17 août 2017

"Corps d'état : Sous les cendres" t2 de Christophe Martinolli

[SP]Couv_T2_VDEF

 

"Corps d'état : Sous les cendres" t2  de Christophe Martinolli

Christophe Martinolli : Une série politique haletante et périlleuse

 

Corps d'État 2: Sous les cendres

Cinq ans après la sanglante révolte qui a secoué la France, Claire vit avec son nouveau mari Benoît. Cinq années qui ont permis à Claire de faire le deuil d'Erwan, son premier amour. Cinq années pendant lesquelles la nouvelle présidente n'a jamais rendu le pouvoir.
Aujourd’hui, le pays semble apaisé et de nouvelles élections vont avoir lieu. Claire est éperdument amoureuse de Benoît et malgré les stigmates encore visibles de l'insurrection, le couple coule des jours heureux dans le sud de la France. Mais Claire reçoit un message troublant : Erwan est en vie et deux agents secrets lui demandent de saboter la campagne de la présidente qui se présente comme la candidate favorite....

https://www.amazon.fr

 

Mon avis :

Souvenez-vous, cinq ans après les évènements tragiques de la présidentielle, on retrouve Claire qui a refait sa vie avec Benoît ne croyant plus au retour d'Erwan. Et pourtant, il est peut-être bien là quelque part, prêt à tout tenter pour de nouveau faire tout basculer...


On reprend très vite le fil de l'intrigue, il y a quelque chose d'instinctif et d'électrique qui nous vrille instantanément à cet épisode. L'écriture est nerveuse, endiablée et on se laisse prendre au jeu addictif du pouvoir.

On a plaisir à retrouver des personnages entiers, forts, vulnérables et qui doutent. Cela n'entache rien d'ailleurs à leur crédibilité et à notre attachement pour eux. Il est toujours question ici de pouvoir, de corruption, de manipulation. Il va falloir la jouer serré pour dénoncer et sauver sa peau. On aime les poussées d'adrénaline, les péripéties, le danger inhérent à ces missions de foi et de justice. On vit les drames et les secousses dans un état de nerf et de surtension. Tout s'enchaîne très vite dans ce tourbillon politique qui menace à tout moment d'exploser.

Jusqu' où nos héros iront-ils pour défendre les valeurs de la république ?

Quand s'arrêtera ce jeu pervers, narcissique de la course au pouvoir ?

L'auteur n'a pas fini de nous torturer à mon avis, mais que voulez-vous, c'est ainsi !!!

 

Citation :

"Elle s'est résignée à l'accepter, à donner des réponses. Erwan est mort. Il ne reviendra jamais."

"La démocratie ? Elle est morte quand notre bon Laurent Terrier s'est effondré sur la Concorde. Je suis sûr que c'est un complot, tout le monde le sait !"

 [SP]Titre2


14 août 2017

"Croyances et légendes de nos campagnes" de George Sand aux Éditions CPE

Croyances et légendes de nos campagnes

 

 

"Croyances et légendes de nos campagnes" de George Sand aux Éditions CPE

George Sand nous raconte les légendes du Berry

 

Croyances et légendes de nos campagnes
Ce folklore et ces croyances du Berry, dans lesquels elle avait baigné si jeune, l’écrivaine, même si elle eut le souci de leur donner une explication rationnelle, ne les dénonça jamais comme des superstitions, ayant bien trop de respect pour une tradition orale qui avait jalonné son enfance en lui laissant une forte impression, et qui, elle le savait, racontait l’histoire secrète et profonde du peuple de France, dédaignée par les livres académiques alors même qu’elle puise aux temps les plus reculés et est une clef pour les appréhender....

 

Mon avis :

On retrouve avec plaisir, l'écriture de George Sand dans ce recueil qui rassemble des extraits de ses textes. De part son vécu au village de Nohant, elle a rassemblé et retranscrit des témoignages du cru et de son époque.


