14 janvier 2017

Inès L.B. : Promotion à ne pas rater le 15 et 16 Janvier

Le 15 Janvier, "Protégée des Anges" sera en vente au format Kindle au prix de 0,99€ au lieu de 2,99€.
Et le 16 Janvier, ce sera "La Légende Céleste" qui sera en vente au format Kindle au prix de 0,99€ au lieu de 2,99€.
N'hésitez plus ;-)
 

InesT1

 http://www.sophiesonge.com/archives/2014/04/13/29655685.html

 

InesT2

http://www.sophiesonge.com/archives/2016/11/01/34495542.html

Posté par SophieSonge à 07:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


13 janvier 2017

"Clayan Jor : le trésor des celtes" de Cecilia Petipa

clayan jor

 

"Clayan Jor : le trésor des celtes" de Cecilia Petipa

Cecilia Petipa : Un roman Féérique

 

 

 

Clayan Jor

Clayan Jor, jeune archer et cavalier émérite, fils du défunt Khanu Jor, chef des avars de l’ouest, dénote dans le pays chrétien de Charlemagne, tant par son apparence que par ses coutumes. Pour gagner l’estime du comte de Durocasse, il partira à la conquête de L’Azuline. Il s’agit là d’un fabuleux saphir faisant partie d’un trésor celte préservé depuis plus de trois cents ans au sommet d’un mont sacré. La panthère démoniaque Pargas veille férocement à ce trésor. Lors de son voyage fantastique au cœur des mythes celtes, Clayan sera épaulé par son amie Blanche, sage-femme et druidesse. Les créatures diaboliques qui entraveront le chemin de l’archer, le mettront à plusieurs reprises en péril. Blanche usera-t-elle de sortilèges pour aider Clayan dans sa quête ? Parviendra-t-il à surmonter les épreuves qui l’attendent ? Obtiendra-t-il la reconnaissance des seigneurs francs ? Note de l’auteur : Clayan puise son courage dans ses racines familiales d’Europe centrale. Il s’inspire de héros mythiques comme Ulysse. Tourmenté par un passé douloureux, il sera amené à se dépasser pour retrouver son honneur bafoué. Prophéties et chimères celtes croiseront son chemin. J’espère par ce premier roman susciter l’envie de lire un prochain tome. Les avis des lecteurs seront les bienvenus.

https://www.bookwitty.com



 

Mon avis :

Il y a bien longtemps, le jeune archer Clayan Jor fait la rencontre qui va changer sa vie. Blanche Bertille, aux origines druidesses va le conduire à travers sa quête sur le chemin de sa destinée...

Il est de ces contes fabuleux qui vous transportent loin et hors du temps. Clayan est un personnage sur lequel on se retourne tout de suite et dont on sent qu'il est en mesure d'accomplir de grandes choses. Son histoire, son voyage est merveilleux en totale immersion au coeur des mythes celtiques.

On suit son aventure avec des étoiles pleins les yeux. Il est question d'honneur, de bravoure autour d'une quête héroïque. On se sent habité par l'ambiance de magie et les paysages qui défilent devant nous. L'écriture invite à l'évasion avec un soin bien particulier. L'invitation à partager l'imaginaire de l'auteur est, on le sent, généreuse, sincère. Les personnages sont rayonnants, on est happé par le mystère et les épreuves dont ils vont faire l'objet. A travers cette mission, c'est la loyauté, des valeurs purs qui sont recherchés et dont on croit qu'ils émergeront et jailliront au grand jour.

Ce récit dédié aux plus jeunes lecteurs pourra, j'en suis sûre, charmer et rassembler dans un esprit de veillée au coin du feu. A lire, à partager et à rêver sans aucune restriction !

Citation :

"-Blanche, je t'assure que je tiendrai bon jusqu'à Durocasse, je livrerai l'Azuline, je t'en fais la promesse."

