07 avril 2013

"Memnoch le démon" de Anne Rice

démon

"Memnoch le démon" de Anne Rice

Synopsis :

Vampire impie, ivre d'amour, de sensualité, de métaphysique, Lestat cherche dans les rues enneigées de New York Dora, une jeune prédicatrice aussi belle que charismatique. Fille d'un des gros bonnets de la drogue, elle est peut-être, n'ayons pas peur du mot, une... sainte. Déchiré entre ses appétits vampiriques et sa passion débordante pour la jeune femme, Lestat ne se préoccupe pas autant qu'il le devrait de cette étrange impression d'être observé. Et se trouve bientôt confronté aux adversaires les plus énigmatiques qu'il ait jamais connus.

Mon avis :

Je n'avais encore rien lu de cet auteur, quand j'en ai entendu parler à plusieurs reprises par Lilidrawinthecity. Elle en parlait d'ailleurs avec tellement d'enthousiasme que cela piquait ma curiosité. Au détour d'un vide grenier, j'ai déniché ce livre, j'ai donc décidé de me faire ma propre idée. Il S'agit du tome cinq de la saga des vampires : vous allez me dire, c'est un peu embêtant pour débuter.

J'ai fait la connaissance dans ce livre de Lestat le vampire, un incontournable et je me suis aussi familiarisée avec le style de l'auteur. J'ai aimé cette écriture descriptive et contemplative, cette atmosphère sombre et surannée. Lestat m'a paru bien sensuel et séducteur, il va dans cette aventure faire un voyage des plus insolites au côté d'un démon captivant.

Un voyage donc, entre enfer et paradis qu'il m'a plu de découvrir. Et si ce n'est pas le meilleur opus de la saga m'a t'on dit, je ne suis pas au bout de mes surprises. En outre, la saga des sorcières du même auteur m'attire énormément. A voir, donc !

Posté par SoKitty à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


"Le dernier hiver" de Jean- Luc Marcastel

hiver

"Le dernier hiver" de Jean- Luc Marcastel

Synopsis :

2 035, 31º C en-dessous de 0. Depuis des années, le Crépuscule baigne Aurillac dans un ciel de sang. L’Hiver s'est installé, un hiver éternel qui dévore les terres et fige l'océan dans la banquise. La Malesève, cette armée de pins monstrueux, a mis à genoux la civilisation. Alors, devant la fin d'un monde, que reste-t-il d'autre que l'amour ? L'amour qui va pousser Johan à braver le froid et les pins pour retrouver sa bien-aimée, l'amour qui va pousser son frère, Théo, à lui ouvrir la voie, l'amour toujours qui incitera Khalid et la jolie Fanie à tout laisser derrière eux pour les suivre. L'amour est-il assez fort pour triompher de la Malesève et de ce qu'elle a fait des hommes ?

Mon avis :

J'ai profité de lire ce livre, alors qu'une vague de froid s'annonçait chez moi, laissant un blanc manteau couvrir toute la nature environnante. Ainsi, j'étais déjà bien dans l'ambiance afin je pense, d'apprécier pleinement ma lecture.

Nous sommes en 2035 à Aurillac, la Terre n'est pas celle que l'on a connu autrefois ; les saisons n'existent plus et l'hiver on ne sait pas exactement dans lesquels circonstances, s'est installé pour devenir permanent. La nature est bouleversée, elle devient hostile et menaçante, la forêt de pins prend de l'ampleur, dévorant tout sur son passage. C'est donc sur un univers assez sombre que débute ce livre.

Le narrateur Johan n'a plus de nouvelles de celle qu'il aime, Léa, alors qu'elle est partie avec ses parents à Bergerac sous les conseils de l'armée. Il va prendre la décision de la retrouver, et il ne va pas partir seul. Son frère Théo, et deux fidèles amis Khalid et Fanie vont l'accompagner dans cette aventure. Ce livre, c'est le récit de leur folle et courageuse expédition. Ce qu'ils vont affronter, au delà d'un climat polaire et d'un environnement ravageur, c'est la folie et la cruauté de l'Homme. Au cours de ce voyage initiatique, ils vont aller au bout de l'amitié, de l'amour et au bout d'eux mêmes aussi. Ensemble, c'est une descente aux abîmes qu'ils vont traverser, pour en faire jaillir le meilleur et le plus profond d'eux mêmes.

