29 septembre 2013

"Hunger Games : L'embrasement" Tome 2 de Suzanne Collins

HungerGame2

"Hunger Games : L'embrasement" Tome 2 de Suzanne Collins

Synopsis :

Après avoir gagné les Jeux de la Faim, Katniss Everdeen et Peeta Mellark retournent dans leur district. Alors que la "tournée de la victoire" dans le pays est sur le point de commencer, elle est visitée par le président de Panem. Il explique que le tour qui leur a permis de sortir tous deux vainqueurs des jeux, considéré comme un acte de rébellion envers le Capitole, donne des idées aux 12 districts du pays.

Il la menace de tuer son meilleur ami, Gale, si elle ne peut prouver à tout Panem que son acte n'était pas une provocation, mais un acte irréfléchi commandé par son amour fou pour Peeta.

logo-PKJ

Mon avis :

Je ne vous présente plus cette saga, qui est à mon sens une dystopie incontournable. Après avoir visionnée l'adaptation du premier volet, j'ai eue très envie de retrouver Peeta et Katniss et de découvrir la suite. L'attitude de Katniss lors des derniers jeux a été vécue par le capitole comme une véritable provocation, tandis que dans les districts les esprits se réveillent et la révolte gronde. Le capitole prend alors une décision impitoyable pour calmer le jeu : organiser des Hunger Games avec les gagnants de toutes les sessions.

Dans le tome précédent, j'ai eue beaucoup de mal à cerner Peeta, je doutais de sa sincérité et avais du mal à lui faire confiance. Et bien ici, je me suis sentie tout à fait honteuse... Effectivement, en bon stratège, il n'hésite pas à mentir mais pour autant ses sentiments pour Katniss n'en sont pas moins purs. L'auteur a su créer un univers tout à fait entraînant et poignant et nous rencontrons encore dans ces jeux des personnalités attachantes. Il est impossible de ne pas se sentir concernée, on est ici complètement à la merci de l'intrigue. J'ai beaucoup appréciée qu'on ne sente pas de répétitions et que l'originalité soit au rendez vous. Le sadisme des juges est insoutenable et je suis contente que Katniss, bien malgré elle devienne le symbole de la rébellion. La fin est juste surprenante, et je ne peux maintenant m'empêcher de m'inquiéter pour Peeta.

Ce tome deux va au delà de mes attentes je dois dire, et il mérite bien sa renommée. C'est rondement bien mené, un piège redoutable pour les lecteurs que nous sommes. Si vous n'êtes pas déjà "addict", c'est sûr vous le deviendrez !


27 septembre 2013

"le premier sang" de Sire Cédric

 

PremierSang

"le premier sang" de Sire Cédric

Synopsis :

Les plus grandes terreurs naissent dans l’enfance et prennent racine au plus profond de nous.
Qu’est-ce qui les fait resurgir ? Sommes-nous capables de les surmonter ?

Par une nuit d’hiver glacée, deux flics de la criminelle, partis pour surveiller un parrain de la drogue en banlieue parisienne, mettent les pieds dans une étrange affaire. Leur principal suspect est mort brûlé vif dans son appartement et les méthodes employées ne ressemblent pas à un règlement de compte. Eva Svärta, la policière albinos, dominée par le désir obsessionnel de retrouver le meurtrier de sa mère et de sa sœur jumelle, pressent un danger imminent. Et si les fantômes du passé se mettaient à reprendre vie ? Hallucination ou réalité ?

À travers ce nouveau roman étonnant de maturité, Sire Cédric ramène son héroïne aux origines du mal qui l’empoisonne. Le vertige qui la submerge progresse tout au long de l’intrigue, impitoyablement, terriblement. Vos nuits n’ont pas fini de vous surprendre.

Logopréauclec

Mon avis :

Ce roman fait suite à "De fièvre et de sang" avec lequel j'avais découvert l'auteur, c'est donc avec un réel plaisir que j'ai retrouvé ici les personnages d'Eva et de Vauvert. Dès la première phrase, les mots m'ont capturée dans leurs filets... Le style de Sire Cédric est tout à fait percutant, il nous plonge dans une histoire qui fait frémir.