 

Le site de l'Auteur :

ceciliapetipa

http://ceciliapetipa.e-monsite.com/

12 janvier 2017

"Zing-Zing paradis" de Jymmi Anjore-Apourou aux Éditions Écriture

 

zingzingparadis

 

"Zing-Zing paradis" de Jymmi Anjore-Apourou aux Éditions Écriture

Jymmi Anjoure-Apourou : Un récit passionné et exaltant

Zing-zing paradis

En créole, Zing-zing signifie libellule. Un insecte léger, heureux... jusqu'au moment fatal où il est emporté par le tourbillon. Gabriel Montner, 25 ans, quitte Gwada, son île natale, pour Paris. Il rêve d’être écrivain. Faisant croire à ses parents qu’il suit des études pour devenir avocat, il envoie tout valser pour se consacrer à son seul rêve et suivre la trace un peu folle et fêlée de tous les écrivains...

http://www.editionsecriture.com

 

Mon avis :

En théorie, Gabriel a quitté son île natale pour faire du droit à Paris. En réalité, il en tout autre, ce jeune homme s'éprend d'une folle envie d'être écrivain.

C'est une histoire fabuleuse et un peu folle de l'envie et la passion de créer. De celle qui vient du plus profond que soi-même et qui est plus forte que tout. Ce désir pénétrant est le fil conducteur du roman où l'on suit les errances de Gabriel dans un Paris bohème enivrant.

Au gré de ses rencontres, de ses aventures diverses et variées autour du genre féminin, le fil de son inspiration s'invente, se crée et s'apprivoise en apesanteur. Son engagement pour les mots est intuitif, viscéral, pulsionnel. Épicurien, poète, philosophe, il parcourt la ville, ses ambiances, le temps avec l'appétence et l'insolence de la jeunesse. Le style est soigné avec une plume purement littéraire et qui invite à la langueur, au recueillement. On y parle d'expériences, de l'amour, du sexe, de la mort, de la vie. Les personnages sont décrits avec leurs fêlures dans des scènes proches d'un lyrisme évanescent. Ce roman sur l'écriture puisé dans les écorchures, les rencontres, diffuse de vives et réelles émotions. Des moments fugaces capturés à de subtiles nuances d'ombres distillées, on se laisse porter au risque de l'instant.

Zing-Zing paradis est la réunion, la fusion du corps et de l'intellect dans une farandole picturale des mots. Pour les amoureux de l'écriture, de sa folie et de son exubérante inspiration !

Citation :

"C'est l'heure et c'est la nuit, puis la chaleur qui court le long de mes turbines... Je vais, suivant une foi d'moi, qui vient d'tous les diables, un instinct, un réflexe, animal et divin... Et dans mille ans d'ici, je serai encore mort, encore fou et puis louche, encore inachevé. Je serai écrivain ! C'est-à-dire rien du tout ; un oeil qui a passé en regardant les drames d'une manière qu'on peut dire, de très près, dans la rue."

 

Jymmi Anjoure Apourou présente "Zing-zing paradis"

Posté par SophieSonge à 16:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

"Il y a un robot dans le jardin" de Deborah Install aux Éditions Super 8

robotjardin

 

"Il y a un robot dans le jardin" de Deborah Install aux Éditions Super 8

 

Deborah Install : un récit tendre et acidulé

 

Il y a un robot dans le jardin - Deborah Install | Super 8 Editions

Et puis, un matin, Ben trouve un robot dans son jardin. Un adorable petit machin de ferraille qui, assis dans l'herbe, contemplant des chevaux, éprouve toutes les peines du monde à expliquer ce qu'il fabrique ici. " Débarrasse-nous de ce truc ! " exige sa femme en substance.

http://super8-editions.fr




Mon avis :

Ben est immature, inconséquent et n'a pas de but ni de motivation dans la vie. Lassée par son comportement, sa femme est sur le point de le quitter quand un petit robot surgi de nulle part, fait son apparition...