J'ai été sous le charme des paysages, j'ai trouvé la psychologie des personnages très fouillée. J'ai aimé notamment cette dualité chez Johan. Les sentiments amoureux sont forts et complexes. L'écriture est belle et magnétique. Ce roman est fort, tragique et plein d'amour, profond et saisissant et il m'a laissée submergée par l'émotion.

Posté par SoKitty à 13:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Challenge Steampunk Marathon

Je ne pouvais décidément pas passer à côté de ce challenge organisé par Nessa. Je suis très attirée déjà par la mode vestimentaire steampunk et j'ai découvert il y a déjà quelques temps avec "New Victoria" de Lia Habel, ce genre littéraire. Je poursuis donc cette aventure avec vous, avec SVP, une bonne tasse de thé !

Marathon Steampunk

Posté par SoKitty à 13:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 avril 2013

"Cinquante nuances de Grey" E. l. James

 

50 Grey

"Cinquante nuances de Grey" E. l. James

Synopsis :

Lorsqu’Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête.

Naïve et innocente, Ana ne se reconnaît pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble.

Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets…

Mon avis :

Qui n'a pas entendu parler de ce roman sulfureux ? Chacun y allant de sa petite opinion sans même l'avoir lu. Je n'ai pas résistée à la tentation de découvrir ce livre à mon tour, mais sans à priori  au préalable. Ce livre est classé dans le genre érotique : vous êtes prévenu quand même, alors si vous avez un problème avec cela, je vous conseille tout de suite de passer votre chemin.

On aborde ici le BDSM, mais rassurez vous cela reste très soft. Christian maîtrise à la perfection son art et se révèle être un talentueux professeur. Christian est énigmatique, troublant, cultivé, richissime et excessivement beau. Anastasia, elle, possède tout le charme et le désarmement d'une délicieuse ingénue. Christian est un dominant, et il va initier Anastasia à son monde et à ses règles. Ce qu'il n'avait pas prévu chez elle et ce qui l'excite d'autant plus, c'est sa toute relative insolence. Aussi, j'ai beaucoup aimée leurs petits jeux autour de leurs échanges e-mails. Christian est un être complexe, il insuffle habilement le chaud et le froid et déstabilise. Mais derrière ce personnage stoïque, se cache un homme sensible et torturé.

L'écriture de l'auteur est totalement addictive. Je me rends compte, n'être pas totalement objective quand il s'agit de Christian. Serais je moi aussi tombée sous son charme ? Si je l'espère, encore dans les tomes suivants encore directif et autoritaire : je le voudrais aussi, beaucoup plus vrai et vulnérable et qu'il fasse tomber un peu le masque. Question mise en scène, je pense qu'il y a encore matière à développer.

Ce roman m'a chamboulée, j'ai été bien sûr émoustillée par les scènes "hot" du livre. Je les ai trouvées cinématographiques et bien décrites. Mais j'ai été prise en plein coeur par cette histoire d'Amour, car oui il s'agit bien de cela ici. Cette histoire trouble corps et âme. Un jeu de pouvoir, jusqu'à s'en brûler les ailes : irrésistiblement intriguant !

Lecture Commune organisée par lady_kora de Livraddict. Merci pour l'organisation de cette LC.

