jeunesse

01 mars 2018

"Deux secondes en moins" de Marie Colot et Nancy Guilbert aux Éditions Magnard Jeunesse

Deux secondes en moins

 

"Deux secondes en moins" de Marie Colot et Nancy Guilbert aux Éditions Magnard Jeunesse

Marie Colot et Nancy Guilbert : Un roman émouvant

coupcoeur

 

Deux secondes en moins

Deux lycéens racontent l’impensable, le drame, la révolte, dans un roman puissant et rempli d’espoir.

Depuis qu'un accident de voiture l’a complètement défiguré, Igor se mure dans le silence. Sa rancune envers son père, responsable de l'accident, est immense, comme sa solitude.

Rhéa sombre dans le chagrin après le suicide de son petit ami. Encore sous le choc, elle ne sait plus à qui ni à quoi se raccrocher dans la ville où elle vient d'emménager.

Pour l'un et l'autre, tout s'est joué à deux secondes. Deux secondes qui auraient pu tout changer...

Et pourtant, Igor et Rhéa reprennent jour après jour goût à la vie en se raccrochant à la musique. Une fantaisie de Schubert et un professeur de piano pas comme les autres vont les réunir et les mener sur un chemin inespéré.

Un roman bouleversant, où un perroquet, le "thé des Sages", l'amitié et les mots apportent une douceur salutaire.

 

 

Mon Avis Pollar

Rhéa et Igor ont vécu un drame qui les a anéanti, éloigné de la vie, des autres. Ils ont en commun la musique, un professeur particulier à leur écoute et bien déterminé à jouer le rôle du magicien...


Parce qu'il y a des malheurs qui surgissent et qui vous laissent en morceaux, ce roman existe. Il nous raconte la solitude, la colère, le désespoir ressenti pour la perte de quelque chose qui a été, et qui n'est plus...

Igor et Rhéa ne sont plus les mêmes après les épreuves qu'ils ont subi. Ils s'enferment dans leur monde, chacun à leur manière. Mais comment sortir des ténèbres, quand on ne s'octroie plus le droit de voir l'autre et la lumière ?

C'est l'histoire de vraies rencontres, d'une étoile et d'amitiés inoubliables. On est touché par la sensibilité de Fred, sa bienveillance, son altruisme, en éveil à ces âmes égarées. L'écriture est fluide, émouvante, actuelle et communicative. Elle nous entraîne au cœur des problèmes, nous chahute, nous amène à réfléchir. Petit à petit Rhéa et Igor, à travers la musique et les confrontations à eux-mêmes, s'assouplissent, lâchent prise. Ils vont dénouer des nœuds ensemble, qu'eux seuls sont capable de défaire et surpasser.

Le chemin à parcourir est long, lent et douloureux, pourtant nécessaire, essentiel et salvateur. Ce récit nous trouble, nous émeut, nous bouscule beaucoup. Il fait battre notre cœur de tendresse et d'insondables émotions.

Il y a une poésie qui se dégage de ce roman, une étincelle qui jaillit sous nos yeux, l'harmonie du moment, le charme d'une connexion et parfois l'éclosion d'un petit miracle !

Dans une alternance de tons, les notes s'envolent à l'unisson...

Citation Pollar

"Je repars, sol si sol fa mi, galvanisée par la mélodie qui s'installe et les accords qui tournoient à travers le salon. Je découvre une sensation d'harmonie que je n'ai jamais vécue."