Ce petit roman cache bien son jeu. Derrière son petit côté naïf se dégage une insoupçonnable profondeur. C'est l'histoire d'une belle rencontre, de celle qui guide et fait grandir.

Une rencontre au caractère spécial et unique, de celle qui change et qui marque durablement. On peut parler de choix d'adoption dans cette relation entre l'homme et le petit robot. Tous les deux ont besoin l'un de l'autre et ils vont s'apprivoiser autour d'un voyage autour du monde. L'écriture est vraie, amusante, infiniment touchante. Les personnages sont émouvants et troublants de sincérité. On aime les dialogues qui débordent de charme et d'humour.

On suit cette aventure avec un réel plaisir sans modération. On sent tout au long du roman cette sensibilité en filigrane qui donne tout son cachet au récit. A travers les scènes "parentales", on apprend, on comprend et on fond plus que de raison.

Ce premier roman de l'auteur est une véritable réussite. On y parle de liens, de responsabilités et surtout d'amour avec une infinie justesse et une perception éclairée. A découvrir !"

 

Citation :
"C'est ainsi que, soûlé au champagne, je décidai de partir en voyage avec un robot mal en point, bien décidé à enfin prouver de quoi j'étais capable."

 

A propos de l'auteur :

Deborah Install

Le premier roman de Deborah Install s'appelait Sammy l'écureuil et, a priori, nous ne le publierons pas ; l'auteure avait 8 ans quand elle l'a écrit. 
Désormais, Deborah vit à Birmingham avec mari, enfant et chat ombrageux. À ce jour, aucun robot ne s'est manifesté.(Source éditions Super 8)

07 janvier 2017

"Esprit, es-tu là ?" de Sonia Agudo

 

esprit

 

"Esprit, es-tu là ?" de Sonia Agudo

 Sonia Agudo : une enquête insolite

 

Résumé :

 Un soir, cinq jeunes femmes, inconscientes du danger qui les guette, se retrouvent dans une grande et vieille maison pour participer à une séance de spiritisme...
Après "Qui a tué Anna ?", une nouvelle enquête du commissaire Barreau...

logo-amazon

 

Mon avis :

Au cours d'une séance de spiritisme, cinq amies se font une belle frayeur avant qu'un véritable drame surgisse. Le cauchemar ne fait malheureusement que commencer...


Ce roman court à l'ambiance rétro se lit avec pure gourmandise. L'auteur cré une ambiance inquiétante autour du spiritisme. Une façon un peu de noyer le poisson pour le criminel qui sévit tout au long de l'intrigue.

Les enquêteurs devront faire preuve de sang-froid et garder la tête sur les épaules. D'ailleurs, on suit avec beaucoup d'intérêt les interrogatoires, leurs analyses et in fine déductions. On aime leur méthode logique qui va les mener vers la vérité. Les personnages sont brossés à la hâte et on ne se focalise pas particulièrement sur leur personnalité, mais plutôt sur le jeu ou le rôle qu'ils ont dans cette affaire. L'écriture est efficace, on accroche très vite et on se laisse envahir par l'énergie et la curiosité pour ne plus lâcher jusqu'au dénouement final.

Une jolie maîtrise pour ce récit, vous ne devriez n'en faire qu'une bouchée !

Citation :

"... ces derniers jours, elle entendait des bruits bizarres chez elle, et... au lieu de se dire que ce n'étaient que de simples bruits, comme on en entend dans toutes les vieilles maisons... elle s'est mise en tête qu'un fantôme hantait sa maison..."

 

Le site de l'auteur :

Sonia Agudo

https://soniaagudo.wordpress.com/

Posté par SophieSonge à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


06 janvier 2017

"Top 3" Décembre 2016

top3

Voici mon Top 3 de décembre 2016, c'est parti...