Le suspens est à la fois haletant et oppressant et je me suis laissée prendre au piège par le fantastique du récit. L'enquête est très bien ficelée et c'est tout simplement addictif. Les retours dans le passé apportent une dimension plus globale et qui aiguille petit à petit notre raisonnement. Quant aux personnages, Eva et Vauvert ont des profils très attachants. Ces deux loups solitaires sont faits non seulement pour s'entendre mais aussi forment une équipe tout à fait à la hauteur. Ici, le passé d'Eva refait surface et je n'avais décidément rien vu venir. C'est tout juste époustouflant !

L'auteur est monté d'un cran avec cet épisode. C'est sombre, sanglant, éprouvant, à la frontière même du cauchemar laissant planer jusqu'à la dernière page un soupçon d'espoir et un goût amer d'angoisse. Alors, je vous le dis tout de go : c'est un coup de coeur énormissime pour moi ! Et je me réjouis à l'idée de poursuivre l'aventure avec nos deux coéquipiers et héros. Si je ne me trompe pas, la sortie est prévue pour novembre 2013. On se tient au courant et on se donne rendez-vous d'ici quelque temps !

Posté par SoKitty à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

"Chasseuse de la nuit : Réunis dans la tombe" Tome 5 de Jeaniene Frost

Tombe5

"Chasseuse de la nuit : Réunis dans la tombe" Tome 5 de Jeaniene Frost

Synopsis :

Après sa transformation en vampire, Cat Crawfield pensait pouvoir mener une vie tranquille auprès de son mari Bones. C’était sans compter sur le fait que sa nature hybride ne la laisserait jamais rien faire comme tout le monde, pas même mourir. Ses nouvelles capacités inattendues vont permettre à un fanatique d’attiser les tensions entre goules et vampires, mettant en péril une trêve ancestrale. Cat et Bones n’ont d’autre choix que de se battre une fois de plus car un affrontement entre ces deux puissantes communautés serait désastreux pour le monde entier.

Logo_Milady

Mon avis :

Après deux parenthèses spin-off, j'avais très envie de reprendre le fil de la série où je l'avais arrêtée. Mais je dois bien vous l'avouer, j'ai eue un peu de mal après cette coupure à me remettre dans le bain. Heureusement, cela ne dure pas, car  Jeaniene Frost nous remet les idées en place avec beaucoup de doigté et de génie.

Cat est devenue tout simplement incroyable avec plus d'un don à son arc et il vaut mieux retourner ses manches, car un conflit entre vampires et goules est sur le point d'éclater. J'ai aimée retrouver tous nos personnages chouchous Vlad, Mencheres, Denise et  bien d'autres encore : tous présents à l'appel pour venir en aide à Cat et à Bones. Parlons d'ailleurs de ces deux là, j'ai retrouvée leur alchimie des premiers instants avec le sourire aux lèvres. Leurs échanges sont vraiment savoureux et débordent d'humour. Impossible de s'en lasser ! La pudibonderie de Cat m'a aussi beaucoup amusée ; parce que franchement, quand on a un mari sexy en diable et beau comme un dieu comme Bones, il n'y a aucune honte à en profiter... Ce tome est à la hauteur de la série avec des retrouvailles exceptionnelles. L'auteur contrôle et maîtrise parfaitement son affaire à présent autour de l'amitié et de la famille. Le ton est donné, action, pouvoir et érotisme sont encore au rendez vous.

Vous pouvez me croire, Frost va une fois de plus jouer avec vos émotions. C'est tellement bon ! Profitez en, c'est officiel : l'auteur arrêtera la série au tome sept. Mais d'ici là, je savoure pleinement !

Cette lecture fait partie d'une LC organisée par Dex de Livraddict. Merci pour l'organisation de celle ci.