 


30 janvier 2018

"Les 5/5 : Turbulences" tome 2 d'Anne Plichota et Cendrine Wolf aux Éditions XO Jeunesse

Plichota_Wolf_Les_5_sur_5_T2_couverture

 

"Les 5/5 : Turbulences" tome 2 d'Anne Plichota et Cendrine Wolf aux Éditions XO Jeunesse

Anne Plichota et Cendrine Wolf : Un récit mouvementé et conflictuel

 

Les 5/5

Dans la chaleur morne de l’été, les liens entre Titus, Far, Merlin, Tom et John, passionnés par les sports de rue, se resserrent au fur et à mesure qu’ils apprennent à se connaître. Et chacun se trouve en proie à des tourments très personnels. John, en particulier, est inquiet. La puberté approche, son corps change, la fille qu’il ne veut pas être se manifeste chaque jour un peu plus…

 

Mon Avis

Vous vous souvenez, de cette jeune équipe qui allait au-devant du danger et bravait l'interdit pour une société plus juste ? Titus, Far, Merlin, Tom et John reviennent ici dans ce deuxième et dernier tome, avec leurs espoirs, leurs drames personnels et des révélations qui ébranlent toutes leurs certitudes...


On est ravi de retrouver nos héros encore une fois pour une aventure fragile. On se rapproche ici, plus de leur personnalité, de leur sensibilité, de leurs problèmes, mais également de leur métamorphose.

Ces jeunes gens nous émeuvent, en phase avec leurs ressentis, leurs premiers choix... Ils se découvrent encore eux-mêmes et sont confrontés aussi à l'image qu'ils reflètent et renvoient aux autres. Tout cela est d'une sourde complexité qu'il faut apprendre à dérouler et à affronter. L'équilibre du groupe lors de cet épisode vacille, éclate. L'occasion pour eux de faire le point sur eux même et de grandir un petit peu... On aime la singularité des personnages, la manière d'aborder leur adolescence avec doute, force et conviction.

L'écriture est fluide, agréable. Les auteurs savent nous mettre en confiance, nous intriguer, nous étourdit. On est porté par des belles valeurs, l'amitié, la famille, l'amour, la foi, la persévérance ou le pardon. C'est une belle aventure, moderne, chahutée, pour les amateurs de sensations fortes et intérieures. Nos amis nous apprennent ici à s'accepter, se réconcilier avec soi-même, pour être bien avec l'autre, sans tricher.

Un roman périlleux, du contrôle, de la vitesse, des émotions à gogo. N'attendez plus, la vie est trop courte pour rester immobile !

 

Citation

"Tous croyaient avancer vers la victoire, alors que le danger approchait et n'allait pas tarder à les rattraper, à les cerner, puis à fondre sur eux sans aucune échappatoire possible."

 

Bandeau-Plichota_Wolf_Les_5_sur_5_T2_couverture

16 octobre 2017

"Les 5/5 : en équilibre" tome 1 d'Anne Plichota & Cendrine Wolf aux Éditions XO Jeunesse

En-equilibre

 

"Les 5/5 : en équilibre" tome 1 d'Anne Plichota & Cendrine Wolf aux Éditions XO Jeunesse

Anne Plichota et Cendrine Wolf : Un récit mené tambour battant

 

Les 5/5

Quand cinq ados s'unissent contre l'injustice DÉCOUVREZ LE BOOKTRAILER DU ROMAN ! Far a 16 ans, c'est une jeune fille surdouée, déchirée entre deux cultures. Merlin et Titus, les jumeaux, sont déscolarisés, ils ont 17 ans et la précarité est leur quotidien. Tom, 13 ans, acrobate, solit...

http://www.xoeditions.com

 

Mon Avis

Cinq ados plein de vie et en pleine construction de leur personnalité vont s'unir à travers la passion des sports de rue et contre l'injustice dans leur quotidien. Ces Robins des Bois des temps modernes vont tout entreprendre pour faire entendre leurs voix. Attention aux hommes de peu de foi, ils vont devoir filer droit...


C'est un premier volet qui ne manque pas d'énergie et de saveur. Les auteurs savent mettre leur public à l'aise dans chacune de leurs aventures et c'est encore le cas ici avec les 5/5.

