24 août 2016

"Un autre jour pour mourir" de Carole Declercq aux Éditions Terra Nova

unautrejourpourmourir

 

" Un autre jour pour mourir" de aux Éditions Terra Nova

Résumé :

Vingt-sept ans. L'âge de tous les possibles pour Stéphanie Rettner, violoniste virtuose. Pourtant, la jeune femme n’est pas douée pour le bonheur. Ecrasée par la célébrité de ses parents, abattue par une rupture amoureuse, elle se sent prisonnière de sa vie. Mais un jour, elle découvre la musique de Stefan Fraundörfer, grand violoniste autrichien d'après-guerre. D'abord intriguée, puis envoûtée, elle part à sa rencontre. L'artiste, qui vit comme un ermite, accepte pourtant de la prendre sous son aile et de la former. Malmenée par cet austère professeur, Stéphanie va découvrir qu’il porte en lui un lourd secret et que les blessures de l'Histoire peuvent façonner toute une existence. Réussira-t-elle à trouver le bonheur en permettant à un vieil homme de renouer avec la vie et l'espérance ?

17,90 € / 272 pages
Hachette : 35 1133 8 / ISBN : 978-2-8246-0809-9

LogoTerraNova

Mon avis :

Stéphanie Rettner, violoniste virtuose est à un carrefour de sa vie. Minée par une déception amoureuse, elle doute d'elle même et de ses capacités à être heureuse. C'est la musique de Stefan Fraundorfer et son enseignement qui vont la réconcilier avec la vie et ses émotions...

Je ressors totalement chamboulée par cette lecture qui m'a profondément émue. C'est un roman sensible, puissant, musical dans lequel on se laisse envelopper sans pudeur, aveuglément. J'ai tout aimé de la première à la dernière ligne...

L'univers est celui des concertos et des grandes passions. Il faut travailler dur, assidûment pour être un bon musicien, mais il faut avoir vécu de belles et amères émotions. Avoir souffert, vibré et s'exalter de ses sentiments. C'est cette essence rare et si particulière que réclame le public et c'est à cette condition tacite qu'il vous sera soumis. Stéphanie va apprendre de son maître exigeant, insaisissable, de ses silences, à sa gestuelle, à tâtons, à demi-mots...

Une relation sauvage, familière s'installe entre ce couple que l'instinct primaire, musical rapprochent. Stephanie éprouve à travers sa séduction, ses rencontres masculines, la confusion des sentiments. Il est question d'attirance, de trouble, de choix dans une valse irraisonnée à trois temps.

L'écriture est belle, profonde, vacillante, elle nous touche au point d'en éprouver des frissons. Le passé de Stefan est cicatriciel, poignant mais c'est la somme de blessures qui fait l'homme qu'il est aujourd'hui.

Un roman à fleur de peau pour une réunion symphonique corps et âmes des destinées. Stéphanie et Stefan vont jouer leur partition à l'unisson des coeurs, à n'en pas douter !


"Je ne m'intéresse pas aux singes savants, mais aux gens capables d'émouvoir un caillou."

 

A propos de l'auteur :

Carole Declercq

CaroleDeclercq

Agrégée de lettres et de langues anciennes, Carole Declercq, est enseignante. Avec « Ce qui ne nous tue pas… » elle signe un premier roman d’une plume brillante et intimiste.


20 août 2016

"Thormäe : le cantique du soleil" tome 1 William Riverlake

thormaelecantiquedusoleil

 

" Thormäe : le cantique du soleil" tome 1

Résumé :

Au moment où cette histoire a commencé, je n’étais encore qu’un jeune adolescent, destiné à vivre comme tous les autres garçons de mon village. Mais le sort en décida autrement, m’entraînant sur les traces de Garon, à la recherche d’un enfant annoncé par les anges et les étoiles... J’ai décidé de prendre la plume pour vous raconter ce périple, pour me remémorer des combats, des poursuites et des rencontres, pour vous décrire aussi la face visible et invisible de notre monde. Et peut-être aussi pour tenter de comprendre moi-même ce qui est arrivé, car je vous avoue que cette aventure me dépasse encore.

