08 mars 2014

"La trilogie du Mal : In tenebris" Tome 2 de Maxime Chattam

In Tenebris

"La trilogie du Mal : In tenebris" Tome 2 de Maxime Chattam

Synopsis :

Chaque année, des dizaines de personnes disparaissent à New York dans des circonstances étranges. La plupart d'entre elles ne sont jamais retrouvées. Julia, elle, est découverte vivante, scalpée, et prétend s'être enfuie de l'Enfer. On pourrait croire à un acte isolé s'il n'y avait ces photos, toutes ces photos...
Annabel O'Donnel, jeune détective à Brooklyn, prend l'enquête en main, aidée par Joshua Brolin, jeune spécialiste des tueurs en série. Quel monstre se cache dans les rues enneigées de la ville? Et si Julia avait raison, si c'était le diable lui-même? Ce mystère, ce rituel... Dans une atmosphère apocalyptique, Joshua et Annabel vont bientôt découvrir une porte, un passage... dans les ténèbres.

logo_pocket

Mon avis :

In tenebris est le deuxième volet de la trilogie du mal. Je précise que si ce tome peut tout à fait se lire de manière individuelle, il fait partie d'un cycle et il me paraît quand même préférable pour apprécier votre lecture dans son ensemble de suivre la chronologie des tomes.

Tout débute quand on retrouve une femme nue, scalpée et choquée... Sur fond de mystérieuses disparitions et de macabres découvertes : se pourrait - il que toutes ces affaires est un lien entre elles ? C'est ce qu'Annabel aidée de Brolin devenu détective vont essayer de découvrir et de révéler au grand jour. Tous deux ont une terrible blessure en commun, la disparition d'un être cher ; et c'est dans le travail qu'ils cherchent à s'étourdir et à meubler leur solitude. On comprend tout de suite l'affection et la tendresse qui va les lier. Leurs méthodes border line ont mis un peu de piment et cela n'a pas été pour me déplaire. J'ai particulièrement aimée ce qu'est devenu Brolin pour s'en sortir et j'ai trouvée qu'avec Annabel il formait une bonne équipe.

Pour ce qui est de l'enquête si Chattam développe un thème déjà vu, il a su me surprendre et le pousser jusqu'à son paroxysme pour nous inviter encore à la réflexion. Il va ici, s'enfoncer une fois de plus dans les abîmes du mal. C'est sombre, glauque et sanglant et si votre estomac est sensible, je vous le déconseille quand même. Pour les autres, je vous le recommande car l'auteur a repoussé une fois de plus les limites de l'extrême. Du coup, je me demande bien jusqu'où il peut encore aller avec le tome trois.

Posté par SoKitty à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


05 mars 2014

"Cinquante nuances plus claires" de E. L. James

cinquante-nuances-plus-claires-vf

"Cinquante nuances plus claires" de E. L. James

Synopsis :

A présent réunis, Ana et Christian ont tout pour être heureux : l'amour, la fortune, et un avenir plein de promesses. Ana apprend à vivre dans le monde fastueux de son M. Cinquantes Nuances sans perdre son intégrité ni son indépendance tandis que Grey s'efforce de se défaire de son obsession du contrôle et d'oublier son terrible passé. Mais bientôt, alors que tout semblait leur sourire, le destin les rattrape et leurs pires cauchemars deviennent réalité... Un happy end est-il possible pour Grey et Ana ?

Logo JC Lattes

Mon avis :

Ca y est, j'entame le troisième et dernier volet de la série, non sans nostalgie d'ailleurs. Car, oui au risque, de ne pas plaire à tout le monde, je le dis haut et fort, j'ai aimée cette saga qui m'a fait vibrer mais plus simplement sentir être vivante !

Dans ce tome trois, on retrouve Anastasia et Christian officiellement mari et femme. Je dois dire que j'ai eu très peur que mon couple fétiche rentre dans la routine et j'ai d'ailleurs ressentie un peu de lassitude au tout début du livre. Heureusement, cela n'a pas duré et ce tome m'a tout de même révélé son lot de surprises et d'émotions. J'ai plus encore aimée le caractère d'Anastasia dans cet opus, car si elle apprécie les jeux de soumise dans l'intimité, elle revendique quand même haut et fort son indépendance à côté de cela. Elle a quand même son caractère Anastasia, et ne comptez pas lui en compter ou bien même encore lui marcher sur les pieds. Elle sait très bien se défendre comme une grande fille ! Ici, elle va prendre des risques et croyez moi, cela va être mouvementé.