Participants :

* lady_kora ; Livromaniac ; Tête de Litote ; So-kelly ; Morgane1491 ; Michou ; FloTousleslivres ; oHélèneo ; Dorothzz ; Alcyone ; Alisson60 ; Nelly17 ; Vivi Potter ; Yogi ; Lilli ; Tagada ; Lenacoli ; Hedyuigirl ; Didikari ; Ciboulette ; Zara21 ; CherryB


 

30 mars 2013

"Steampunk Chronicles : L'étrange pouvoir de Finley Jane" Tome 1 de Kady Cross

Jane

"Steampunk Chronicles : L'étrange pouvoir de Finley Jane" Tome 1 de Kady Cross

Synopsis :

Londres  1897,  âge  des  automates  pensants  et  du  Dr  Jekyll… Finley Jayne, 16 ans, a un sacré problème : depuis quelques mois, deux personnalités opposées cohabitent à l’intérieur d’elle ! Et son côté sombre tout à la fois l’effraie et lui joue des tours. Que lui arrive-t-il ? A qui peut-elle en parler ? Et d’où lui viennent soudain cette force et ces colères extraordinaires ? Une nuit, alors qu’elle vient d’administrer une correction à un jeune lord qui tentait d’abuser d’elle, elle fuit à toute vitesse sur son vélo et… percute de plein fouet Griffin, duc de Greythorne, qui la ramène à son manoir pour la soigner. Cette rencontre va bouleverser sa vie et la lancer dans de folles péripéties : Griffin et son petit groupe d’amis aux pouvoirs prodigieux sont en effet à la recherche du dangereux Machiniste, un inventeur mégalo assisté d’une armée d’automates, qui brigue la couronne d’Angleterre…

Mon avis :

C'est avec ravissement déjà que j'avais fait la découverte de l'auteur et de son univers steampunk avec sa nouvelle "L'étrange secret de Finley Jane". Cette nouvelle avait déjà permis de faire la connaissance avec ce curieux personnage qui laissait bien des interrogations restées sans réponses. J'étais bien sûr impatiente de retrouver Finley et d'en découvrir plus sur elle et son secret.

On retrouve dans ce livre qui est un premier tome, une Finley qui suite à une agression sur le lieu de son travail va réveiller sa violence et sa colère et qui par la suite, va s'enfuir. Elle va faire la rencontre fortuite avec Griffin, duc de Greythorne qui va la prendre sous son aile. Il est à la tête d'un petit groupe qui recherche activement un personnage qu'ils appellent "le machiniste", et qu'ils soupçonnent de commettre des méfaits à Londres et à l'encontre de sa couronne. Je dois dire que l'époque victorienne me plaît beaucoup et l'auteur crée un univers steampunk aussi imaginatif qu'attrayant. J'ai beaucoup aimé visualiser ces merveilleux costumes et ses drôles de machines.

Une première partie du livre, nous révèle un peu les différentes dispositions des personnages et l'on en apprend plus sur ce qu'est Finley. Si Griffin lui fait confiance dès le départ, elle devra se faire accepter par les autres membres du groupe et plus particulièrement avec Sam. Je me suis beaucoup attachée à la petite Emily qui est devenue une confidente pour Finley. Sa débrouillardise et son imagination doublé d'un sens pratique m'ont enchantée. Question charme, je n'ai pas été insensible à Dandy, qui sous ses airs de bad boy, s'est révélé être un véritable gentleman ! Pour l'intrigue policière, le suspens n'est pas mené jusqu'au bout et c'est un peu la même chose qui s'était produit avec la nouvelle. La dernière partie est une véritable épopée truffée d'actions.

J'ai aimé l'imaginaire de l'auteur qui n'était pas toujours très clair, mais qui a eu le mérite de m'évader complètement. J'ai aimé voir ce groupe se former, avec ses amitiés et ses amours qui se créent ou se confirment. Et la fin nous porte à croire, qu'ils vont encore avoir besoin les uns des autres et se serrer les coudes. Un bon moment donc, dans un genre original et qui peut se permettre bien des excentricités. A découvrir !

 Lecture Commune organisée par Nessa de Livraddict. Merci pour l'organisation de cette LC.