Prix numérique : 2,99 € / prix broché : 16,76 €

logo-amazon

 

Mon avis :

A l'orée d'un univers imaginaire entouré d'hommes et de créatures fantastiques. Ce roman nous plonge dans une méditation proche de la réflexion... Au coeur des éléments, des sentiments et de vous même, "Thormae" est le début d'une grande histoire...

C'est un roman fantasy initiatique dans lequel william Riverlake guide nos pas... On entre dans un monde à part, celui du voyage, de la quête et des grandes questions.

L'univers proposé est somme toute classique et manichéen mais c'est exploité avec beaucoup de finesse et de poésie. On puise à travers ses forces, la magie et on pousse les portes de l'invisible...

"L'intuition est parfois plus efficace que le raisonnement, elle permet de sentir les choses, au lieu de les penser. Cette méthode m'a souvent aidé à mieux comprendre le monde dans lequel je vis..."

Descriptif et contemplatif, on a le temps de s'insinuer et de lire entre les lignes. On suit le parcours jalonné de rencontres en tout genre de nos héros avec une curiosité avide et gourmande.

L'écriture est belle et intérieure. Les thèmes abordés sont ancestraux et intemporels. Il y a de la féerie, des sciences, de l'intuition et une profonde et intime sagesse qui se dégage de ce récit héroïque. On parle de cycle, de vie, de mort, d'amour et de combats. L'auteur sème des valeurs comme des petits cailloux afin que nous lecteurs, nous leurs donnions leurs sens.

Riche et bien exploité, ce roman fantasy transpire dans sa dimension spirituelle. A lire et à découvrir à l'unisson des chemins. Plus qu'une belle expérience, une abîme jaillissante !

"Tout est lié. Le véritable secret de l'alchimie, c'est en toi-même que tu le trouveras."

 

A propos de l'auteur :

William Riverlake

William Riverlake

J’ai 40 ans, je suis père de trois enfants. Eternel curieux. J’aime la générosité de coeur et je déteste l’ignorance aveugle. J’écris pour m’évader, pour créer dans mon imaginaire et celui de mes lecteurs un espace hors du temps, un endroit où l’on peut vivre tous les possibles et surtout… cultiver le plus grand pouvoir qui nous est donné, la force forte de toutes les forces : l’amour !

Passionné par la spiritualité et les traditions initiatiques depuis une vingtaine d’années, j’espère offrir à mes lecteurs un condensé romancé de ce que je cherche à comprendre et à vivre. Écrire mon premier roman a été à la fois le prétexte et l’outil.

Pourquoi la Fantasy ? Parce que c’est à ma connaissance la seule forme romanesque dans laquelle le terme « magie » n’est pas un vilain mot. Peut-être aussi parce que je n’ai pas encore lu de livre de fantasy qui m’ait convaincu que la magie est quelque chose de bien réel, enfuie en chacun de nous, au lieu de rester un fantasme littéraire et imaginaire… Du coup, je me suis donné le défi d’écrire ce livre.

Je suis heureux, aujourd’hui, de partager le fruit de mon travail. Soyez les bienvenus dans mon univers !

19 août 2016

"Poussières d'os" de Karin Salvalaggio aux Éditions Bragelonne

poussieresdos

 

" Poussières d'os" de aux Éditions Bragelonne

 

Résumé :

Un matin, des coups retentissent à la porte. Encore adolescente, Grace prend peur. Cette enfant sauvage vient de subir une greffe du coeur et refuse d’ouvrir à l’inconnue qui crie son nom. Quelques instants plus tard, elle assiste au meurtre de cette femme dans la neige. Il s’agit de sa mère, qu’elle n’a pas vue depuis onze ans.
Enceinte jusqu’au cou, l’agent Macy Greeley est chargée d’enquêter sur cet assassinat et sur le passé de Grace. Elle revient sur les lieux d’une ancienne affaire, la disparition d’un groupe de jeunes filles à la frontière canadienne, des années plus tôt…

  • Prix : 21.50 €
  • Date de parution : 17/08/2016

Logo bragelonne

Mon avis :

Grace dix-huit ans, jeune transplantée cardiaque est témoin du meurtre de sa mère qu'elle n'a pas revue depuis qu'elle l'a abandonnée, il y a de ça onze ans maintenant. Macy en charge de cette enquête va faire remonter le passé à la surface de manière instinctive et méthodique...