Rappelez vous "La petite Fadette", on y retrouve figures imaginaires et emblématiques d'un patrimoine rural habité. À travers ses lignes, on voyage en ces terres légendaires où la sorcellerie, les mythes révèlent toute leur importance au réel. On côtoie follets, fades, lupins, loups-garous dans un paysage magique propice aux apparitions et au merveilleux. Un charme pittoresque incomparable des pierres aux étangs et lieux-dits qui invite à l'évasion pure et idéale. Une balade que l'on a plaisir à parcourir entre deux états de conscience, l'esprit ouvert à la flânerie ou à la divagation.

Dans un style romantique, George Sand nous régale de ses aventures liées au folklore et aux croyances qui ont traversé le temps.

Les illustrations sont également là pour honorer les mots et on ne se lasse pas de les admirer...

Un bel hommage rendu à l'auteur et à sa région qui ravira les lecteurs amoureux du terroir, mais aussi des lettres.

 

Citation :

"Autour des mares stagnantes et des sources limpides, dans les bruyères comme au bord des fontaines ombragées dans les chemins creux, sous les vieux saules comme dans la plaine brûlée du soleil, on entend, durant la nuit, le battoir précipité et le clapotement furieux des lavandières fantastiques."

 

10 août 2017

"Bousculement" d'Ely D.C aux Éditions Librinova

Bousculement

 

"Bousculement" d'Ely D.C aux Éditions Librinova

Ely D.C : Une romance qui ne manque pas de piquant

 

Bousculement

Bousculement - Ely D.C

Elle, Clémence. Un caractère fort, pleine de vie, directe et honnête, elle n'a pas sa langue dans la poche et n'a rien de clémente. Sa passion : la lecture dont elle en a fait son métier dans l'édition. Les relations amoureuses très peu pour elle. 
Lui, Alexandre. Un caractère fort, bon vivant, aime les femmes, il n'a pas sa langue dans la poche et n'est pas le prince charmant. Son but : être le meilleur dans son domaine. Très peu fidèle, il ne s'engage plus après avoir eu deux relations catastrophiques.
Après une première rencontre brûlante, ils ne s’imaginaient pas se retrouver dans la même entreprise et se côtoyer quotidiennement.
Ce bousculement va-t-il faire basculer leur vie ?

https://www.librinova.com

 

Mon avis :

Quand Clémence et Alexandre se rencontrent à l'hôpital, il y a tout de suite quelque chose de frontal et électrique qui se déclenche entre eux. Ils sont pourtant loin de se douter que leur route ne s'arrête pas là, et qu'ils doivent travailler ensemble...


C'est typiquement le style de romance qui nous titille et sait nous donner le sourire. Avec des protagonistes entiers et bourrés de défauts, comme on aime.

D'entrée, de jeu, on sait que l'on aura affaire à des êtres attachants et peu près faire des concessions. C'est une romance sexuée, frénétique et voluptueuse que nous propose l'auteur. On découvre cette histoire avec un plaisir non dissimulé tant il est parsemé d'humour, de répartie et bien sûr d'amour. On aime la force et la sensibilité qui émane des personnages. On est rivé à leurs échanges tumultueux et passionnels. Petit à petit, on apprivoise leur parcours en découvrant leurs liens familiaux. De leurs anciennes blessures aux morsures actuelles, on se retient et on s'attache encore et toujours un peu plus.

L'écriture est vivante, émotionnellement réelle. Rien ici ne laisse de place au hasard, on aborde et on se fie à l'alternance de point de vue.

Il est question d'attirance, de trouble aussi. L'intrigue est faite d'éloignements et de rapprochements qui ponctuent le récit. Et on laisse parcourir la tension de manière volontaire en nous et sans interruption. Si être bousculé ne vous fait pas peur, vous avez tout intérêt à vous pencher sur ce roman.

Et peut-être vous basculerez alors avec lui...