On est conquis par cette équipe de choc d'entrée de jeu, aux profils si différents et attachants. C'est un récit moderne et vivant comme on les aime avec des valeurs profondes et auxquelles on peut facilement s'identifier. On y parle de singularité, de quête de soi, d'épanouissement, de courage, d'affirmation... Ces ados nous touchent dans leur vulnérabilité et dans leur force. Ensemble, ils forment un lien d'attache, de cohésion qui les éveillent, les réveillent, et les rendent beaucoup plus fort. Ils pointent le doigt sur les incohérences, les injustices et n'entendent pas les laisser passer sous silence.

On est impressionné par leur volonté, leur opiniâtreté. Leurs blessures nous émeuvent, nous intiment au respect. Il y a quelque chose qui se créé entre eux et nous dans ce passage intime et complexe de l'enfant vers l'âge adulte. L'écriture est vivante, directe et ne laisse pas de place aux faux-semblants. On se laisse facilement convaincre par le jeu et le relief de cette histoire.

Nous éprouvons au cours de notre lecture la vitesse, le risque et on s'électrise du pouvoir de ce train en marche.

Le voyage, c'est certain ne s'arrêtera pas là, nous poursuivront avec impatience à leurs côtés dès la sortie du tome suivant...

 

Citation

"Certes, ils ne changeraient pas le monde, ni ne le rendraient meilleur, aucun d'eux ne le pouvait. Mais ce n'était pas une raison pour ne pas lever le petit doigt !"

 

BOOKTAILER Les 5/5 Tome 1 : En équilibre

 

 

09 octobre 2017

"The rain" de Virginia Bergin aux Éditions Bayard

the-rain

 

"The rain" de Virginia Bergin aux Éditions Bayard

Virginia Bergin : Un roman apocalyptique

 

The rain - Bayard Editions

Une pluie mortelle s’abat sur la Terre : l’humanité est menacée de disparition. Ruby, 15 ans, part à la recherche de son père.
Je m’appelle Ruby Morris, et voici mon histoire. Si vous la lisez, vous avez énormément de chance d’être encore en vie.

 

Mon Avis

Ruby Morris, 15 ans nous raconte son histoire depuis qu'un phénomène anodin est devenu exceptionnel et meurtrier. La pluie menace, elle tue, elle est en train de décimer l'humanité...


C'est un récit fort, poignant, alarmant à travers le témoignage d'une jeune fille en fleur. Ruby 15 ans nous émeut, nous tracasse et arrive même à nous faire sourire malgré les catastrophes qui s'acharnent autour d'elle.

C'est tout son monde qui s'effrite, s'abat sous ses yeux, l'amitié, les flirts : toute sa vie d'adolescente insouciante et débordante de joie de vivre. Elle revient en arrière, sur les premières manifestations de drames et sur les conséquences qu'ils ont engendrées. Ces évènements vont la changer irrémédiablement, elle va accuser les coups et grandir à la vitesse grand V. On aime sa franchise, son courage elle force notre respect, elle nous étonne dans le bon sens. On fait corps avec elle lors de cette aventure de la dernière chance.

L'écriture est réelle et haletante. Ici, tout est dit de l'horreur, du macabre et de la folie sans être atténué ou bien pire encore enjolivé. Il y a une urgence à être dans la vérité. Sous le désastre, on sent l'instinct de survie, l'envie de se battre et de ne surtout pas perdre espoir.

C'est une lutte habitée, consacrée, révoltée qui anime Ruby. Cette quête, elle va la poursuivre seule ou accompagnée libre de vivre, croire ou aimer. Ruby ne s'est pas encore résignée et finie de chercher...

Citation

Ca peut paraître affreux, et je ne voudrais sûrement pasqu'on compare ma mère et Henryà des objets, mais c'était comme ça. Il y avait des cadavres partout, et son accomodait. C'étaient des morts, et on respirtait encore.