Participants :

Nessa ; Flo Tousleslivres ; Kassandra ; Les chroniques d' Arwen ; Kincaid40 ; Bambi_slaughter ; Ivy-Read

Marathon Steampunk


24 mars 2013

"Angela : Mortel Secret" Tome 1 de Julia M. Tean

AngelaTome1

"Angela : Mortel Secret" Tome 1 de Julia M. Tean

Synopsis :

Depuis qu’Isaac Hayden est entré dans ma vie, rien n’est plus pareil. Il est beau à se damner, mystérieux, sombre et il va mourir. Je le sais, je l’ai vu, comme j’ai vu mourir ma mère et ma meilleure amie. J’ignore si cette fois je serai assez forte pour combattre la mort, mais je suis prête à tout pour sauver ce bel étranger. Même si je dois me brûler les ailes…

Mon avis :

Je participe au challenge du blog "plaisir des livres" qui souhaite mettre en avant la maison "Rebelle". De cette maison d'édition, j'avais déjà lu "Les anges mordent aussi" de Sophie Jomain et pour ce mois de mars, j'ai choisi de lire "Angela".

Déjà , je dois dire que la couverture est superbe et c'est tout d'abord pour moi une bonne entrée en matière. Quand au spitch, il a su m'attirer aussi bien sûr. Si je suis plus familiarisée avec le genre vampires, j'ai déjà abordé le sujet des anges avec différents romans de ma bibliothèque. Je n'ai d'ailleurs jamais été déçue et ce livre n'a pas fait exception. Je dois même dire que ce livre m'a réservé son lot de surprises, pourtant au départ j'ai trouvé les bases posés par l'auteur un peu "bateau" et je ne voyais pas trop comment elle allait m'étonner. Et bien croyez moi, cela a été tout le contraire, j'ai trouvé son histoire très originale et sa mythologie des anges plutôt bien fouillée.

J'ai beaucoup aimée le personnage d'Angela secrète et intérieure pour protéger ceux qu'elle aime. J'ai beaucoup appréciée sa singularité à contrario de ses amis qui eux sont de véritables stéréotypes. Le passage avec la chouette à ses côtés m'a enchantée pour son côté poétique. Mais il y a aussi dans ce roman un fond beaucoup plus sombre et inquiétant. Angela est perdue, abritant en elle des sentiments forts et ambivalents et elle va devoir faire face à un terrible dilemme. Beaucoup de mystère en tout cas autour de ce livre et des points qui sont parfois durs à éclaircir.

J'ai aimé ce récit riche et complexe, l'auteur m'a réellement surprise là et où je ne m'y attendais pas. Ce n'est pas un coup de coeur mais néanmoins une jolie découverte. Tentez à votre tour et n'hésitez pas à consulter d'autres livres de la collection !

Posté par SoKitty à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 mars 2013

"Succubus heat" Tome 4 de Richelle Mead

succubus-heat

"Succubus heat" Tome 4 de Richelle Mead

Synopsis :

Georgina Kincaid a été un vilain,vilain succube... ce qui devrait être une bonne chose. Mais depuis sa rupture avec l'auteur de best-sellers Seth Mortensen, son caractère est devenu si insupportable que son patron Jérôme, l'archidémon de Seattle, décide de la « prêter » à l'un de ses rivaux... et de lui faire jouer les Mata Hari par la même occasion.
Mais Jérôme est enlevé et Georgina perd ses pouvoirs ! Point positif : rien ne l'empêche plus de coucher avec Seth sans l'estourbir sauf un détail : sa nouvelle petite amie. Alors que les rivalités éclatent au grand jour, Georgina semble être la seule à vouloir retrouver Jérôme, et elle n a que peu de temps avant que l enfer se déchaîne...

Mon avis :

Je me fais toujours un plaisir de retrouver Georgina : cette héroïne me touche, et c'est avec elle que j'ai abordée mes débuts dans l'urban fantasy. J'ai donc un attachement particulier avec cette saga. Je dois le dire, la fin du dernier tome m'avait laissée bien triste pour ma petite Georgina, et dans ce début de tome, je la retrouve complètement sur les nerfs et au bout du rouleau.