Citation :

 "Cette révélation me réveille comme une claque. Et j'ai envie de la connaître. Même si dans quelques jours, nous devons retourner dans nos vies, je veux encore la voir. Lui parler. L'énerver. La faire rire. Et peut-être plus..."

 

Bandeau - Bousculement

07 août 2017

"Assaisonnez à votre goût ou comment cuisiner votre mari" de Natalie Young aux Éditions Michel Lafon

 

Assaisonnez à votre gout

 

"Assaisonnez à votre goût ou comment cuisiner votre mari" de Natalie Young aux Éditions Michel Lafon

Natalie Young : Cyniquement vôtre

 

Assaisonnez à votre gout

Michel LAFON - Assaisonnez à votre goût, Natalie Young

Lizzie Prain, femme au foyer, la cinquantaine, vit dans un cottage au milieu des bois avec son chien. Elle aime cuisiner, vendre les gâteaux qu’elle prépare, et préfère éviter les voisins.Lundi dernier, sans crier gare, elle a tué son mari Jacob d’un grand coup de pelle sur la tête. Et pour se débarrasser du corps de façon absolument définitive, elle a trouvé une solution radicale.Mais aura-t-elle le courage d’aller jusqu’au bout ? Afin de se donner du cœur à l’ouvrage, elle note ses conseils pour elle-même ou pour d’autres femmes malheureuses en mariage qui céderaient à de semblables pulsions…

http://www.michel-lafon.fr

 

Mon avis :

Lizzie après avoir passé trente années dans un mariage sans heurt, ni élan, ni passion vient d'assassiner son mari. Reste un problème crucial, se débarrasser du corps. Vous aurez du mal à le croire tant celle-ci choisit le tabou, l'abject, l'inimaginable...


Jamais un tel roman n'aura eu cet effet extrême, sensible et perturbant sur mes émotions. Comment peut-on imaginer une femme dans la force de l'âge assez raisonnée, mais surtout bien résolue à faire disparaître toute trace de l'homicide de son mari.

Le couper, le disséquer, le cuire, le réduire puis finalement l'ingérer négligemment sans s'appesantir. C'est le tour de force de ce roman qui nous conduit à suivre l'action méthodique et répétée de cette œuvre macabre et barbare. C'est totalement grinçant, un bijou d'humour noir à l'état pur.

Une manière plutôt forte de nous alerter sur les ravages du temps qui passe et sur l'usure du couple. Cocasse, irrévérencieux, choquant, c'est à votre convenance et juste une question de goût.

On passe un moment succulent ou pas, assaisonné à souhait et comme il se doit. Pour les amoureux du cinquième degré, aux âmes chochottes s'abstenir.

À table, les enfants ! Que diable, vous en reprendrez bien une petite tranche !

 

Citation :

"La chair du mollet se détacha facilement. Lizzie la rinça dans l'évier, la découpa en deux filets, qu'elle disposa sur une plaque de cuisson, et assaisonna d'huile d'olive, de poivre noir et de sel. Elle laissa cuire le tout tel quel une demi-heure au four."

 

Bandeau - Assaisonnez à votre gout


06 août 2017

"Ma vie est une pomme" de Jeanne Mas aux Éditions Michel Lafon

Ma vie est une pomme

 

"Ma vie est une pomme" de Jeanne Mas aux Éditions Michel Lafon

Jeanne Mas : Un témoignage sincère et qui fait sens

 

Ma vie est une pomme

Michel LAFON - Ma vie est une pomme, Jeanne Mas

Jeanne Mas, star de la chanson des années 1980, est aussi actrice et auteure de théâtre. Ardente défenseuse de la cause animale - elle est engagée auprès de la Fondation Bardot -, par éthique et souci de sa santé elle a fait le choix du végétarisme bien avant que cela devienne une mode puis une philosophie de vie qui, à l'heure où les scandales alimentaires se multiplient, séduit de plus en plus de personnes.

http://www.michel-lafon.fr

 

Mon avis :

L'artiste Jeanne Mas a décidé de prendre la parole en écrivant ce livre. Elle va nos expliquer comment il est possible et salvateur de se passer de chair animale dans son assiette. Et peut-être vous aurez aussi comme elle envie d'aller encore plus loin...