Quand à Christian, que voulez vous : il reste lui même, un individu irrésistiblement complexe, et comme on peut le comprendre. On va en savoir encore un peu plus sur lui et il va définitivement s'ouvrir plus à Ana. Et ce pour mon plus grand bonheur. Ce tome ne serait pas "Fifty shade", s'il ne comportait pas des scènes crues, mais après deux tomes, j'imagine que vous n'êtes plus là pour jouer les chochottes... Au delà du sexe, c'est surtout l'intimité que créé le couple qui m'a marquée. Vous l'aurez compris, je suis irrémédiablement conquise par cette histoire et ce couple hors norme.

Seul petit bémol pour moi, je ne suis pas particulièrement fan des épilogues et surtout de celui là : un peu trop gnangnan, mais bon ce n'est que mon avis. J'avoue que si j'ai lu au départ cette saga pour le buzz, l'auteur a su relever le défi et je me suis laissée séduire et surprendre. A présent le genre érotique rejoint mes envies lectures au même titre que les autres genres. Alors, n'hésitez plus à me conseiller des titres qui pourraient me convenir !

20 février 2014

"Riley Jenson : Jeu dangereux" Tome 4 de Keri Arthur

riley tome4

"Riley Jenson : Jeu dangereux" Tome 4 de Keri Arthur

Synopsis :

Les nuits de Melbourne proposent des clubs adaptés aux désirs les plus profonds de chacun. Pour Riley Jenson, l'un de ces clubs est devenu une obsession car un tueur sadique se sert de l'endroit pour repérer ses prochaines victimes. Pour y entrer, Riley se lie d'amitié avec Jin, un barman au corps de rêve qui entraîne vite la jeune fille dans un tourbillon de danger et de passion.

Logo Milady

Mon avis :

Ravie de poursuivre la série et plutôt pas mécontente d'en finir avec cette histoire de clonage. On retrouve Gautier devenue ennemi numéro un, mais cet épisode va aussi nous entraîner du côté des démons et du  SM, attendez vous donc à du très sombre.

Même si notre célèbre louve a l'habitude de satisfaire des appétits débordants, ici cela ne va pas être de la tarte, croyez moi... Riley est une héroïne à laquelle je me suis beaucoup attachée au même titre qu'Anita Blake ou Rebecca Kean. Cette femme accro à la caféine a du caractère et du coeur. J'adore. Elle fait fi de la bienséance et dit tout haut, ce que d'autres pensent tout bas. Qui n'a pas rêver de moucher son patron ? Et bien, ne comptez pas sur Riley pour s'en priver. Question sentiments, rien n'est réglé avec Quinn et j'ai toujours la désagréable sensation qu'elle a le cul entre deux chaises. Ne croyez pas pour autant que notre héroïne est une girouette ; sous sa carapace se cache une incorrigible romantique et elle sait très bien ce qu'elle veut.

Vous l'aurez compris, je suis devenue totalement fan de la personnalité de Riley et j'ai hâte de poursuivre la série en sa compagnie. Vivement le tome cinq !

Cette lecture fait partie d'une LC organisée par L.J.Duhrel de Livraddict. Merci pour l'organisation de celle ci.

Participants:

L.J.Duhrel ; Harmo20

 

02 février 2014

"Bal de givre à New York" de Fabrice Colin

BalGivre

"Bal de givre à New York" de Fabrice Colin

Synopsis :

Anna Claramond ne se souvient plus de rien.
Seul son nom lui est familier. La ville autour d’elle est blanche, belle, irréelle. Presque malgré elle, la jeune fille accepte les assiduités du beau Wynter, l’héritier d’une puissante dynastie. Bal de rêve et cadeaux somptueux se succèdent avec lui mais Anna sent que quelque chose ne va pas. Qu’elle est en danger. De plus, des indices et des messages sont semés à son attention par l’insaisissable Masque, un fugitif recherché.
Qui est son ennemi, qui est son ami ? Anna sait qu’elle doit se souvenir. Mais que lui réservera sa mémoire une fois retrouvée ?

LogoLivredePoche

Mon avis :

C'est tout d'abord, cette couverture bleue glaciale qui m'a attirée pour cette période de l'année, et incontestablement aussi son titre. Je ne savais pas trop ce qui se cachait derrière tout cela, puisque le synopsis restait assez vague et mystérieux. Je croyais m'attendre à une romance ou à une dystopie et finalement , rien de tout cela.