A propos de l'Auteur :

Virginia Bergin vit à Bristol. Après un cursus en psychologie, elle s’oriente vers des études d’arts au Central Saint Martins College de Londres. Depuis, elle se consacre à l’écriture. Elle est notamment scénariste pour la télé et le cinéma. (Source Éditions Bayard)

Bandeau - the-rain

Posté par SophieSonge à 06:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

25 juin 2017

"Le journal de Ruby Oliver : pas très rond dans ma tête" t4 d'E. Lockart aux Éditions Casterman

Le journal de Ruby Oliver

 

"Le journal de Ruby Oliver : pas très rond dans ma tête" t4 d'E. Lockart aux Éditions Casterman

E.Leckart : Une romance so fun, so girly

 

 

Casterman - Pas très rond dans ma tête

Ruby Oliver est amoureuse. Ah, l'amour, ne rend-il pas ta vie merveilleuse? Sauf que Noel, le merveilleux petit ami de Ruby, ne daigne pas répondre à ses messages ; sauf que son père déprime et ne se nourrit plus que de chips ; sauf qu'elle a perdu la plupart de ses amis ; sauf qu'elle a perdu sa grand-mère ; sauf qu'elle a perdu son travail ; sauf qu'elle perd la tête.

http://www.casterman.com

 

Mon avis :

Ruby Oliver est une adolescente joyeuse, amoureuse, insouciante. Elle peut être aussi spontanée que se poser une multitude de questions... Confrontée aux aléas du quotidien, il lui arrive de gérer ou pas ses émotions...

Une lecture pétillante comme il se doit, très actuelle et à la fois intemporelle sur l'éveil aux sentiments et à la sexualité.

On passe un excellent moment de détente à suivre le quotidien de la jeune Ruby en conflits avec ses parents et à la recherche de son identité. Rien n'est parfait dans la vie de cette ado, c'est une façon de dédramatiser aussi. L'écriture est fluide, agréable, drôle. Les personnages sont fort attachants par leur côté maladroit et par leur sincérité.

Des dialogues croustillants, des mises en situation tordantes, des prises de bec en coup de gueule la petite Ruby fait ses armes dans la vie sociale et sentimentale. C'est tendre et non apitoyant : ici pas de grandes promesses ou de profonds sentiments, on s'aime d'idylle tout simplement.

Un roman idéal pour l'été pour les jeunes ados mais qui saura vous amuser et vous divertir aussi même si vous avez passé l'âge.

 

Bandeau - Le journal de Ruby Oliver

 

Citation :

"Quelle idée stupide que l'idéal masculin.

J'avais de la chance d'avoir Gidéon à mes côtés.

J'étais heureuse d'avoir Gidéon à mes côtés.

Enfin, presque heureuse.

En tout cas, j'étais sur la bonne voie."


26 avril 2017

"De l'autre côté des mondes" de Mélanie De Coster

couv 2

 

"De l'autre côté des mondes" de Mélanie De Coster

Mélanie De Coster : Un voyage extraordinaire

 

Résumé :

"Les temps changent" affirme l'Homme aux Noix. Les Bâclés ne le contrediront pas. Ils étaient rejetés par tous, ils ont été propulsé sauveurs de l'humanité. Dans un monde parallèle, peut-être, mais qui pourrait avoir des répercussions sur leur propre univers. Avant de rencontrer le Balafré, ils devront éviter des ombres armées de griffes, trouver des fermes invisibles, apprivoiser des êtres de légende... Apprendre, aussi, à reconnaître leurs amis. Laléa a besoin d'eux. Les Bâclés ont peut-être aussi besoin de Laléa. Merlin, leur professeur, sera leur guide dans leur traversée vers cet autre monde. Il sait que son aide ne sera pas suffisante. Et pourtant, il ignore encore qui hurle dans la nuit, et quels animaux se créent dans les secrets des châteaux. Les Bâclés avancent... Un roman de fantasy dans un univers parallèle !

logo-amazon

Mon avis :

Cosmo, Albin, Arthur, Titiana atteints d'un handicap sont mis à l'écart à l'intérieur de leur lycée quand Merlin, leur professeur d'histoire leur ouvre les portes d'un monde où ils pourraient bien réveiller leur destin...