Forte de son expérience dans le végétarisme, Jeanne Mas revient sur son parcours mouvementé, mais jouissif. Elle passe en revue ses émotions, sa réflexion autour de la cruauté animale, la santé ou l'environnement.

Avec beaucoup de sensibilité et de discernement, elle informe, mais ne mâche pas ses mots. Pas àpas, elle s'exprime sur un sujet qui lui tient à coeur et dont elle voudrait qu'il nous interroge. C'est avec ferveur, générosité qu'elle nous donne à travers son vécu, les clefs, les pistes pour éclairer. Et qui sait vous tenter avec ce mode de vie sain et générateur de vie, de bien-être.

On peut être choqué, en colère, dubitatif, mais on ne peut pas rester indifférent. S'informer, comprendre et peut-être changer vos habitudes en pleine conscience et en toute liberté.

Cela ne regarde que vous et ne peut venir que de vous. Et si votre vie prenait l'apparence d'une pomme ?

Citation :

"On prend sa santé en main pour se sentir bien dans sa peau, dans son corps... Et voilà qu'on se sent aussi beaucoup mieux dans sa tête."

 

03 août 2017

"Indomptables" de Cecily Von Ziegesar aux Éditions Michel Lafon

Indomptable

 

"Indomptables" de Cecily Von Ziegesar aux Éditions Michel Lafon

Cecily von Ziegesar : Un roman fragile et puissant

 

coupcoeur

 

 

Michel LAFON - Indomptables, Cecily Von Ziegesar

Issue de la jeunesse dorée new-yorkaise, Merritt, 16 ans, a tout ce qu'elle veut, tout de suite. Sauf ses examens... Pour la remettre sur le
droit chemin, ses parents l'envoient dans un centre équestre spécialisé pour adolescentes tourmentées. Là-bas, elle fait la connaissance de Red, un cheval aussi rebelle qu'elle, et de l’insaisissable Béatrice.Ces deux rencontres vont faire basculer sa vie.

Mais pas forcément dans le sens qu’espéraient ses parents…

http://www.michel-lafon.fr

 

Mon avis :

Merrit, seize ans rate ses examens. Cette jeune fille passe en silence sa souffrance alors que ses parents ne veulent pas l'entendre ou la voir. C'est dans un centre équestre qu'elle va faire les rencontres de sa vie et qui sait peut-être éprouver ou crever l'abcès...


Ce roman est brut, bouleversant d'émotions. Il s'agit de rencontre entre l'homme et l'animal dans ce qu'il a de plus torturé et beau.

De manière instantanée, instinctive, il y a une connexion entre Red le pur-sang et Merrit l'ado rebelle. Chacun au contact de l'autre lâche un peu prise, s'adoucit. Ils s'apprivoisent et se comprennent un peu. On est porté par le milieu équestre exigeant et rigoureux. Il y a dans ce récit beaucoup de tension, de passion, de drames. On y retrouve des liens d'amitié, d'amour, des sentiments ambivalents et ou ambigus. L'écriture est poignante, bouleversante. On aime l'alternance de point de vue entre la jeune fille et l'animal. Car oui, on se retrouve dans la tête de Red et c'est extrêmement perturbant et saisissant.

L'histoire est riche, complexe, abîmée et on aime par-dessus tout s'y écorcher et s'y répandre. Loin des clichés ou d'une petite scénette douce et acidulée pour ados retardés, l'auteur nous offre un roman explosif, dévastateur sur les épreuves, les douleurs infligées par la vie.