J'ai été charmée par l'ambiance créé par l'auteur et son style que j'ai trouvée cotonneux et poétique. Je me suis tout de suite méfiée de Wynter que je trouvais trop riche, trop beau pour être honnête. J'ai suivie les aventures d'Anna Claramond avec passion ; le récit est captivant et m'a tenue en haleine de bout en bout. Je me suis laissée portée par les émotions de notre héroïne, se débattant avec son destin.

Quand à la chute du roman, elle est tout à fait innatendue et surprenante. Je dois le dire, je n'ai rien venue venir, quel talent ! Un tout petit livre certes, mais d'une exceptionnelle qualité. Je vous le recommande.

Cette lecture fait partie d'une LC organisée par Fille-de-lecture de Livraddict. Merci pour l'organisation de celle ci.

Participants et leurs avis :

-Fille-de-lecture Son avis
-JustineG17100
-AntRacith Son avis
-Marjo2505 Son avis
-Riz-Deux-ZzZ
-klo Son avis
-melymelo Son avis
-Mamz'elle Amandine
-Atraverslesmots
-Cookies72 Son avis
-Salsera15 Son avis
-Le Cottage de Myrtille Son avis
-Edwige
-Grizelda Son avis
-Tia Bella Son avis
-Sanguine Son avis
-(Kassandra)

31 janvier 2014

"L'école de la nuit" de Deborah Harkness

Ecole nuit

"L'école de la nuit" de Deborah Harkness

Synopsis :

L'historienne Diana Bishop, issue d'une lignée de sorcières puissantes et le vampire Matthew Clairmont ont violé les lois de séparation des créatures. Lorsque Diana a découvert un manuscrit alchimique magique à la Bodleian Library, elle a déclenché une lutte dans laquelle elle est devenue liée à Matthew. Maintenant la coexistence fragile entre sorcières, démons, vampires et humains est dangereusement menacée.
Cherchant la sécurité, Diana et Matthew ont voyagé dans le temps pour se retrouver à Londres, en 1590. Mais ils réalisent vite que le passé n'est un havre de paix. Retrouvant son ancienne identité en tant que poète et espion de la reine Elizabeth, le vampire retombe avec un groupe de radicaux connus sous le nom de l'École de la Nuit. Beaucoup sont des démons rebelles, les esprits créatifs de l'âge, dont le dramaturge Christopher Marlowe et mathématicien Thomas Harriot.
Ensemble Matthieu et Diana chercheront le Londres des Tudor pour trouver le manuscrit insaisissable, l'Ashmole 782, et la sorcière qui va enseigner à Diana comment contrôler ses pouvoirs remarquables.

LogoLivredePoche

Mon avis :

Il y a déjà un bon moment que j'ai achevé ma lecture de "L'école de la nuit", un univers qui m'avait beaucoup plu et dont j'étais impatiente de retrouver l'essence. Je n'ai pas hésité un instant à reprendre ma lecture dès l'achat du livre, un pavé de quand même 933 pages, même pas peur !

Dès le début, nous sommes précipités par un prodigieux retour en arrière, autour des 1590 à Londres. Époque Elisabethaine donc, on retrouve nos deux héros principaux Diana et Matthew, toujours à la recherche de l'ashmole 782 : un ouvrage au combien capital pour la survie des paranormales. J'ai aimée plonger dans ce passé et j'ai éprouvée beaucoup d'amusement à voir Diana s'adapter à son époque et les moeurs qui l'accompagnent. Après avoir fait la connaissance d'Ysabeau, c'est au tour maintenant de Philippe, le père de Matthew avec lequel nous faisons connaissance. Diana en apprend plus sur la vie et personnalité de celui qui est devenu à présent son mari. Elle se sentira de plus en plus familière avec sa famille vampire tout en renouant avec sa nature de sorcière, qu'elle avait pourtant mis de côté.

Ce livre est dense, et nous invite à la fois à voyager à travers l'europe et dans le passé. Il plonge dans un imaginaire extraordinairement bien fouillé et construit. On ressent derrière chaque mot, le travail et le passé de l'historienne. Un vampire et une sorcière qui enfreignent leurs lois, comment est-ce possible ? Et surtout pourquoi ? Qu'est ce qui les motivent ? Et dans quel but ? Je vous laisse découvrir par vous même la suite de leurs aventures. Il fait partie de ces livres qu'on se plaît à lire avec langueur et application, alors faites vous plaisir !