Le roman nous entraîne au coeur d'une bourgade des Etats-Unis, dans un milieu où tout le monde connaît tout le monde. Et pourtant quand un drame surgit, il semble que les langues ne sont pas faciles à délier. Complexe, sinueux et sombre, l'auteur nous tient en haleine tout au long de notre lecture.

Les personnages sont troubles, mystérieux. L'atmosphère est pesante comme une chape de plomb. La personnalité de Grace est fragile, pas facile de briser la glace sans heurter sa sensibilité. Macy fouille dans la vie de Grace, sonde son entourage. Il va devenir bientôt urgent et primordial de protéger cette jeune fille qui encourt un véritable danger. Il est difficile de ne pas se perdre et de se retrouver tant les relations et les interactions entre les personnages sont opaques et secrètes.

L'écriture est particulièrement habile et persuasive. On traverse des zones d'ombres, les sentiments sont douloureux, conflictuels. La pudeur est mise à l'épreuve. Il est question d'interdit, d'exploitation sexuelle et de liaisons illicites. Tous ces tabous ne demandent qu'à exploser au grand jour et ça va faire mal !

Vengeance, jalousie, culpabilité. Les drames vont se succéder et tombent comme un jeu de château de cartes. Et si Grace, n'était finalement pas si fragile, elle pourrait peut-être un jour surmonter tout cela...

Un roman à décrypter sans plus attendre !


"Tapie dans l'ombre de la porte, Macy observe Grace Adams. Jamais elle n'a vu quelqu'un se tenir aussi immobile. Dans son souvenir, Grace était une petite maigrichonne turbulente, affublée d'une robe d'été deux tailles trop grande et de boucles en tire-bouchon qu'elle avait dû couper avec des ciseaux à denteler. Onze ans plus tard, elle a devant elle un modèle de sang-froid au visage pâle et lisse, avec des cheveux noirs et raides tombant sur ses épaules. En levant les yeux, Macy retrouve enfin une impression familière : Grace a toujours ce même regard hagard. L'inspectrice prend une profonde inspiration, pas de précipitation si elle veut gagner sa confiance."

 

A propos de l'auteure :

Karin Salvalaggio

Karin-Salvalaggio

11 août 2016

"La quatrième fée" de Brigitte Guilbau aux Éditions Lilys

laquatriemefee

" La quatrième fée" de aux Éditions Lilys

La quatrième fée

Une légende vietnamienne raconte l'histoire de trois fées. La première veille sur l'embryon, le fœtus et la mère pour leur donner force et vigueur pendant la grossesse. La deuxième fée s'occupe de la naissance pour que la mère soit libérée rapidement et que l'enfant vienne au monde en bonne santé.

https://lilyseditions.com

ISBN : 978-2-930848-11-2 ; Nombre de page : 198; Prix TTC : 15 €

 

Mon avis :

Chelsea passionnée, pleine de vie, subit un grave accident dans une course hippique. Déclarée morte cliniquement, elle laisse à sa mère le choix d'une lourde décision...

C'est un roman poignant, plein d'amour que nous délivre l'auteur. Le récit d'une mère ravagée et dans le déni qui n'accepte pas de laisser sa fille partir...

Le chemin va être long, pour digérer, comprendre, appréhender et se libérer des chaînes qui entravent la parole de l'absent. Comment faire face ? Comment envisager l'inacceptable ? Natacha retrouve Pierre, son amour de jeunesse...

Ils partagent leurs journées d'hôpital, leurs douleurs et leurs dénuements au regard de la maladie ou de la mort. Les émotions sont vives, déchirantes quand colère, incompréhension, désespoir s'entremêlent.

L'écriture est sensible et va au coeur des sentiments. On est frappé par le poids du secret, touché par la prise de conscience de cette mère en proie aux tourments. C'est en écoutant Pierre qui dénonce son égoïsme qu'elle pourra entendre véritablement sa petite vois intérieure...