 

1 - Je m'appelle Requiem et je t'... de Stanilas Petrosky

jemappellerequiemetjet

 

2 - Thormäe : Le chant des Pentagrammes de William Riverlake

lechantdespentagrammes

 

3 - Something Dangerous de Lexi Ryan

Something Dangerous

04 janvier 2017

"Thormäe : Le chant des pentagrammes" tome 2 de William Riverlake

lechantdespentagrammes

 

"Thormäe : Le chant des pentagrammes" tome 2 de William Riverlake

 

Résumé :

L’invasion par les forces de Sither du pays nain et la bataille sanglante au pied de la forteresse de Da Imach Vera laisseront d’amers souvenirs dans le cœur des elfes blancs. L'espoir est-il encore permis ?

Le temps joue contre les peuples libres, et la menace d’une guerre annihilatrice ne fait que croître. Alors que le poids des plus grandes espérances pèse déjà sur les épaules de l’enfant de lumière, qui peine à survivre à ses blessures, une certitude martèle les esprits de tous les guerriers : l’avenir du monde sera taillé par le tranchant des lames, des cris et de la souffrance…

logo-amazon

 

Mon avis :

On se retrouve dans cet opus au-delà de la quête et au coeur de l'action. L'auteur nous guide sur le chemin de l'apprentissage, du questionnement et de la réflexion...

A travers ses personnages, son univers, ses décors, on file et on se rapproche des frontières de l'absolu, de la Vérité. Les thèmes sont immuables et honorables. On se sent porté par la force et la connexion entre le mystère et le mystique évaporé. A la fois sombre et lumineux, il réside une certaine unité dans les paradoxes. La magie est omniprésente, sensible et éphémère à travers la nature ancrée en l'humain. Le périple est long, lent, sinueux et il faut passer des étapes, s'ouvrir et digérer... Le combat est inlassable, le sang, la mort jaillissent de toute part. Au fur et à mesure de notre traversée, les portes se multiplient à l'infini n'en finissant pas d'étancher notre soif de connaissance et d'appartenance à la vie.

L'écriture est animée, philosophique, hypnotique. On y parle d'amour, du sacré, du divin dans une musicalité qui n'est pas sans rappeler l'harmonie. Il n'y a pas de hasard, mais des concordances, des résonances que l'on sème et qui se reflètent pour mieux s'intérioriser.

C'est un roman qui s'éprouve et se lit entre les lignes. Un voyage merveilleux dans votre paix et dans votre âme. La lumière ne prend que tout son sens dans l'obscurité des ténèbres...

Citation :

"Je ne crois pas au hasard. Je crois que dans la vie, les fils sont là pour être reliés ensemble."

 

Retrouvez le site de William Riverlake :

www.williamriverlake.com

bandeau-lechantdespentagrammes

29 décembre 2016

"Ton trésor" de Carol Chantal

ton trésor


"Ton trésor" de Carol Chantal

 

Résumé :

Loin des vacances de neige paisibles auxquelles ils s’attendaient, l’aventure emporte ces trois adolescents à la recherche de vrais lingots d’or ! Mais voilà une énigme qui ne mène qu’à une autre, du mystère dans l’air, des incidents, pour le moins, étranges et des yeux dangereux qui les guettent partout…

Bien plus qu’un simple roman d’aventures, rejoignez le jeune trio avec leurs dialogues coquins, leurs disputes sans fin et les leçons de vie qui s’y glissent. Un labyrinthe de secrets, d’énigmes et de suspense garanti ! Les jeunes adolescents auront décidément le souffle coupé mais en sortiront-t-ils vainqueurs ?

 

logo-amazon

 


Mon avis :


Tia et Jeremy en vacances de neige vont vivre l'aventure de leur vie. En effet, à la rencontre de nouveaux amis, ils vont se frotter à une trépidante et mystérieuse chasse au trésor...

Ce récit court dédié à la jeunesse ravira les esprits curieux et aventuriers. Vous n'avez qu'à parler de cartes, d'énigmes et de trésor pour que les yeux s'illuminent...