23 janvier 2014

"Les morsures de l'ombre" de Karine Giebel

KGombre

"Les morsures de l'ombre" de Karine Giebel

Synopsis :

Elle est belle, attirante, disponible. Il n’a pas hésité à la suivre pour prendre un dernier verre. A présent il est seul, dans une cave, enfermé dans une cage. Isolé. Sa seule compagnie ? Sa séductrice et son bourreau. Et elle a décidé de faire durer son plaisir très longtemps. De le frire souffrir lentement. Pourquoi lui ? Dans ce bras de fer rien n’est dû au hasard. Et la frontière entre tortionnaire et victime est bien mince…

logo_pocket

Mon avis :

J'ai commencé à entendre beaucoup parler de cet auteur sur la toile notamment avec le livre « comme ton ombre ». Quelle ne fut pas ma surprise, lorsque je me suis aperçue que c'était une auteur française. Rien ne vaut mieux en effet que lire son texte dans sa langue originale. Il s'agit ici d'un homme séquestré par une femme, c'est sans rappeler « Misery » de Stephen King.

Quand Benoît commandant de police reprend connaissance, il est déjà trop tard. C'est un homme infidèle et séducteur, il se souvient bien d'une femme qui l'aurait raccompagné chez elle mais comment il en est arrivé là derrière des barreaux, au fond d'une cave et surtout que lui veut-elle ? Il va désormais vivre des jours de privation d'humiliation et de torture. Cette femme est remplie de haine et prend plaisir à jouer avec sa victime. Elle est impitoyable, mais il va se battre jour après jour pour sortir de ce cauchemar. Il faut la faire parler pour comprendre sa psychologie et son mode de fonctionnement. L'auteur nous offre un duel de choix entre Lydia et Benoît pendant que l'enquête sue sa disparition piétine. On apprend finalement ce qu'elle lui reproche mais il ne peut s'agir que d'une méprise ou d'un coup monté. Mais qui tire les ficelles alors ? Lorand est un très bon flic mais au fond du trou, il va avoir du mal à reconstituer les pièces du puzzle.

Ce livre est juste oppressant et se referme sur nous comme une chape de plomb. A la fin, nous sommes les seuls à savoir et c'est à la fois jouissif, frustrant et culpabilisant. Je ne peux tout simplement pas vous mettre dans la confidence mais c'est quand même une triste histoire et un beau gâchis. Il faut croire que pour certains l'adage « on récolte ce que l'on sème » requiert une véritable signification...

Posté par SoKitty à 14:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 janvier 2014

"Avant d'aller dormir" de S.J. Watson

dormir

"Avant d'aller dormir" de S. J. Watson

Synopsis :

À la suite d'un accident survenu une vingtaine d'années plus tôt, Christine est aujourd'hui affectée d'un cas très rare d'amnésie : chaque matin, elle se réveille en croyant être une jeune femme célibataire ayant la vie devant elle, avant de découvrir qu'elle a en fait 47 ans et qu'elle est mariée depuis vingt ans. Son dernier espoir réside dans son nouveau médecin, Ed Nash. Celui-ci lui a conseillé de tenir un journal intime afin qu'elle puisse se souvenir de ce qui lui arrive au quotidien et ainsi reconstituer peu à peu son existence. Quand elle commence à constater de curieuses incohérences entre son journal, ce que lui dit son entourage et ses rares souvenirs, Christine est loin de se douter dans quel engrenage elle va basculer. Très vite elle va devoir remettre en question ses rares certitudes afin de faire la vérité sur son passé... et sur son présent.

logo-sonatines

Mon avis :

J'avais eu vent de ce thriller sur la blogo, apparemment cela avait fonctionné chez beaucoup de monde. Adepte du genre, je me suis dit pourquoi pas moi ? Une femme qui semble t-il a des problèmes de mémoire, cela me dit vaguement quelque chose : je crois avoir déjà vu cela chez un certain F. Thilliez...