Ce roman va vous chercher loin où vous ne l'attendiez pas et probablement prendra-t-il sa place dans votre cœur et votre esprit pour ne plus s'en échapper...

Citation :

"La vie d'un cheval se résume aux gens auxquels il appartient. Jusqu'à présent, j'étais persuadé d'avoir tout raté - à savoir que je n'avais jamais appartenu à quiconque. Pourtant, à cet instant précis, je suis devenu à elle."

 

Bandeau - Indomptable

02 août 2017

"New life" de Stéfanie Hodier

New Life

 

"New life" de Stéfanie Hodier

Stéfanie Hodier : Réel ou virtuel ?

 

 

New Life

NEW LIFE

Cory est une jeune femme à priori comme toutes les autres jusqu'au jour où elle se réveille à l'hôpital. Perdue, ignorant son identité, elle fait alors le rencontre de Loukas et Cerise, deux jeunes avec qui elle se liera d'amitié. A la recherche de son passé, l'amitié se renforcera-t-elle ou sera-t-elle confrontée à des manipulations insensées ? Quand tout bascule et que le virtuel se mélange au réel, comment distinguer le vrai du faux ?
Bienvenue dans New Life! Si tant est que vous en sortiez indemne...

https://www.amazon.fr

 

 Mon avis :

Sur l'île d'Apophis, Loukas et Cerise sont sur le point de déclencher le projet Alpha : un programme destiné à bouleverser l'ordre planétaire, rien que ça...


L'auteur nous projette ici dans l'univers du jeu vidéo en jouant sur deux tableaux : illusion ou vérité. On s'embarque avec beaucoup d'enthousiasme et de naïveté dans une sphère créée de toute pièce dans laquelle il ne faudra pas s'enliser ou perdre pied.

Le thème n'est pas dénué d'intérêt, je dois dire et c'est bien exploité. L'écriture est fluide, prompte et ne laisse pas de place aux longueurs ou autres inexactitudes. On prend rapidement le train en marche dans cette fiction tout ce qu'il y a de plus crédible et subversive. On s'attache aux personnages qui nous surprennent et se dévoilent au-delà des apparences au fil des pages.

L'auteur réussit à nous troubler, à nous retourner la tête sens dessus dessous à tel point que nous avons parfois du mal à savoir où nous en sommes. Ce récit mouvementé, équivoque et retors ne nous laisse pas de marbre. Les dangers sont flous, tapis dans l'ombre, mais réellement présents.

On nous met en garde et on nous invite à aller voir l'envers du décor, juste avant qu'il ne soit trop tard...

Simple mais efficace, il suffisait juste de l'imaginer !

Citation :

 "Avec New Life, vivez la vie de Bérénice Teck, son combat pour rester en vie, sa réussite pour changer d'identité et surtout, quelle est sa vraie mission ? Sa vraie nature ? Qui est-elle ? Vous allez le découvrir."

 

Bandeau - New Life

Posté par SophieSonge à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

01 août 2017

"Miss dumplin" de Julie Murphy aux Éditions Michel Lafon

 Miss Dumplin

 

"Miss dumplin" de Julie Murphy aux Éditions Michel Lafon

Julie Murphy : Une belle leçon de vie

 

Miss Dumplin

Michel LAFON - Miss Dumplin, Julie Murphy

Willowdean est ronde, et alors ? Pas besoin d’être super slim pour s’assumer. Jusqu’au jour où elle rencontre Bo, qui porte un peu trop bien son nom, et ne tarde pas à lui voler un baiser. Mais peut-il vraiment l’aimer ? On lui a tellement dit que les filles comme elle ne sont que des seconds rôles.

http://www.michel-lafon.fr

 

Mon avis :

Willowdean est ronde, mais pas que... C'est une jeune fille comme les autres avec ses peurs, ses désirs, ses émotions. Tout n'est pas plus facile ou plus difficile quand il s'agit de se construire, c'est juste qu'il faut être soi-même, mais surtout OSER...