Elle fait n'importe quoi, nous laissant voir d'elle, son côté le plus obscur. Mais, je n'ai pas cru, un seul instant à cette façade, et j'ai tout de suite su qu'elle allait se ressaisir. Sa rupture avec Seth, lui cause bien des souffrances mais le voir s'afficher au bras de son amie, rend cette situation pour elle, insoutenable. Cependant, la disparition de Jérôme va permettre au couple de se rapprocher, leur offrant ainsi, une très belle parenthèse. Et croyez moi, entre ces deux là, quand ils passent enfin aux choses sérieuses, c'est un véritable feu d'artifice.

Ce tome est une vraie réussite avec une enquête rondement menée, des rebondissements, des personnages qui font leur réapparition et aussi de l'action et de la trahison. On ne s'ennuie pas et on vit les choses avec beaucoup d'émotion. Georgina, na rien d'une méchante, c'est au contraire une incorrigible romantique au grand coeur. C'est comme cela, que je l'aime et même si je suis un peu triste pour elle, j'ai aimée cette fin qui nous laisse pleine d'espoir !

Posté par SoKitty à 13:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 mars 2013

"Irrésistible alchimie" de Simone Elkeles

IRRESISTIBLE-ALCHIMIE

"Irrésistible alchimie" de Simone Elkeles

Synopsis :

Brittany est l’image même de la jeune fille parfaite. Belle, blonde et intelligente, elle vient d’une famille aisée et sort avec le capitaine de l’équipe de football. Sa parfaite maîtrise d'elle même cache une douloureuse fêlure : sa sœur aînée, gravement handicapée, que ses parents aimeraient placer en institution.
Alex Fuentes, séduisant en diable, est le bad boy du lycée. Comme son père, qui en est mort, il fait partie des Latino Blood, un dangereux gang.
Ils se retrouvent malgré eux binôme en cours de chimie. Au-delà des apparences et des préjugés, Alex et Brittany se rapprochent...
Cette attirance pourrait bien changer leur avenir... mais à quel prix ?
Le style
D’un chapitre à l’autre la voix d’Alex alterne avec celle de Brittany, ce qui rend les personnages encore plus réalistes et attachants. La brutalité des événements donne une tonalité passionnelle au récit. Le lecteur passe non sans frisson du cocon doré de Brittany à la violence des rues dans laquelle vit Alex.

Mon avis :

Qui n' a pas entendu parler de ce livre ? Je crois savoir qu'il a pas mal tourné sur la blogosphère. J'en ai entendu bien sûr beaucoup de bien. C'est une romance de celle qui unit irrépressiblement deux êtres hors du commun, et que pourtant tout séparaient.

Les héros de ce livre sont , on ne peut plus clichés : un bad boy qui officie dans un gang et une fille populaire, pom pom girl qui mise tout sur son apparence. Alex et Brittany, s'ils n'avaient été que cela, m'auraient bien ennuyée, je dois bien l'avouer. Mais c'est sans compter, le talent de l'auteur qui nous a dévoilé sous ce vernis craquelé, bien autre chose. Oui, c'est de la romance jeunesse, mais au delà des idées simples et d'un style très abordable, se cache une véritable profondeur. Je ne suis pas particulièrement fleur bleue, mais ce livre m'a touchée en plein coeur ; j'ai été bouleversée et émue.

J'ai bien aimé que l'on évoque ici des sujets comme l'handicap et le sacrifice. J'ai frémi pour Britt, craignant que cette histoire de pari lui explose au visage et vienne l'anéantir. J'ai été choquée par la violence et le drame qui ont frappé Paco. Simone Elkeles a vu  juste, elle a su toucher où cela faisait mal et m'a remuée les tripes. Oui, j'ai aimée cette histoire d'Amour vraie : un couple qui ensemble, vont faire de leur faiblesse une véritable force. Ils ont eu le courage d'être eux même, avec leur histoire et leur avenir devant eux.

Une magnifique histoire, une romance pleine de séduction et de surprises. Je vous recommande ce livre qui m'a plu. Seul petit bémol, cet épilogue que j'ai jugé, un clin d'oeil inutile et qui pour moi casse le charme du roman. A côté de cela, de l'émotion en barre, alors n'hésitez plus et laissez vous submerger à votre tour !

Lecture Commune Organisé par lecoinlitteraire de Livraddict.