Un roman qui communique avec nos forces, nos choix pour donner du sens à nos vies. Puissant et évocateur, d'une sagesse apprivoisée : attendez-vous à être bouleversé !


"La vie n'a pas de sens, c'est vrai. Pourquoi devrait-elle en avoir ? Il n'y a que nos choix, nos actes, ce que nous faisons qui peut en avoir un."

 

A propos de l'auteur :

Brigitte Guilbau

brigitteguilbau

10 août 2016

"Le supplément d'âme" de Matthieu Biasotto

lesupplementdame

 

" Le supplément d'âme" de

Résumé :

Je ne me souviens de rien. J’ai tout oublié ou presque.
Mon existence s’est arrêtée brutalement et la mort ne me veut pas.
Je ne peux pas revenir. Je ne veux pas mourir. Pas pour l’instant.
Pas avant que je ne comprenne ce que je suis. Ce que j’ai fait. Ce que mes proches ont comploté, dit ou pensé.
Pas avant d’avoir saisi le sens de ma vie. Je voudrais découvrir ce qu’il s’est passé, savoir comment j’en suis arrivé là.
Avant que l’on vienne me débrancher. J’erre dans une expérience parallèle qui m’échappe.
Je suis Thomas. Thomas Garnier, et la seule question qui me hante est : Vais-je pouvoir encaisser la vérité ?

Prix Kindle : 2,99 €

 

logo-amazon

 

Mon avis :

C'est un récit perturbant, éreintant, étoffé et plein de suspens. On est tout au long de notre lecture pris au piège dans le corps et l'esprit de Thomas qui revit le fil de son histoire.

Qui est-il ? Pourquoi cela lui arrive à lui ? Et si les choses n'arrivaient finalement pas par hasard ? On va découvrir son intimité, ses erreurs à travers ses proches... Immobilisé, il se confronte enfin et de plein fouet à sa réalité. Mais quand est-ce finalement que tout a dérapé ?

Thomas va devoir voir des choses qui font mal et qu'il refuse de voir et pourtant c'est ce chemin qui va lui permettre d'avancer...

Cela tient du récit humaniste dans sa dimension morale et maîtrisé. On a envie de savoir et on ne peut pas lâcher le roman. Les personnages sont imparfaits, abîmés. On a envie de les sauver d'eux même et de l'adversité.

Une traversée mouvementée au coeur de la conscience qui habite et retient. Et si c'était à refaire? On pourrait vivre, se réaliser et tout changer...

"Ce fragment de vérité est tranchant comme du verre. Il vient me taillader l'âme avec toute la fureur qu'impose la lucidité lorsqu'on comprend. Quand on comprend qu'on a salement merdé. Quand on comprend qu'on est passé à côté sur toute la ligne."

 

A propos de l'auteur :

Matthieu Biasotto

 

matthieubiasotto

 

Matthieu Biasotto est infographiste et webdesigner.

Il a auto-édité son premier roman, "Un jour d'avance" (2014), un thriller stupéfiant qui embarque le lecteur dans une intrigue intense et surprenante. Le succès est au rendez-vous et son livre a réussi à se placer dans le top 100 des ventes Kindle.

Il vit à Miremont, une commune de l'aire urbaine de Toulouse. (Source Babelio)

Le Supplément d'Âme : Nouveau Thriller

Je termine l'année avec mon nouveau thriller : Le Supplément d'Âme. Une expérience à couper le souffle, teintée de conscience à travers cette intrigue en compagnie de Thomas. Voici le résumé : Je ne me souviens de rien. J'ai tout oublié ou presque. Mon existence s'est arrêtée brutalement et la mort ne me veut pas.

http://matthieubiasotto.com

 


08 août 2016

"Top 3" Juillet 2016

top3

Mon "top 3" pour le mois de Juillet 2016 : un été réussi

1 - "The air he breathes" de Brittainy C. Cherry

thehair

 

2 - "Un autre jour pour mourir" de Carole Declercq

unautrejourpourmourir

 

3 - "Apostasie" de Vincent Tassy aux Éditions du Chat noir

Apostasie

"Top 3" Juin 2016

top3

 

Oups, avec un retard plus qu'énorme, voici enfin mon Top 3 de Juin 2016

 