L'auteur nous fait faire un bond en avant dans l'imaginaire et nous propulse dans un univers parallèle fantastique et totalement divertissant. Des adolescents poussés dans leur quête de curiosité vont faire ici l'expérience de leur vie.

L'aventure emmène ces jeunes gens ailleurs loin de leur quotidien dans une dimension où ils sont autre chose que leur handicap. Investis d'une mission, ils s'épanouissent et révèlent au grand jour le véritable aspect de leur personnalité. Ce n'est pas ce qu'ils ont en moins qui compte à Laléa, mais bien ce qu'ils ont en eux et développent en plus.

La plume est fluide. On parle ici de différence, d'exclusion, de manière positive et décomplexée pour nous amener à adopter un autre regard sur la société et sur ceux qu'elle a recalé ou mis de côté. De l'autre côté, il y a du risque, de l'action, de la découverte et beaucoup de péripéties.

On aime la sincérité des personnages. On admire leur vaillance, leur courage et leur volonté à toute épreuve. Le voyage à leur côté nous permet de nous évader vers un monde que l'on veut croire meilleur. Un monde dans lequel on prend conscience de sa valeur et on croit au possible...

Un bon moment en perspective à passer, une aventure mystérieuse et originale à découvrir !

 

Citation :
"Laléa devenait leur royaume de rêve, le refuge oublié où tous les enfants sont des héros, le monde où ils avaient leur place."

 

A propos de l'auteur :

Mélanie De Coster

Prenez une grosse dose d'imagination, faites infuser dans une grand mug de thé, ajoutez une pincée d'envie d'ailleurs... Voilà la recette pour créer un auteur de littérature fortement inspiré par le fantastique.

Mélanie De Coster a voyagé. Pas assez à son goût, mais elle a déjà goûté les cieux de plusieurs lieux de vie différents. Dans son sac, il y a toujours : un carnet et un stylo (pour noter la manière dont elle perçoit le monde. Vous le saviez, vous, que les gens qui mâchent du chewing-gum peuvent être vraiment inquiétants ?) et de quoi lire, bien sûr.
Quand elle se pose quelque part, elle prend une tasse de thé (ou plutôt une théière !), quelques biscuits... et elle écrit !

Dans ses livres, la littérature fantastique prédomine. Sa devise "il y a toujours une histoire à raconter".
Il est temps pour vous de découvrir les siennes... (Source Amazon)

http://www.melaniedecoster.com

21 avril 2017

"Marylou et l'Arbre-aux-Murmures" de Gaëlle K. Kempeneers aux Éditions Séma

Arbre aux Murmures

 

"Marylou et l'Arbre-aux-Murmures" de Gaëlle K. Kempeneers aux Éditions Séma

Gaëlle K. Kempeneers : Un voyage enchanteur

 

Marylou et l'Arbre-aux-Murmures

Au plus profond de l’Ardenne, dans un lieu où fées et croquemitaines côtoient notre réalité, Marylou, fille et petite-fille d’ensorceleuse, n’aime rien de plus que de retrouver l’Arbre-aux-Murmures et les habitants de la Forêt du Pas-du-Loup. Mais voilà qu’elle apprend que cette dernière va être rasée…
Marylou jure de tout tenter pour la sauver.
Quand, en plus, son ami Sam disparaît au fond des bois, la fillette ignore encore quels dangers elle devra braver pour le retrouver et tenir sa promesse.
Saura-t-elle surmonter les épreuves jetées en travers de sa route ?

Prix Papier : 12 € / Prix Numérique : 3,99 €

 


Mon avis :

Quand la petite Marylou onze ans, apprend que le bois du Pas-du-loup menace d'âtre rasé ; elle ne peut s'empêcher de réagir et de tout mettre en œuvre pour protéger et défendre son ami le chêne et doyen de la forêt. à la recherche de Sam, ses dons ne demandent qu'à se dévoiler...