Participants:

Sharon ; harmo20 ; L.J.Duhrel ; tigrouloup ; Dex ; (Kassandra) ; Frankie ; Simi ; Lulubel ; Audel

15 septembre 2013

"Le bandit n'était pas manchot" de Jérôme Jarrige

Bandit Manchot

"Le bandit n'était pas manchot" de Jérôme Jarrige

Synopsis :

Rien ne va plus à Juan-les-Pins. Des femmes seules sont sauvagement assassinées selon un rituel particulièrement sanglant. Sans élément pour établir un lien entre les victimes, tout laisse croire que les meurtres sont l'œuvre d'une seule et même personne. La police dispose de très peu d'indices : pas d'effraction, pas d'empreinte, seule une trace d'ADN laissée sur les lieux du crime. Les médias se déchaînent, la juge s'impatiente et le boss met la pression sur le Commissaire Dupin. Ses hommes n'ont que 48 heures pour boucler l'affaire. La population a peur ; qui sera la prochaine victime ? Et surtout, qui détient la clé de l'énigme ? Quand l'enquête piétine, il faut faire preuve d'imagination. Faites vos jeux...

logo Fayard

Mon avis :

Je suis dans une période thriller donc j'essaye de me constituer un peu ma bibliothèque qui est peu fournie de ce côté là. C'est chez mon Emmaus que j'ai trouvé ce roman, un prix du quai des orfèvres en plus, donc pourquoi ne pas tenter ?

Je dois dire qu'après mon auteur chouchou Chattam, il avait plutôt du souci à de faire, car la barre était un peu haute ! Et bien oui, ce n'est pas du grand thriller, je qualifierai plutôt ce livre de roman de gare. C'est simpliste, cliché et le lecteur est omniscient donc pas de grosses surprises quoi !

Mais j'ai quand même passée un bon moment, amusant même je dirais... Un livre qui se lit rapidement, mais pour autant n'en attendez pas trop ce n'est pas l'enquête du siècle !

Posté par SoKitty à 08:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 septembre 2013

"Réseau(X)" Tome 1 de Vincent Villeminot

reseaux

"Réseau(X)" Tome 1 de Vincent Villeminot

4ème de Couverture :

Sur les réseaux, tout le monde pense connaître tout le monde. Tout le monde aime, surveille, espionne tout le monde. Mais désormais, une guerre est déclenchée, sur le web et dans le monde réel. Et Sixie, 15 ans, est l’enjeu, le butin, le gibier de tous les combattants…

LogoNathan

Vincent Villeminot aux Editions Nathan,  Sortie le 12 septembre 2013, 448 pages, 16.50€, 9782092542415

Mon avis :

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Nathan pour ce service presse en avant-première. J'ai été enchantée de découvrir ce thriller tout à fait original. J'ai aimé la quatrième de couverture directe, accrocheuse et pleine de promesses et j'ai eu tout de suite envie, je dois dire d'en savoir plus.

La mise en place a été un peu difficile à bien des égards, mais c'est surtout au début avec l'interaction des personnages que j'ai eu beaucoup de mal. J'ai été sensible à l'explication du réseau social évoqué et à sa codification. Le travail de l'auteur est à ce niveau remarquable et j'ai trouvé le rendu tout à fait crédible. On est dans un contexte virtuel qui prend beaucoup de place dans le réel. Les frontières entre le vrai et le faux, le jour ou la nuit ou encore les songes et la réalité sont à la fois minces et transgressables. L'écriture est, elle aussi tout à fait appropriée au thème du livre avec un style qui se veut résolument moderne et qui hache le récit.

On met ici les pieds dans une jouxte médiatico-politique sans le savoir. Il est assez difficile de s'attacher aux personnages et bizarrement ce sont les personnalités de Théo et d'Alice qui m'ont le plus marqué, alors que ce ne sont que des personnalités secondaires. J'ai eu en revanche énormément de mal avec César Diaz érudit, double et tout à fait dangereux. Quant à Sixtine, l'héroïne principale elle est le pion idéal au service de l'intrigue. Il est question entre autre d'enrôlement, de manipulation et de rejet de l'ordre. Les méthodes adoptées sont à mon sens trash et décalées. L'atmosphère du livre a été pour moi malsaine et dérangeante et je n'avais pas ressenti cela depuis "Orange mécanique". Les amateurs de jeux vidéos devraient à mon avis y trouver leur compte car il faut avec ce livre pouvoir passer très rapidement d'une plate-forme à une autre. Pour moi, même si j'ai eue du mal à me projeter, cela a été une bonne piste de réflexion sur le rôle de l'image et les dérives du net. Un roman inédit en tout cas qui a le mérite de nous entretenir à la fois dans une obscure confusion et de nous malmener.