1 - "Sous le ciel à Paris" de Stéphanie Perreault

souslecielaparis

 

2 - "Dans la chaleur de l'été" de Vanessa Lafaye

danslachaleurdelete

 

3 - "Le miroir de Peter' de John Ethan Py

miroirpeter

"Les contrées de l'imaginaire" de Lobo Grant aux Éditions MKC

lescontreesdelimaginaire

 

" Les contrées de l'imaginaire" de aux Éditions MKC

 

Les contrées de l'imaginaire - TheBookEdition

Partez à la découverte des contrées de l'imaginaire au travers de dix nouvelles originales et fantastiques. Passé, présent ou futur, mondes oniriques ou altération d'une réalité s'enchaînent et se combinent avec un seul objectif. "Jargaïn ouvre les yeux alors que les sirènes de la ville retentissent.

http://www.thebookedition.com

137684 ; Reliures : Dos carré collé ; Formats : 11x17 cm ; Nb pages : 128 ; Impression : Noir et blanc ; N° ISBN : 9782954814919

Prix : 8,00 €

 

Mon avis :

C'est autour de dix nouvelles que Lobo Grant choisit de nous faire voyager ici et ailleurs dans un espace temps variable et insaisissable.

Des histoires, l'auteur se plait à conter, assurément et cela se ressent. Son univers est varié, son imaginaire semble ne pas avoir de limites autre que de satisfaire ou de faire plaisir.

Les horizons sont lointains et différents et on s'amuse à traverser les époques et les civilisations en seulement l'espace d'un clin d'oeil.

L'écriture est ronde, équilibrée et invite aux dispersions et infinis voyages. On aborde des thèmes intemporels, forts qui expriment des valeurs nobles d'optimisme et de transmission. Sous couvert de légendes, de rêve ou de magie, l'auteur délivre d'insoupçonnés messages dont il nous laisse la libre interprétation.

Des textes à lire et à partager, pour tous les âges et tous les genres. Des portes à ouvrir pour s'évader, réfléchir et faire sens.

Dans une "saltimbande" poétique et fictionnelle vous serez transportés au-delà des mots, du réel, le moment de votre lecture.

lobo grant portrait

 

"Des nouvelles des morts" de Stéphane Boudy aux Éditions Gunten

desnouvellesdesmorts

 

" Des nouvelles des morts" de aux Éditions Gunten

 

Résumé :

Dans ces nouvelles, la route défile encore, certes, mais le voyage est différent. Stéphane ne braque pas l’éclairage sur les nouveaux paysages mais sur les voyageurs. L’objectif est de mettre en lumière leurs âmes ainsi que la sienne, en faisant d’eux des passagers de l’intérieur, de la vie à la mort en passant par l’enfance. « Etre à Tataouine », oui, mais dans les ombres du passé, celle de la mort, de ses morts, plus précisément.

logo gunten

 

Mon avis :

Ce recueil de nouvelles est un clin d'oeil à l'au-delà. La mort, omniprésente, mystérieuse, inéluctable et qui fait partie de la vie. Toutes ces histoires ont un point commun, celui de se rapprocher du vivant, à n'en pas douter !

C'est un voyage auprès des morts que nous abordons avec distance et une intime réflexion. C'est le passage ultime, dont on ne revient jamais. Des textes ni tristes, ni gais au demeurant mais qui réconcilient avec un lien invisible qui repousse ou effraie.

L'écriture est vraie, symptomatique. Au fil de ces histoires, on se familiarise avec la mort à travers ses effets, ses frasques et les fantasmes véhiculés autour d'elle. Espérer, se souvenir, éprouver...

Que l'on soit confronté à la mort de l'autre ou au seuil d'affronter la sienne, il y a et aura toujours une part d'interrogation naturelle et profondément humaine. Séparation, deuil, conscience, conviction les mots s'appellent et répondent aux maux...

L'auteur explore un thème universel de manière juste, intuitive et raisonnée à la fois. On est touché par cette lecture de lumière et je suis sûre qu'elle fera aussi écho en vous...

" Où sont les morts ?(...)Les morts ont une vie dont nous ignorons tout."