À travers ce roman, on s'enfonce dans la forêt comme dans les contes et les mythes de notre enfance. On retrouve avec Marylou notre innocence, des bribes de souvenirs originels qui nous rapproche de l'énergie de la nature et de ses fascinants mystères.

La féerie est partout pour celui qui veut la voir ou l'entendre, dans un souffle, dans une brindille, dans le creux d'un arbre... L'auteur nous ouvre avec délicatesse, force et poésie les portes de son imaginaire, et on s'évade le temps de notre lecture. Des mots qui parlent à notre cœur d'enfant : enchantements, secrets, vœux, pacte de sang font écho à nos valeurs d'adulte sur le respect de la faune et de la flore.

L'aventure oscille entre fascination et peur, beauté et cruauté. Il est question de prendre conscience des cycles, de la vie, loin de l'agitation, des chants artificiels. On est touché par la magie, de la profondeur qui s'échappe de ce récit. Les illustrations sont merveilleuses et lumineuses d'expression faisant perdurer le charme dans lequel nous avons cédé.

Cette histoire est un petit bijou de lecture, à lire, à rêver, à transmettre pour le plaisir des petits comme des plus grands. À découvrir !

 

Citation :
"Elle n'est pas une enfant ordinaire. Elle est fille et petite fille d'ensorceleuse. La nature autour d'elle l'a acceptée et l'accueille en amie. Au village, elle est presque certaine d'être la seule, avec les membres de sa famille, à percevoir l'imperceptible. Elle comprend les animaux, voit les créatures féeriques et sent ce qui est caché."

 

A propos de l'auteur :

Auteur-Arbre aux Murmures

Gaëlle K. Kempeneers est née la veille du Samain de l’année 1979 dans le pays de la frite et du surréalisme. Elle est très tôt attirée par les univers de l’imaginaire. Lectrice boulimique, elle dévore inlassablement les classiques de la littérature dite de genre avec une prédilection pour les univers possédant leur lot de dragons, de héros tourmentés et d’aventures effrénées. Ses auteurs de références sont légions. Ne citons que David Eddings, Pierre Grimbert (qu’elle rêve un jour de rencontrer) pour leurs sagas titanesques où le bien triomphe toujours du mal – un peu d’optimisme que diable ! Poppy Z. Brite pour ses récits à l’onirisme glauque et Marion Zimmer Bradley qui l’a envoûtée lors de ses voyages sur Ténébreuse. Elle a jusqu’ici publié quelques nouvelles dans des fanzines comme l’admirable Univers du forum Outremonde. Tueurs de Dragons est son premier roman et le premier tome d’un cycle qu’elle espère aussi intense que ses lectures préférées. Quand au K. qui sépare son prénom et son patronyme, elle préfère laisser planer le mystère. Ceux qui la connaissent sauront à quoi il fait référence. (Source Facebook de l'auteur)

Bandeau-Arbre aux Murmures

10 avril 2017

"Ne dites jamais jamais" de Nathalie Stragier aux Éditions Syros

 

Ne dites jamais jamais

"Ne dites jamais jamais" de Nathalie Stragier aux Éditions Syros

Nathalie Stragier : une trilogie plaisir

 

 

Ne dites jamais jamais

Ne dites jamais jamais ... parce qu'à force de voyager dans le temps, vous savez que rien ne se passe jamais comme prévu. ... parce que dans le futur on fait des trucs dingues, comme se baigner nue dans la Seine. ... parce qu'il vous reste encore pas mal de boulot pour sauver les hommes ! Roman publié sous la direction de Denis Guiot.

http://www.syros.fr

 

Mon avis :

Après "Ne ramenez jamais une fille du futur" et "Ne retournez jamais chez une fille du passé" Nathalie Stragier clôture sa saga avec pep's et brio. On retrouve Pénélope et Andrea dans ce monde du futur dont on avait qu'une envie, c'est d'en découvrir beaucoup plus...