Ce roman est un plaidoyer pour l'acceptation et l'affirmation de soi. À travers le personnage de Willowdean, on met en garde contre les clichés de la beauté. Qui a dit qu'il fallait être mince et ou parfaite pour plaire ?

C'est toute la personnalité de Willowdean qui va nous prouver le contraire. Pétillante, pleine de doute, sensible mais irrésistible : elle nous prouve que c'est la différence qui peut tout transformer. On passe avec elle des moments drôles, tendres qui font que la vie est pleine de relief et mérite d'être vécue.

L'écriture est vivante, enjouée. On suit avec un réel bonheur les petits tracas, les péripéties amoureuses et amicales de cette jeune serveuse qui n'a pas l'intention de se démonter pour un concours de beauté. On aime et on adhère cette façon d'être et de s'assumer. Elle gagne toute notre estime dans cette conviction qu'il faut vivre sans avoir peur du regard de l'autre.

Pour être heureux, faut-il ne plus "vivre caché" mais plutôt s'accepter et se montrer.

Un roman optimiste et qui fait résolument du bien, allez-y, foncez !

 

Citation :

"Je m'inscris à ce concours de beauté parce que je n'ai aucune raison de m'abstenir. Parce que je veux franchir la ligne qui me sépare du reste du monde _ pas devenir le Messie de qui que ce soit."

Bandeau - Miss Dumplin

27 juillet 2017

"Miettes de sang" de Claire Favan aux Éditions Pocket

Miettes de Sang

 

"Miettes de sang" de Claire Favan aux Éditions Pocket

Claire Favan : Un jeu de piste ravageur et insoupçonnable

 

Miettes de sang | Editions Pocket

Thriller-Noir - Thriller 352 pages 9782266261685
Poplar Bluff, petite ville du Missouri. Aux yeux de ses habitants, Dany Myers est un raté, un faible, indigne du souvenir qu'a laissé son père, ancien et bien-aimé capitaine de la police locale.

https://www.pocket.fr

 

Mon avis :

Poplar Bluff dans le Missouri, Dany Myers souffre du rôle d'incapable et d'inférieur qui lui colle à la peau. Quand une série de crimes s'abat sur la ville, il est bien décidé à montrer de quoi il est capable, et ce, quoi qui lui en coûte et qu'il advienne...


Ce thriller nous intrigue beaucoup dès le début alors que l'on ne sait pas vraiment où on met les pieds. Les crimes commis s'apparentent tous à des drames familiaux. Il y a quand même, quelque chose d'étrange et de surprenant dans leur succession.

Dany s'interroge, fouille, commence à trouver des concordances... On aime ce personnage d'anti-héros au caractère effacé et qui n'a pas forcément confiance en lui. À travers cette enquête, c'est le défi de sa vie qui se joue un peu. L'intrigue est lente, sinueuse. Les indices sont déposés comme des petits cailloux et Dany n'imagine pas une seule seconde l'énormité de ce qu'il va découvrir.

L'écriture est habile, efficace et on se laisse guider bien volontairement. Il est question de vices, de secrets honteux, inavouables, de corruption. Le voile se lève sur le cauchemar, l'horreur, l'abomination et ce qui a été enclenché en réponse ne pourra pas être arrêté. Il y a un point de non-retour où on se laisse emporter dans le tourbillon des révélations chocs, jusqu'au point final dont on ne se remettra pas.

Une belle maîtrise, un thriller consternant, bluffant aux empreintes écorchées et indélébiles. Je recommande !

 

Citation :

"Dany les remercie et sort du bureau. Cette négociation lui a semblé aisée. Il est sidéré de constater que dès qu'on flirte avec les limites du côté obscur, les difficultés s'aplanissent. C'est vrai que le mal est plus rapide, plus facile, plus séduisant, quand on évite de se demander ce que ce choix va nous faire perdre en chemin."

 

Posté par SophieSonge à 13:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,