 

A propos de l'auteur :

Stéphane Boudy

stéphane août 2016

Stéphane Boudy est né le 10 avril 1971. Marié et père de deux enfants, il a étudié et enseigné la Philosophie, vécu à Nantes, Jonzac, Périgueux, Bordeaux, Paris, Saïgon (Vietnam), Kuala Lumpur (Malaisie) et Bangkok (Thaïlande).
Plaçant l'amitié au centre de ses valeurs il affectionne les sorties, fêtes et voyages, moments en suspend, privilégiés des nouvelles rencontres.
De 2005 à 2015 il a pris neuf fois le Transsibérien reliant Moscou à Pékin. De La Consolation (2000) à Des nouvelles des morts (2016) son œuvre est faite de six courts romans et d'un recueil de nouvelles.
Ses écrivains préférés sont Louis-Ferdinand Céline et Marguerite Duras même si son goût de la caricature, l'ellipse et l'ironie, sa passion pour l'aventure le rapprochent davantage du Bubu de Montparnasse de Charles-Louis Philippe, du Passe-muraille de Marcel Aymé ou deL'or de Blaise Cendrars.

07 août 2016

"Otage de ma mémoire" de Marilyse Trécourt

otagedemamemoire

 

"Otage de ma mémoire" de

 

Résumé :

En se réveillant ce matin-là, tous ses souvenirs ont disparu. Sa voix également. Qui est-elle ? Pourquoi personne ne s’inquiète-t-il de son absence ? Quelles sont les réelles motivations de ceux qui prétendent l’aider ? Et surtout, pourquoi l’éventualité de retrouver la mémoire l’effraie-t-elle autant ?
Plongez avec elle sous hypnose dans les méandres de sa mémoire, de son identité, des épisodes de sa vie, pour remonter le temps jusqu’au jour où tout a basculé.

Prix Kindle : 2,99 €

logo-amazon

Mon avis :

Une jeune femme reprend connaissance dans une chambre d'hopital. Qui est-elle ? Personne ne le sait, même pas elle même. Que lui est- il arrivé ? Les médecins et la police vont tout faire pour l'aider à le découvrir. Peu importe le temps ou l'investissement que cela prendra, nous devons savoir...

C'est un roman trouble, évanescent qui tourne autour de la mémoire et de ses mécanismes. Qu'est-il arrivé à celle qu'on appelle Arielle ?

Ses séances d'hypnose vont lui raconter une histoire à décoder avec des émotions fortes, sensibles et imprégnantes.

Des sentiments récurrents d'abandon, de peur percent à la surface. L'atmosphère est lourde, douloureuse. On est éprouvé par l'enfermement et la confusion d'une jeune femme, captive de son passé. L'écriture est brillante, habile, addictive. On a envie de savoir. L'auteur use d'ingéniosité pour nous mener à des chemins qui aboutissent à de frustrantes impasses. On se méfie, on s'interroge, la vérité finira bientôt par éclater.

J'ai dévoré ce roman qui joue avec nos peurs, nos doutes aux portes de l'inconscient. Beaucoup de maîtrise et de finesse, un récit qui a le mérite d'être bien construit. Les personnages sont humains dans leurs failles et leurs faiblesses.

On touche à l'intime, à la tendresse, à l'invisible. On est touché, entraîné dans une spirale étourdissante alors que l'écho de nos intuitions résonne au loin. Poignant, remarquable, à lire absolument et une auteur à surveiller de plus près !


"A partir du moment où tu franchis ta porte, toutes les autres s'ouvrent devant toi."

A propos de l'auteur :

Marilyse Trecourt

marilysetrecourt

Marilyse Trécourt écrit « parce qu'écrire permet de transcender la vie et de la rendre plus intense » et « pour offrir des émotions mais aussi des pistes de réflexion sur la recherche du bonheur. »

Gagnante du concours de nouvelles des médiathèques du Var (2010 et 2014 et deux deuxièmes places en 2011 et 2013), gagnante du concours de nouvelles Yolande Barbier en 2011 organisé par Serge Casoetto, primée par le concours de roman Draftquest/ Librinova pour son premier roman "Au-delà des apparences". (Source Babelio)