Quel plaisir de retrouver nos personnages chéris après les avoir découvert courant 2016. Très vite, on se remet dans l'ambiance. C'est au tour d' Andrea de se retrouver dans la peau de Pénélope à la découverte d'un univers étranger pour elle. Et comme par le passé, les situations sont cocasses et amusantes.

L'auteur réussit à nous embarquer dans cette folle aventure qui met l'accent sur des problèmes bien de notre époque. Gaspillage, pollution, sexisme, spécisme, l'air de rien avec un soupçon d'humour et beaucoup de légèreté Nathalie Stragier aborde des thèmes à prendre très au sérieux. Il y a beaucoup de suspens, on assiste à une vaste partie de cache-cache. On s'amuse, on stresse, on s'inquiète. On traverse cet épisode dans une atmosphère ludique et survoltée. À travers ces voyages temporels, on adopte un sentiment de curiosité d'abord et de réflexion ensuite. On est ravi de retrouver nos personnages, de faire la connaissance avec les petits nouveaux. L'écriture est dynamique, spontanée et addictive.

On passe un bon moment qui s'écoule très vite. La série est cohérente et avec ce troisième et dernier volet, on ne pouvait pas espérer mieux que l'ouverture, l'échange et des liens d'amitié inoubliables et inespérés. Et si vous faisiez un petit tour en 2188 ?


Citation :

"Et pourtant...Mes yeux se sont ouverts sur le monde. J'ai appris à connaître des êtres différents. J'ai découvert que la peur se surmonte, que l'étranger n'est pas un ennemi, que la dissemblance est une richesse. J'en suis heureuse. Et si j'avais à choisir, je recommencerais."

30 mars 2017

"Miss zombie, détective décharnée" Delphine Dumouchel et Lou Ardan aux Éditions Séma

 miss-zombie-detective-decharnee

 

"Miss zombie, détective décharnée" Delphine Dumouchel et Lou Ardan aux Éditions Séma

Delphine Dumouchel et Lou Ardan : une aventure jeunesse désopilante

 

Miss Zombie, détective décharnée - par Delphine Dumouchel et Lou Ardan - Sema diffusion

Zombie, ça peut être le pied, sauf si on le perd. Alors imaginez, si la seule personne capable de maintenir ces non-morts suffisamment entiers disparaît, c'est la loose assurée !
Fantastique : Jeunesse ; ISBN : 9782930880105 ; Prix numérique : 3,99€ ; Prix papier : 13 €

http://www.sema-diffusion.com

 

 

Mon avis :

Missy et Carole sont deux jeunes filles zombies mordantes et pleines de vie. Après leur transformation, elles suivent un enseignement qui leur permet d'être des créatures inoffensives et civilisées. Alors qu'un savant fou est enlevé au sein de leur communauté et qu'une menace plane sur les humains, elles vont mener leur propre enquête sans plus tarder...


Plus qu'une enquête, c'est une aventure imaginaire drôle et sympathique. Ces zombies ne font pas peur, Missy et Carole pétillent de charme et d'humour. Elles sont chacune un peu irrécupérables, débordent de petits défauts dûs à leur caractère ou à leur condition. Elles sont inséparables et complémentaires et forment un duo de choc que l'on n'est pas prêt d'oublier.


Le récit est simple, les personnages sont attachants. C'est destiné à la jeunesse, c'est visuel, grossi, caricatural parfois. Il y a cette pointe d'acidité et d'humour prout-prout qui plaît tant aux enfants. L'auteur joue avec les petites frayeurs, le spectaculaire, les exagérations. On aime les illustrations amusantes et très réussies qui ponctuent le récit. C'est un plaisir de suivre Missy détective en herbe. On est beaucoup dans le jeu tout en se prenant quand même au sérieux... Il y a de l'action, du suspens, du risque, un soupçon de romance. C'est très vivant, les dialogues sont croustillants.