Participants :

Le Coin Litteraire ; Dex ; Biblio87 ; Yogi ; Unlivredeslivres ; Kokodu22 ; Ptitelfe ; Aude13 ; Chtitepuce ; petitepom

Posté par SoKitty à 11:08 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 mars 2013

"Les chroniques de MacKayla Lane : Fièvre d'ombres" Tome 5 de Karen Marie Moning

ombres5

"Les chroniques de MacKayla Lane : Fièvre d'ombres" Tome 5 de Karen Marie Moning

Synopsis :

MacKayla Lane perd sa soeur Alina, victime à Dublin d'un assassinat aussi cruel qu'inexplicable. Devant la mollesse de la police locale, elle quitte le sud des Etats-Unis pour l'Irlande afin de mener sa propre enquête. Elle y découvre que sa soeur y menait une double vie pleine de mystère au milieu de créatures démoniaques.

Mon avis :

Il me tardait vraiment d'être à ce dernier tome pour enfin avoir un dénouement à cette histoire, et ça quoi qu'il en soit. A plusieurs reprises, l'auteur nous laissait sur une fin juste impossible ! Elle a jouée avec nos émotions, nous a emmenée dans son univers et nous a abandonnée à nos doutes. J'ai aimé cette saga, ses personnages, ses décors, son intrigue : elle m'a portée et remplie à merveille mes désirs d'évasion. Plusieurs adjectifs, me viennent en tête, époustouflante, surprenante et inoubliable.

Un tome plutôt complexe, il faut bien s'accrocher pour suivre le fil conducteur et l'auteur prend un malin plaisir, tout au long du livre à nous déstabiliser. Vraiment, je me suis laissée mener par le bout du nez et n'ai absolument rien vu venir. Oh my god ! J'ai vibré avec Mac et j'ai vécu ce dernier tome à travers elle, intensément.

Je vous recommande les "Fièvre", et avec elles nul doute que vous aurez tout, sauf froid !

12 mars 2013

"Les chroniques de MacKayla Lane : Fièvre fatale" Tome 4 de Karen Marie Moning

fievre fatale

"Les chroniques de MacKayla Lane : Fièvre fatale" Tome 4 de Karen Marie Moning

Synopsis:

A la merci de mes ennemis, je lutte pour survivre, c'est-à-dire, en l'occurrence, pour ne pas tomber sous le charme fatal de celui que je me suis juré de tuer... mais je sens que je perds la bataille, que les frontières entre notre monde et celui des Faës sont en train de céder. Je sens que j'entame le combat le plus difficile de ma vie. Je ne laisserai pas tomber. Je sais que j'ai des alliés, et, plus important, la mémoire de ma sœur assassinée à défendre. Saurai-je faire face à la vérité ?

Mon avis :

Impossible de ne pas poursuivre la saga à partir du tome trois, elle devient vraiment addictive. On veut vraiment en savoir plus et cela devient juste une évidente nécessité.

Mac a subi le viol des princes unseelies qui ont fait d'elle une pri-ya. C'est Dani qui va la sauver de ce cauchemar et plus tard Barrons qui va la guérir de cet état. Et là, que de bonheur de se délecter de ses scènes voluptueuses, entre nos deux intéressés. Ce tome est infiniment riche et regorge d'actions et de rebondissements. Vous croisez au fil des de votre lecture des créatures toutes à la fois fantastiques et impressionnantes. Il est question d'enjeux politiques à l'abbaye, le réveil et la rébellion grondent. Le personnage de Dani prend beaucoup d'importance dans ce tome et Mac fait office de grande soeur pour cette gamine pleine de vie. Dans ce tome, il est encore bien difficile de distinguer les méchants, des gentils. Le réel et l'irréel se confondent et nous laissent dans la brume irlandaise.

L'auteur nous tient vraiment à sa merci, encore une fois. Son talent, sa plume, son imaginaire sont indéniables. J'adhère complètement, il est impossible à présent de m'arrêter, je veux le dénouement... Et je l'appréhende à la fois.