En bref, si vous trouvez en ce moment vos lectures mornes et récurrentes et que vous vouliez quelque chose de tout à fait différent : n'hésitez plus, ce livre est fait pour vous ! Quant à moi, si je ne suis pas totalement "fan", il n'empêche que je reste curieuse de découvrir la série "Instincts" qui je pense devrait mieux me correspondre.

Posté par SoKitty à 14:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


07 septembre 2013

"L'âme du mal" de Maxime Chattam

ame-du-mal

"L'âme du mal" de Maxime Chattam

Synopsis :

Pas plus que sa jeune assistante, l'inspecteur-profileur Brolin ne pense que les serial killers reviennent d'outre-tombe. Fût-il le monstrueux bourreau de Portland qui étouffait et vitriolait ses victimes avant de les découper avec précision. Mais le bourreau est mort et le carnage se poursuit, identique : un même rituel horrible. Le nouveau tueur agit-il seul ou fait-il partie d'une secte ? Pure sauvagerie ou magie noire ? Brolin a peur. Cette affaire dépasse tout ce qu'on lui a enseigné. S'immerger complètement dans la psychologie d'un monstre, le comprendre afin de le cerner et de prévoir ses crimes, devenir un monstre soi-même, tels sont les moindres risques de son métier. On dit au FBI qu'il s'en faudrait d'un rien pour qu'un bon profiteur aille rejoindre la galerie de ses pires clients. Peut-on impunément prêter son âme au mal ?

logo_pocket

Mon avis :

Est-il utile de vous dire que cet auteur est un incontournable pour ma part. J'aime beaucoup son travail en ce qui concerne les thrillers que je trouve à la fois réfléchis et très aboutis. Cette trilogie a fait je crois l'unanimité et je ne pouvais décidément pas passer à côté avec ce tome.

Maxime Chattam nous offre ici un thriller made in USA avec une véritable immersion dans la médecine légale. J'ai énormément aimée l'aspect scientifique, très bien documenté et qui nous fait vraiment toucher du doigt l'enquête. Le professeur Brolin est sur la piste d'un serial killer et il possède un vrai don d'empathie pour se mettre dans la peau de celui qu'il recherche. Il a avec Juliette une ancienne victime un vécu commun qu'il ne peut pas effacer. Je me suis aussi, beaucoup attachée à ces personnages qui vont se rapprocher au fil de la lecture.

L'angoisse va crescendo, l'histoire et les meurtres sont sordides. J'ai été happée par le livre que je ne pouvais réellement plus lâcher. L'auteur m'a fait froid dans le dos quand il nous dirige sur du fantastique. De fausses pistes en rebondissements, j'ai été totalement à sa merci. C'est tout à fait palpitant, la fin m'a mise en rage et je me suis sentie complètement démunie. Quelles émotions ! Un thriller qui s'est révélé à la hauteur et qui ne m'aura en tout cas, rien épargnée. Plus, plus, plus pour moi ! Que dire de plus, sinon de le lire ?

Posté par SoKitty à 18:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

"Au pays des vivants" de Nicci French

aupaysdesvivants

"Au pays des vivants" de Nicci French

Synopsis :

Kidnappée, ligotée, à peine maintenue en vie par un mystérieux tortionnaire... quand Abbie Devereaux reprend connaissance, seule, dans le noir, une seule idée s'impose à elle : s'échapper. Avec un courage hors du commun, elle parvient à s'enfuir et à mettre fin à cette terrifiante expérience. Du moins le croit-elle, car le cauchemar ne fait que commencer... Abbie a en effet perdu tout souvenir des jours précédant son agression, et la police comme les médecins concluent à l'affabulation d'une jeune femme dépressive. Confrontée à un mur de ténèbres, à l'incrédulité de tous et aux zones d'ombre de sa mémoire, elle veut reconstituer son passé. Pour la guider dans cette quête aux frontières de la folie, Abbie n'a qu'une certitude : si son bourreau existe, il saura la retrouver.

logo_pocket

Mon avis :

Il y avait déjà un bon petit moment que je voulais me replonger dans le genre thriller, avec des lectures plus angoissantes, plus adultes... Je ne connaissais l'auteur que de nom, en fait je devrais dire ces auteurs car Nicci French est un pseudo derrière lequel se cache un couple de journalistes.

