée par Anastacia.B de Livraddict. Merci.

Participant(e)s : - Arcaalea ; Guenièvre ; Anastasia.B ; Faustine ; LesYeuxPlusGrosQueLeTemps ; lily la puce ; harmo20 ; lulubel ; Enigma78 ; Frankie ; LIZI ; Kincaid40 ; Natiora ; (Avalon) ; Salsera15 ; nane42 ; Nelly17 ; lamiss59283 ; morgaxia ; Stelphique ; Babynoux ; Cline612 ; antilope973 ; soevangeline ; Luna ; Yana ; (Gr3nouille2010) ; Melisende ; Kalea ; Serega ; MadlyDam ; meldc ; *judy* ; Kaegen ; FadaOfBooks ; _ananas_ ; frenchbooklover ; Elahbulle ; Bykiss ; (Elenah) ; audel.

03 octobre 2012

"Une semaine avec ma mère" de William Sutcliffe

semaine

"Une semaine avec ma mère" de William Sutcliffe

Synopsis :

Sans crier gare, Gilian, Carol et Helen débarquent chez leurs fils respectifs, trentenaires célibataires, bien trop distants à leur goût. Elles les ont supportés dix-huit ans, ils peuvent bien les héberger une semaine... Leur but : renouer les liens, à tout prix ! Mais qui des mamans-poules ou des fils ingrats fera le plus de découvertes ?

Mon avis :

J'ai adopté cette fois ci pour un roman contemporain, car si vous me suivez, vous connaissez mes genres de prédilection mais aussi que j'aime varier mes lectures. Ce livre me trottait dans la tête alors que je devais faire cette fois ci, un libre choix dans ma PAL, sa couverture bleu turquoise m'avait marquée, je crois.

L'histoire se déroule en Angleterre et d'ailleurs, (l'auteur du livre est lui même anglais) et traite des relations mères enfants et de trouver sa voix. Trois mamans, qui se connaissent depuis la pouponnière de leur progéniture, se demandent pourquoi elles ont perdu contact avec leur enfant et décident sur un coup de tête de débarquer à l'improviste chez eux, pour relier les liens. Évidemment, tout ne sera pas si simple, vous le pensez bien ; leurs petits vivent désormais de leurs propres ailes, n'en déplaisent à leurs mamans. Ils ne voient pas d'un bon oeil cette visite inquisitrice et s'entendent à leur démontrer qu'ils se débrouillent très bien tout seuls. Mais ses mères connaissent peut être mieux qu'eux même leur fils et auront plus d'un tour dans leur sac pour les surprendre...

C'est un livre qui parle de tendresse maternelle avec beaucoup d'humour, un livre dans l'air du temps qui fait du bien. On y parle de conflits familiaux et de la difficulté d'être mère avec beaucoup de justesse et d'émotion. J'ai aimé détester ces mères, dans la première partie du roman, pour ensuite m'attendrir et les faire rentrer dans mon coeur.

C'est une lecture détente et à la fois qui fait réfléchir. J'ai vraiment passé un excellent moment avec ce livre, le thème n'est pas galvaudé et mérite qu'on s'y intéresse. Une lecture que je vous recommande et qui vous fera passer par un vaste panel d'émotions.

Posté par SoKitty à 08:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,