On rêve, on rit, on se fait un petit peu peur, mais surtout, on passe un bon petit moment. Pour les petits qui aiment les monstres sympathiques et les histoires un peu farfelues... Ils devraient s'y retrouver ! ! !

 

Citation :
"Le tableau est vraiment bizarre : une zombie monoculaire, une rampante à roulettes et un geek sont embarqués dans le même bateau."

Bandeau-miss-zombie-detective-decharnee

13 janvier 2017

"Clayan Jor : le trésor des celtes" de Cecilia Petipa

clayan jor

 

"Clayan Jor : le trésor des celtes" de Cecilia Petipa

Cecilia Petipa : Un roman Féérique

 

 

 

Clayan Jor

Clayan Jor, jeune archer et cavalier émérite, fils du défunt Khanu Jor, chef des avars de l’ouest, dénote dans le pays chrétien de Charlemagne, tant par son apparence que par ses coutumes. Pour gagner l’estime du comte de Durocasse, il partira à la conquête de L’Azuline. Il s’agit là d’un fabuleux saphir faisant partie d’un trésor celte préservé depuis plus de trois cents ans au sommet d’un mont sacré. La panthère démoniaque Pargas veille férocement à ce trésor. Lors de son voyage fantastique au cœur des mythes celtes, Clayan sera épaulé par son amie Blanche, sage-femme et druidesse. Les créatures diaboliques qui entraveront le chemin de l’archer, le mettront à plusieurs reprises en péril. Blanche usera-t-elle de sortilèges pour aider Clayan dans sa quête ? Parviendra-t-il à surmonter les épreuves qui l’attendent ? Obtiendra-t-il la reconnaissance des seigneurs francs ? Note de l’auteur : Clayan puise son courage dans ses racines familiales d’Europe centrale. Il s’inspire de héros mythiques comme Ulysse. Tourmenté par un passé douloureux, il sera amené à se dépasser pour retrouver son honneur bafoué. Prophéties et chimères celtes croiseront son chemin. J’espère par ce premier roman susciter l’envie de lire un prochain tome. Les avis des lecteurs seront les bienvenus.

https://www.bookwitty.com



 

Mon avis :

Il y a bien longtemps, le jeune archer Clayan Jor fait la rencontre qui va changer sa vie. Blanche Bertille, aux origines druidesses va le conduire à travers sa quête sur le chemin de sa destinée...

Il est de ces contes fabuleux qui vous transportent loin et hors du temps. Clayan est un personnage sur lequel on se retourne tout de suite et dont on sent qu'il est en mesure d'accomplir de grandes choses. Son histoire, son voyage est merveilleux en totale immersion au coeur des mythes celtiques.

On suit son aventure avec des étoiles pleins les yeux. Il est question d'honneur, de bravoure autour d'une quête héroïque. On se sent habité par l'ambiance de magie et les paysages qui défilent devant nous. L'écriture invite à l'évasion avec un soin bien particulier. L'invitation à partager l'imaginaire de l'auteur est, on le sent, généreuse, sincère. Les personnages sont rayonnants, on est happé par le mystère et les épreuves dont ils vont faire l'objet. A travers cette mission, c'est la loyauté, des valeurs purs qui sont recherchés et dont on croit qu'ils émergeront et jailliront au grand jour.

Ce récit dédié aux plus jeunes lecteurs pourra, j'en suis sûre, charmer et rassembler dans un esprit de veillée au coin du feu. A lire, à partager et à rêver sans aucune restriction !

Citation :

"-Blanche, je t'assure que je tiendrai bon jusqu'à Durocasse, je livrerai l'Azuline, je t'en fais la promesse."

 

Le site de l'Auteur :

ceciliapetipa

http://ceciliapetipa.e-monsite.com/