Le roman est scindé en trois parties, ce que j'ai trouvé judicieux et intéressant. Dans la première partie, on vit avec l'héroine le cauchemar de son enlèvement, ensuite vient son évasion et son séjour à l'hopital où elle sera diagnostiquée dépressive et même fabulatrice... Pour elle, le cauchemar est loin d'être terminé, et c'est seule qu'elle va devoir reconstituer tout un pan de sa mémoire et retrouver la trace de son ravisseur. Abbie va se livrer à un véritable jeu de piste pour reconstituer son emploi du temps manquant.

L'écriture est terriblement efficace et vous tiendra à bout de souffle. Le roman m'a tenue en haleine, j'ai ressentie l'horreur qu'avait pu vivre Abbie et l'incompréhension qu'elle a pu suscitée auprès de la médecine et de la police comme une véritable meurtrissure. Je ne sais pas comment elle a eu le courage, la force et l'énergie de s'en sortir. Elle aurait pu sombrer dans la folie, mais la peur a été un véritable moteur pour elle. La mémoire est une machine complexe, nous en faisons ici l'expérience. La fin en revanche, vous demandera peut-être un peu de cran, quand à moi je n'ai pas été choquée par la réaction d'Abbie.

Un thriller oppressant qui ne vous laissera que peu de répit. Je suis tout à fait convaincue et si vous êtes amateurs de sensations fortes : laissez vous tenter !

Posté par SoKitty à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 septembre 2013

"Minuit : Les Cendres de Minuit " Tome 6 de Lara Adrian

minuit6

'Minuit : Les Cendres de Minuit " Tome 6 de Lara Adrian

Synopsis :

Assoiffé de vengeance après le massacre de sa famille, Andreas Reichen se retrouve confronté à Claire, celle qu’il a jadis aimée mais qui s’est liée à un autre mâle de la Lignée. Cette rencontre ravive une flamme longtemps étouffée et une fureur ravageuse, surtout lorsqu’Andreas se voit obligé d’accepter l’aide de Claire pour retrouver le coupable. C’est un gouffre de désir et de plaisir qui attend les deux anciens amants.

Logo_Milady

Mon avis :

Ce tome six est sans grande surprise pour moi, puisque c'est toujours avec un réel plaisir que je me plonge dans un épisode de la saga. Andréas avait tout perdu et nous le retrouvons ici assoiffé de vengeance et à la recherche de Roth, son ennemi juré.

C'est sans compter l'ironie du destin qui met Claire la compagne de Roth et son ancien amour sur sa route. Mais l'idylle entre eux n'a jamais cessé d'exister vraiment et quand Claire va réaliser quel genre d'homme est Roth réellement, elle ne voudra plus jamais quitter Andréas et le protéger de lui même. En effet, suite à un événement tragique il a développé des dons de pyrokinésie qu'il ne maîtrise pas totalement et ils deviennent à la fois dangereux pour autrui et pour lui même. Ah, cet Andréas, c'est de la lave en ébullition a l'état pur et ce également dans les moments intimes, si vous voyez ce que je veux dire... Attendez vous à fondre les filles !

Par ailleurs, on retrouve ici toute une famille de vampires guerriers, unie et accueillante sur la piste de Dragos. Les meurtres humains se succèdent et il faut à tout prix réagir et vite. Un tome où tout tout le monde se sert les coudes contre le "mal", de plus les femmes jouent un rôle essentiel sur le terrain et cela change ! Vous l'aurez compris, tous les ingrédients sont réunis pour que la sauce prenne : action, romance et érotisme. Ça se lit très vite et même si la fin est prévisible, on en redemande à chaque fois.

Ce tome ne fait pas partie certainement des meilleurs de la saga, c'est trop cousu de fil blanc. Mais, il a le mérite de nous divertir et avec un événement choc il va bien nous tenir en haleine jusqu'au tome sept !