Mais voyons plutôt ici de quoi il s'agit. Christine se réveille tous les matins avec une mémoire vierge, elle souffre d'une amnésie qui ne lui permet pas de se rappeler son histoire. Inlassablement jour après jour, elle doit reconstruire son image, reconstituant son histoire comme on le ferait un peu avec les pièces d'un puzzle. Avec le soutien d'un thérapeute, elle va tenir un journal et ainsi pallier à une mémoire défaillante. Seulement petit à petit, elle va découvrir des zones d'ombre, de dissonances avec le discours que lui sert tous les jours son mari.

Toute l'angoisse part d'ici, peut elle faire confiance à cet homme ? Qu'essaie t-il de lui cacher ? L'atmosphère est pesante, oppressante, un fil rouge autour de la folie ou de la paranoïa. L'auteur a su me mener par le bout du nez, vraiment. De révélations surprenantes en fausses pistes, un premier roman bien ficelé et rondement bien mené. A couper le souffle, déroutant. Vous aurez du mal à le lâcher.

Si certains ont trouvé dans le processus, un côté lourd et répétitif : pour ma part cela n'a pas été le cas. J'ai trouvée au contraire que cela accentuait l'aspect grinçant du récit. C'est avant tout un roman psychologique et tout s'enchaîne et se précipite à la fin faisant accélérer notre rythme cardiaque de manière redoutablement efficace. Angoissant, palpitant, terrifiant. Je vous le recommande !

Cette lecture fait partie d'une LC organisée par Flo touslesLivres de Livraddict. Merci pour l'organisation de celle ci.

Participants:

Les avis : Flo Tousleslivres ; merryfantasy ; AntRacith ; Miloupio ; serieshome ; Zina ; ExtraVagance ; Petitepom

08 janvier 2014

"Persona : Les visages de Victoria Bergman" Tome 1 de Erik Axl Sund

persona-

"Persona : Les visages de Victoria Bergman" Tome 1 de Erik Axl Sund

Synopsis :

Une psychothérapeute suit deux patients difficiles : Samuel Baï, un enfant soldat de Sierra Leone et Victoria Bergman, une femme visiblement traumatisée depuis l'enfance. Tous deux présentent les mêmes symptômes : des signes de personnalités multiples.

logo_actes_sud

Mon avis :

Je remercie sincèrement Livraddict et les éditions Actes Sud pour ce partenariat. J'ai toujours été attirée par les couvertures de cette maison d'édition pour sa collection thriller, et puisque c'est un genre qui prend beaucoup d'ampleur chez moi ces derniers temps, je n'ai pas pu résister à ma curiosité autour de ce roman. Une trilogie suédoise qui tourne autour d'un mystérieux serial killer dont les victimes sont des jeunes garçons immigrés. Les découvertes de ces corps sont froides, énigmatiques et tristement anonymes. Mutilés, torturés et consciencieusement conservés.

Avec ce premier opus, nous faisons la connaissance de deux corps de métiers qui côtoient la souffrance au quotidien. L'une est flic, l'autre est psychothérapeute. Toutes deux à leur manière peuvent à tout moment devenir las et se poser des questions sur la psyché ou la conscience humaine. on passe de l'une à l'autre de façon parallèle, en ayant du mal à faire un lien entre les deux. Des personnalités auxquels on s'attache au cours du livre bien que leurs vies ne soient pas toujours enviables. On reste jusqu'au trois quart du livre du roman dans l'expectative et on avance dans le trouble, le nébuleux sans trop savoir ou tout cela va nous mener. Les personnages, le décor sont ma foi très crédibles et on se laisse volontiers prendre au jeu. Des thèmes sensibles comme l'inceste ou la pédophilie peuvent heurter aussi.

Ici, c'est l'innocence qui est fauchée et cela fait mal. Quand aux questionnements, ils sont justes et fondés. D'où vient l'idendité du mal ? Qui est responsable ? Et peut-on l'enrayer ? La fin donne juste envie de se jeter sur le second tome. Ce roman noir a ouvert une brèche et va maintenant virer à l'obsession. Étrange, double et saisissant. Vous devez le lire !

03 janvier 2014

"Docteur sleep" de Stephen King

sleep

"Docteur sleep" de Stephen King

Synopsis :

Avec Docteur Sleep, Stephen King revient sur les personnages et le territoire de l'un de ses romans précédents, "Shining, l'enfant lumière".
Doctor Sleep présente Dan Torrance (l'enfant de Shining), désormais adulte, et Abra Stone, petite fille de 12 ans qu'il doit protéger les « True Knot ». Guidés par Rose the Hat, ces voyageurs quasi-immortels traversent le pays pour se nourrir de l'énergie psychique (qu'ils nomment "vapeur") des enfants possédant le don du "Shining".
Dan tente depuis des années de fuir l'héritage de son père Jack et s'est installé dans le New Hampshire, travaillant dans une maison de retraite où ses dons apportent du réconfort aux mourants. C'est ainsi qu'il devient "Doctor Sleep".
Mais après sa rencontre avec Abra Stone, une guerre épique entre le bien et le mal débute.