L'auteur a créé une véritable ambiance propice au rêve et à l'évasion. Les personnages sont stéréotypés, grossis. Il y a un petit côté naïf qui confère un indescriptible charme à cette histoire. Tia est sans conteste la meneuse, l'héroïne principale. Avec son petit caractère et sa clairvoyance, elle étonne et captive son lecteur. On aime le caractère secret, les liens généalogiques, les nombreux indices disséminés qu'il faut découvrir puis décoder. On est beaucoup dans le jeu de détective. On frétille, on s'impatiente autour de la peur, de l'inconnu, du risque et de l'interdit. Nos personnages sont complices, truculents dans leurs recherches et c'est un réel plaisir de suivre leurs traces. A la fois joyeux et sérieux, l'auteur souligne de véritables leçons de morale sur la vérité ou les apparences.

L'écriture est ludique, spontanée. Pour les amoureux des séries d'espionnage. Ce petit roman sans prétention fera sans doute passer un bon moment à nos petits lecteurs. Sherlock Holmes lui-même n'a qu' à bien se tenir !

Citation :
"Je ne sais pas ce qui me poussa à donner cette promesse et risquer ainsi une honte si je n'y arrive pas... Mais il y avait quelque chose au plus profond de moi-même qui m'incitait à poursuivre cette enquête d'apparence désespérante au plus haut point. Pour cela, il faudrait juste chercher "au fond des choses..."

22 décembre 2016

"Championne : Héroïne malgré moi" de Lehiah Jaïs aux Éditions La Condamine

CHAMPIONNE

 

"Championne : Héroïne malgré moi" de Lehiah Jaïs aux Éditions La Condamine

 

CHAMPIONNE

Championne de Lehiah Jaïs

Je hais ce monde. La dictature était déjà en place lorsque je suis née, et les choses ne sont pas près de changer. Tout ce que je souhaite, c’est qu’on me laisse courir... Si seulement on pouvait me laisser vivre tranquille...

http://www.ed-lacondamine.com

 

 

Mon avis :

2156, la France est devenue le pays de l'oppression, les droits et la liberté reculent au profit de lois injustes et aliénantes. Gaëlle entre en première dans un nouveau lycée, rêve d'un monde meilleur et court pour s'évader. Ce qu'elle ne sait pas encore, c'est que les choses bien malgré elle, vont un jour changer...


C'est un récit puissant et optimiste pour lequel on ressent toutes les émotions et que l'on porte à bras-le-corps. Toute l'intrigue repose sur une héroïne fraîche et qui n'a pas conscience de sa valeur. Gaëlle court vite, c'est sa force, sa raison de vivre.

Cette graine de championne se lie d'amitié, découvre l'amour et prône la liberté. Nul doute que le combat va être de taille mais loin d'être seule, elle fera des émules. Le récit est captivant, intense et mouvementé. Rien ne sera facile, les difficultés seront de taille et nombreuses. Nos amis devront faire face à la jalousie, les menaces, les pièges en tous genre. L'ambiance est sombre, la violence, la discrimination font rage. L'atteinte à la personne dans son identité et son intégrité est un véritable fléau. Parce que ce n'est plus acceptable et totalement insupportable, tout doit changer. L'écriture est rythmée, pugnace, affirmée. Elle nous entraîne dans son sillage, rivée à nos perceptions et à notre charge émotive. On aime les liens d'amitié forts, capables de déplacer des montagnes, la douceur de l'éveil amoureux.

Parce qu'il est juste de combattre l'injustice, Gaëlle et ses amis braveront tous les dangers et clameront leurs idéaux. La révolution est en marche et leur rêve à leur portée. Pourquoi ne pas les suivre ?