Cette lecture fait partie d'une LC organisée par audel de Livraddict. Merci pour l'organisation de celle ci.

Participants:

Les avis : Harmo 20, Joe, Kassandra, et Audel

25 août 2013

"Confessions d'une radine" de Catherine Cusset

Radine

"Confessions d'une radine" de Catherine Cusset

Synopsis :

Je suis radine mais j'aimerais ne pas l'être. La première victime de ma radinerie, c'est moi.En effet je crois que vivre c'est dépenser, jouir, donner sans compter. Surtout, ne pas compter.Je peux me mettre en colère contre moi. Je peux réagir contre. Il n'en reste pas moins : mon premier instinct, c'est d'être radine.Je finirai comme grand-maman : invitant les autres, donnant, payant avec mon fric laborieusement économisé. Je serai la femme-qui-paie-plus-vite-que-son-ombre mais je resterai la radine : celle qui calcule.Parfois je me demande si c'est par radinerie aussi que j'écris. Pour que rien ne se perde. Pour recycler, rentabiliser tout ce qui m'arrive. Pour amasser mon passé, le constituer en réserve sonnante et trébuchante. Pour y entrer comme dans une salle au trésor et contempler mes pièces d'or. Pour investir et faire fructifier mon capital de sensations et de douleurs.

logo-folio

LogoFolioMon avis :

J'ai choisi un petit livre de la collection Folio, qui est ressorti chez piment de chez France Loisirs, pour une lecture rapide et sans prise de tête. A priori, d'après le titre, je m'attendais à quelque chose de plutôt drôle , je crois...

Qui n'a pas connu dans son entourage, une personne qui a un oursin dans son porte monnaie ? Ce roman retrace le parcours d'un cas incurable et désespéré. La nature du radin est une véritable philosophie de vie, je dois dire. Terriblement pathétique, c'est un sort que je n'envie à personne en tout cas. Ce n'est pas un livre qui restera dans les annales c'est sûr, mais il a eu au moins le mérite de me faire passer un bon moment de détente.

Une lecture sympathique qui peut faire réfléchir sur notre rapport à l'argent. N'hésitez pas donc à le découvrir !

Posté par SoKitty à 17:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 août 2013

"Métaphysique des tubes" de Amélie Nothomb

tubes

"Métaphysique des tubes" de Amélie Nothomb

Synopsis :

Parce qu'elle ne bouge pas et ne pleure pas, se bornant à quelques fonctions essentielles - déglutition, digestion, excrétion -, ses parents l'ont surnommée la Plante.
L'intéressée se considère plutôt, à ce stade, comme un tube. Mais ce tube, c'est Dieu. Le lecteur comprendra vite pourquoi, et apprendra aussi que la vie de Dieu n'est pas éternelle, même au pays du Soleil levant... Avec cette " autobiographie de zéro à trois ans ", la romancière de Stupeur et tremblements, Grand Prix du roman de l'Académie française en 1999, nous révèle des aspects ignorés de sa personnalité et de la vie en général, tout en se montrant plus incisive, plus lucide et plus drôle que jamais.

LogoLivredePoche

Mon avis :

Je n'avais pas beaucoup de temps à consacrer à la lecture quand j'ai décidé de me laisser tenter par un auteur fétiche et incontournable pour moi. J'ai beaucoup aimé le style d'écriture d' Amélie Nothomb, décalé et poétique. C'est toujours un vrai bonheur à chaque fois.

Quand j'ai commencé le livre, je me suis finalement aperçue que ce serait  une relecture. Il s'agit d'un roman autobiographique de l'auteur, particulièrement saisissant. On comprend dès lors qu'Amélie est depuis le début un être à part, singulier et totalement original. J'adore et j'ai été particulièrement ravie de la description de son Japon, cher à son coeur, et également de sa relation fusionnelle avec sa nounou.

L'auteur lève le voile ici sur son identité, et pour moi, on ne peut que mieux comprendre après cette lecture, qui elle est. Si vous aimez Amélie Nothomb comme moi, ne passez pas à côté de ce livre. C'est tout elle, c'est indéniable...

Posté par SoKitty à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,