 

logo-AlbinMichel

Mon avis :

C'est vrai qu'il y a peu que je me suis mise à lire le maître King, néanmoins j'étais déjà une fervente admiratrice de ses histoires avec ses célèbres adaptations cinématographiques. J'ai d'ailleurs vue et revue les versions de "Shining" qui m'avaient faite chaude impression. Je me demandais bien au fond de mon esprit ce qu'avait pu devenir le petit Danny, et l'auteur a su exaucer avec cette suite, mes désirs si bien enfouis.

Danny en possession d'un don bien envahissant et d'un passé lourd. Comment peut- on vivre et grandir avec cet héritage ? Et bien, je dois dire que si je n'ai pas toujours été d'accord avec ses choix, il ne m'a pas foncièrement déçue. Après tout, on a tous des failles et c'est ce qui nous rend, que plus humain. Mais savoir affronter ses peurs et ses démons, nous rend plus fort et Danny s'est ici surpassé, je dois dire ! Ce livre n'est pas tourné vers l'angoisse et s'il y a du surnaturel et du fanatisme, il est beaucoup plus centré sur la psychologie des personnages, à mon avis. Je me suis bien entendue beaucoup attachée à Abra et je suis ravie que Danny lui serve d'ange gardien. Dick pourrait c'est sûr, être fier de lui...

On sent cet ouvrage mûri par l'auteur, par le poids des années et de la réflexion. Un roman à lire avec l'esprit ouvert, une pincée d'humilité et un coeur incommensurable. Mais je n'en dis pas plus, lisez le et faites vous votre propre avis !

31 décembre 2013

"Minuit : captive de minuit" Tome 8 de Lara Adrian

minuit8

"Minuit : captive de minuit" Tome 8 de Lara Adrian

Synopsis :

Jenna Darrow a survécu à la profanation de son corps et de son âme. Mais elle doit désormais faire face à d’étranges séquelles que seuls les guerriers vampires de l’Ordre peuvent l’aider à comprendre. Sous leur protection, elle va faire la connaissance de Brock. Ce mystérieux vampire a un don singulier : ses mains ont le pouvoir de réconforter, de soulager la douleur et d’éveiller le désir.
Mais tandis que Jenna et Brock explorent les limites de la passion qui les unit, un terrible secret surgi du passé de ce dernier va mettre en péril la vie de sa maîtresse mortelle.

Logo_Milady

Mon avis :

C'est toujours un réel plaisir de suivre ces aventures où vous savez que ce sera un pur moment de détente sans prise de tête. Retrouvez un univers et des personnages qui me sont devenus familiers maintenant. Que demander de plus pour finir cette année en beauté ? Merci à Audel pour l'organisation de ce rendez vous et je ne manque pas à l'appel une fois de plus !

On retrouve dans cet opus, un couple flamboyant et rongé par la culpabilité. Jenna est une héroïne comme je les aime, femme de tête et de terrain et même si la force de caractère et l'indépendance la caractérise, une épaule masculine ne fait jamais de mal. Brock est un homme au poil, pour lui permettre de lâcher un peu prise tout en gardant la tête haute, et leur relation est une vraie réussite. Je reste toujours impressionnée par la chaleur et l'accueil des compagnes de sang et Jenna bien que différente, va trouver sa place pour filer leur ennemi machiavélique. Elle et Brock n'hésiteront pas à se mettre en danger.

Un tome débordant d'action et de rebondissements mais aussi de passion et de sexe. Tout est réuni pour nous faire passer un agréable moment. Le maître mot est le plaisir. Ça se lit comme du petit lait et c'est une aventure magique dans laquelle je me suis à présent prise au jeu. Un piège incontournable, mais oh combien délicieux. J'en redemande !

Cette lecture fait partie d'une LC organisée par audel de Livraddict. Merci pour l'organisation de celle ci.

Participants:

Les avis : Harmo20, Joe, Audel