Citation :
"Je passais mes journées à rêver. Et à courir. Il n'y a que cela qui m'aidait à supporter ce monde pathétique. Je haïssais ce pays, je haïssais ses lois, je haïssais tout en silence. Alors je me laissais aller à imaginer un monde meilleur. Et quand je ne pouvais pas, je m'entraînais à la course. Au moins ça m'aidait à oublier."

20 décembre 2016

"Je m'appelle requiem et je t'..." de Stanislas Petrosky aux Éditions Lajouanie

jemappellerequiemetjet

 

"Je m'appelle requiem et je t'..." de Stanislas Petrosky aux Éditions Lajouanie

Stanislas PetroskyUn polar pêchu et endiablé

jemappellerequiemetjet

Je m'appelle requiem et je t'... de Stanislas Petrosky

Moi, vous ne me connaissez pas encore, mais ça ne va pas tarder. Je m’appelle Estéban Lehydeux, mais je suis plus connu sous le nom de Requiem. Je suis curé, ça vous en bouche un coin ?

Oubliez tout ce que vous savez sur les prêtres classiques, je n’ai rien à voir avec eux, d’autant que j’ai un truc en plus : je suis exorciste. Je chasse les démons.

Bon pas tous, parce que je dois d’abord gérer les miens, surtout quand ils font du 95 D, qu’ils dandinent du prose et qu’ils ont des yeux de biche.
Chasser le diable et ses comparses n’est pas de tout repos, je ne vous raconte pas. Enfin si, dans ce livre.

Ah, un dernier détail : Dieu pardonne, moi pas…



http://www.editionslajouanie.com

 

Mon avis :

Esteban Lehydeux n'est pas un prêtre comme les autres. Exorciste et bon vivant, il traque et débusque les travers humains avec la gouaille et l'esprit qui le caractérise. Ce drôle de personnage nous emmène dans une sale histoire, si le cœur vous en dit ?

Si vous vous vous faisiez une idée de la prêtrise avant de débuter ce roman, laissez tomber, vous êtes sûrement à côté de la plaque. Parce qu'Esteban, croyez-moi, il "déménage" carrément !

Il n'a pas froid aux yeux, ni sa langue dans sa poche et sa vision du christ peut en dérouter plus d'un. Dans un contexte d'infiltration, Esteban se met en danger et se retrouve dans des situations ô combien épineuses. C'est cocasse et irrévérencieusement drôle. On aime le choix de narration et la proximité créés avec le lecteur.

L'écriture est amusante, vertueuse, fantasque. L'auteur prend un plaisir allègre à choquer autant qu'à divertir. L'enquête nous entraîne dans des crimes glauques et barbares. On est de tout cœur au côté d'Esteban et comme lui, on veut que les coupables paient. L'intrigue est rythmée, cela passe très vite et on se prend complètement d'affection pour ce prêtre irrésistible et décadent.

Un vrai régal, une insoupçonnable révélation, un énormissime coup de cœur. On ne demande qu'une chose, il y aura-t-il d'autres aventures d'Esteban ? Un conseil, accrochez-vous et laissez le charme agir...

Vous n'allez quand même pas vous dégonfler !!!

Citation :

"Eh oui, je le confesse à toi lecteur, mon ami, mon frère, je crois que ce qui m'a fait entrer dans les ordres, ce n'est pas seulement ma foi en Dieu, c'est aussi et surtout mon désir de combattre le diable."

 

A propos de l'auteur :

StanislasPETROSKY

L’individu qui se cache derrière le pseudonyme de Stanislas Petrosky est français et vit en Normandie, à quelques kilomètres du Havre. Sa profession, thanatopracteur, n’est probablement pas pour rien dans son goût pour le crime et l’humour… noir.

Cet auteur atypique voue un culte immodéré à Frédéric Dard. Sa plume est trempée dans la même encre. Résultat, on se passionne, on se gondole, on frémit, bref on se régale. La preuve c’est Nadine Monfils, la mère de Mémé Cornemuse et d’Evis Cadillac qui signe la préface.